New World : on s'est battus à 100 dans le futur MMO d'Amazon Games, nos impressions


New World : on s'est battus à 100 dans le futur MMO d'Amazon Games, nos impressions

Il y a environ dix ans, la mode était aux MMORPG et il ne se passait quasiment pas un mois sans qu'un nouveau projet (trop) ambitieux ne voie le jour. Depuis, les tendances ont évolué et les "éditeurs suiveurs" tentent désormais la voie des Battle Royale et autres Hero Shooters. C'est donc dans un contexte relativement apaisé que s'apprête à sortir New World, le premier MMO d'Amazon Games. Initialement prévu pour ce chaud mois d'août 2020, le jeu sortira finalement au printemps prochain. Mais nous avons tout de même déjà disputé notre première bataille à cent joueurs !


New World

New World se présente comme un MMORPG totalement ouvert, centré à la fois sur la découverte de l'environnement et les affrontements entre joueurs, ces deux aspects étant complémentaires. Jusqu'ici, rien de très original. Mais l'univers retenu par les développeurs de Amazon Games s'avère déjà un peu plus particulier, puisqu'il s'inspire clairement du 17ème siècle tout en y ajoutant une bonne dose de magie. Voilà qui nous rappelle quelque peu Greedfall et… c'est à peu près tout ! En plus de mettre l'accent sur l'exploration, ce contexte a le mérite de proposer une grande variété d'armes, puisque les fusils ne sont pas encore devenus totalement incontournables. Ainsi, on peut tout aussi bien se battre avec des armes blanches, des armes à feu, des arcs ou de la magie. En PvE, les créatures ennemies se répartissent entre quatre groupes bien distincts : les Corrompus, les Mort-vivants, les Anciens et les "Angry Earth", des avatars de Mère Nature faits de bois et de pierre. Les joueurs peuvent quant à eux prêter allégeance à l'une des trois factions du jeu : les Maraudeurs, l'Ombre et les Engagés. Cet aspect est primordial puisqu'il permet par la suite de prendre part à la conquête de territoires, les différentes cités pouvant être réclamées (si elles sont vides) ou conquises (si elles sont déjà occupées)  par l'une ou l'autre des factions. Ces territoires abritent des forts et des villes de toutes tailles, dans lesquels on peut prendre des quêtes, stocker des ressources, socialiser avec les autres joueurs, ou encore acheter sa propre maison, que l'on pourra ensuite personnaliser comme on le souhaite. Il sera également possible de participer à des "projets de ville" à plus grande échelle. Les différents joueurs œuvrent alors sur un objectif commun, qui peut être rempli en accomplissant différentes quêtes (tuer certaines créatures, récolter des ressources, découvrir des trésors…) et qui permet à terme d'améliorer la ville. De cette manière on pourra par exemple renforcer les défenses de la cité ou améliorer les stations d'artisanat. Mais attention, ce système fonctionne dans les deux sens. Si les joueurs ne payent pas suffisamment de taxes ou perdent une bataille contre une autre faction, le niveau des installations redescendra d'un cran.

 

DES ARMES QUI ONT LA CLASSE

Le système de combat met l'accent sur l'action, et les développeurs nous promettent que tout l'aspect physique sera entièrement géré côté serveur, afin que la détection des coups soit la plus précise possible. En effet, le timing des attaques et le positionnement des joueurs comptent énormément puisqu'on dispose d'attaques rapides, d'attaques lentes, de roulades d'esquive et de parades. En ce qui concerne les armes, leur variété n'est pas leur seul point fort puisque le jeu n'impose aucune classe de personnage prédéfinie. C'est en utilisant telle ou telle arme que les héros gagneront des points de maîtrise, et pourront ainsi progresser dans l'utilisation de leur outil préféré. Chaque arme possède deux arbres de talents distincts, qui offrent des styles de jeu bien différents, mais peuvent également être mélangés pour une personnalisation maximale. En combat, on dispose de trois compétences actives, limitées par un temps de recharge. Par ailleurs, chaque joueur peut embarquer trois armes différentes avec lui, et passer à volonté de l'une à l'autre afin de s'adapter au défi en cours. En ce qui nous concerne, nous avons retenu un mousquet, une épée et un bâton de feu, histoire d'être aussi efficaces au contact qu'à distance. Car oui, au-delà de la présentation du jeu effectuée par les développeurs, nous avons pu participer à une bataille regroupant exactement cent joueurs ! L'un des objectifs  de cette session preview était en effet de nous faire découvrir le mode Guerre, celui-là même qui permet à une faction de conquérir un territoire appartenant à une autre.

New World

 

BEAUCOUP DE MONDE DANS LE NOUVEAU MONDE

Disponible à haut niveau, susceptible de faire basculer un territoire, et regroupant cent joueurs à la fois, ce mode constitue évidemment un des moments forts de l'expérience New World. Il oppose cinquante attaquants à cinquante défenseurs, les premiers disposant d'engins de siège mobiles, tandis que les seconds peuvent mettre à profit canons, tourelles, explosifs et autres cors de guerre disposés sur les remparts. A noter que la puissance des armes et la solidité des murs dépend des quêtes communes effectuées auparavant pour améliorer la ville. Le combat se déroule en trente minutes maximum, la victoire revenant aux attaquants si ils arrivent à remplir trois objectifs durant ce laps de temps. La première étape consiste à capturer trois points de contrôle situés à l'extérieur du fort. La deuxième nécessite d'abattre les portes de ce dernier, afin de pouvoir accéder à la cour intérieure. Enfin, la dernière marche vers la victoire ne peut être franchie qu'en conquérant le point de contrôle central et final.

New World

Durant notre partie, nous avons été assignés au rôle de défenseurs, et avons remporté la victoire en tenant le fort durant les trente minutes requises. Les attaquants ont réussi à pénétrer dans la cour intérieure, mais nous avons tenu bons autour de l'ultime point de contrôle, aidés en cela par les attaques de zone de nos bâtons de feu. L'architecture du fort fait la part belle à la stratégie, puisque différents escaliers permettent d'accéder à différents surplombs, parfaits pour les possesseurs d'armes à distance. De plus, les armes de siège disposent de munitions limitées mais rechargeables, tandis qu'il faut dépenser des ressources si l'on souhaite réparer une porte détruite par les assaillants. A cent joueurs, l'action s'est montrée forcément intense, bien qu'un peu confuse du fait de la configuration de cette session. Réunir cent joueurs du monde entier qui ne se connaissent pas, et qui découvrent le jeu pour la première fois avec un perso directement monté au niveau maximum, cela n'aide pas forcément à l'établissement de tactiques extrêmement coordonnées. Mais ce mode est incontestablement prometteur, et on imagine aisément qu'une guilde  bien préparée et portée sur la communication entre joueurs saura en tirer le meilleur profit.


Notre degré d’attente

Nous l'évoquions plus haut, le jeu était censé sortir ce mois-ci mais a été repoussé au printemps 2021. Pas d'excuse coronarienne pour une fois, les développeurs étant totalement transparents et honnêtes sur la raison du report : les joueurs ayant participé à l'alpha se sont plaints d'un manque de contenu à moyen et haut niveau, et il fallait donc remédier à ce problème. On part confiants sur la capacité du studio à remplir cet objectif, car le niveau de finition est d'ores déjà très satisfaisant. Nous nous sommes baladés en dehors de la ville en attendant le combat principal et avons pu apprécier une direction artistique convaincante et une technique relativement évoluée (par exemple la pluie qui se met à tomber progressivement et qui engendre des reflets au sol). Reste encore à voir si la progression jusqu'au niveau maximum est intéressante, si le mode Guerre ne devient pas trop répétitif à la longue, et bien d'autres choses encore. Rendez-vous l'année prochaine pour le verdict final !


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Furieux



Autres articles

New World : Amazon date la bêta privée de son MMO, des infos en rab New World n'est pas seulement qu'un nouveau MMO de grande ampleur, non, c'est aussi un jeu entièrement édité par Amazon : le géant américain vient justement de communiquer les dates de la bêta privée. 16/06/2020, 10:35
New World : le MMORPG d'Amazon Games est reporté en raison du COVID-19 Bien que le jeu vidéo soit l'un des médias les moins touchés par le COVID-19 qui frappe le monde, certains titres sont victimes des dégâts collatéraux liés à la crise sanitaire. C'est le cas de New World qui est repoussé. 10/04/2020, 10:33


Derniers commentaires
Par Avg le Mardi 1er Septembre 2020, 21:21
De nombreuses erreurs d'informations dans cet article, à ne pas prendre au sérieux.

Répondre
-
voter voter

Par airbat le Mardi 1er Septembre 2020, 14:11
Pifpafpof a écrit:Intéressant le système pvp, même si Wow a déjà, depuis un moment, les batailles à grande échelle avec prise/ garde d'objectifs.Mais le fait qu'il y est une incidence sur le "monde" du jeux doit donner un sacré piquant, j'imagine bien les gars défendre leurs ville/village pour sauvegarder toutes leurs possessions ( nooonnn pas ma maison !). ^^

Le jeu a l'air très prometteur. A la croisée de WoW et Lineage.
WoW pour la partie PvE et un peu PvP et Lineage pour les guerres de châteaux et l'économie associée.


Répondre
-
voter voter

Par Pifpafpof le Lundi 31 Août 2020, 17:49
Intéressant le système pvp, même si Wow a déjà, depuis un moment, les batailles à grande échelle avec prise/ garde d'objectifs.
Mais le fait qu'il y est une incidence sur le "monde" du jeux doit donner un sacré piquant, j'imagine bien les gars défendre leurs ville/village pour sauvegarder toutes leurs possessions ( nooonnn pas ma maison !). ^^


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*