Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test F1 2015 : premier drapeau jaune pour le jeu officiel de la Formule 1

Test F1 2015 sur PS4 et Xbox One
La Note
note F1 2015 11 20

Malgré une physique et des sensations de pilotage appréciables, il est difficile de recommander ce F1 2015 tant les problèmes sont légions. Des bugs en nombre gâchent l'expérience, tandis que le contenu a été drastiquement réduit par rapport aux moutures des années précédentes. Le mode "Carrière" qui permet d'endosser le rôle d'un jeune rookie a été sucré, la Safety Car a disparu de la circulation et le mode "Classic" reste aux abonnés absents. Ajoutez à cela des graphismes décevants et un système de commandes vocales plus qu'aléatoire, et vous comprendrez notre embarras. Les fans qui veulent absolument contribuer aux finances de la FOA se consoleront avec l'arrivée des podiums officiels, mais la plupart des autres joueurs feront bien d'attendre F1 2016 qui réincorporera la plupart des features manquantes cette année. Bref drapeau jaune incontestable pour F1 2015.


Les plus
  • Physique de pilotage en hausse
  • Saison 2014 et 2015 jouables
  • Enfin les podiums !
Les moins
  • Exit le mode classique
  • Exit le mode carrière
  • Exit la Safety Car
  • Instabilité chronique du jeu
  • Graphismes vraiment moyens


Le Test

Fondé en 1985 et principalement tourné vers les simulations automobiles, Codemasters s'est fait un nom grâce à sa série GRID et son travail sur la licence Colin McRae, mais également pour avoir réussi l'un des plus beaux coups de la décennie : sécuriser auprès de la FOA de Bernie Ecclestone l'exclusivité des droits de la Formule 1. Résultat : chaque année, le studio britannique propose aux fans de plonger directement dans le bain de la course via un jeu bardé de licences et orienté simulation, afin de séduire les puristes les plus exigeants. L'an dernier, F1 2014 avait déçu le Pastor Maldonado de la rédaction qu'est Laurely Birba, avec une conduite trop arcade, un contenu famélique et un manque d'ambition sur le plan technique. Que vaut son successeur F1 2015 ? Réponse tout de suite dans notre test.


F1 2015Plus enclins à froisser de la tôle en Rallye, en Supertourisme, en GT ou en Sport-Prototypes, on était assez impatients de retrouver enfin un jeu officiel blindé de licences et débordant de contenu, où l'objectif est d'égaler l'élite du pilotage sur les circuits les plus mythiques de la planète ; en Formule 1 qui plus est. On s'imaginait déjà tricoter la boîte de vitesse pour optimiser la puissance de la monoplace, avaler les courbes à la vitesse de la lumière avec la voiture plaquée au sol par trois tonnes d'appui aérodynamique. Première surprise en lançant le jeu, la stabilité est plus que moyenne sur PC. Crash et bugs à répétition, dont certains assez sales - on a eu droit, par exemple, au fameux écran bleu pour un problème de drivers. Heureusement, les mises à jour déployées ces derniers jours ont rendu F1 2015 jouable, même si ça continue de tousser par moments. Séquence d'introduction qui pète, voix des commentateurs F1 de chez Sky Sports : il n'y a pas à dire, on s'attend presque à assister à un véritable Grand Prix tellement les codes de la discipline sont repris. La nomenclature télévisuelle est même reprise à l'identique au niveau des éléments d'habillage, qui sont strictement les mêmes que ceux visibles sur Canal+. Malheureusement, après s'être baladé dans les différents menus, on déchante déjà quand on jette un oeil au contenu. Plus concrètement, on nous propose un championnat, un championnat pro (aucune assistance, toutes les distances sont identiques à la réalité, et l'I.A. est à son maximum), du contre-la-montre, du multijoueur en écran partagé et des courses rapides. En clair, exit le mode "Carrière" qui était présent dans les anciens opus, et ce n'est pas cette année que l'on reverra le mode "Classic" qui permettait d'enchaîner les tours à Imola au volant de la McLaren MP4/4 de Prost et Senna. Un contenu en chute libre donc mais qui est compensé par un petit bonus, puisqu'on dispose de la possibilité de choisir entre la saison 2015 ou la saison 2014 lorsqu'on lance le jeu. On pourra donc retrouver les deux calendriers, et piloter les machines des écuries qui ont fait faillite entre-temps.

 

SATANAS ET DIABOLO

 

F1 2015Au niveau du gameplay, le jeu a indéniablement fait des progrès. A condition de désactiver toutes les aides, dont certaines sont vraiment abusées à l'image du freinage automatique, F1 2015 est capable d'offrir une véritable expérience de pilotage. Avec le volant T300RS entre les doigts, on dispose d'un bon feedback et les aspérités de la route sont bien retranscrites. Deux bémols cependant : le retour de force manque clairement de puissance - même quand on la règle au maximum - et il est impossible de définir le nombre de degrés de rotation que l'on désire dans le volant. Ainsi, entre le volant d'une F1 qui peut tourner de 130° dans chaque direction, et le T300RS avec lequel on peut effectuer deux tours et demi à droite ou à gauche, il y a une différence de taille. Ce n'est pas très gênant, mais la chicane de l'arrêt de bus à SPA Francorchamps demande de bien mouliner par exemple. Au niveau du grip, la physique est au niveau et on sent qu'il est plus difficile de tourner le volant en freinage lorsque le poids de la voiture bascule à l'avant. Evidemment, sans contrôle de traction ni ABS, il faudra obligatoirement un pédalier afin de pouvoir être suffisamment précis dans les accélérations et les freinages, sous peine de bloquer les roues ou de partir en tête-à-queue. Avec une manette, il est vivement recommandé d'activer l'ABS et de mettre un chouia de contrôle de traction pour combler la perte de finesse dans la conduite. Cela dit, le jeu reste très appréciable au stick qui s'avère suffisant pour s'amuser un minimum. D'ailleurs, les écarts de temps entre le volant/pédalier et la manette sont assez faibles - moins d'une seconde au tour dans notre cas. En course, la première chose qui saute aux yeux sont les graphismes. Si les véhicules et les circuits sont bien modélisés, la foule et tous les éléments périphériques sont en revanche largement inférieurs pour un résultat global assez décevant. On est largement en-dessous d'un Project CARS, surtout lorsqu'on pousse toutes les options à fond. Une part de cette déception revient à la politique de Codemasters qui, de manière assez incompréhensible, optimise ses jeux pour Intel HD Iris Graphics. Voilà, c'est dit. Pour activer tous les paramètres, il faudra donc un processeur Intel à l'architecture Haswell de toute dernière génération, sans aucune carte graphique. Il est quand même rageant de ne pas pouvoir activer toutes les options lorsqu'on dispose d'une carte graphique dédiée de qualité (GTX série 9 ou Radeon R9 par exemple).

 

KILLER INSTINCT

 

F1 2015Au niveau des concurrents, Codemasters a bizarrement équilibré l'I.A.. En effet, en Facile, vous aurez affaire à de véritables tortues et pourrez leur claquer six secondes sur un tour ; tandis que lorsque vous optez pour le niveau de difficulté le plus élevé, si les temps réalisés par l'I.A. sont respectables, elle fait par contre preuve d'une agressivité criminelle, et n'hésite pas à tenter des dépassements encore plus suicidaires que celui de Senna sur Prost lors du Grand Prix de Suzuka en 1990. Une agressivité malvenue puisque l'un des points forts de ce F1 2015 réside dans son système de dégâts assez poussé. Vous pouvez perdre tout ou partie de vos éléments aérodynamiques, et avoir de nombreuses avaries en fonction de la manière dont vous maltraitez votre bolide. A ce sujet, on notera que les commissaires de course sont encore assez laxistes pour les manœuvres dangereuses, tandis que le système qui pénalise ceux qui coupent le circuit manque encore de mise au point. A certains endroits, passer un peu trop franchement sur le vibreur sera condamné, tandis que des trajectoires élargies dans des aires de dégagement ne seront pas pénalisées. Si l'accident devient plus grave, ne comptez pas sur la safety car pour rattraper votre retard car cette dernière à été purement et simplement retirée du jeu sans explication. Sinon, il y a bien les zones de dépassement où il est possible d'activer le DRS pour diminuer l'appui aérodynamique au profit de l'accélération, et réaliser du coup des dépassements plus faciles. Ah oui, on cherche toujours le KERS rebaptisé ERS ; aucun bouton, aucune gauge n'est présente pour utiliser l'énergie électrique récupérée, ce qui la fout assez mal pour un jeu officiel. Enfin, une fois la course terminée, on peut enfin goûter à une grande première dans la série : les podiums. Aurevoir la scène où le pilote félicite son équipe et bienvenue au podium avec coupes et champagne à volonté. Au passage, on remarquera la reproduction faciale assez "hasardeuse" des pilotes.

 


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
88% Furieux



Autres articles

Charts France : F1 2015 déloge Batman Arkham Knight de sa 1ère place ! Difficile à croire mais cette semaine, Batman Arkham Knight vient de perdre sa couronne de meilleure vente de jeux console au détriment de F1 2015 qui lui vole la vedette ! 6 | 20/07/2015, 11:47
F1 2015 : un trailer de lancement qui enclenche le DRS Disponible à partir d'aujourd'hui dans toutes les bonnes crèmeries, F1 2015 s'illustre à travers un trailer de lancement fraîchement mis en ligne par Bandai Namco Games et Codemasters. 10/07/2015, 12:37


Derniers commentaires
Par RICA le Dimanche 5 Mars 2017, 16:44
100M 14,93
POIDS 6M15 6M54 6M44 6M57 ESSAIS 6M58

1ER TOURS INTER CLUB
100M 14,93
POIDS 6M21 6M66 6M66 6M66 6M24 ESSAIS

2EME TOURS INTER CLUB
100M 14,77
POIDS 6M35 6M37 6M44 6M46 ESSAIS 6M45

departementaux
14,54
POIDS 6M37 6M44 ESSAIS 6M46 6M47

CHAMPIONNAT DE FRANCE
1ER SERIE
14,80
FINAL
14,80
POIDS FINAL DIRECT 7 SELECTIONNER
6M20 6M30 6M40 ESSAIS 6M56 6M66


Répondre
-
voter voter

Par RICA le Dimanche 13 Novembre 2016, 12:18
REGIONALES
1OO M 14,91
poids 6M12 6M43 6M44 6M46 6M47

1ER TOURES INTER CLUB
100M 14,76
poids 6M14 6M22 6M25 6M39

2EME TOURS INTER CLUB
100M 14,66
poids 6M34 6M36 6M49 6M51

DEPARTEMENTAUX
100M 14,80
poids
6M54 6M55 6M59 6M60

Championnat de france
serie 1ER 14,77
finales 14,63

POIDS
6M55 6M56 6M67 6M44 6M68 6M69


Répondre
-
voter voter

Par Dark Wizard le Mercredi 5 Août 2015, 21:30
Regarde MGUK et MGUH sur google... système de récupération d'énergie après si tu ne t'intéresse pas à la F1 ne prends pas la peine de publier des messages..

Répondre
-
voter voter

Par Toll_Khyenn le Samedi 1er Août 2015, 19:39

likeSmall 634
Donut a écrit:ca fait 2ans qu'il n'y a plus de KERS! faudrait peut-etre se renseigner sur la discipline avant de faire votre test,histoire d’être crédible.


Bizarre, mais pendant les grands prix, ils continuent à parler de système de récupération d'énergie (il pose souvent problème à certains d'ailleurs) ;)


Répondre
-
voter voter

Par Donut le Samedi 1er Août 2015, 15:18
Tout d'abord RIP Jules
Ensuite,euh... les gars ca fait 2ans qu'il n'y a plus de KERS! faudrait peut-etre se renseigner sur la discipline avant de faire votre test,histoire d’être crédible.


Répondre
-
voter voter

Par PoloTheking2000 le Lundi 27 Juillet 2015, 0:25

likeSmall 6
Deja je voulais dire une pensée a Jules Bianchi que vous l'avez fait R.I.P jeune espoir partit trop tôt ;(. Le jeu est plutôt pas mal les autres d'avant pour moi n'était pas terrible même limite nul a chi** mais la vraiment ça ma surpris au bout de 2,3 parties joués vous pouvez avoir un bon niveau don c'est facile a prendre en main,effectivement il y a enfin les podiums en revanche ils ne sont pas foulés pour les graphismes les voitures sont bien faites mais le tableau de bord est dégelasse il y a parfois des joueurs qu'on ne reconnait pas,c'est juste ça qui m'a embête mais sinon vraiment ça passe. Merci de votre compréhension ;).

Répondre
-
voter voter

Par mog le Samedi 25 Juillet 2015, 10:23
[modéré]

Répondre
-
voter voter
2

Par mog le Jeudi 23 Juillet 2015, 9:55
ebe14160 a écrit:Bonjour a tous ,Etant un grand fan des jeux de F1 depuis le F1 98 , j'attendais cette monture . Ce que je peux dire c'est qu'avec une machine qui a 5 ans minimum ça marche nickel et je tourne en moyenne 25 fps avec un amd 2.9Ghz .J'ai fait mon test et franchement , j'ai testé en IA Intermediaire , Traction intermediaire , aide au freinage zero et dégats réalistes , et la grande surprise , le jeu est superbe , moindre petit accrochage pénalité de 5s j'ai cassé plusieurs fois ma voiture , et j'ai commencé un championnat ouah , faut pas loupé une trajectoire car ils sont coriaces les ia en intermédiaires . Je suis surement un des seuls à mettre un bon 16/20 pour le F1 2015 , car le 2014 m'avait très dèçus .



16/20? pour sa et tu joues a F1 depuis 98? Les IA sont de vrai
veaux même in intermédiaire.

Sans vouloir être méchant, jouer depuis 98 et ne pas battre des IA en intermédiaire est un blasphème..
Surtout qu'à ce niveau la tu peux rater plusieurs frienages tout en les battant.


Répondre
-
voter voter

Par YVORRA le Mercredi 22 Juillet 2015, 2:46
Jouer en intermediaire corespond à jouer 5 à 6sec moins vite que les temps réel des pilotes... Aucun interet !!!

Répondre
-
voter voter

Par ebe14160 le Lundi 20 Juillet 2015, 19:00

likeSmall
Bonjour a tous ,

Etant un grand fan des jeux de F1 depuis le F1 98 , j'attendais cette monture . Ce que je peux dire c'est qu'avec une machine qui a 5 ans minimum ça marche nickel et je tourne en moyenne 25 fps avec un amd 2.9Ghz .
J'ai fait mon test et franchement , j'ai testé en IA Intermediaire , Traction intermediaire , aide au freinage zero et dégats réalistes , et la grande surprise , le jeu est superbe , moindre petit accrochage pénalité de 5s j'ai cassé plusieurs fois ma voiture , et j'ai commencé un championnat ouah , faut pas loupé une trajectoire car ils sont coriaces les ia en intermédiaires . Je suis surement un des seuls à mettre un bon 16/20 pour le F1 2015 , car le 2014 m'avait très dèçus .


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 31 réponses dans le forum