Test également disponible sur : PC

Test clavier Mad Catz S.T.R.I.K.E 4 : un retour aux affaires difficile pour la marque ?

Le Test

Depuis sa renaissance en janvier 2018 entre les mains d’un consortium basé à Hong Kong, la firme Mad Catz s’emploie à redorer son image auprès des joueurs, en donnant un coup de jeune à ses périphériques, dont la plupart restent basés sur les produits développés au début des années 2010 par la firme Cyborg. Après avoir pu se frotter aux souris R.A.T 6+ et 8+, la marque nous a fait parvenir son clavier S.T.R.I.K.E 4. Sorti des points entre chaque lettre de son nom, ce clavier n’a finalement pas grand-chose à voir avec le modèle précédent comme nous allons le voir. Nous avons donc utilisé ce périphérique pendant plusieurs semaines afin de savoir si le S.T.R.I.K.E 4 peut se faire sa place au soleil sur le marché très chargé et concurrentiel du clavier gamer. Faut-il craquer pour ce clavier ? Notre verdict.


Test clavier Mad Catz S.T.R.I.K.E 4 : un retour aux affaires difficile pour la marque ?

Mad CatzAlors que les souris RAT sont restées extérieurement très proches des anciens modèles, la firme nous propose un clavier S.T.R.I.K.E 4 complètement différent de ce qu’on avait l’habitude d’avoir. C’en est désormais fini des formes torturées qui étaient là pour maintenir un lien de parenté entre les différents produits de la marque. Ce nouveau clavier est donc plutôt sobre, avec pour seule fantaisie une découpe un peu anguleuse sur l’arête avant. On est clairement en présence d’un périphérique sobre (ce qui est un peu bizarre quand on connaît la marque), mais qui devrait séduire les joueurs avec son aspect noir mat plutôt classe. Malheureusement, la construction n’est pas vraiment à la hauteur de la concurrence, Mad Catz ayant choisi de nous proposer un châssis intégralement en plastique, avec une simple plaque en aluminium sur le dessus afin de juguler la résonnance des touches mécaniques, et d'offrir un touché un peu plus qualitatif. Ce système déjà employé par d’autres, (sur le clavier Nacon par exemple) offre l’avantage d’être moins cher, mais également moins efficace, et dans le cas du S.T.R.I.K.E 4, on peut entendre une légère résonnance en tendant l’oreille, surtout lorsqu’on utilise le clavier pour de la frappe. Pourtant, avec 1.5Kg et des dimensions de 463 mm x 42 mm x 156 mm, on n’a pas vraiment affaire à un poids-plume, ce qui est un plus indéniable, surtout en jeu.

 

THIS IS SPARTAAAAAA !!

 

Mad CatzMad Catz n’a pris aucun risque avec les touches, et on retrouve donc les excellents switches allemands Cherry MX Red dont la réputation n’est plus à faire. Avec leur course linéaire et sans clic, ils sont parfaits pour le gaming, ce qui est l’utilisation première de ce périphérique. Mad Catz a doté son bébé de toutes les features standard qu’on peut voir chez la concurrence, avec un éclairage RGB complet indépendant sur chaque touche, un anti-ghosting roll-over sur chaque touche (qui permet d’utiliser toutes les touches simultanément), et un logiciel pour paramétrer les macros. Comme souvent avec Mad Catz, la partie software est largement perfectible, et l’ensemble est vraiment très fouillis. D’ailleurs, on doit encore utiliser un logiciel dédié par périphérique, là où les autres marques proposent un logiciel qui gère toute leur gamme. S’il vous plaît, on aimerait bien un petit effort de ce côté messieurs les ingénieurs de chez Mad Catz. On remarque aussi l’absence totale de touches spécifiques sur ce clavier, là où d’autres modèles concurrents offrent une molette pour le son, des boutons pour gérer directement le RGB ou même des pass-through USB. Rien de tout ceci n’est présent sur ce clavier, dont la seule fioriture est de proposer un ingénieux système de cable-management afin que le joueur puisse choisir de faire sortir le câble de la bête par la droite, la gauche, ou au milieu, ce qui est très pratique finalement, sans toutefois être une raison suffisante pour motiver un achat. On tique aussi sur la touche entrée au format réduit, ce qui est plutôt inhabituel dans cette gamme de produit. Si ce n’est pas vraiment gênant en jeu, cela s’avère nettement plus handicapant pour la frappe.

 

ALORS, ON ACHÈTE ?

 

Mad CatzMais alors, faut-il craquer pour le S.T.R.I.K.E 4 ? Et bien pas vraiment. Si le clavier est de bonne facture, et relativement dépouillé (ce qui peut plaire à certains), son prix de vente est malheureusement bien trop élevé pour qu’on vous recommande cet achat.  Vendu 129.99€ dans le commerce, ce périphérique est clairement placé sur le milieu / haut de gamme, face à des produits bien mieux finis et plus complets. On retrouve au même tarif le Corsair K70, tandis qu’en fouillant un peu sur internet, on trouve le Hyper X Alloy Elite RGB à 99.99€, ce dernier étant bien mieux équipé, et disposant d’un repose-poignet démontable, alors qu’on n’en trouve pas sur le S.T.R.I.K.E 4. Ne vous trompez pas, le clavier mécanique de Mad Catz est loin d’être mauvais, et même si le logiciel dédié est vraiment critiquable, il reste un excellent périphérique. Si jamais vous parvenez à tomber dessus lors d’une promotion à moins de 100€, l’achat sera nettement plus raisonnable. Selon nous, la firme aurait d’ailleurs dû le proposer directement sous la barre fatidique des 100€, avec des offres à 80€, ce qui en aurait fait un produit incontournable à ce tarif. Malheureusement, son placement tarifaire est actuellement incompatible avec son niveau de finitions et son côté un peu spartiate.

 

Mad Catz

 

Les +

Cherry MX Red

RGB

Sobre

Câble tressé

 

Les –

La touche entrée petit format

Le logiciel dédié vraiment nul

Le prix bien trop élevé

 

LA NOTE JEUXACTU : 2.5/5


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Osef



Autres articles

Test Souris Mad Catz R.A.T 8+ et R.A.T 4+ : un retour gagnant pour la marque ? Après avoir déposé le bilan en mars 2017, la firme Mad catz renaît de ses cendres en janvier 2018, et nous avons eu l'occasion de tester deux de ses nouveaux produits, à savoir les souris R.A.T 4+ et R.A.T 8+. Voici notre verdict 3 | 09/05/2019, 11:09
Mad Catz : l'entreprise renaît de ses cendres avec un trailer et de nouvelles ambitions Après avoir fermé définitivement ses portes en avril 2017, l'entreprise de périphériques Mad Catz nous annonce sa réouverture surprise, avec une nouvelle gamme de produits qui sera dévoilée lors du CES 2018 de Las Vegas. 1 | 04/01/2018, 14:41


Derniers commentaires


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*