Beyond Good & Evil 2 : Ubisoft fait le point sur le développement du jeu, des nouveaux artworks


Beyond Good & Evil 2 : Ubisoft fait le point sur le développement du jeu, des nouveaux artworks
Comme promis, Ubisoft a diffusé hier soir un nouveau Space Monkey Report consacré à Beyond Good & Evil 2. L'occasion pour Gabrielle Shrager (directeur narratif), Emile Morel (directeur créatif) et Guillaume Brunier (producteur) de faire le point sur le jeu et l'engouement qu'il suscite. En effet, on apprend que le programme Space Monkey compte désormais plus de 620 000 inscrits qui, bien évidemment, seront les premiers à pouvoir essayer le jeu lorsque les développeurs seront en mesure de proposer une version jouable. En parlant des développeurs justement, il est indiqué qu'Ubisoft Paris viendra épauler les équipes déjà à l'oeuvre sur le projet (Barcelone, Bordeaux, Sofia, Montpellier, Mayence), sachant qu'Ubisoft Montpellier va bénéficier de nouveaux locaux dans maintenant deux semaines.

On a ensuite droit à différents artworks qui permettent aux trois intervenants de revenir sur le background de Beyond Good & Evil 2. Ainsi, on nous explique que toute la population du Système 3 n'est qu'une succession de clones créées par Chimera Corporation. Certains de ces êtres hybrides (considérés comme des esclaves par les scientifiques) sont vendus à Devolite Corporation qui n'hésite pas à les envoyer explorer des planètes dangereuses pour récupérer de la Devolite, l'une des trois ressources vitales dans le jeu. On nous affirme également que les singes hybrides pourront être sauvés par des pirates qui, par la suite, les emmèneront dans un repaire pour devenir à leur tour des pirates de l'espace.

Au début du jeu, si l'on a décidé d'incarner l'un de ces esclaves hybrides (au lieu de se glisser dans la peau d'un pirate), c'est également là-bas que l'on fera la connaissance de Primera, une sorte d'Oracle qui connaît tous les secrets du Système 3. Et ce n'est qu'après que les portes de Beyond Good & Evil 2 s'ouvriront réellement, puisque l'on pourra visiter le monde comme on l'entend. A noter que la collaboration avec HitRecord (qui permet d'intégrer au jeu les différentes créations soumises par la communauté) va se poursuivre pendant encore quelque temps, histoire de s'assurer une certaine richesse dans le contenu.

Enfin, n'oublions pas de rappeler que le jeu ne sera pas présent cette année à l'E3, les développeurs travaillant d'arrache-pied sur leur projet à l'ambition débordante. Soit.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Blasé



Autres articles

Beyond Good & Evil 2 : on n'est pas prêt de le voir, le développement semble patiner à nouveau Dire de Beyond Good & Evil 2 qu'il fait partie des plus belles arlésiennes du jeu vidéo est un doux euphémisme. Une suite attendue depuis 2003 et dont le développement chaotique ne cesse de gangréner la production. 21/07/2021, 20:33
Beyond Good & Evil 2 : le jeu sera montré en 2021, un nouveau studio en renfort Suite au départ de Michel Ancel, Ubisoft en profite pour donner des nouvelles du développement de Beyond Good & Evil 2. Un sacré gros chantier, on ne va pas se le cacher. 2 | 18/09/2020, 16:56


Derniers commentaires
Par batmanmania le Jeudi 6 Juin 2019, 14:46

likeSmall 2388
On nous parle pas de Jade l'héroïne du 1er opus, d'ailleurs je voudrai bien savoir pourquoi elle est passée du côté obscur à la Dark Vador. Est-ce un lavage de cerveau qu'on lui a fait en la kidnappant ou Est-ce alors un clone maléfique ?

Répondre
-
voter voter
1

>> Voir la réponse dans le forum