Crash Bandicoot 4 : du neuf avec du vieux, une formule gagnante ? Nos impressions


Crash Bandicoot 4 : du neuf avec du vieux, une formule gagnante ? Nos impressionsAttendu avec beaucoup d’intérêt, car censé s’inscrire dans la continuité de la trilogie originelle développée il y a vingt ans par Naughty Dog, Crash Bandicoot 4 : It’s About Time a la lourde tâche d’être un successeur méritant, mais aussi un produit suffisamment attirant pour rallier de nouveaux adeptes aux tribulations de Crash. On a eu l'occasion de prendre en main une démo du jeu, histoire de mieux cerner les nouveautés promises par cet épisode. Voici nos impressions.

Remettre dans la lumière une franchise vieille comme le monde. Peut-être pas aussi vieille, hein, mais vous aurez compris le sens de cette phrase. Voilà le défi qu’a choisi de relever Toys For Bob, studio en charge de redonner un petit coup de TNT (vous avez la réf ?) bien senti à notre bon vieux Crash. Vous me direz, ce dernier n’est pas si vieux ou si old school, puisqu’il faisait parler de lui il y a peu de temps avec N. Sane Trilogy, (trois ans précisément). Mais à l’époque, il s’agissait de dépoussiérer la trilogie originelle. Là, avec It’s About Time, il est question de reprendre là où les choses se sont arrêtées il y a 22 ans, et de donner une suite aux aventures de notre bandicoot favori. Le titre du jeu l’indique fortement, et nous avons pu l’éprouver pendant les nombreuses heures passées à écumer une démo riche de trois niveaux seulement, mais pas avare d’enseignements pour autant : oui, le temps aura un rôle prépondérant dans cette 4e aventure. Aventure qui ne dépareille pas des anciennes : graphiquement, on retrouve l’univers visuel de Crash, des caisses de TNT aux pommes, sans oublier les caisses meurtrières de nitro. Le tout en HD, bien évidemment.

Crash Bandicoot 4 : It’s About Time

L’ADN de Crash est là, et on n’en doutait pas puisqu’une partie des équipes de Toys For Bob officiait déjà sur N.Sane Trilogy.


Au niveau sonore, même constat, qui est poussé jusque dans les cris et expressions de notre personnage, silencieux sauf en cas de bobo et de passage express au paradis. L’ADN de Crash est là, et on n’en doutait pas puisqu’une partie des équipes de Toys For Bob officiait déjà sur N.Sane Trilogy. Mais il fallait vérifier que les bonnes intentions sur le papier allaient suivre manette en main, et honnêtement, de ce côté-là, on n’a pas été déçu. Ça a l’odeur de Crash, son essence, son esprit, toujours dans des décors et des niveaux où passages 2D et 3D se mélangent allègrement, avec une caméra dynamique pour suivre et soutenir tout cela. On y reviendra. On l’aura compris en tout cas, It’s About Time est agréable à regarder, et le travail effectué par Toys For Bob sur les gestuelles et mimiques de Crash sont abouties. On retrouve le gameplay fidèle de la saga, à savoir les mouvements du Bandicoot : courir, sauter, tourner autour de lui pour éjecter les ennemis, foncer pied en avant pour déclencher un court dash dévastateur et enfin, faire des plats avec son ventre pour détruire les caisses un peu trop robustes.

Crash Bandicoot 4 : It’s About Time

ESPRIT, ES-TU LÀ ?


Se voulant une suite directe du troisième opus sorti en 1998 sur Playstation, It’s About Time ne met pas seulement Crash en scène. Le grand méchant, Neo Cortex, Dr. N. Troopy et Uka Uka se retrouvent bloqués sur une planète lointaine. Après avoir tenté pendant plusieurs années de s’échapper, les trois intéressés parviennent enfin à prendre la fuite mais provoquent un trou dans l’espace-temps, explosant le multivers version patchwork. Pour remettre les choses en ordre, Crash et Coco doivent réunir quatre masques quantiques, dotées de pouvoirs spéciaux. Les noms de Coco et Cortex ne sont pas anodins à ce stade de notre preview, puisqu’il s’agit de deux personnages jouables annoncés par Toys For Bob. Si la première n’était pas présente dans notre version, Neo Cortex était bien là, avec un gameplay bien différent de celui de Crash. Muni d’un pistolet à laser, ce dernier, qui dispose d’un dash horizontal, peut transformer ses ennemis en bloc de glace (ou en plateforme) ou en trampoline pour atteindre des hauteurs censés être inaccessibles pour lui. Ce qui est surtout remarquable dans le gameplay de Cortex, c’est que contrairement à Coco et Crash, il ne disposera pas des fameux masques quantiques.

 


En revanche, sa jouabilité aura un rapport direct avec l’histoire et la timeline du titre. Ainsi, un niveau pourra être joué avec Crash via un certain nombre d’événements…provoqués par Cortex, sans qu’on ne le sache dans un premier temps. Par contre, parcourir le même niveau avec Cortex et provoquer ses fameux événements modifiera la timeline de Crash, qui sera amené à finir le niveau, mais dans une version différente. Vous avez saisi ? La timeline est donc bien au centre des débats. Les fameux masques quantiques aussi. Deux étaient présents sur les trois niveaux proposés : un masque permettant de ralentir le temps, un autre avec lequel on pourra rendre invisibles des objets solides (caisses, obstacles), et qui offrira donc la possibilité de passer à travers eux. Le troisième masque annoncé, celui qui servira à contrôler la gravité, n’était pas jouable dans notre version. Toujours est-il que ces fameux masques, à l’usage quasi illimité une fois en notre possession n’apparaissent qu’à des moments précis des niveaux et ne sont donc pas "abusés" dans leur influence sur le jeu.

Crash Bandicoot 4 : It’s About Time

Si ce Crash 4 ne manque pas d’atouts, il n’en demeure pas moins que sa difficulté générale est assez élevée.


Un jeu qui ne manque pas de passages dynamiques et de changements d’angle de caméra pour pimenter le tout : on pense notamment à ces séquences dans lesquelles Crash "ride" littéralement sur des lianes en pleine jungle, ou doit échapper aux assauts répétés d’un T-Rex affamé. Si ce Crash 4 ne manque pas d’atouts, il n’en demeure pas moins que sa difficulté générale est assez élevée. On le sait, c’est aussi l’ADN de la saga : Crash Bandicoot est réputé pour être ardu, avec des passages épineux, des items quasi impossibles à aller chercher et des véritables casse-têtes parfois pour comprendre quoi faire au moment voulu. Toys For Bob a voulu rendre la licence plus accessible avec l’ajout du mode Modern, qui ne tient pas compte des vies du Bandicoot et qui peut donc mourir autant de fois que nécessaire pour finir un niveau (même si un compteur de morts est recensé pour vous rappeler en combien de fois il vous aura fallu essayer pour y arriver). Le mode Rétro, lui, propose un challenge fidèle à la trilogie originale.

Crash Bandicoot 4 : It’s About Time

 

TOUT EST UNE QUESTION DE TEMPS

 

Même si les vies pleuvent par endroits dans ce dernier mode, et que les vies ne comptent plus dans la version moderne, on ne peut que constater à quel point It’s About Time peut faire preuve d’une difficulté un poil excessive. De plus, certains éléments ont retenu notre attention, comme des sauts un peu limites chez Crash (on n’atterrit pas toujours là où on devrait), un manque de permissivité quand l’action s’emballe (les bonds réalisés dans l’urgence sont quasiment toujours sanctionnés) et une caméra capricieuse qui ne permet pas toujours d’apprécier correctement la réception d’un saut. Evidemment, rien de rédhibitoire à ce stade du développement, d’autant que la sortie est encore lointaine (le 2 octobre, on le rappelle). Il faudra évidemment voir comment l’usage des masques se présente sur la durée (peut-on les choisir avant le début d’un niveau ?), comment seront intégrés les autres personnages jouables. Comment dans les faits, le passage d’un style de jeu (Moderne ou Rétro) s’effectue, alors qu’on promet côté Toys For Bob une prise en compte des statistiques de l’un à l’autre et des bonus à débloquer en cas de bon ratio dans le premier mode. Enfin, comment les combats de boss seront amenés et quelles nouveautés les studios auront injectées, tout en maintenant un fil rouge avec la trilogie originelle. Autant d’interrogations qu’une version test devrait éclaircir dans les prochaines semaines.


Notre degré d’attente
On a hésité avec "Bouillant". Puis, la difficulté de ce Crash 4 a légèrement tempéré notre enthousiasme, ainsi que les quelques petits soucis liés à la caméra. Si on ne peut pas juger toutes les nouveautés du titre en l’état, force est de constater que cette suite s’inscrit bien dans la lignée de la trilogie de base, et dans l’esprit général revendiqué par la licence. Le principe de la timeline a du potentiel, tout comme les masques qui ajoutent de l'intérêt au gameplay. Et le système de double jouabilité, entre Rétro et Moderne, pourrait bien être l'un des atouts majeurs de cette suite, censée combler aussi bien les joueurs nostalgique que les nouveaux fans potentiels.

Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Excité



Autres articles

Crash Bandicoot 4 : la démo se montre en vidéo, un trailer en live action pour les joueurs japonais Crash Bandicoot 4 : It’s About Time se rappelle à notre bon souvenir à travers une nouvelle vidéo qui met en avant la démo du jeu. On a également droit à un trailer en live action destiné au marché japonais. 14/09/2020, 13:06
Crash Bandicoot 4 : cinématique, nouveau perso, gameplay, voici 14 minutes inédites de vidéo L'alléchant Crash Bandicoot 4 It's About Time n'a pas fini de nous faire des surprises : les développeurs lèvent le voile sur Tawna, un nouveau personnage jouable, à l'aide d'une jolie vidéo de quinze minutes. 8 | 08/09/2020, 17:51


Derniers commentaires
Par sangdepénix le Jeudi 13 Août 2020, 15:53
les graphismes sont à tomber,littéralement !!ayant terminé N.Sane.Trilogy en seulement dix jours,je compte bien posséder toute les gemmes et ainsi améliorerma réflexion !!ToysForBob a exellement bien pris le relais,félicitations !!!moi qui suis addicte aux jeux de plate formes et niveaux,je vais pouvoir relever un nouveau challenge !Je ne vois aucune erreur,sauf peut etre le probleme de la camera...?Surtout je ne me serais jamais attendue à jouer prochainement avec Dingodile ni Néo Cortex!20/20

Répondre
-
voter voter

Par Skylanders le Dimanche 26 Juillet 2020, 12:43
Rex 63 a écrit:Moi je le trop mignon ce petit crash 4 : un peu de fraîcheur dans une recette gagnante.En temps que nostalgique des 3 premiers on ne se sent pas depaysé, on retrouve tous les codes, mais a la fois c'est bourré de nouveautés. Combo gagnant !Déwane vu que je suis un fan de la licence.


Je le trouve pas mal, mais par contre je ne vois pas de nouveauté structurale.
La même structure, des niveaux "Runner", des niveaux posés, des niveaux à réflexes...etc. Les quelques ajouts sont plus dans le gameplay (ralentir le temps, basculer l'état du décor, ou NewCortex et son pistolet), des éléments vu et revu mille fois ailleurs surtout dans des jeux indés qui poussent ses gameplay aux extrêmes .

Il demeure l'un des meilleurs plateforme AAA tout de même.


Répondre
-
voter voter

Par Rex 63 le Dimanche 26 Juillet 2020, 11:00
Moi je le trop mignon ce petit crash 4 : un peu de fraîcheur dans une recette gagnante.
En temps que nostalgique des 3 premiers on ne se sent pas depaysé, on retrouve tous les codes, mais a la fois c'est bourré de nouveautés. Combo gagnant !
Déwane vu que je suis un fan de la licence.


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*