Test également disponible sur : PS4

Test Team Sonic Racing : un 3ème épisode qui tient toujours la route ? sur PS4

Test Team Sonic Racing : un 3ème épisode qui tient toujours la route ?
La Note
note Team Sonic Racing 16 20
Si les inconditionnels de Sonic & All-Stars Racing Transformed reprocheront sans doute à Team Sonic Racing de ne se focaliser que sur les karts, les mécaniques de coopération sont tellement bien calibrées que le jeu en équipe fait oublier cette déception. Aider nos camarades à remonter au classement devient, limite, plus gratifiant que franchir le drapeau à damier en tête, d’autant que l’on profite de plusieurs indicateurs permettant de coordonner les actions avec un maximum d’efficacité. Bref, en faisant preuve d’une maîtrise totale dans ce domaine, Sumo Digital a su éviter l’écueil qui lui tendait les bras. On ne peut pas en dire autant des circuits qui manquent d’inspiration (un peu) et de technique (beaucoup) pour donner des frissons aux puristes du genre. Dommage, aussi, que le mode « Histoire » n’ait pas été mieux conçu et que le contenu en multi ne soit pas plus généreux. Des carences qui risquent de peser lourd face à Crash Team Racing : Nitro Fueled, mais qui ne doivent pas occulter tout le fun que procure le jeu.

Les plus
  • Les mécaniques de coopération au point
  • La possibilité de bidouiller les karts
  • Propre sur le plan graphique
  • Les classes de personnages complémentaires
  • Le système de communication
  • Plein de bonus à débloquer
  • Ca va vite en Expert
  • Certaines armes qui mettent bien les nerfs
Les moins
  • Le mode « Histoire » répétitif à la longue
  • Les circuits pas suffisamment techniques
  • Le mode multi qui manque de contenu
  • Pas assez de challenge, globalement
  • Certains regretteront les bateaux et les avions de Transformed


Le Test
On ignore si la sortie de Mario Kart Tour cet été sur iOS et Android fait serrer des fesses chez Activision et SEGA, mais toujours est-il que la circulation s’annonce dense les prochaines semaines. En effet, Team Sonic Racing est attendu pour le 21 mai, tandis que Crash Team Racing : Nitro Fueled débarquera un mois plus tard. Une brochette de jeux de course colorés que l’on regarde avec convoitise tant les ambitions ont rarement été aussi élevées. La firme de Haneda, avec la collaboration de Sumo Digital, est la première à dégainer donc, et si l’on s’attendait à du grand classique avec Team Sonic Racing, il faut bien avouer que la nécessité de jouer en équipe change tout.

Team Sonic RacingDans le jeu vidéo, la coopération est un exercice tellement casse-gueule que les studios y réfléchissent à deux fois avant de s’y aventurer. Pour tout vous dire, on redoutait que Sumo Digital se contente d’un jeu de course banal, c’est-à-dire additionner les points glanés par chaque pilote pour déterminer l’équipe gagnante. Une formule mathématique basique que l’on s’amusait déjà à coucher sur papier à l’époque de Mario Kart 64. Non, les développeurs sont réellement allés au bout de leur démarche en proposant des mécaniques de gameplay qui incitent à la jouer collectif, à faire passer les intérêts de nos potes avant les nôtres. Par exemple, les coéquipiers ont la possibilité de se filer des objets, sachant que la qualité de ces derniers sera boostée pendant la transmission. Ainsi, si l’on balance un turbo simple à l’un de nos partenaires, il se retrouvera avec un triple boost. Dans le même esprit, il y a moyen de prendre l’aspiration de notre camarade pour gratter une accélération, une manœuvre qui ne fonctionne pas avec le pilote d’une équipe rivale, bien évidemment. On peut aussi évoquer le Turboraz qui consiste à passer tout près d’un allié quand il est au ralenti ou lorsqu’il s’est fait éjecter du circuit ; il pourra alors bénéficier d’un turbo plus ou moins puissant en fonction de l’écart de vitesse entre les deux karts. Soucieux d’offrir le maximum de clarté sur la piste, Sumo Digital a eu l’idée de faire apparaître en surbrillance nos concurrents directs au classement. Du coup, leur faire mal sert non seulement à améliorer la position de notre team, mais aussi et surtout à remplir la jauge de Superturbo. Une fois activé, celui-ci permet de profiter pendant quelques secondes d’une accélération continue durant laquelle on est invulnérable.



Non, les développeurs sont réellement allés au bout de leur démarche en proposant des mécaniques de gameplay qui incitent à la jouer collectif, à faire passer les intérêts de nos potes avant les nôtres.


Team Sonic RacingToujours dans cette optique d’encourager les pilotes à coordonner parfaitement leurs actions, toutes les opérations menées pour le bien de l’équipe gonflent immédiatement la jauge de Superturbo. Et vu l’avantage qu’il procure (notamment quand les trois compères l’enclenchent en même temps, ce qui augmente sa durée), on peut vous garantir qu’on évite le plus possible de la jouer solo. Team Sonic Racing sue la coopération par tous les pores, et on le ressent clairement en jetant un œil au casting du jeu. Au lieu d’aligner bêtement les pilotes, les développeurs les ont répartis en trois types de classes : Technique, Puissance et Vitesse. Les persos techniques (Tails, Chao, Silver, Rouge, Dr. Eggman) sont les seuls capables de rouler sur n’importe quel revêtement sans subir le moindre ralentissement, tandis que les protagonistes puissants (Knuckles, Big, Vector, Omega, Zavon) peuvent pulvériser un obstacle sans sourciller ; pratique pour découvrir des raccourcis quand on a l’œil. Les pilotes rapides (Sonic, Amy, Blaze, Shadow, Metal Sonic), pour leur part, neutralisent tout missile qui les approche d’un peu trop près, à condition de déraper proprement. Bien que les catégories aient tendance à se compléter, rien n’empêche de tout miser sur une seule. Privilégier exclusivement des persos rapides implique de squatter les premières places et de ne pas se mêler à la bataille, leur capacité à encaisser les attaques adverses étant faible. Une équipe composée de Tails, Silver et Rouge revient à connaître toutes les portions du circuit où l’on peut gruger en coupant les virages. Quant à un trio basé uniquement sur la puissance, ça garantit une bonne robustesse, certes, mais au détriment de la vitesse et de la maniabilité.

 

LA DREAM TEAM


Team Sonic RacingPerso, on préfère varier les plaisirs avec différents profils : selon le déroulement de la course, on dispose alors d’une plus grande souplesse pour adapter la stratégie de l’équipe et gratter des points précieux dans les ultimes instants. Essentiel dans Team Sonic Racing, le système de communication a été particulièrement soigné via des indicateurs qui permettent de savoir en permanence où l’on en est par rapport au reste de la team. Une fenêtre qui s’affiche quand un pote souhaite nous refiler un Wisp, des dialogues qui s’activent lorsqu’un partenaire prend notre aspiration, ou encore une jauge qui apparaît pour mieux synchroniser le Superturbo ; voilà un exemple des outils présents dans l’interface qui fait largement le job. Bien sûr, les mécanos en herbe peuvent aller faire un tour dans le garage pour trifouiller les véhicules. C’est d’ailleurs la principale utilité des crédits remis au terme de chaque course, à savoir acheter des pièces détachées pour modifier le comportement du bolide. Si la classe du pilote ne change pas donc, il est en revanche possible de toucher à la maniabilité, au turbo, ou encore à la défense pour être plus à l’aise derrière le volant. Ce n’est pas tout, car les capsules renferment également des boîtes bonus. En gros, il s’agit de perks octroyant divers avantages sur la piste – le turbo qui se charge plus vite pendant un dérapage, se présenter sur la grille de départ avec un Wisp directement en poche, augmenter les chances de tomber sur tel ou tel item, bénéficier d’un départ turbo automatique, etc. Mises bout à bout, ces finesses font que l’on se retrouve avec un gameplay huilé ; voilà qui devrait rassurer ceux qui craignaient un énième ersatz insipide. Après, on regrette que le jeu ne soit pas aussi exigeant que son illustre modèle : si l’on s’entoure de deux acolytes rompus aux Mario Kart-Like, l’affaire peut être pliée facilement, y compris avec une I.A. réglée sur Expert.

Essentiel dans Team Sonic Racing, le système de communication a été particulièrement soigné via des indicateurs qui permettent de savoir en permanence où l’on en est par rapport au reste de la team.


Team Sonic RacingC’est là que l’on touche du doigt le défaut majeur de Team Sonic Racing, c’est-à-dire sa grande mansuétude à l’égard des moins doués. Il suffit de scruter chaque circuit pour comprendre qu’au-delà de leur largeur qui autorise quelques approximations, il n’y a pas vraiment de zone tendue susceptible d’écrémer les pilotes. Même les secteurs dépourvus de rails de sécurité ne font pas peur, tout le contraire de Mario Kart qui, on le rappelle, impose aux joueurs d’utiliser les objets avec justesse sous peine de se les prendre en pleine figure. Dans Team Sonic Racing, et sauf erreur de notre part, si l’on s’amuse à balancer une bombe au pif et que l’on est pris dans la déflagration, on ne subira aucun dégât ; idem pour les partenaires. C’est dommage, car ça aurait favorisé les retournements de situation et nécessité un peu plus de skill de la part des pilotes. A confirmer, car il n'est pas impossible que la hitbox nous ait joué des tours. Quoi qu'il en soit, les développeurs ont intégré une vingtaine de Wisps pour animer les débats. Sans surprise, on retrouve l’équivalent de la carapace verte (tir alterné), de la carapace rouge (l’aigle pourpre), de l’étoile (invincibilité), du fantôme (fantôme de Jade), du Bill Balle (vrille jaune), ou encore du Bloups (rythme magenta). Teamwork oblige, certains Wisps n’apparaissent que lorsque les pilotes se refourguent les boîtes à objet, sachant que là encore, le contenu dépend de la classe du personnage. Dans tout ça, on a eu un coup de cœur pour l’éclat rouge qui les brise sévère dans les portions sinueuses, et pour le vide mauve dont le trou noir aspire tout sans pitié. Ah oui, il y a aussi le séisme gris dont les piliers de pierre sont particulièrement difficiles à esquiver mais pas indestructibles.


HÉRISSON TOUT HÉRISSÉ


Team Sonic RacingCôté contenu, si vous avez sans doute déjà capté que le jeu permettait d’incarner 15 personnages, précisons que 21 circuits sont disponibles (42 si l’on compte le mode « Miroir »), sans oublier la campagne principale qui n’arrive pas à l’orteil de celle de Diddy Kong Racing. Anecdotique sur le plan scénaristique, répétitive au possible, elle se résume en réalité à une succession de courses avec des objectifs différents. On ne va pas revenir sur chaque type d’épreuve, mais il y a en a pour tous les goûts : ramasser le maximum d’anneaux, être le dernier pilote à rester en piste, détruire le plus d’Egg Pawns possible, slalomer en rasant les bornes étoile, passer entre les voitures, gagner une série de quatre courses avec son équipe, etc. Tout n’est pas accessible dès le départ, et il est donc indispensable de récupérer des étoiles pour progresser dans les sept chapitres. S’il y a 142 étoiles en tout et pour tout, une soixantaine environ suffisent à boucler le mode « Histoire » en solo ou à trois. Justement, pour ce qui est du multi, l’écran splitté est de rigueur, que ce soit pour un Grand Prix ou une course simple ; seul le contre la montre est exclusivement solo. Bien que les menus auraient gagné à être plus ergonomiques, on apprécie quand même la possibilité d’ajouter/retirer des participants d’une simple pression sur Options (PS4). Bien vu, aussi, le fait de pouvoir piloter chacun pour soi et non en équipe ; idéal pour démontrer que l’on n’est pas le boulet de la team.

On ne peut pas en dire autant des circuits qui manquent d’inspiration (un peu) et de technique (beaucoup) pour donner des frissons aux puristes du genre.


Team Sonic RacingEn ce qui concerne le jeu en ligne, nous n’avons pas eu l’opportunité de tester la solidité des serveurs, mais si l’on en croit Sumo Digital, en dehors des Grand Prix et des courses classiques, il n’y a rien d’autre à voir. Pourtant, il aurait été judicieux de glisser quelques épreuves du mode « Histoire » – un constat valable pour les parties à plusieurs en local, d’ailleurs. Enfin, en matière de réalisation, Team Sonic Racing s’avère propre même si l’on observe quelques inégalités au niveau des circuits. On a tout de suite accroché à Hidden Volcano, Whale Lagoon et Turbine Loop, un peu moins à Haunted Castle, Sand Road et Ocean View. Ils ne sont pas bidons, entendons-nous bien, mais ils ne marquent pas les esprits. En fait, le plus embêtant demeure le framerate qui morfle dès que l’écran est splitté (le test a été réalisé sur une PS4 standard). On s’en doutait, et on imagine les dégâts sur Nintendo Switch où le jeu tourne à 30fps (contre 60fps sur les autres supports). Quoi qu’il en soit, la modélisation des véhicules et des persos est impeccable, et le design plus « agressif » tranche avec la dégaine rondouillarde que l’on a l’habitude de voir chez le voisin moustachu. Du Sonic pur jus, quoi.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
75% Excité



Autres articles

Charts France : la folie Call of Duty revient, Black Ops 4 sacré roi de la semaine Pourtant sorti depuis le mois d'octobre 2018, Call of Duty Black Ops 4 semble n'avoir toujours pas dit son dernier mot, bien au contraire puisqu'il vient se hisser en tête des charts français pour la semaine. 03/06/2019, 11:47
Team Sonic Racing : le trailer de lancement est en live-action et se passe dans un supermarché Pour célébrer comme il se doit l'arrivée sur les étals de Team Sonic Racing, SEGA a préparé un trailer de lancement. Histoire d'ailleurs de se démarquer de la masse, l'éditeur japonais a opté pour une vidéo tournée en live-action. 1 | 22/05/2019, 09:48


Derniers commentaires
Par kulshy le Mardi 21 Mai 2019, 11:06
ashton_x a écrit:Mmmh je pense que si on fait ce comparatif, t'as des chances que Sonic perde fasse à Crash parce que pour CTR il y a une puissante communauté de nostalgiques de Crash. Et vu les 2 dernières sorties de Sonic : Forces et le film Sonic, qui etait objectivement bizarre pour l'un et s'annonce moyen pour l'autre, alors Sonic est saqué par les testeurs alors que la majorité des testeurs des sites JV ont près de la trentaine, ils ont tous joué et aimé Crash Team Racing à leur enfance et vont donc trancher avec le coeur. Il faudrait un testeur qui n'a joué à aucun des 2 et qui joue à Crash Team Racing et Sonic Team racing simultanément comme ça t'aura ton comparatif point par point.Et tu as la preuve que la chaîne Youtube Jeux Actu marche mieux que le site ? Je veux bien pour leur page Facebook mais la chaîne youtube j'ai un doute.

Faudrait demander directement à un administrateur ou Maxime Chao si la chaîne Youtube JeuxActu et la page Facebook marchent mieux que le site mais j'ai la nette impression que oui rien qu'en voyant les commentaires qui y sont 3 fois plus nombreux. Avant le centre c'était le site et les pages Fb et YT les annexes, maintenant j'ai l'impression ils ont gardé le site comme patrimoine mais la page fb et chaîne YT sont devenus les éléments centraux.


Répondre
-
voter voter
1

Par forzakorea le Lundi 20 Mai 2019, 17:25

likeSmall 54
Hello a tous j ai pu testé les 2 versions sur switch est sur ps4 pro est je dois bien reconnaître que la version switch est aussi belle que la ps4 pro sauf que chez Sony le jeu tourne en 60 fps contre 30 chez nintendo mais rien de grave ça tourne nickel
https://m.youtube.com/watch?v=qmfC53C1oiw


Répondre
-
voter voter
1

Par ashton_x le Samedi 18 Mai 2019, 21:42
kulshy a écrit:Salut le testeur. Ce serait possible après le test de Crash Team Racing de faire un article comparatif point par point entre CTR et Team Sonic ? Ce sont 2 jeux avec un gameplay basé sur le drift et le karting alors c'est possible un article ? ou plutôt une vidéo youtube vu que votre chaîne YT a plus de visibilité que votre site. Je ne sais pas si je prends les 2 ou un des 2 donc je vais attendre un comparatif pour me décider. Merci

Mmmh je pense que si on fait ce comparatif, t'as des chances que Sonic perde fasse à Crash parce que pour CTR il y a une puissante communauté de nostalgiques de Crash. Et vu les 2 dernières sorties de Sonic : Forces et le film Sonic, qui etait objectivement bizarre pour l'un et s'annonce moyen pour l'autre, alors Sonic est saqué par les testeurs alors que la majorité des testeurs des sites JV ont près de la trentaine, ils ont tous joué et aimé Crash Team Racing à leur enfance et vont donc trancher avec le coeur. Il faudrait un testeur qui n'a joué à aucun des 2 et qui joue à Crash Team Racing et Sonic Team racing simultanément comme ça t'aura ton comparatif point par point.
Et tu as la preuve que la chaîne Youtube Jeaux Actu marche mieux que le site ? Je veux bien pour leur page Facebook mais la chaîne youtube j'ai un doute.


Répondre
-
voter voter
1

Par kulshy le Samedi 18 Mai 2019, 21:18
Salut le testeur. Ce serait possible après le test de Crash Team Racing de faire un article comparatif point par point entre CTR et Team Sonic ? Ce sont 2 jeux avec un gameplay basé sur le drift et le karting alors c'est possible un article ? ou plutôt une vidéo youtube vu que votre chaîne YT a plus de visibilité que votre site. Je ne sais pas si je prends les 2 ou un des 2 donc je vais attendre un comparatif pour me décider. Merci

Répondre
-
voter voter
1

Par batmanmania le Samedi 18 Mai 2019, 18:02

likeSmall 1277
Je suis pas très jeu de course mais si tu as aimé je tente.

Répondre
-
voter voter
2

Par forzakorea le Samedi 18 Mai 2019, 17:32

likeSmall 54
Salut à tous Auchan a lâché le jeu vendredi a 29 euro sur toutes les plateformes moi l ai pris sur switch me régal dessus allez j y retourne a fond les manettes.

Répondre
-
voter voter
1

Par batmanmania le Samedi 18 Mai 2019, 14:24

likeSmall 1277
Si tu l'achète tu nous donneras tes impressions.

Répondre
-
voter voter
2

Par Bob-LE-bob le Samedi 18 Mai 2019, 13:46

likeSmall 222
Si les circuits ne sont pas assez techniques ( astuce ), il faudrait y jouer en expert tout le temps comme ça on a plus l'impression que ça tourne dans tous les sens. Sinon j'attends le test du crash bandicoot kart pour en prendre un des 2. En tout cas le jeu à l'air superbe.

Répondre
-
voter voter
1

>> Voir les 8 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*