Resident Evil 2 : on a passé 4h avec Ada Wong et les zombies, le grand retour du vrai survival horror ?


Resident Evil 2 : on a passé 4h avec Ada Wong et les zombies, le grand retour du vrai survival horror ?Après avoir frappé fort avec Resident Evil 7 au tout début de l’année dernière, Capcom compte cette fois-ci sur le remake de Resident Evil 2 pour nous régaler juste après les fêtes. Même si l’affaire semble être en bonne voie et qu’il n’était pas nécessaire d’en remettre une couche, l’éditeur nous a quand même conviés à une session de quatre heures durant laquelle le mythique commissariat de Raccoon City s’est un peu plus dévoilé. Rien de bien nouveau par rapport à ce que l’on a vu jusqu’à présent ? Eh bien si, figurez-vous, et c’est ce que nous allons vous raconter tout de suite.

Resident Evil 2Capcom l’a répété à maintes reprises : Resident Evil 2 sera bien plus qu’un simple remake graphique ; il offrira une lecture différente des événements de la version originale. Cela dit, les principaux marqueurs ont été conservés. Par exemple, après une quinzaine de minutes de jeu, nous avons pu incarner Ada Wong qui, soyez rassurés, sera bien vêtue de sa robe rouge comme en 1998. Equipée d’un détecteur CEM, elle est capable de pirater les équipements électroniques à distance – comme vous pouvez le voir dans la vidéo de gameplay réalisée par nos soins – pour s’ouvrir un passage ou déclencher un mécanisme. C’est vrai que ça n’a pas l’air fou sur le papier, mais quand on débarque dans un lieu inconnu, et qu’il faut repérer les câbles cachés alors que M. X est prêt à nous mettre une mandale, tout de suite, on fait moins le malin. Encore plus brutal que dans Resident Evil 2 sur PSone, ce golgoth, fruit des expériences menées par Umbrella, est insensible aux balles et met autant la pression que le père Baker dans RE 7. Heureusement, certains endroits lui sont inaccessibles quand il décide de ne pas enfoncer les portes, et si l’on se montre suffisamment habile, il y a moyen de le semer en se faufilant telle une ombre. Pour tout vous dire, il nous est arrivé de nous engager dans une voie sans issue avec M. X à nos trousses. Dans ce cas-là, et à moins qu’une mécanique nous ait échappé, il faut accepter de se prendre une droite pour s’enfuir.

Resident Evil 2

 

L’ultime révélation de la démo était la possibilité de se glisser dans la peau de la petite Sherry Birkin, ce qui était déjà le cas sur PSone. Sauf que cette fois-ci, elle sera placée au cœur d’un vrai niveau (l’orphelinat) et ne se contentera donc pas des miettes.


Resident Evil 2D’où la nécessité d’avoir toujours sur soi un spray ou un peu d’herbe, d’autant que notre ami au long imperméable n’est pas le seul à squatter le commissariat de Raccoon City. Bien évidemment, les zombies rodent et s’avèrent particulièrement vicieux. En fait, on n’est jamais certain qu’ils soient vraiment morts, contrairement aux autres épisodes où c’était plus simple de les griller. Là, ils peuvent très bien rester inertes pendant de longues secondes avant de se mettre à ramper pour attraper notre jambe. Bref, on n’a pas cherché midi à quatorze heures : à chaque fois que l’on passait à côté d’un cadavre suspect, on lui collait une balle en pleine tête. Présentés lors du Tokyo Game Show 2018, les Lickers étaient eux aussi de la partie, le lance-grenades étant à ce jour l’arme la plus efficace pour s’en débarrasser. Pour économiser les munitions, on a essayé de les contourner en enchaînant les sprints mais, sincèrement, le jeu n’en vaut pas la chandelle quand on voit les énormes dégâts que leurs griffes infligent. Et puis, ils sont tellement vifs et imprévisibles dans leurs déplacements que l’on est très vite désorienté quand ils ne sont plus dans notre champ de vision. Dans les égouts, on a également eu l’occasion de se retrouver nez à nez avec l’alligator géant à travers une séquence où Leon devait esquiver les ordures pour ne pas finir dans la gueule de la bête.

 

REVIENS LEON, ON A LES MÊMES...


Resident Evil 2On a mis deux-trois minutes avant de capter que c’était ultra scripté : quelle que soit la direction de notre course, le monstre n’en tenait pas compte et attaquait là où les développeurs l’avaient décidé. Perturbant au départ, pratique quand on connaît la phase par cœur. Sans doute la plus riche des trois « campagnes » que nous avons pu faire, celle avec Claire Redfield débutait par la fameuse visite de la morgue diffusée en boucle sur la Toile. La suite permettait de renouer plus concrètement avec les énigmes chères à la série, certaines d’entre elles demandant de multiplier les allers-retours, et donc, les risques de tomber sur des zombies. Par exemple, pour déplacer les meubles massifs de la bibliothèque, il fallait d’abord récupérer dans une autre zone de la map une sorte de grosse poignée métallique sans laquelle on ne pouvait pas abaisser le cric. Pareil pour les rouages de l’horloge du commissariat, ou encore les composants du panneau électrique. Ceux qui craignaient que l’exploration soit sacrifiée sur l’autel de l’action peuvent dormir tranquille, Capcom a réellement respecté l’esprit du Resident Evil 2 originel. L’équilibre entre les deux est parfaitement dosé, et des cut scenes viennent renforcer la dimension cinématographique voulue par Capcom pour ce remake. Il y en a notamment une que nous n’avons pas le droit de vous montrer malheureusement, puisqu’elle met en scène un protagoniste que Capcom a manifestement souhaité creuser un peu plus.

 

Ceux qui craignaient que l’exploration soit sacrifiée sur l’autel de l’action peuvent dormir tranquille, Capcom a réellement respecté l’esprit du Resident Evil 2 originel. L’équilibre entre les deux est parfaitement dosé, et des cut scenes viennent renforcer la dimension cinématographique voulue par Capcom pour ce remake.


Resident Evil 2L’ultime "révélation" de la démo était la possibilité de se glisser dans la peau de la petite Sherry Birkin, ce qui était déjà le cas sur PSone. Sauf que cette fois-ci, elle sera placée au cœur d’un vrai niveau (l’orphelinat) et ne se contentera donc pas des miettes. Comme ça coïncidait avec la fin de la session, nous n’avons pas pu avoir un aperçu des mécaniques de gameplay mises en place pour elle, mais on se doute que Capcom a insisté sur sa vulnérabilité. Hâte de voir le résultat. Pour le reste, qu’il s’agisse des items à combiner, des armes secondaires, de la gestion de l’inventaire, des documents à scruter pour gratter le moindre indice, des objets à faire pivoter dans tous les sens, rien n’a changé. Signalons tout de même que pour plus de confort, on peut dorénavant associer deux éléments sans nécessairement en stocker un dans notre sacoche. Toujours dans l’optique de rendre Resident Evil 2 moins rebutant auprès des néophytes, l’utilisation de la machine à écrire est illimitée en difficulté normale, et des checkpoints viendront s’intercaler si l’on oublie de sauvegarder notre partie avant un moment tendu. Par contre, c’est 100% à l’ancienne dès que l’on passe en Hard. Nul doute que c’est par là que commenceront les puristes une fois que le jeu sera disponible sur Xbox One, PC et PS4, le 25 janvier 2019.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Excité



Autres articles

Resident Evil 2 : nos 20 minutes de gameplay en vidéo avec un peu d'Ada Wong ! Récemment, nous avons eu l'honneur de nous atteler au très attendu Resident Evil pendant quatre précieuses heures de jeu : en voici vingt minutes de gameplay bien sanglantes qui vous ne manqueront pas de vous replonger en enfer... 9 | 04/12/2018, 18:11
Resident Evil 2 : on sait quelle taille fera le jeu sur Xbox One, et c'est tout à fait raisonnable Dans un peu plus d'un mois, on pourra enfin profiter du très attendu Resident Evil 2 sur nos consoles et PC : aujourd'hui, on apprend une information cruciale à propos de la version Xbox One : son poids... 1 | 04/12/2018, 16:12


Derniers commentaires
Par Rex 63 le Dimanche 9 Décembre 2018, 11:34
Pardon mais je constate que tu ne m'as pas répondu et c'est important de le souligner pour moi !
A chaque fois que tu me sortiras ton lien, moi je te sortirai le lien qui mène vers ce topic où tu ne me réponds pas. Cdt.


Répondre
-
voter voter

Par Rex 63 le Vendredi 7 Décembre 2018, 8:05
JoPi a écrit:
Rex 63 a écrit:Pour les revendications, j'imagine que ça ne m'est pas adressé.Bonne manif, du coup.


Non tkt.
Merci. On va tout casser samedi, ça va être la folie :)
Nan je deconne, on va marcher pacifiquement juste 2 ou 3h en pleine zone commerciale sur une avenue. L'idée c'est de bloquer/ralentir la circulation un peu le temps d'un samedi aprem. Emmerder un peu mais sans paralyser tu vois. On bloque juste une heure le tram, comme la semaine dernière. On se fait écraser par des gens qui veulent passer coûte que coûte bien qu'on leur dit gentilment au debut soit de patienter, soit de faire demi tour. Mais cette fois ils ne diront rien vu qu'ils seront bien contents de ne pas payer plus cher en 2019 leur carburant et leur electricité et gaz et contrôle technique ;)
Faut dire aussi aussi que si on manifestait sans gêner quoique ce soit, on n'obtiendrait rien non plus. Mais bon on n'a rien obtenu puisque c'est une augmentation qui n'a même pas encore eu lieu qui a été supprimée. L'ARNAQUE lol satisfaire le peuple en supprimant une taxe qui n'existe pas alors que le vase il est toujours plein.


Répondre
-
voter voter

Par Rex 63 le Vendredi 7 Décembre 2018, 3:52
Narutovore a écrit:
Rex 63 a écrit:je suis candidat pour devenir modérateur de Jeux Actu. Moi au moins je serai neutre, je laisserai même les progressistes exprimer leur connneries car je respecte tout le monde. (...) Je ne supprimerai que les injures sur les races, le sexe, l'orientation sexuelle ET les opinions religieuses.
Wahou, ça c'est qui s'appelle faire campagne ! :shock: Je note particulièrement l'allusion au respect de l'orientation sexuelle...Voyons maintenant un peu ce qu'il en est concernant ce qu'on peut appeler "la réalité du candidat sur le terrain" :
Rex 63 a écrit:Tu ne peux pas prétendre respecter les croyants tout en insultant de "sales integristes puritains minables" (cf le premier com de l'article) les gens qui dénoncent l'homosexualité comme un mal, ALORS MÊME...que les Écritures (qui est la base ideologique même des croyants que tu dis respecter) parle de l'homosexualité comme un acte monstrueux.
Rex 63 a écrit:Et Faux, la paix, l'amour, le respect etc... cela ne sert à rien sans la croyance. Ce n'est que du vide. N'en déplaise à ton prêtre (qui disait qu'il fallait respecter chacun, ndlr) qui prend à la légère les Écritures de près de 3000 ans ! (Et non 2000) qui sont claires et explicites sur les sujets sociétaux.
Je mets aussi le lien pour ceux qui veulent consulter le topic en entier, il y en a d'autres pas piquées des vers et aussi histoire qu'on ne vienne pas me sortir le bon vieux "phrases sorties de leur contexte". :roll:http://forums.jeuxactu.com/actualites-jeuxactu/test-genital-jousting-tout-tout-tout-vous-saurez-tout-sur-zizi-t72101.htmlJ'aurais d'ailleurs pu en mettre bien d'autres du même acabit sur chaque sujet évoqué dans ce beau tract électoral mais évidemment elles ont été supprimées il y a longtemps...


En fait t'essaies de me piéger en me ressortant des vieux topics incluant ce que j'ai dit.
Or pas de bol pour toi, j'assume tout ce que j'ai dis et le reaffirmes avec conviction :

1 -"science sans conscience n'est que ruine de l'âme" ! Cette phrase de Montaigne s'applique aussi au spirituel pour moi. Effectivement si croyances sans exemplarité est néfaste, il s'avère tout aussi bien que la charité, l'humanisme, et la solidarité sont de vaines valeurs s'il n'y a pas de foi/croyance en ce qui est l'essence même de ces valeurs, à savoir le Créateur (ne dis pas que je fais du prosélitisme, c'est toi qui me lance dessus hein... donc t'assumes et tu censures pas). Le progressisme, la tolérance, le partage ne servent que :
-à nourrir son propre égo en montrant aux yeux de tous qu'on est qqn de bien.
-dissimuler ses propres faiblesses en justement normalisant ceux des autres.
-acheter la paix social par lâcheté et refus de combativité.

Le vrai christianisme c'est de faire ça uniquement ("par amour") dans l'intérêt du prochain. Ce qui n'a rien a voir avec l'hypocrisie du progressisme d'aujourd'hui.
Moi si j'aide quelqu'un, je vais le dire à personne tu vois !
Si je suis au RSA un jour parce que je suis sous-productif au travail parce que je suis fatigué ou malade, je ne vais pas militer pour que tout le monde baisse sa productivité, au contraire !
Ou encore si pleins de jeunes fument de la "verdure" tous les 3 jours, je ne vais pas par lâcheté dire "chacun fait ce qu'il veut" pour acheter la paix sociale tout en sachant pertinement que sur le moyen terme, ça detruit des neurones de manières irreversibles !
Voilà sur ce premier point.

2 -j'avais dis en gros (vérifiable sur ton lien) qu'il était incohérent de tolérer A LA FOIS une pratique sexuelle ET une religion interdisant cette pratique sexuelle.
Je veux dire, si l'un et l'autre se confrontent idéologiquement et que tu prônes la liberté sexuelle la plus totale, alors ne dis pas par hypocrisie "moi je respecte les religions" !
Assume ton militantisme laïcard anticlerical (digne d'un melanchon) jusqu'au bout. Et assume aussi ton anticlericalisme comme une forme de Rejet de l'autre. Car oui c'est un rejet de l'autre ce que tu pratiques souvent dans tes posts. Sous couvert d'être anti-intégrisme, t'es juste un anti religion. Sauf que pas de bol pour toi, l'anti religion est entrain de passer de mode. Les gens se rendent de mieux en mieux compte de la vaste mascarade idéologique de gauche visant à detruire la religion en France car la religion était l'unique obstacle puissant à l'ultra libéralisme d'aujourd'hui. Ce même ultra liberalisme qui pousse les français dans la rue aujourd'hui car souffrant économiquement et n'ayant plus de repères spirituels.
Par tes discours Narutovore, je te le dis, tu as participé à la Division des français et tu as ta part de responsabilité dans la souffrance de gilets jaunes !

Moi quand je serai modérateur, je ne diviserai pas en parlant de religion mais je rassemblerai en dénonçant par exemple CEUX qui nous divisent comme Neil Druckmann, qui embaûche Emilia Schatz, un transexuel pro LGBT (vérifiable sur twitter), pour qu'il/elle/ça fasse un scenario ultra politisé pour TLOU 2, centré sur une héroïne principale qui est lesbienne, femme forte et indépendante du patriarcat, aux allures ni genrées ni binaires, mais pourtant masculines (chemise à carreau, pantalon de mec, manches retroussées)... enfin bref, une énième propagande lgbt qui se déguise en Tolérance, pour mieux fragmenter la société autrefois unie.


Répondre
-
voter voter

Par angel D ice le Jeudi 6 Décembre 2018, 23:26
oulalah a écrit:J'ai raté un truc ? ah merde ...lolEn tout cas les paris sont ouverts , et j'annonce un succès très moyen qu'on pourra constater mars/début avril .Et je reviendrais ici sur cette page crier ma joie d'avoir eu encore raison ^^
tu risque alors d'être très déçu et à ce moment là je doute que tu reviendra


Répondre
-
voter voter

Par oulalah le Jeudi 6 Décembre 2018, 23:06
J'ai raté un truc ? ah merde ...

lol

En tout cas les paris sont ouverts , et j'annonce un succès très moyen qu'on pourra constater mars/début avril .
Et je reviendrais ici sur cette page crier ma joie d'avoir eu encore raison ^^


Répondre
-
voter voter

Par JoPi le Jeudi 6 Décembre 2018, 18:18

likeSmall 7
bwoly84 a écrit:je pensais lire des discutions sur ce remake et je tombe sur des jérémiades.


Personne ne voulait en arriver là, mais il fallait bien mettre les choses au clair. Défaire un tel noeud à nécessité pas mal d'efforts et de réflexion. Ce qui est chose faite. Les lamentations ne viennent en général qu'après...


Répondre
-
voter voter

Par bwoly84 le Jeudi 6 Décembre 2018, 17:39
je pensais lire des discutions sur ce remake et je tombe sur des jérémiades.

Répondre
-
voter voter

Par JoPi le Jeudi 6 Décembre 2018, 16:37

likeSmall 7
Rex 63 a écrit:Et alors. En quoi la liberté de critiquer entrave une autre liberté ?


"Beaucoup de personnes croient à tord que toute les formes d'oppression font partie de la liberté d'expression alors que non c'est tout simplement se cacher derrière cela pour faire sa liberté d'oppression."

C'est un peu comme différencier ces casseurs (pourtant en gilets jaunes) qui ne sont là que pour casser et les vrais gilets jaunes qui manifestent dans la paix et le dialogue.

Il y a pas mal d'exemples dans les premiers posts de notre ami Houlala. Les moqueries, les pseudo certitudes et le manque de respect refoulant ainsi toute intervention pacifiste.

Pour les revendications, j'imagine que ça ne m'est pas adressé.

Bonne manif, du coup.


Répondre
-
voter voter

Par Narutovore le Jeudi 6 Décembre 2018, 16:22 Modérateur

likeSmall 3590
Rex 63 a écrit:je suis candidat pour devenir modérateur de Jeux Actu. Moi au moins je serai neutre, je laisserai même les progressistes exprimer leur connneries car je respecte tout le monde. (...) Je ne supprimerai que les injures sur les races, le sexe, l'orientation sexuelle ET les opinions religieuses.

Wahou, ça c'est qui s'appelle faire campagne ! :shock: Je note particulièrement l'allusion au respect de l'orientation sexuelle...

Voyons maintenant un peu ce qu'il en est concernant ce qu'on peut appeler "la réalité du candidat sur le terrain" :

Rex 63 a écrit:Tu ne peux pas prétendre respecter les croyants tout en insultant de "sales integristes puritains minables" (cf le premier com de l'article) les gens qui dénoncent l'homosexualité comme un mal, ALORS MÊME...que les Écritures (qui est la base ideologique même des croyants que tu dis respecter) parle de l'homosexualité comme un acte monstrueux.

Rex 63 a écrit:Et Faux, la paix, l'amour, le respect etc... cela ne sert à rien sans la croyance. Ce n'est que du vide. N'en déplaise à ton prêtre (qui disait qu'il fallait respecter chacun, ndlr) qui prend à la légère les Écritures de près de 3000 ans ! (Et non 2000) qui sont claires et explicites sur les sujets sociétaux.


Je mets aussi le lien pour ceux qui veulent consulter le topic en entier, il y en a d'autres pas piquées des vers et aussi histoire qu'on ne vienne pas me sortir le bon vieux "phrases sorties de leur contexte". :roll:
actualites-jeuxactu/test-genital-jousting-tout-tout-tout-vous-saurez-tout-sur-zizi-t72101.html

J'aurais d'ailleurs pu en mettre bien d'autres du même acabit sur chaque sujet évoqué dans ce beau tract électoral mais évidemment elles ont été supprimées il y a longtemps...


Répondre
-
voter voter

Par Toll_Khyenn le Jeudi 6 Décembre 2018, 16:11

likeSmall 585
Rex 63 a écrit:...


Bah c'est bête... on est pas en période d'élections :lol: :lol:


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 50 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*