Test également disponible sur : PS5 - XBOX Series X

Test GTA V : l'achat est-il indispensable sur PS5 et Xbox Series X ?

Test GTA V : l'achat est-il indispensable sur PS5 et Xbox Series X ?
Hit JeuxActu
La Note
note GTA 5 18 20
Dix ans bientôt que GTA V est sorti et personne n'aurait cru un seul instant en 2013 que le jeu allait avoir une longévité aussi indécente. En arrivant sur PS5 et Xbox Series X, on pourrait croire qu'il s'agit-là d'une version remasterisée ou d'un remake complet, le grand public s'emmêlant les pinceaux avec ces termes, mais Rockstar Games a misé sur la mise à niveau avec performances des nouvelles machines à la clef. 4K native, 60fps, Ray-Tracing et autres petites gourmandises selon le mode choisi, ces réajustements (bien connus des possesseurs des consoles next gen) font de cette version de GTA V la plus belle c'est certain, la plus abouti aussi. Pour les joueurs qui n'ont jamais eu l'occasion d'y jouer, c'est le moment ou jamais de découvrir les péripéties de Michael, Franklin et Trevor et de profiter de l'un des jeux online les plus attractifs, mais pour les autres, ceux qui possèdent déjà le jeu, aucune urgence bien évidemment. Le seul truc, c'est que la grosse promotion offerte par Rockstar sur le jeu se termine au moins de juin prochain, Bref, c'est vous qui voyez...

Les plus
  • Les versions les plus abouties de GTA V (4K, 60fps, Ray-Tracing)
  • Les fonctionnalités de la DualSense apportent à l'immersion
  • Des temps de chargements vraiment réduits
  • Le nouveau mode Carrière dans GTA Online
  • Du contenu qui déborde dans GTA Online
  • Le mode solo n'a vraiment pas vieilli, toujours une masterclass
Les moins
  • Le transfert de sauvegarde PS4/Xbox One valable une seule fois
  • On aurait pas craché sur du cross-play
  • Vendu trop cher pour une simple mise à niveau, c'est vrai


Le Test
L'année prochaine, GTA V fêtera ses 10 ans d'existence et encore aujourd'hui, le titre de Rockstar Games continue de faire des émules. Avec plus de 160 millions d'exemplaires vendus depuis sa sortie en 2013, GTA V est devenu un phénomène et surtout une incroyable cash-machine que rien ne semble arrêter. Rien que sur l'année 2021, le jeu s'est écoulé à plus de 20 millions d'exemplaires, ce qui est bien plus que n'importe quelle nouveauté ; du délire. Si le monde entier attend que GTA VI vienne prendre le relais, Rockstar Games occupe l'espace en ressortant une troisième fois son jeu sur les dernières consoles de salon, les fameuses PS5 et Xbox Series X|S, dans une version boostée et améliorée. Les nouveautés sont-elles suffisantes pour repasser encore en caisse ? Voici notre verdict.

GTA 5Avant de commencer ce test, il est de bon ton de rappeler que ces versions dites « next gen' » de GTA V n'ont rien d'un remaster et encore moins d'un remake. Contrairement à la compilation GTA Trilogy qui avait eu droit à un – petit – ravalement de façade, pour GTA V, Rockstar Games s'est contenté de profiter des nouvelles capacités offertes par ces nouvelles machines pour upgrader l'expérience. Affichage en 4K natif, possibilité de profiter du sacro-saint 60fps, jouissance du Ray-Tracing, on est dans la configuration habituelle des jeux sortis sur PS4 / Xbox One et qui reviennent améliorées sur les nouvelles consoles. Trois modes d'affichage sont donc proposés dans le jeu, à choisir selon vos affinités, mais aussi votre matos à la maison. Il y a pour commencer le mode « Fidélité » qui propose un affichage en 4K natif et la possibilité de profiter du Ray-Tracing, mais il faut alors se limiter à frame-rate de 30 images par seconde (sur Xbox Series S, ça sera par contre de la 4K upscalée). Un mode parfait pour les joueurs qui privilégient la beauté de l'image à la fluidité de l'action, pour peu que vous ayez un bel écran de télévision chez vous, comme les LG et les Sony pour faire un peu de publicité. Ceux qui préfèrent à l'inverse le 60fps se jetteront corps et âme sur le mode « Performance », dont le seul défaut est de proposer une image en 4K dynamique, l'appellation marketing pour dire que l'image a été upscalée, c'est-à-dire simplement agrandie. Si vous comptez y jouer sur Xbox Series S, il faudra en revanche se taper du 1080p. Reste alors le troisième mode, sans doute celui qui devrait mettre tout le monde d'accord, c'est le « Performance RT » qui affiche une image 4K dynamique, du 60fps et le Ray-Tracing. Alors certes, le rendu n'est pas en 4K pure, mais l'équilibre se fait grâce aux détails qu'apporte le Ray-Tracing, notamment lors des phases nocturnes où les effets visuels et les reflets sont les plus importants. Attention cependant, ne vous attendez pas à obtenir un rendu aussi poussé que la version PC moddée par la communauté, on reste sur une configuration console adaptée pour tous.

GTA 5

JAMAIS 2 SANS 3

GTA 5Quoi qu'il en soit et quel que soit le mode que vous allez choisir, GTA V sur PS5 et Xbox Series X est de loin la plus belle version du jeu proposée à ce jour. Le gap technique n'est peut-être pas aussi important qu'entre la génération PS3/X360 vers PS4/Xbox One, mais la hausse graphique est bel et bien là et se fait quand même ressentir. Vous pouvez évidemment regarder des comparatifs sur YouTube pour vous faire une idée des différences – même si la compression vidéo ne permet pas de bien jauger le ressenti réel – mais le jeu gagne réellement en netteté et en finesse. Après, il faut garder en tête qu'il s'agit d'un jeu de 2013, et que les expressions faciales et certaines animations commencent doucement à accuser le temps. Cela ne nous a pas empêché de profiter des petits bonus proposés par exemple avec la version PS5, grâce aux fonctionnalités de la DualSense, qui est clairement la petite cerise griotte sur le gâteau. Grâce aux retours haptiques de la manette, on peut enfin ressentir des petites variations qui étaient jusqu'alors inconnues dans le jeu. Entre la pluie qui tombe, les différentes surfaces sur lesquelles on roule, le vrombissement différents des véhicules, les sensations sont plutôt bien retranscrites et participent effectivement à ce côté next gen' de l'expérience. Les gâchettes adaptatives font elles aussi le job, avec des sensations lors des gunfights, même s'il faut bien admettre que d'autres jeu de shoot ont été plus convaincants. On n'oublie pas de glisser un mot sur l'utilisation du haut-parleur de la manette qui est lui aussi utilisé à bon escient, avec des interactions créées avec le téléphone. Bruit des touches, appels entrants ou sortants, il y a une vraie immersion avec l'appareil et l'usage des applications. Là aussi, ça marque des points. Mais là où le jeu fait un bond considérable, c'est dans le temps de chargements, extrêmement réduits, et qui permettent de fluidifier l'expérience. Il faut moins de 30 secondes pour lancer le jeu désormais, alors qu'auparavant, il fallait patienter plus de 2 minutes. De même, changer de personnage en cours de route n'est plus une tannée et se fait plus rapidement qu'auparavant. Peut-être pas autant qu'on l'aurait imagineé, mais suffisamment pour que fluidifié un peu plus l'expérience de jeu. Une petite révolution quand même.

GTA 5

 

Quoi qu'il en soit et quel que soit le mode que vous allez choisir, GTA V sur PS5 et Xbox Series X est de loin la plus belle version du jeu proposée à ce jour. Le gap technique n'est peut-être pas aussi important qu'entre la génération PS3/X360 vers PS4/Xbox One, mais la hausse graphique est bel et bien là et se fait quand même ressentir.

 

GTA 5Pour ce qui est du reste, rien ne change ni a été ajouté, on retrouve le même contenu qu'en 2013 puis en 2014, ce qui fait que le prix exigé à la caisse nous paraît, il est vrai, trop élevé, puisque Rockstar Games en demande 39,99€. C'est cher payé si vous avez déjà acheté le jeu sur les précédentes générations de console, mais sachez qu'une promotion est activée jusqu'en juin prochain, et qui permet d'obtenir le jeu à 9,99€ sur PS5 et 19,99€ sur Xbox Series X|S. Si le différentiel est aussi important entre les deux machines, c'est évidemment suite à un partenariat entre Rockstar et Sony Interactive Entertainment. Toujours est-il que pour ce tarif-là, vous avez également accès à GTA Online qui jouit lui aussi des mêmes améliorations techniques que la campagne solo. On peut d'ailleurs transférer sa progression PS4/Xbox One, mais une seule fois, ce qui ne vous laisse pas d'autre chance pour vous tromper. Hao's Special Works fait autrement partie des nouveautés au lancement, et qui est une sorte de garage qui permet d'obtenir de nouvelles améliorations pour ses véhicules et de profiter de nouveaux défis et autres missions proposées par Hao en personne, qui n'hésitera pas à vous contacter sur votre smartphone. Si les nouveautés restent minimes pour celles et ceux qui connaissent GTA Online sur le bout des ongles, sachez que le nouveau venu est accompagné avec soin dans la partie multijoueur, désormais considérée comme un stand-alone par ailleurs. Nouvelle intro et surtout tutoriel repensé, l'idée est justement d'attirer un nouveau public qui ne connaîtrait pas encore ce qui fait la longévité de GTA 5. On a donc le choix entre 4 carrières mises à disposition (Col blanc, Expert en trafic d'armes, Patron d'une boîte de nui ou Motard) et chacune d'entre elle permet d'accéder à un local, des armes, des véhicules et tout un tas de missions dédiées, sans oublier qu'on démarre l'expérience multi avec 4 millions de GTA$ en poche. C'est pas mal pour démarrer, mais très vite, on est à court d'argent, tellement les prix grimpent vite. Mais çan vous le savez déjà...


Réagir à cet article Réagir à cet article


Autres articles

GTA 5 : les versions next gen' se sont déjà vendues à plus de 5 millions d'exemplaires A l'image de nombreux éditeurs, Take Two Interactive a dévoilé les résultats de son bilan financier qui s'est terminé le 31 mars 2022. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les chiffres sont au beau fixe. 17/05/2022, 11:15
GTA 5 : Rockstar a supprimé des éléments transphobes des versions PS5 et Xbox Series Connu avant tout pour son ton irrévérencieux, Rockstar Games est un studio qui ne se prive pas pour taper sur tout le monde, avec un humour caustique qui dépeint une vision satirique de la société. Mais ça, c'était avant. 20/04/2022, 10:02