Test également disponible sur : Xbox One - XBOX Series X

Test Bleeding Edge : Ninja Theory se lance dans le jeu 100% multi, mais c'est pas la folie

Test Bleeding Edge : Ninja Theory dans le multi, mais c'est pas la folie
La Note
note Bleeding Edge 13 20

En passant de Hellblade : Senua's Sacrifice, jeu solo par excellence, à un hero-shooter exclusivement multijoueur, Ninja Theory tente un grand écart un peu trop périlleux. Plaisant dans l'absolu (notamment grâce à sa direction artistique bien barrée, des graphismes très propres et une action réellement dynamique), Bleeding Edge manque tout de même de coffre quand on le compare à ses concurrents. Il lui aurait fallu un peu plus que deux modes de jeu pour pouvoir se démarquer. Par exemple en incorporant un mode solo, surtout qu'on sait que le studio maîtrise parfaitement l'exercice. Des mises à jour pourraient enrichir le jeu dans les mois venir mais il va falloir faire vite. Avec Overwarch 2 qui devrait sortir cette année, l'horizon est relativement bouché...


Les plus
  • Persos déjantés
  • Action rapide et fluide
  • Le système de ping
  • Un hoverboard, c'est toujours bien
  • Communication et stratégie indispensables
Les moins
  • Pas de solo pour asseoir l'univers
  • Seulement deux modes de jeu
  • Action parfois confuse
  • Vraie-fausse arène d'entraînement
  • Ça manque d'âme et de personnalité
  • Juste un hero-shooter de plus...


Le Test

A mi-chemin entre le MOBA et le jeu de tir classique, le hero-shooter est un sous-genre relativement à la mode depuis quelques années. Si certains titres ont su sortir du lot, Overwatch en tête, d'autres ont connu un avenir bien sombre, allant parfois jusqu'à la fermeture définitive des serveurs (reposez en paix Battleborn et LawBreakers !). C'est dans ce contexte un peu délicat que débarque Bleeding Edge, développé par les anglais de Ninja Theory, studio que l'on admire depuis la sortie de Hellblade il y a deux ans et demi. Mais est-ce réellement un gage de qualité absolu ?


Bleeding EdgeAu cas où vous ne l'auriez pas encore compris, précisons d'emblée que Bleeding Edge est un jeu exclusivement multijoueur, totalement dénué de campagne solo. C'est un peu étonnant de la part des auteurs de Heavenly Sword, Enslaved, DmC: Devil May Cry, et Hellblade : Senua's Sacrifice, mais c'est ainsi ! On peut d'ailleurs y voir une lacune regrettable, car quelques missions en solitaire auraient pu poser l'univers tout en entraînant les joueurs. Ce n'est pas pour rien que le futur Overwatch 2 proposera une telle campagne. Ici, il faut se contenter de quelques didacticiels rapides et d'une arène d'entraînement contre des bots… totalement immobiles ! C'est un concept qui ressemble fort à un bug, mais passons. Au moins, ce dojo permet d'essayer en toute tranquillité les différentes personnages de ce hero shooter. Ils sont pour l'heure au nombre de onze et couvrent un large panel de tronches pas piquées des hannetons. Moitié sportifs moitié criminels, mais tous augmentés grâce à des implants cybernétiques, ces combattants se battent à mort dans différentes arènes, juste pour le plaisir.



Bleeding EdgeLa direction artistique part agréablement dans tous les sens, et l'ambiance déjantée rappelle un peu celle de Gotham City Impostors. Pas d'ersatz de Batman ou du Joker ici, mais un métalleux métallique qui se bat à coup de guitare, une mamie magicienne, un zombie reptilien ou encore une obèse à cheveux roses munie de lames circulaires et montée sur une roue géante. Chacun de ces énergumènes possède une attaque de base (au corps à corps ou à distance selon les cas), trois pouvoirs spéciaux qui se rechargent au bout d'un certain temps, et une compétence ultime (à choisir parmi deux au moment de la sélection du personnage) encore plus longue à charger. Du classique pour un hero shooter. Le gameplay met tout de même pas mal l'accent sur l'esquive, sans laquelle on se fait (parfois littéralement) rouler dessus. D'une manière générale, l'action est rapide et dynamique, et il est important de toujours être en mouvement.

 

SANG POUR SANG MULTI

Bleeding EdgePour nous aider à rester mobile, le jeu nous propose des zones de trampoline, des rampes accélératrices et même un hoverboard. Il faut quelque secondes pour le matérialiser et on ne peut pas attaquer quand on le chevauche, mais cet engin permet d'accélérer les phases de déplacement et s'avère bien utile quand on cherche à rejoindre les autres membres du groupe. En effet, la coopération est absolument primordiale et l'équipe qui remporte la victoire est généralement celle qui a réussi à communiquer le mieux. Il est également important d'avoir au moins un personnage de chaque archétype dans le groupe. Si tout le monde sélectionne un faiseur de dégâts mais que personne ne prend un soigneur ou un tank, la partie est perdue d'avance. Pour aider à la communication, le jeu se dote d'un système de signalement assez proche du ping de Apex Legends. A l'aide d'un menu tout simple on peut indiquer à l'écran un joueur à attaquer, une zone à atteindre, un ordre de regroupement, ou encore appeler à l'aide. L'interface du jeu est globalement bien fichue, et fait aussi bien appel au verrouillage de cibles qu'à des raccourcis "double touche" pour lancer une compétence sur soi plutôt que sur un allié. Quant aux environnements, ils sont classiques mais bien pensés. Ils n'hésitent pas à jouer sur la verticalité, proposent quelques bonus à ramasser (dégâts augmentés, soins...) et abritent parfois des éléments en mouvements. Voir un ennemi se faire écraser par un train qui passe, ça n'a pas de prix !



Bleeding EdgeUne autre chose qui n'a pas de prix, pour le moment en tout cas, ce sont tous les éléments à débloquer. Il suffit de grinder et gagner en expérience pour les déverrouiller, aucune micro-transaction n'étant encore à déplorer. Mais on reste prudent sur ce sujet, car d'autres jeux ont prouvé par le passé qu'une absence de micro-transactions au lancement n'était pas forcément une garantie pour la suite. La plupart de ces éléments sont cosmétiques, à l'image des danses et autres gestes, des planches d'hoverboard ou encore des apparences de personnages. Mais le plus intéressant reste la présence de mods, symbolisés par des cartes mémoire. Ils permettent de bénéficier de différents bonus et on ne peut en sélectionner que trois simultanément. Il est donc possible de créer différents builds, plutôt portés sur telle compétence ou tel style de jeu. Dans l'ensemble, Bleeding Edge est donc plutôt louable. Mais, hélas, il s'avère un peu chiche en contenu. Au delà du mode solo inexistant, on ne peut compter que sur deux modes de jeux différents. L'un nous demande de capturer des points de contrôle, et l'autre de ramasser des batteries et de les déposer à des endroits précis. Zéro originalité pour le coup, et il aurait fallu un peu plus de variété pour réussir à sortir du lot. De plus, le matchmaking ne donne même pas la possibilité de choisir le mode que l'on préfère. Voilà qui vient plomber un bilan qui aurait pu être très bon par ailleurs. Il n'y a plus qu'à espérer que le jeu s'enrichisse dans les semaines à venir.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Furieux



Autres articles

Hellbade 2 : des filtres Snapchat à l'effigie de Senua, le selfie torturé Ninja Theory semble aux aguets des nouvelles "technologies" et vient de publier plusieurs filtres tirées de ses franchises Hellblade et Bleeding Edge. 28/04/2020, 12:00
Xbox One : quatre titres jouables gratuitement ce week-end, découvrez lesquels Que les abonnés du Xbox Live Gold se régalent : Microsoft vient de dévoiler les quatre nouveaux jeux du Xbox Free Play Days et il y en a pour tous les goûts. 23/04/2020, 15:09


Derniers commentaires
Par orichimaru69120 le Dimanche 29 Mars 2020, 22:27
13/20 pour cette horreur sans nom!
Vous êtes bien sympa chez jeuxactu ou vous y connaissez rien au jeuxvidéo en vrai.
Ce jeu mérite même pas la moyenne bande de fan de la marque power power power its amazing


Répondre
-
voter voter
1

Par GiantCOCO le Dimanche 29 Mars 2020, 20:18

likeSmall 13
L'informateur a écrit:
GiantCOCO a écrit:Si Microsoft rachète des studios pour faire des jeux de bouze, à quoi bon j'ai envie de dire? C'est pas leur 12 téraflops qui va faire la diff :lol:
Comment tu es bête, le jeu était déjà prévu avant le rachat du studio pour sortir sur toute les plate-forme de base mais au rachat ben Microsoft a dit ben pourquoi pas sa fera un jeu de plus Ninja Theory l'ont dit...


j'attends de voir la prochaine gen, mais pour moi rien qui va changer


Répondre
-
voter voter
5

Par Khorne5 le Dimanche 29 Mars 2020, 15:33

likeSmall 30
Le problème c'est qu'il s'est passé la même chose qu'avec rare;après le rachat quasiment tout le monde est partie,à commencer par le fondateur Jez San qui à été remplacé par une nina kristensen qui à peut-être du talent mais qui est totalement inexpérimenté.
ninja théorie,reste un petit studio qui varie entre 80 et 120 employés seulement,c'est pour ça que pour m'a part je n'ai pas trop envie de leur tomber dessus (mais,avis perso,je pense quand même qu'un rachat par crosoft est néfaste pour un studio,sur le long terme).


Répondre
-
voter voter
5

Par L'informateur le Dimanche 29 Mars 2020, 12:03
GiantCOCO a écrit:Si Microsoft rachète des studios pour faire des jeux de bouze, à quoi bon j'ai envie de dire? C'est pas leur 12 téraflops qui va faire la diff :lol:

Comment tu es bête, le jeu était déjà prévu avant le rachat du studio pour sortir sur toute les plate-forme de base mais au rachat ben Microsoft a dit ben pourquoi pas sa fera un jeu de plus Ninja Theory l'ont dit...


Répondre
-
voter voter
3

Par GiantCOCO le Samedi 28 Mars 2020, 9:21

likeSmall 13
Si Microsoft rachète des studios pour faire des jeux de bouze, à quoi bon j'ai envie de dire? C'est pas leur 12 téraflops qui va faire la diff :lol:

Répondre
-
voter voter
5

Par sdf le Vendredi 27 Mars 2020, 23:40
Ils rachètent les créateurs de Age of Empires pour leur faire faire un spinoff de halo.
Ils rachètent les créateurs de Donkey Kong Country pour leur faire faire Kinect sports.
Ils rachètent les créateurs de Hellblade pour leur faire faire du pan-pan multi pour ados.
De fins stratèges du jeu vidéo aux commandes de Microsoft.


Répondre
-
voter voter
3

Par cedrico06 le Vendredi 27 Mars 2020, 21:49

likeSmall 16
Repenty a écrit:
fab3000 a écrit:ils ont vraiment pas de chance Microsoft avec leurs exclus
Ouais mais le jeu tournera en 4k60fps full ray tracing retrcompatible sur serieX. :lol:Pas de chance ou pas de talent...


ce jeu était développé bien avant le rachat de Microsoft ...


Répondre
-
voter voter
6

Par Repenty le Vendredi 27 Mars 2020, 20:57

likeSmall 2097
fab3000 a écrit:ils ont vraiment pas de chance Microsoft avec leurs exclus


Ouais mais le jeu tournera en 4k60fps full ray tracing retrcompatible sur serieX. :lol:

Pas de chance ou pas de talent...


Répondre
-
voter voter
5

Par fab3000 le Vendredi 27 Mars 2020, 17:41

likeSmall 87
ils ont vraiment pas de chance Microsoft avec leurs exclus

Répondre
-
voter voter
6

>> Voir les 9 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*