WRC 6 : on a donné nos premiers coups de volant à l'E3 2016, nos impressions


WRC 6 : on a donné nos premiers coups de volant à l'E3 2016, nos impressions

Malmenée pendant des années à cause de développeurs peu impliqués, la série officielle WRC revient en 2016 pour un second opus réalisé par les Français de chez Kylotonn Paris. Si l'on avait noté des progrès sensibles sur la série depuis l’arrivée de ces derniers, le jeu partait de tellement loin que le résultat final manquait encore de conviction et de finition pour véritablement nous épater. La faute entre autres à une physique en retrait, même en tenant compte de l’orientation plutôt arcade assumée par le jeu. De même, les graphismes étaient à la traîne, certainement dû au fait que WRC 5 a été un développement cross-gen pour maximiser les ventes même sur PS3 et Xbox 360. Pour son second essai, le studio Kylotonn a donc remis les choses à plat et comme nous avons pu y jouer pendant cet E3 2016, on vous livre tout de suite nos impressions.


WRC 6Pour WRC 6, BigBen Interactive a donc replacé sa confiance dans le studio français Kylotonn. Un choix logique, puisqu’après des années à se faire malmener chez Black Bean Games entre les mains de Traveller’s Tale et Milestone, la licence a trouvé un second souffle avec WRC 5. Parti sur ces bonnes fondations, le studio français a donc refait pas mal de choses afin de pouvoir entrer dans la cour des grands. La première nouveauté crève l’écran, WRC 6 disposant d’un moteur graphique de qualité qui offre désormais un rendu à la hauteur de ses ambitions. Il faut dire qu'en zappant la PS3 et la Xbox 360, Kylotonn peut focaliser ses efforts sur les consoles essentielles. Les textures ont nettement progressé, surtout au niveau des pistes, tandis que les décors sont plus riches, à l’image de la végétation ou des spectateurs massés au bord des spéciales. Ces jolis graphismes sont d’ailleurs épaulés par un son entièrement refait, puisqu’on peut désormais se croire au volant d’une WRC si l'on dispose d’un bon casque. On entend l’intégralité des bruits mécaniques, qu’il s’agisse des graviers qui tapent la carrosserie, du turbo qui siffle à la mort et qui pète lorsque l’anti-lag se met en action. De même, on entendra les freins couiner lors des gros freinages, tandis que les bruits de boîte de vitesse sont désormais bien présents dans l’habitacle.

 

LE SIFFFLEUR

 

WRC 6D’ailleurs, le turbo n’a pas été uniquement refondu au niveau des bruitages, son fonctionnement ayant été revu et corrigé. On sent en effet davantage les différences de puissance en fonction de la pression de suralimentation, mais sa présence se fait surtout sentir lors des phases de relance de la voiture, où comme dans la réalité, l’embrayage tombe automatiquement lorsque le couple est à son pic, propulsant le véhicule avec plus de force. Cette modification est bienvenue même si on ne la ressent que dans les phases à faible vitesse, lors du départ ou en sortie d’une épingle très serrée. A ce propos, sachez que les routes vont aussi être plus étroites, ce qui risque d'apporter un peu plus de réalisme à la série. Adieu les tracés aussi larges que des boulevards lors des spéciales de WRC 5, et bienvenue aux enchaînements tortueux sur lesquels le placement au millimètre de la voiture devient crucial. Ceci à plus forte raison que Kylotonn a réintroduit les crevaisons et les fossés agrémentés de grosses pierres sur le bord de la route. Toute incartade sera maintenant sanctionnée, ce qui devrait éviter de voir des joueurs couper comme des gorets dans le mode multijoueur. Les routes seront globalement moins plates, afin là aussi d’améliorer les sensations de pilotage et l’immersion.

 

LE CHEMIN DE LA RÉDEMPTION

 

WRC 6Pour déjouer tous les pièges des 14 rallyes du championnat du monde, dont celui de la Chine ajoutée cette année, il faudra faire avec le nouveau copilote du jeu. Retravaillé en profondeur, votre coéquipier pourra désormais vous fournir des indications selon deux schémas. Un mode facile avec les virages notés de 1 à 6 sans plus de précisions pour les novices. Tandis que les pilotes chevronnés pourront activer le mode hard. Avec ce second mode, votre copilote se montrera nettement plus loquace avec des virages notés de 1 à 9, mais aussi d’autres informations comme les distances entre deux virages, les crêtes, ou la présence de dangers sur la route. A ce niveau, il ne faudra plus se contenter des indications en haut de l’écran mais bel et bien écouter le flot de paroles venant du siège passager. Un exercice d’autant plus difficile que les spéciales, toujours inspirées par celles du championnat du monde des rallyes, ont gagné en longueur. Il faudra donc réussir à rester concentré plus longtemps, avec une moitié du cerveau sur le pilotage et l’autre sur les notes. Autre nouveauté : les Super Spéciales arrivent dans le jeu et pour le coup, ces dernières seront fidèlement reproduites. Il s’agit de ces espèces de circuits où les pilotes s’affrontent à deux, chacun partant à la moitié du tracé, à l’image de ce qui se fait pour la Race of Champions.

 

WRC 6En termes de conduite, Kylotonn a amélioré pas mal de choses avec un énorme travail réalisé sur les suspensions, afin d’avoir un comportement de la voiture bien plus réaliste qu’auparavant. Plus question de passer à fond sur des bosses ou des compressions sans que la voiture ne bouge, sachant que les transferts de masse sont également bien plus fidèles. On pourra enfin jouer efficacement de l’appel / contre-appel accompagné d’une louche de gaz pour mettre la voiture en travers dans les virages serrés. La conduite a beau être toujours plus orientée arcade que simulation, et la physique assez éloignée de celle d’un DIRT Rally, l’écart s’est réduit, et le pilotage au volant commence à demander un certain talent, surtout en supprimant toutes les aides. Enfin, les amateurs de multijoueur ne seront pas déçus d’apprendre que le studio français nous garantit déjà l’existence d’un mode en écran splitté qui permet de s’affronter sur une spéciale avec des voitures fantômes, ou bien de s’affronter en réel lorsque vous courez sur l’une des Super Spéciales du jeu. Joie.


Notre degré d’attente

Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

E3 2017 : les dates et horaires de toutes les conférences, c'est ici ! Alors que l'E3 2017 débutera dans quelques jours, il est temps de faire le point sur les conférences à venir lors du salon californien. Retrouvez dans la suite de l'article, toutes les dates et heures des conférences. 15 | 06/06/2017, 11:38
E3 2017 : Microsoft change de jour pour sa conférence de presse et annonce du lourd C'est par le biais d'un communiqué que Microsoft a dévoilé la date de sa conférence E3 2017, qui se déroulera à Los Angeles du 15 au 17 juin. Cette année, Microsoft bouscule ses habitudes et prévoit du lourd pour sa conférence. 10 | 16/02/2017, 10:18


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*