Mass Effect 1 VS Mass Effect Andromeda : le comparatif insensé, mais pas tant que ça...


Mass Effect 1 VS Mass Effect Andromeda : le comparatif insensé, mais pas tant que ça...

Des mauvaises langues affirment que Mass Effect Andromeda est tellement moche que même le premier opus de la série n'a pas à rougir face au dernier épisode sorti en 2017. Réalité ou mauvaise foi ? Voici une vidéo comparative en 4K afin de savoir à quoi s'en tenir. Si sur les environnements extérieurs le poids des ans est clairement en défaveur de Mass Effect, sur certaines animations faciales, on est en droit de se poser la question. Globalement, Mass Effect Andromeda reste largement au-dessus de son ancêtre (heureusement d'ailleurs) avec des textures plus détaillées et des animations bien plus travaillées, notamment sur la suspension du Nomad qui reste bien plus réaliste. Reste à voir si les mises à jour prévues par BioWare vont permettre d'améliorer la qualité de Mass Effect Andromeda.

 


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Joyeux



Autres articles

BioWare : avec Anthem, le studio veut définitivement tourner la page Mass Effect Andromeda Dans un message publié sur le blog officiel de BioWare, Casey Hudson fait comprendre que le studio souhaite tourner rapidement la page Mass Effect Andromeda et se consacrer pleinement à Anthem. 22 | 17/04/2018, 13:08
Mass Effect Andromeda : BioWare Montréal paye les pots cassés, la série mise en stand by par EA Bien qu'Electronic Arts se dise satisfait des performances de Mass Effect Andromeda, les actions semblent traduire le contraire puisque la série est mise en stand-by tandis que BioWare Montréal paye les pots cassés. 36 | 11/05/2017, 11:32


Derniers commentaires
Par Abishep le Samedi 25 Mai 2019, 17:40

likeSmall
Faire une comparaison entre les graphismes de Mass Effect 1 et Andromeda n'est pas du tout fairplay. Personnellement, je préfère les graphismes de Mass Effect 1, mais il est absurde, et même assez malhonnête de comparer la qualité graphique d'un jeu de 2007 à un jeu de 2017.

Je trouve que le nouveau moteur graphique avec lequel est développé Andromeda (Frosbite 3) fait une espèce d'effet 3D très à la mode mais très moche. Je préférais la qualité graphique de la trilogie Mass Effect (Unreal Engine 3) utilisée pour les trois volets. Les textures d'Andromeda sont juste dégueulasses : la peau ressemble à du caoutchoux, on n'a pas du tout l'impression de ressentir les aspérités des matières (sauf le plastique, justement), ce qui n'était pas du tout le cas des trois volets de Mass Effect.

Avec les 3 volets de Mass Effect, le métal était du métal, le cuir était du cuir, le béton était du béton, etc... Et l'on pouvait même ressentir les aspérités de textures totalement inconnues dans notre monde comme la peau des Asaris, celle des Krogans, celle des Turiens et celle des Galariens...

Andromeda est largement perdant sur les textures, et la qualité des textures, c'est au moteur graphique qu'on la doit.

Mais ce n'est pas pour autant le seul problème d'Andromeda qui souffre d'une vacuité scénaristique assez alarmante quand on a connu le génie créatif des trois volets de Mass Effect...


Répondre
-
voter voter

Par PrincessMeline le Mardi 21 Août 2018, 4:55
Oh purée y'a vraiment des mecs qui lisent ça ? J'ai même pas commencé rien que le titre m'a suffit. non mais WTF pour boucher les pages blanches ça sort des phases du genre machin truc et truc machin qui est le plus beau ? mais qu'est-ce que je m'en tape. ces articles sont aussi chiant que ce site c'est bon j'ai eu ma dose je retourne chez leurs concurrents qui proposent de vrais articles et de la vrai qualité !

Répondre
-
voter voter
1

Par Abishep le Vendredi 18 Mai 2018, 22:18
C'est en tant que fan de la trilogie originelle de Mass Effect, la trilogie Shepard, que j'attendais très impatiemment ce jeu. Après une attente interminable, il a enfin fini par sortir, j'y ai joué intégralement depuis un bon moment maintenant et je peux donc émettre mon avis à son sujet.

Andromeda ne peut pas être un Mass Effect même si ces mots sont écrits sur la boîte, car :

- Il n'est ni conçu par l’équipe qui a fait la trilogie Mass Effect ni par le studio de développement qui a fait la trilogie Mass Effect (Bioware Edmonton) mais par une autre branche de Bioware (Bioware Montréal) qui s’était déjà illustrée par de bien médiocres DLCs dans la trilogie Mass Effect…

- Ils ont choisi d’utiliser un moteur graphique qu’ils ne maîtrisaient absolument pas et qui ne convenait pas du tout aux RPG : Frosbite 3. Ils auraient mieux fait d’utiliser un moteur plus efficace et fluide comme le Unreal Engine 4 !

La baisse de qualité du jeu est flagrante, tant au niveau scénaristique qu’au niveau graphique. Pour parler franchement, le jeu fleure bon l’absence d’implication et une certaine désinvolture des devs.

Mais la principale raison pour laquelle Andromeda ne peut pas être un Mass Effect, c’est que les mots « mass effect » ne sont pas qu’un simple titre. Ils désignent quelque chose de précis qui est complètement absent d'Andromeda et dont on ne parle même pas : l'effet cosmodésique.

Ce qu’on appelle un « mass effect » ou un « effet massif », c’est l’effet produit par les relais cosmodésiques et que l’on appelle aussi l’effet cosmodésique.

Pour ceux qui ne le savent pas, un relais cosmodésique est un relais spatial (il y en a plusieurs et ils ont été créés il y a plus de 50 000 ans par une très ancienne civilisation : les Prothéens (en réalité, ce furent plutôt les Moissonneurs qui en furent à l’origine).

Chacun de ces relais génère individuellement une énergie massive qui permet à un vaisseau qui passe par lui de faire en quelques secondes un bond gigantesque entre des points de l'espace nécessitant normalement plusieurs années-lumière pour être parcourus.

C'est cette énergie massive qu'on appelle l'"effet massif", "mass effect".

L’un des aspects les plus impressionnants dans la trilogie Mass Effect c'est que beaucoup d'éléments et de théories de ce jeu de science-fiction s'appuient sur de sérieuses recherches scientifiques. Les trois personnes à l'origine de la saga Mass Effect sont d'ailleurs scientifiques elles-mêmes (deux sont des médecins (Drew Karpyshyn et Ray Muzyka) et la 3è est ingénieure mécanique (Casey Hudson)).

La raison pour laquelle Andromeda ne peut pas être un Mass Effect, c’est qu’outre mon appréciation personnelle du jeu et le fait qu'il n'ait pas été développé par le même studio ni par la même équipe que la trilogie Mass Effect, le caractère scientifique a complètement disparu et comme il n'y a aucun relais cosmodésique, il n’y a donc aucun effet cosmodésique, donc aucune énergie massive, et par conséquent aucun effet massif / mass effect. Bioware Montréal voulait faire un tout nouveau jeu sans lien avec la trilogie originelle.

Personnellement, je trouve l'idée idiote car on peut vouloir faire ce genre de choses quand on a l'impression d'avoir déjà tout exploré de ce que l'on avait fait précédemment. Or, justement, la trilogie Mass Effect a ouvert des tas de possibilités restées complètement inexplorées : la Guerre du Premier Contact, par exemple... On n'a eu aussi que 2 Drells dans toute la saga... Nous aurions pu explorer une planète drell, nous aurions pu avoir un jeu qui se passe chez les Prothéens, à l’ère prothéenne et y incarner un prothéen (assistant, pourquoi pas à l’arrivée des Moissonneurs, ce qui ajoute un côté tragique car on sait par la trilogie Mass Effect qu’en dehors de Jaavik, aucun Prothéen n’a survécu à cette invasion, mais on peut explorer les siècles qui ont précédé, et aussi le combat mené par les Prothéens contre les Moissonneurs avant d’être anéantis.

Je pense qu'il était possible de raconter tout un tas d'autres histoires sans s'éloigner de la trilogie. On pouvait aussi avoir certains volets intermédiaires (entre Mass Effect 1 et Mass Effect 2, entre Mass Effect 2 et Mass Effect 3 avec le commandant Shepard, le Normandy, Joker et tous les autres, voire quelques nouvelles têtes en plus !!

Pas besoin de partir sur un Andromeda qui met 5 ans à sortir pour un résultat aussi décevant !

Bioware a voulu tout changer : Nous ne sommes plus à l'armée, nous sommes dans les colonies (avec la pionnière, les colons, etc.) ... Pourtant, il y a encore plus de coups de feu, de bastons, d'action, etc. que dans la trilogie alors que nous nous trouvions dans un cadre militaire ! Et les spécialités (Adepte - Franc-Tireur - Sentinelle - Soldat - Porte-Etendard) sont les mêmes qu'avec nos bons vieux soldats... Alors pourquoi avoir changé ?

La Citadelle de la trilogie, c'est le Nexus ici.

Ce que l'on retrouve aussi de la trilogie Shepard, c'est l'Augure, qui est ici un Kert (nom qui sonne proche de "Geth" - et plus encore en anglais où ils s'appellent "Kett"), et qu'on appelle l'Invaincu et autres noms que j'ai oublié... il y a plusieurs Augures dans Andromeda !

Il y a les Architectes (nom aussi stupide que les Adjudants dans le DLC raté d’Omega de Mass Effect 3, développé par le même Bioware Montréal qui a développé le jeu Andromeda et, donc, ses Architectes). Les Architectes sont des sortes de vers gigantesques mais synthétique complètement repompé sur le principe des Moissonneurs.

Après les Récolteurs venus enlever les humains pour les conserver en stase dans des capsules, on a les Kerts qui enlèvent les Angaras pour les conserver en stase dans des capsules.

Après l'Augure, on a l'Invaincu

Après la Moisson, on a l'Exaltation

Il y a aussi la technologie reliquate qui est très avancée et qui rappelle le principe de technologie prothéenne très avancée dans la trilogie originelle.

On touche même ici une incohérence scénaristique. Les Reliquats sont une civilisation technologiquement très avancée et qui a précédé l'apparition de l'espèce humaine. Sur ce point, cela rappelle complètement les Prothéens de la trilogie originelle. Les Prothéens ont été détruits, ou plus précisément moissonnés par les Moissonneurs, car les Moissonneurs moissonnent toute civilisation ayant atteint un certain point culminant au niveau de son évolution. Ici, dans Andromeda, aucun Moissonneur, et aucun relais cosmodésique ! Et les Reliquats existent encore ! Cela contredit donc totalement le récit de la trilogie au lieu de le respecter.

Il y a l'Asari Peebee qui est intriguée par la technologie reliquate (ce qui nous rappelle Liara T'soni dans la trilogie ME, qui était fascinée par les Prothéens et leur technologie qu'elle étudiait avec passion).

Peebee a, d’ailleurs, un nom et un caractère énervants... Où est donc passée notre Liara T'soni intelligente, raffinée et sensuelle ???

Les Kerts ont un camouflage transparent/invisible, comme les Geths dans la trilogie Mass Effect.

Le personnage de Rider est mort pendant quelque secondes, nous avons vu son organisme se nécroser... et une IA a été intégrée à l'intérieur de lui (SAM). Il est alors devenu biotique... Cela nous rappelle directement l'histoire du personnage de Shepard dans Mass Effect 2 qui est mort dès le début du jeu, projeté hors du Normandy détruit par le vaisseau récolteur. Nous avons vu son organisme se nécroser. Le personnage a été récupéré par Cerberus et l'Homme trouble a décidé de le ramener à la vie, dans le cadre de son Projet Lazare, en ajoutant des éléments synthétiques.
... Ça sent vraiment la paresse intellectuelle. Et c’est l’autre grand problème d’Andromeda.

Je soutiens de tout mon cœur la qualité !

La trilogie avait un tel degré de qualité que je l'ai achetée en je ne sais pas combien d'exemplaires (version collector, standard, Mass Effect Trilogy, Deluxe, etc... et à chaque fois en neuf !), une manière pour moi de soutenir la qualité et l'innovation en gonflant le nombre de ventes, une manière, pour moi, de remercier Bioware (Edmonton) pour leur trilogie de très très haute volée.

J'ai précommandé Andromeda bieeeeen longtemps avant sa sortie... Mais je constate avec tristesse que la qualité n'est absolument pas au rendez-vous !

Il y a tant de défauts à ce jeu... Le côté épique manque cruellement, le côté psychologique brille par son absence, l’humour est aussi complètement oublié et est remplacé par des blagues lourdes et sans intérêt et le côté émouvant de la trilogie est passé complètement à la trappe.

Le jeu lui-même : très répétitif : on combat toujours les mêmes ennemis quelque soit la planète où l'on aille : Kerts, Reliquats, Architectes, Invaincus...

On fait deux pas et on tombe sur des Kerts et/ou des Reliquats... On ne s'en étonne même plus...

La bagarre est devenue la structure dominante de l'histoire, exit l'angoisse, le suspens, l'humour, l'émotion si présents dans la trilogie originale. Là c'est castagne sur castagne, quasiment sans temps mort ! Il faut taper, taper, taper (ou tirer, tirer, tirer) sur tout ce qui bouge ! Ne réfléchissez pas ! C'est métallique ou ça ne marche pas comme un humain, c'est un ennemi ! Tapez (ou tirez) de toutes vos forces !

Je me souviens, par exemple, dans ME2, quand on entrait dans le vaisseau récolteur : il y avait une musique angoissante (que j'ai encore en tête au moment où j'écris ces lignes).

On avançait, l'ambiance était statique, on était sur nos gardes, les ennemis n'étaient pas là pendant un bon moment, le temps de flipper un peu... Ça, ça n'arrive jamais dans Andromeda.

Déjà, il n'y avait pas de musiques qui créent une atmosphère particulière, comme dans la trilogie...

Les patchs ont ajouté quelques rares musiques et sonorités, pour créer une sorte d'atmosphère, mais ça n'était pas du tout présent au départ dans le jeu.

Et puis les ennemis surgissent et nous attaquent immédiatement, avant même que l'on atteigne le point où ils se trouvent !

On n'a plus de radar qui s'affiche à l'écran et la carte est incompréhensible, terriblement mal faite !

Sur quasiment toutes les planètes où l'on va, on trouve des Angaras, des Asaris, des Krogans, des Galariens, des Humains, des Kerts, etc.

Dans la trilogie, il n'y avait que sur la Citadelle que l'on pouvait trouver différentes espèces. La planète Rannoch était la planète des Quariens (conquise par les Geths), Sur'kech était la planète des Galariens, Palaven, la planète des Turiens, Tuchanka, celle des Krogans, Tesia, celle des Asaris, etc... L'objectif de Shepard était justement d'unir toutes ces espèces pour que tous fassent front commun contre une menace massive sur l'existence de toute vie dans la galaxie : les Moissonneurs.

En arrivant sur ces planètes, on avait le plaisir de découvrir où et comment vivaient ces différentes espèces, le style spécifique de chaque planète avait quelque chose de fascinant et très dépaysant.

Par contre, un point positif d'Andromeda par rapport à la trilogie : les aliens parlent leur propre langue entre eux. Les Angaras ont leur langue et les Kerts ont leur langue... Alors que dans la trilogie, tous parlent le français, même entre eux ! C'est l'un des très rares points positifs du jeu.

La baston est ce qui passe au premier plan dans Andromeda, à tel point que l'on oublie souvent qu'il y a une histoire... D’ailleurs… est-ce qu’il y en a une ? En effet, parfois, on se demande s'il y en a bien une ou si ce n'est qu'un prétexte pour faire un jeu de shoot et de violences...

Déjà, c'est simple : dans Andromeda, notre ennemi n°1 c'est la faune ! Quels que soient les animaux locaux que l'on croise sur notre chemin, ce sont forcément des ennemis qu'il faut massacrer (bravo la mentalité !).
Ensuite, les Kerts, une espèce qu'il faut totalement et entièrement exterminer (là encore, la mentalité du jeu est franchement m...dique ! Aucun rapport avec l'esprit de la trilogie qui se battait avant tout pour sauver le plus de vies possible. La seule exception, c'était les Moissonneurs venus, avec leurs moissonnés, anéantir toute vie dans la galaxie... et encore, même là, à la fin de ME3, nous avions le choix de les considérer comme contrôlables (le contrôle des synthétiques), de considérer qu'il était possible de trouver un terrain d'entente mutuellement bénéfique (la synthèse) ou considérer que leur existence était une trop grande menace pour toutes les vies de l'univers pour prendre le risque (la destruction)).

Dans la trilogie, la possibilité d'anéantissement d'une espèce n'est pas un truc qui se fait et se dit comme ça, en rigolant. C'est un choix épouvantablement difficile et très douloureux. La séquence de la possible destruction de la reine Rachni et ses enfants arrachait le coeur. Et s'il fallait le faire, ce n'était pas "à cause de leur sale g****e" (propos tenus par un personnage d'Andromeda comme justification de sa soif d'exterminer les Kerts !), mais bien dans un cadre de survie des autres formes de vie de l'univers.

D'ailleurs, lorsque ce choix était pris, les remarques de nos interlocuteurs laissaient entendre que ce que nous avions commis était une atrocité (remarquez, si on choisissait l’inverse aussi).

L'esprit est donc bien différent de celui de la trilogie où Shepard pouvait bien souvent discuter avec les ennemis ( Butariens, Humains, Krogans, etc...), choisir de les épargner et/ou les rallier à sa cause ou de les combattre, tous les aliens traditionnellement ennemis n'y sont pas toujours des ennemis (même les Geths n'étaient pas toujours des ennemis -exemple Légion ! )

Il faut tout de même reconnaître à Andromeda quelques bonnes idées : la beauté des paysages spatiaux et planétaires ainsi que le fait de donner une langue aux aliens.

Mais il y a tant de défauts à Andromeda que ces qualités deviennent bien vite complètement insignifiantes
Andromeda ne s’embarrasse pas des émotions, ni pour exterminer des espèces ni pour traverser des drames familiaux (ce qui est exactement l’opposé l’esprit de la trilogie qui accordait énormément d’importance aux émotions !) : Dans Andromeda, par exemple, le personnage de Rider a un père qui est mort en le sauvant, un frère jumeau ou une sœur jumelle dans le coma, mais ça ne l'affecte en aucune façon. Aucune souffrance de la Pionnière qui a l'air de prendre cela pour des informations techniques ! Elle n'en parle presque jamais, n'est jamais triste à ce sujet, pas de cauchemar, pas de déprime... rien !

Le jeu ne laisse pas la possibilité de rendre des visites régulières à l'hôpital pour suivre l'état de santé du frère ou de la sœur dans le coma. Quand on y va malgré tout, le docteur qui s'en occupe n'a jamais rien à nous dire de nouveau !

On ne sait même pas si l'on retrouvera le frère ou la sœur plus tard dans le jeu... Ce n'est, de toutes façons, pas présenté comme un aspect important de l'histoire. On joue avec le frère ou la sœur sorti-e du coma pendant quelques minutes à la fin, oui, mais rien de bien palpitant.

En comparaison, Shepard, dans la trilogie Mass Effect, se rendait régulièrement au chevet d'Ashley ou de Kaydan, leur parlait d'une voix pleine d'émotion quand ils étaient inconscients, leur apportait des livres, des fleurs et du médigel pour les aider à se remettre.

L'émotion était aussi très présente au chevet de Thane Kryos, et après la mort de Mordin Solus.
Shepard faisait des cauchemars avec cette menace des Moissonneurs, dans ME3, après avoir vu un enfant être pulvérisé par l'un d'eux dans une navette à l’intérieur de laquelle il était entré… L'aspect psychologique était très présent dans la trilogie Mass Effect et il est totalement absent d'Andromeda !

Dans Andromeda, RIEN ! Le père est mort, le frère (ou la sœur) est dans le coma, on passe à autre chose !
Globalement, il n'est pas rare de ressentir un certain ennui avec Andromeda.

Ce jeu (Andromeda) est une insulte à la trilogie Mass Effect. Si c'est pour faire quelque chose d'aussi mauvais, autant ne pas commettre l'affront d'y associer le nom « Mass Effect ».

En plus de tout cela, Andromeda a probablement été l’un des jeux les plus buggés de l’Histoire du jeu vidéo avant la multitude de patchs correctifs venus en catastrophe sauver, tant bien que mal, les apparences !

Niveau musique, là où les musiques du générique de fin des trois Mass Effect était est marquantes, créatives et intenses, celle d'Andromeda est faiblarde, guimauve, digne d'un très mauvais film... La déception est donc totale.

A la fin du jeu Andromeda, comme à la fin du jeu ME1, on doit constituer le conseil et choisir un ambassadeur. Dans ME1, nous avions le choix entre Udina et Anderson.

Une dernière chose que je déplore dans Andromeda : les personnages disent ce que l'on doit ressentir. Il n'est, en effet, pas rare qu'en arrivant sur une planète, ils s'extasient devant la beauté de celle-ci. En tant que joueur, j'ai l'impression que Bioware nous dit ce que l'on doit penser "Ouaaaah, Quels superbes paysages !", et ça, je déteste.


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Mardi 4 Avril 2017, 0:44
lachetron a écrit:Tu vois quand tu veux ;)Meme si me3 reste le meilleur épisode de loin
me2 pour moi est le best


Répondre
-
voter voter

Par lachetron le Lundi 3 Avril 2017, 13:32
Tu vois quand tu veux ;)
Meme si me3 reste le meilleur épisode de loin


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Dimanche 2 Avril 2017, 13:03
l_irlandais a écrit:
NovapolisJade a écrit:
l_irlandais a écrit:
NovapolisJade a écrit:fallait coparer mass effect 3 avec mea
ils n'ont pas grand chose en commun quelque part, ME3 est un jeu "couloir" avec un peu d'exploration dans des mondes "confinés" disons. Andromeda a de très grandes surfaces d'explorations en mondes ouverts, le moteur graphique n'est pas le même, et n'en déplaise à certain le jeu est beau, c'est juste surtout au niveau des animations faciales que le jeu pêche un peu c'est vrai et certaines animations ne sont pas terrible aussi, mais faut arrêter le bashing à un moment donné et profiter du jeu.Si les graphismes étaient le plus important dans les jeux alors beaucoup ne seraient jamais sortis, et franchement Andromeda mérite qu'on s'y attarde.
bon dans ce cas fallaitpas comparer .
Dans l'esprit ME andromeda est assez proche de ME1 d'où la comparaison.
oui c est vrai ca.


Répondre
-
voter voter

Par l_irlandais le Dimanche 2 Avril 2017, 12:47

likeSmall 119
NovapolisJade a écrit:
l_irlandais a écrit:
NovapolisJade a écrit:fallait coparer mass effect 3 avec mea
ils n'ont pas grand chose en commun quelque part, ME3 est un jeu "couloir" avec un peu d'exploration dans des mondes "confinés" disons. Andromeda a de très grandes surfaces d'explorations en mondes ouverts, le moteur graphique n'est pas le même, et n'en déplaise à certain le jeu est beau, c'est juste surtout au niveau des animations faciales que le jeu pêche un peu c'est vrai et certaines animations ne sont pas terrible aussi, mais faut arrêter le bashing à un moment donné et profiter du jeu.Si les graphismes étaient le plus important dans les jeux alors beaucoup ne seraient jamais sortis, et franchement Andromeda mérite qu'on s'y attarde.
bon dans ce cas fallaitpas comparer .

Dans l'esprit ME andromeda est assez proche de ME1 d'où la comparaison.


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Dimanche 2 Avril 2017, 1:46
l_irlandais a écrit:
NovapolisJade a écrit:fallait coparer mass effect 3 avec mea
ils n'ont pas grand chose en commun quelque part, ME3 est un jeu "couloir" avec un peu d'exploration dans des mondes "confinés" disons. Andromeda a de très grandes surfaces d'explorations en mondes ouverts, le moteur graphique n'est pas le même, et n'en déplaise à certain le jeu est beau, c'est juste surtout au niveau des animations faciales que le jeu pêche un peu c'est vrai et certaines animations ne sont pas terrible aussi, mais faut arrêter le bashing à un moment donné et profiter du jeu.Si les graphismes étaient le plus important dans les jeux alors beaucoup ne seraient jamais sortis, et franchement Andromeda mérite qu'on s'y attarde.
bon dans ce cas fallaitpas comparer .


Répondre
-
voter voter

Par l_irlandais le Samedi 1er Avril 2017, 21:21

likeSmall 119
NovapolisJade a écrit:fallait coparer mass effect 3 avec mea

ils n'ont pas grand chose en commun quelque part, ME3 est un jeu "couloir" avec un peu d'exploration dans des mondes "confinés" disons. Andromeda a de très grandes surfaces d'explorations en mondes ouverts, le moteur graphique n'est pas le même, et n'en déplaise à certain le jeu est beau, c'est juste surtout au niveau des animations faciales que le jeu pêche un peu c'est vrai et certaines animations ne sont pas terrible aussi, mais faut arrêter le bashing à un moment donné et profiter du jeu.Si les graphismes étaient le plus important dans les jeux alors beaucoup ne seraient jamais sortis, et franchement Andromeda mérite qu'on s'y attarde.


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Samedi 1er Avril 2017, 20:03
fallait coparer mass effect 3 avec mea

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 20 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*