It Takes Two : avec son franc-parler, Josef Fares s'interroge sur l'intérêt de la rejouabilité


It Takes Two : avec son franc-parler, Josef Fares s'interroge sur l'intérêt de la rejouabilité
S'il y a bien un élément qui est souvent mis en avant dans l'industrie du jeu vidéo, c'est la rejouabilité. Que ce soit la presse ou les joueurs, chacun estime que le gameplay et le contenu d'un jeu doivent être suffisamment riches pour que l'on soit tenté de le terminer une nouvelle fois, voire plus. Avec son franc-parler qui le caractérise, Josef Farès, le patron de Hazelight Studios, pense plutôt que c'est de l'enfumage complet.

"Je vais faire court. Finalement, on devrait faire attention quand on parle de rejouabilité, parce que lorsque l'on regarde les statistiques, on s'aperçoit que les gens ne terminent même pas les jeux, a en effet confirmé le créateur d'It Takes Two a nos confrères de VentureBeat. Le danger, c'est que tout le monde, y compris les analystes, parlent de rejouabilité. Franchement, qui rejoue aux jeux ? Sans doute un petit pourcentage de joueurs. On devrait d'abord s'intéresser au fait que les gens finissent les jeux."

S'il sera possible de rejouer à It Takes Two, Josef Fares assure que lui et ses équipes n'en ont pas fait une priorité. "Oui, si vous en avez envie, vous pouvez rejouer à It Takes Two, a-t-il assuré. Selon la manière dont vous jouez, les mécaniques seront différentes. Mais ça ne devrait pas être la chose la plus importante du jeu. C'est une question que l'on nous pose souvent, et je ne comprends pas pourquoi. Combien de personnes rejouent jeux ? Pas autant que vous le pensez."

Voilà un sujet qui mériterait que l'on s'y attarde, tant les avis divergent. Dans la même interview, le bonhomme indique qu'il n'y aura pas d'objets à collectionner dans It Takes Two, considérant là encore que ce genre d'artifice n'apporte absolument rien à l'expérience de jeu. On profite de l'occasion pour rappeler que la sortie d'It Takes Two est fixée au 26 mars prochain sur Xbox One, Xbox Series X, Xbox Series S, PS4, PS5 et PC, et que nos impressions sur le jeu se trouvent à cette adresse.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

It Takes Two : le dernier jeu de Joseph Farès est un carton, voici les chiffres de vente Sorti en début d'année, le 26 mars 2021 très exactement, It Take Two est un jeu qui a su trouver son public. Hazelight Studios met à jour ses chiffres et annonce que le seuil des 3 millions de copies écoulées a été franchi. 13/10/2021, 16:32
Test It Takes Two : Josef Farès nous livre l'un des meilleurs jeux coop' du moment Nouvelle œuvre des créateurs d'A Way Out, It Takes Two mise tout sur une coopération à deux joueurs plus que bienvenue au sein d'un univers rêveur et fantastique. La petite pépite tant désirée ? 24/03/2021, 16:36


Derniers commentaires
Par pek pek le Vendredi 12 Mars 2021, 17:50
Je suis d'accord avec Josef Fares, je n'ai jamais trouvé la rejouabilité à court terme intéressante (dans les 2 ans après l'avoir fini), mieux vaut une campagne bien faite sans remplissage inutile de type refaire le jeux 2 foi spour débloquer telle tenue ou tel arme.
c'est un truc pour les enfants ou les chômeurs, il y'a telleemnt de belles propositions vidéoludiques avec de vrais parti pris émotionnels et narratifs qu'un adulte qui travaille n'a pas le temps de tout faire alors refaire un jeu plusieurs fois pour découvrir une salle cachée pour débloquer une nouvelle arme "platinum grey balck limited" qui est juste l'arme de base force 9999999 trés peu pour moi !


Répondre
-
voter voter

Par Flash_Runner le Mardi 9 Mars 2021, 10:23

likeSmall 66
Bien sûr qu'il y a de l'intérêt dans la re jouabilité, mais pas dans tout les jeux.
Petite pensées pour les run en légendaire ou les speedrun à 4 joueurs sur Halo, ou les NG+ sur les souls entre potes.

Lui clairement il a le melon.


Répondre
-
voter voter

Par Selen Vinland le Lundi 8 Mars 2021, 21:28
En fait dans ce genre de jeu c'est encore plus dommageable de passer à coté du Lore et ses secrets. Finir seulement Demon's Souls consiste pour moi moins de 50% de l'intérêt global du jeu.
J'ai par exemple eu tous les démons primitifs qui n'apparaissent qu'en pure black world tendancy, J'ai aussi speedrun en monde brisé pour récupérer les pièces en céramique qui n'apparaissent que dans ce monde et en pure white/pure black, j'en ai 20 et dans la théorie, il m'en faut 26 à échanger chez Sparkly pour récupérer la clé qui ouvre la porte secrète... j'ai laissé tomber pour l'instant ayant reçu des jeux que j'attendais... l'intérêt demeure toujours pour récupérer le trésor derrière la porte... je pense qu'il s'agit du seul secret qui me manque pour faire le tour de ce Remake (j'avais déjà fait à l'époque tous les évènements liés aux tendances de la version originale) .... les nouveaux jeux sont pour l'instant prioritaires.


Répondre
-
voter voter

Par Dame Astree le Lundi 8 Mars 2021, 19:55
Repenty a écrit:Démon Soûl me fait Peter un plomb en new G +. Je ne lâche rien. Mais ce style de jeu particulier me rappelle cette époque où la rejouabilité était la tradition sur console et arcade. Surtout sans sauvegarde. Je précise c’est mon premier soul.


Perso, je me suis arrêté au milieu du 3eme run et déjà platiné vers la fin du 2eme run. Je n'ai pas eu l'impression d'avoir galéré sachant que je l'ai fait en offline, je me suis mis en ligne pour avoir des invasions black phantom quand j'avais besoin de pvp pour passer ma tendance personnage en pure White... Ce qu'est marrant c'est que je galère plus maintenant que je me suis mis sur Bravely Default 2 qui est vraiment un jeu à l'ancienne.


Répondre
-
voter voter

Par Repenty le Lundi 8 Mars 2021, 10:38

likeSmall 2726
Démon Soûl me fait Peter un plomb en new G +. Je ne lâche rien. Mais ce style de jeu particulier me rappelle cette époque où la rejouabilité était la tradition sur console et arcade. Surtout sans sauvegarde. Je précise c’est mon premier soul.

Répondre
-
voter voter

Par Airone le Dimanche 7 Mars 2021, 20:30
Jeux Arcade a écrit:Ma première expériences de jeux vidéo de toute ma vie était sur bornes d'arcade et ce des années avant d'avoir ma première console chez soi dans son salon sans devoir insérer une pièce. Une sacrée évolution malgré la qualité en dessous, mais fi de cette différence à l'époque, du moment que tu as ta **** de console de jeu rien qu'à toi et y jouer quand tu veux, une cartouche pendant des mois à faire dans tous les sens et c'était le pied... ceci pour dire que ce que dit le génie dans cet article ... bah c'était déjà les prémices du jeu vidéo, expérience Centré sur une seule aventure axiale sans enrobage, ce qu'on appelle aujourd'hui dans certains jeux "péjorativement", le "Mode Arcade".Tu prends les jeux Neo Geo, CPS, Galeco, Naomi...etc et te voila exactement avec des jeux jouissifs sans noix à collecter, plaines à explorer à volonté, ou niveau à refaire pour le 100%....


A la différence qu'un jeu d'arcade, le principe c'était de le poncer et de faire le meilleur score possible. Donc rejouabilité x 10000!!! Ici, il me semble qu'il prône l'inverse, à savoir garder un intérêt suffisamment élevé pour au moins permettre au joueur grand public de boucler le jeu une fois avant de penser à le refaire! Il n'a pas tort, et on pourrait y voir une critique sur les OW actuels par ex qui sont tellement immenses qu'au final, on peut se lasser de la répétitivité des actions à faire (camps à délivrer, collectibles, combats...) pour ne même pas finir l'histoire principale en conséquence.


Répondre
-
voter voter

Par Jeux Arcade le Dimanche 7 Mars 2021, 17:57
Ma première expériences de jeux vidéo de toute ma vie était sur bornes d'arcade et ce des années avant d'avoir ma première console chez soi dans son salon sans devoir insérer une pièce. Une sacrée évolution malgré la qualité en dessous, mais fi de cette différence à l'époque, du moment que tu as ta **** de console de jeu rien qu'à toi et y jouer quand tu veux, une cartouche pendant des mois à faire dans tous les sens et c'était le pied... ceci pour dire que ce que dit le génie dans cet article ... bah c'était déjà les prémices du jeu vidéo, expérience Centré sur une seule aventure axiale sans enrobage, ce qu'on appelle aujourd'hui dans certains jeux "péjorativement", le "Mode Arcade".

Tu prends les jeux Neo Geo, CPS, Galeco, Naomi...etc et te voila exactement avec des jeux jouissifs sans noix à collecter, plaines à explorer à volonté, ou niveau à refaire pour le 100%....


Répondre
-
voter voter

Par Airone le Dimanche 7 Mars 2021, 16:22
Perfect Opinion a écrit:L'archétype de gars qui veut saccager l'industrie avec comme dit mon VDD des jeux fast-food... à tracer en ligne droite, sans concept de speedrun, scoring, complétion ou juste revivre le jeu, chose de mon côté qui me fait comprendre ou découvrir des subtilités ignorées ou manquées lors d'un premier run, mais là je parle bien sûr des jeux de concepteurs méticuleux qui prennent soin de rajouter ce genre de détails et subtilités à leurs jeux (vrais artistes amoureux de leurs travaux), ce qui n'est pas le cas de ce gugus, qui veut des jeux fast-food à faire sans prise de tête et ranger une fois fini... ou pas fini. Il n'est pas le seul bien sûr, des jeux de cette nature on en a déjà depuis des années.


Ou alors, comme il le précise, il s'intéresse déjà à l'expérience principale avant de penser à faire du remplissage. Si on est honnête, c'est comme le système de trophée, ça n'a bien souvent aucun sens mais des joueurs veulent absolument platiner des jeux quitte à se coltiner des défis relous et inintéressants, pour se donner un faux sentiment d'accomplissement. Les 900 noix korogus dans le dernier Zelda, par ex... Je ne cautionne pas le "fast food" ou le "sitôt fini/ sitôt jeté", mais il n'a pas tort quand il fait le choix de faire l'impasse sur les collectibles pour ne pas rajouter des heures de jeu sans grand intérêt.


Répondre
-
voter voter

Par Perfect Opinion le Samedi 6 Mars 2021, 11:13
L'archétype de gars qui veut saccager l'industrie avec comme dit mon VDD des jeux fast-food... à tracer en ligne droite, sans concept de speedrun, scoring, complétion ou juste revivre le jeu, chose de mon côté qui me fait comprendre ou découvrir des subtilités ignorées ou manquées lors d'un premier run, mais là je parle bien sûr des jeux de concepteurs méticuleux qui prennent soin de rajouter ce genre de détails et subtilités à leurs jeux (vrais artistes amoureux de leurs travaux), ce qui n'est pas le cas de ce gugus, qui veut des jeux fast-food à faire sans prise de tête et ranger une fois fini... ou pas fini. Il n'est pas le seul bien sûr, des jeux de cette nature on en a déjà depuis des années.

Répondre
-
voter voter
3

Par Mister Watermelon le Vendredi 5 Mars 2021, 21:47
"Franchement, qui rejoue aux jeux ? Sans doute un petit pourcentage de joueurs. On devrait d'abord s'intéresser au fait que les gens finissent les jeux."

Bah moi déjà, je rejoue avec plaisir au jeux qui m'ont marqués. Je termine la majorité des jeux que j'achète, le dernier en date, c'est ratchet et Clank sur ps4 que j'ai téléchargé gratuitement sur le psn.

Je fini les quête annexes, je rejoue aux mode histoire etc.. Je suis contre cette mode du "Fast food" jeux video, vite joué, vite jeté, au suivant!! Et je comprend pas que les gens ne finissent pas les jeux qu'ils achètent, hormis si le jeu est décevant, mais sinon c'est du gaspillage d'argent. Moi je préfère rentabiliser mon achat est y jouant le plus possible.


Répondre
-
voter voter
1

>> Voir les 10 réponses dans le forum