Xbox : quand Microsoft a refusé l'une des plus grosses exclusivités PS4 et PS5


Xbox : quand Microsoft a refusé l'une des plus grosses exclusivités PS4 et PS5

Cinéma comme jeux vidéo, l'univers de Marvel est devenu aujourd'hui colossal, c'est même lui qui drive le box office de manière insolente, enchaînant succès sur succès. Si Dr Strange in the Multiverse of Madness vient de dépasser les 800 millions de dollars au box office, du côté des jeux vidéo, certaines licences ont elle aussi réalisé des chiffres phénoménaux. On pense évidemment à Marvel's Spider-Man qui s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaires sur PS4 et qui a poussé Sony Interactive Entertainment à racheter le studio Insomniac Games en 2020 pour la somme de 229 millions de dollars. Toutefois, avant que le jeu ne soit un carton planétaire et qu'il batte pavillon PlayStation, Marvel avait d'abord approcher Microsoft pour leur proposer un partenariat exclusif. Collaboration qui n'a jamais eu lieu puisque à l'époque, la firme de Redmond n'était pas intéressé par les super-héros de Marvel et préfèrait miser sur leurs propores licences et hardwares. Evidemment, avec du recul, une telle décision paraît complètement saugrenue et prouve que Microsoft a pris une mauvaise décision.

Avant que Phil Harrisson ne plante Goole Stadia, il était chez Xbox

Cette anecdote fort croustillante, on la doit à un utilisateur de Resetera qui a partagé quelques pages de l'ouvrage The Ultimate History of Video Games Volume 2, sorti en août 2021, mais qui permet de mieux comprendre les enjeux et stratégie des constructeurs de l'époque. Il y a en effet un passage qui explique l'envie pour Marvel de s'installer dans le jeu vidéo de manière plus qualitative et de proposer des jeux forts. C'est la raison pour laquelle Marvel a rompu son contrat avec Activision et est allé approcher des éditeurs et studios capables de rendre hommage à leurs plus grands super-héros. Et l'un de ces premiers personnages qui devait justement porter le sceau qualité du nouveau Marvel, c'était Spider-Man. Avant que Sony Interactive Entertainment n'accepte le challenge, Marvel a en effet approché Microsoft qui a décliné l'offre. Nous étions en 2014, une époque pas si lointaine, la PS4 et la Xbox One avait quelques mois d'existence, mais Microsoft avait une toute autre stratégie.



C'est Jay Ong, fraîchement nommé à la tête de la branche gaming de Marvel, qui devait fare en sorte que les produits Marvel dans le jeu vidéo soit aussi puissant que les films qui sortaient au cinéma avec le MCU. L'idée était en effet de réitérer l'exploit de la saga Batman Arkham, aussi reconnu pour ses qualités que pour son succès commercial. Jay Ong explique dans l'ouvrage qu'au moment de la récupération des droits de licence jeux vidéo de Spider-Man, Activision a souhaité "bonne chance" à Marvel pour "trouver la licorne" qui serait capable de faire de meilleurs jeux Spider-Man. La suite, on la connait, Sony Interactive Entertainment a confié le développement du jeu au studio Insomniac Games qui a donné naissance à Marvel's Spider-Man, et qui travaille désormais sur sa suite et le très attendu Marvel's Wolverine.

Microsoft


Réagir à cet article Réagir à cet article


Autres articles

Microsoft : l'application Xbox disponible sur les TV connectées Samsung, on peut jouer sans console Comme promis, les possesseurs d'une TV connectée Samsung peuvent dès maintenant profiter de l'application Xbox, et donc profiter du Xbox Game Pass sans même posséder de console. 01/07/2022, 13:42
Xbox Live : les jeux gratuits pour juillet 2022 sont connus, voici la liste Microsoft vient de dévoiler la liste des jeux dont les membres Gold du Xbox Live vont pouvoir bénéficier gratuitement durant tout le mois de juillet. 29/06/2022, 15:05