HITMAN : Square Enix s'explique sur sa séparation avec IO Interactive


HITMAN : Square Enix s'explique sur sa séparation avec IO Interactive
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'annonce du divorce entre Square Enix et IO Interactive au printemps dernier avait sonné comme un véritable coup de tonnerre chez les fans de l'Agent 47. En effet, HITMAN a longtemps été considéré comme l'une des licences phares de l'éditeur japonais en Occident, et même si le studio danois conserve les droits de la franchise et que celle-ci continuera vraisemblablement d'exister sans Square Enix à ses côtés, les justifications de l'époque (la nécessité de se recentrer sur des marques clés) n'avaient pas vraiment convaincu. Dans une interview accordée récemment à nos confrères de GamesIndustry.biz, le président Yôsuke Matsuda est revenu sur cet épisode douloureux.

En ce qui concerne HITMAN, il s’agit d’une série que j’adore personnellement. Je pense qu’elle est unique, mais je dois toujours considérer les choses en tenant compte de ce qu’elles nous coûtent et des recettes qu’elles génèrent. Dans le cas de HITMAN, cet équilibre n’a pas été atteint par rapport à plusieurs de nos attentes.

Qu’il s’agisse de nos studios occidentaux ou japonais, nous devons parfois faire face à des carences au niveau des ressources. J’ai senti que si nous n’étions plus capables d’investir suffisamment dans HITMAN, cela aurait pu ruiner le jeu. Nous nous sommes donc retrouvés dans une position délicate.

Nous devions prendre une décision vis-à-vis de l’équipe en charge de HITMAN. Je souhaitais qu’ils continuent de travailler sur le jeu, mais en termes d’investissement, j’ai estimé qu’il était préférable qu’elle collabore avec d’autres personnes que nous.

Bien que le dernier HITMAN fut très bien accueilli, quand nous avons réfléchi aux coûts que pourraient nécessiter une seconde et une troisième saison, quand nous avons pensé au niveau d’investissement auquel nous devrions consentir, et quand nous avons pensé également aux conflits que cela engendrerait avec les ressources allouées à d’autres projets, nous nous sommes rendus compte que cela serait difficile. 


Parmi les autres projets dont parle Yôsuke Matsuda, il y a bien évidemment le fameux Avengers Project qui consiste au développement de plusieurs jeux Marvel. Etant donné la puissance commerciale de la marque, on peut supposer que l'Agent 47 n'ait pas fait le poids. L'avenir dira si Square Enix a fait le bon choix.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
33% Furieux



Autres articles

Hitman : le jeu offert sur PS4, dépêchez-vous d'en profiter Très joli geste de la part de Square-Enix et Sony qui viennent de rendre la première saison de Hitman entièrement gratuite. Et pour la télécharger, ça se passe ici. 2 | 30/04/2020, 11:20
PlayStation Plus : voici les jeux du mois de février et il y a du très lourd Vous connaissez la musique : chaque mois, Sony dévoile quels jeux les abonnés du PlayStation Plus pourront profiter gratuitement. Et pour février, quelques perles sont au programme... 13 | 30/01/2019, 18:06


Derniers commentaires
Par Narutovore le Vendredi 24 Novembre 2017, 17:42

likeSmall 4667
Au moins ils ont laissé la licence à ses créateurs. Ils n'ont pas fait comme les c*nnards de chez Konami...

Répondre
-
voter voter
1

>> Voir la réponse dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*