Test également disponible sur : X360

Test Supreme Commander

Test Supreme Commander
La Note
note Supreme Commander 6 20

Avec ses milliers d’unités, son échelle de jeu ahurissante, ses combats homériques, le RTS qui avait mis à genoux l’ensemble du parc PC pouvait difficilement être adapté tel quel sur Xbox 360. Débarrassé de tout attrait graphique et doté d’une interface plutôt bien adaptée à la manette, ce Supreme Commander sur console blesse les pupilles sans parvenir pour autant à proposer une expérience de jeu intéressante. Mal optimisée à l’extrême, particulièrement pénible à jouer, la conversion de la bombe de Chris Taylor explose en plein vol.


Les plus
  • Terrain de jeu gigantesque
  • Armées titanesques
  • Vastes arbres technologiques
Les moins
  • Graphismes ignobles
  • Ralentissements insupportables
  • Expérience de jeu désastreuse


Le Test

Chris Taylor ne fait pas dans la demi-mesure. Après avoir taquiné le mythe Diablo avec son Dungeon Siege, un hack'n'slash médiéval-fantastique, le créateur de Gas Powered Games s'est mis en tête de conduire la stratégie temps réel vers de nouveaux sommets. Débarqué début 2007, évidemment sur PC, Supreme Commander a accompli, sans complaisance aucune, sa mission. Armadas délirantes, échelle de jeu inégalée, l’œuvre américaine a creusé à l’arme lourde le sillon d’une nouvelle génération de RTS, plus grands, plus explosifs, et beaucoup, beaucoup plus gourmands.


Encore aujourd’hui, la plupart des boîtiers peinent à faire tourner correctement ce monstre technique. Ne dévoilant tous ses artifices graphiques qu’à quelques gamers fortunés, Supreme Commander est un jeu élitiste, dans ses exigences techniques donc, mais également par la richesse de sa prise en main. Avec de telles caractéristiques, on était bien curieux de voir comment les Canadiens d’Hellbent Games allaient adapter cette création majeure sur Xbox 360. Et c’est sans réelle surprise que nous avons découvert le résultat, forcément raté.

 

Guerre sidérale

 

Imaginez des guerres qui opposent des puissances stellaires. Chacune se bat pour le contrôle non pas de pays, mais de planètes entières. Le moindre affrontement nécessite l’envoi sur le terrain de plusieurs centaines d’unités très lourdes, tanks mastodontiques, battlemechs gigantesques, voire vaisseaux spatiaux grands comme des villes. La moindre escarmouche menace directement la vie de plusieurs centaines de colons, et les crises les plus graves provoquent la destruction pure et simple de mondes entiers. En tant que Commander, votre travail consiste à mener ces assauts ou à tenir vos positions, à établir des avant-postes de combat, à y produire des armes de guerre en quantités délirantes, à les mener sur le champ de bataille et à triompher, brutalement. Au service de l’un des trois camps – tous issus de l’immigration terrienne – qui se disputent l’univers connu, vous partez en conquête. Mais les conflits massifs ne plaisent que modérément à la Xbox 360. Malgré toute sa puissance, la console de Microsoft se révèle totalement incapable de restituer ces affrontements dantesques entre plusieurs dizaines, voire même centaines, d’unités. Bien que débarrassé de tous les oripeaux esthétiques du jeu PC, ce Supreme Commander mal optimisé rame de partout, au point qu’il devient parfois simplement impossible de jouer.

 

Défaite consternante

 

Malgré une approche relativement rationnelle de l’interface, la catastrophe technique affecte en effet grandement la prise en main de cette conversion. Se déplacer sur la carte, sélectionner une unité, donner des ordres, accomplir l’action la plus simple tient du chemin de croix. Tout cela manque cruellement de réactivité, à l’image des troupes engagées sur le terrain, dont le comportement surréaliste en agacera plus d’un. Aussi décérébrées que bien équipées, vos armées ne réagissent pas systématiquement aux tirs ennemis. Omettant de riposter ou de se replier, elles sont décimées jusqu’à ce que vous vous rendiez compte de la situation. Heureusement, l’ennemi n’est pas mieux loti, et s’il dispose souvent de davantage de ressources que vous, son entêtement à attaquer les même cibles vous permet de mettre en place une approche défensive efficace et de prendre ses troupes à revers. Et si nous nous sommes privés du plaisir d’essayer la bête en multi, les parties entre une poignée de joueurs rendus fous par une réalisation en tout point désastreuse ne doivent pas manquer d’un certain attrait comique. Dépourvu d’attrait stratégique, techniquement misérable, Supreme Commander démontre une nouvelle fois que les RTS les plus ambitieux ne peuvent s’épanouir que sur PC.




Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Supreme Commander en images sur X360 Supreme Commander continue de se dévoiler inlassablement sur Xbox 360 à par le biais de cinq nouvelles images. 5 | 05/09/2008, 14:39
Supreme Commander : 5 de plus Les 5 nouvelles images de la journée de Supreme Commander font l'éloge de la puissance du colosse galactique des Aeons. 2 | 04/09/2008, 14:56


Derniers commentaires
Par redmannumber03 le Lundi 29 Septembre 2008, 23:34

likeSmall
snakepizza a écrit:Un bon argument pour PC !
Personnelement je pense que la jouabilité des RTS et FPS n'est tout simplement pas "pratique" sur console !


Moi je me tord de stress quand je voie les testeurs des jeux FPS où le gars avec son pauvre joystique qui essai de faire un head shot ....

Rien de mieux que la souris pour ce genre de jeu ! Selectionner les unités, gérer les menus, etc...


D'accord pour les jeux de stratégie, mais pas pour les fps, je trippe plus sur consoles, y a des "sensations"


Répondre
-
voter voter

Par oufadu610 le Lundi 29 Septembre 2008, 18:37

likeSmall
Ouahh, quelle claque cette note !

Répondre
-
voter voter

Par justblaze le Mardi 16 Septembre 2008, 13:17

likeSmall
snakepizza a écrit:Un bon argument pour PC !
Personnelement je pense que la jouabilité des RTS et FPS n'est tout simplement pas "pratique" sur console !


Moi je me tord de stress quand je voie les testeurs des jeux FPS où le gars avec son pauvre joystique qui essai de faire un head shot ....

Rien de mieux que la souris pour ce genre de jeu ! Selectionner les unités, gérer les menus, etc...


Tout à fait d'accord avec toi, car j'ai testé l'un des C&C sortie sur PlayStation, et je peux dire que c'est pas simple de jouer avec une manette..

C'était prévisible, mais bon ils ont quand même tenté le coup


Répondre
-
voter voter

Par mediscorde le Lundi 15 Septembre 2008, 12:12

likeSmall
les jeux de stratégie sont fait pour pc ( ou a la limite pour ds avec le stylet ) pas pour les console la jouable n'est pas terrible et les graphisme :? je le préfère nettement sur pc

Répondre
-
voter voter

Par snakepizza le Dimanche 14 Septembre 2008, 17:59

likeSmall
Un bon argument pour PC !
Personnelement je pense que la jouabilité des RTS et FPS n'est tout simplement pas "pratique" sur console !


Moi je me tord de stress quand je voie les testeurs des jeux FPS où le gars avec son pauvre joystique qui essai de faire un head shot ....

Rien de mieux que la souris pour ce genre de jeu ! Selectionner les unités, gérer les menus, etc...


Répondre
-
voter voter

Par nellybad le Dimanche 14 Septembre 2008, 16:32

likeSmall
superbe la note
pour un jeux sur 360 sa laisse a desirer


Répondre
-
voter voter

Par ferrari le Dimanche 14 Septembre 2008, 9:51

likeSmall
C'est honteux qu'un jeu de Xbox 360 est cette note , les graphismes sont très nul , le jeu dans le fond est horrible ! :!:

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 8 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*