Test également disponible sur : Switch

*Test* ABZÛ : la suite spirituelle de Journey arrive à bon port sur Switch

Test ABZÛ : la suite spirituelle de Journey arrive à bon port sur Switch
La Note
note ABZÛ 16 20

Vous n'avez pas de PC et la Switch est la seule console récente en votre possession ? Alors, c'est à vous que se destine ce portage d'ABZÛ. Techniquement, le jeu est un peu moins beau que sur les autres plateformes, mais la direction artistique s'avère toujours aussi efficace. De plus, il suffit de jouer en mode portable pour que la résolution limitée se fasse oublier. Et puis, la possibilité de nager avec les dauphins en restant sous la couette est un privilège qui ne se refuse pas. Splendide et quasi hypnotique, l'aventure est hélas de très courte durée, ce que le prix de vente officiel ne reflète que partiellement. Si vous n'êtes pas à 20€ près, n'hésitez pas à plonger dans les eaux absolument pas troubles de ce jeu envoûtant.


Les plus
  • La maniabilité aux Joy-Con passe très bien
  • On peut dorénavant jouer à ABZÛ dans son lit
  • Un jeu toujours aussi envoûtant
  • Direction artistique et musiques au top
Les moins
  • Très court
  • Pas de bonus spécifique Switch
  • Un peu moins beau qu'ailleurs
  • Prix discutable


Le Test

Mois après mois, et forte de son insolent succès commercial, la Switch ne cesse d'accueillir de nouveaux portages. Celui qui nous intéresse aujourd'hui n'est certainement pas le plus connu d'entre eux, mais il ne manque pourtant pas de qualités. Il faut dire qu'ABZÛ n'est pas vraiment un coup d'essai pour son créateur, qui n'est autre que Matt Nava, que les joueurs Playstation connaissent bien. Après les champs et le désert, le directeur artistique de Flower et Journey nous invite cette fois dans de magnifiques fonds sous-marins.


ABZÛMuet mais non dénué de sens, le scénario d'ABZÛ nous place dans la peau d'un mystérieux plongeur, qui aime à évoluer parmi toutes sortes d'espèces aquatiques. Sa rencontre avec un requin pourrait bien venir briser cette quiétude, mais l'opposition évidente entre l'homme et l'animal cache en réalité quelque chose de plus subtil. Même si elle est touchante et participe à l'ambiance poétique de l'aventure, l'histoire du jeu n'est toutefois pas primordiale. Sans aucun dialogue ni texte, la narration est volontairement morcelée et extrêmement discrète. Loin d'être un défaut, cette touche de subtilité supplémentaire vient renforcer l’atmosphère extrêmement relaxante du périple. Le jeu a un début et une fin, mais il nous invite en permanence à faire des pauses et à profiter au maximum du voyage. Ainsi, des points de méditation sont régulièrement dispersés dans les décors. En les activant, on peut observer de plus près les différentes espèces animales présentes dans les environs, dans un but encyclopédique puisque leur nom apparaît alors à l'écran, ou juste pour le plaisir de suivre leurs mouvements. Mieux encore, il est possible à tout moment de s'accrocher aux poissons et mammifères marins les plus gros, afin de communier avec eux et faire un petit bout de chemin ensemble. Ces deux activités relaxantes sont l'occasion d'admirer des animations extrêmement fluides et gracieuses, qui participent grandement à créer une atmosphère enchanteresse. Mais  ABZÛ est aussi un véritable jeu, qui nous demande de parcourir différents niveaux (totalement dénués d'écrans de chargement) et de résoudre à l'occasion quelques énigmes toujours simples. Pas hardcore gamer pour un sou, et c'est tant mieux, la création de Matt Nava invite avant tout au voyage, à la réflexion et au dépaysement.

 

ABZÛLUMENT MAGNIFIQUE

ABZÛLa multitude d'espèces aquatiques présentes (lamantins, dauphins, baleines, orques, raies, tortues de mer, calamars géants, poissons de toutes sortes...), la direction artistique qui trouve le juste milieu entre personnalité et réalisme, les couleurs à la fois vives et pastels, et la magnifique bande-son signée du "journeyien" Austin Wintory forment un ensemble extrêmement harmonieux, qui ravit aussi bien les yeux que les oreilles. Evidemment, cette version Switch n'est pas la plus aboutie techniquement, surtout si on la compare à la version PC. Cependant, si les graphismes apparaissent plus flous et plus aliasés lorsqu'on joue sur grand écran, ils retrouvent instantanément leur superbe dès lors qu'on passe en mode portable. Les effets d'escalier disparaissent alors, et l'écran de la Switch affiche de belles couleurs vives. Cerise sur le requin-marteau, le mode portable permet de profiter de l'aventure dans de nouvelles conditions.

ABZÛSi on évoque souvent la possibilité de "jouer dans le métro" pour louer le caractère nomade des jeux Switch, ici on se réjouira plutôt de pouvoir jouer sous la couette ou dans tout autre coin tranquille de la maison. Une ambiance calme et cosy convient parfaitement à ce périple poétique, qui gagne à être effectué dans la plus grande sérénité possible. Au passage, signalons que les Joy-Cons assurent une maniabilité sans faille, ce qui n'était pas le cas du couple clavier/souris sur la version PC. On pourra tout de même regretter que cette nouvelle sortie sur Switch ne s'accompagne pas de quelques bonus spécifiques. Même un simple artbook numérique ou une petite vidéo de making-of auraient apporté une sympathique valeur ajoutée à cette version. Reste enfin la question du prix, fixé à 20€. A première vue, il semble bas par rapport aux standards sur consoles. Mais pour un jeu qui a déjà deux ans, qui est un poil moins beau qu'ailleurs, et qui peut se terminer en deux heures si on commet l'erreur de ne pas flâner, un petit effort supplémentaire aurait pu être fait en ce qui concerne la tarification.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Osef



Autres articles

ABZÛ : deux ans après sa sortie sur PS4 et Xbox One, le jeu débarque sur Switch Deux ans après sa sortie sur Xbox One, PC et PS4, ABZÛ s'apprête à débarquer sur Nintendo Switch. C'est en effet ce que fait savoir 505 Games via un communiqué officiel, en prenant le temps de glisser un sympathique trailer. 13/11/2018, 16:26
2016 : voici le Top 5 des meilleurs jeux de l'année par la team JEUXACTU L'année 2016 a tiré sa révérence. Il est donc grand temps de faire le point sur cette année qui vient de s'écouler. L'équipe de JEUXACTU s'est fendu de son bilan, tout en glissant quelques mots personnels. 32 | 31/12/2016, 22:55


Derniers commentaires
Par Narutovore le Lundi 3 Décembre 2018, 17:02 Modérateur

likeSmall 3590
C'est clairement pas mon genre de jeu mais ça a le mérite de proposer quelque chose qu'on ne voit pas souvent...

Répondre
-
voter voter

Par Venon 18 le Dimanche 2 Décembre 2018, 14:14
Il a l'air aussi pourri que the last guardian

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 2 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*