Troy Baker (The Last of Us, Uncharted) : un partenariat avec des NFT vocaux qui créé la polémique


Troy Baker (The Last of Us, Uncharted) : un partenariat avec des NFT vocaux qui créé la polémique

Les NFT (pour Non-Fungible Token, soit jeton non fongible en bon français) sont au coeur de l'actualité numérique ces derniers mois, et toute l'industrie du divertissement souhaite vraisemblablement s'y mettre, y compris surtout dans le jeu vidéo, Ubisoft et Square Enix les premiers. Très controversés, ces NFT intéressent les grandes entreprises qui y voient une nouvelle façon de commercialiser du contenu in-game, mais il semblerait que les créateurs et autres artistes souhaitent eux aussi se lancer dans le marché, comme un certain Troy Baker, bien connu dans le jeu vidéo pour être l'une des voix les plus marquantes du paysage (Joel de The Last of Us, Sam Drake dans Uncharted 4 pour ne citer que ces deux-là). Le comédien de doublage vient d'ailleurs d'annoncer un partenariat avec VoiceverseNFT pour la commercialisation de voix digitales en NFT.

 

Je m'associe à @VoiceverseNFT pour explorer les moyens avec lesquels nous pourrions apporter ensemble de nouveaux outils aux nouveaux créateurs pour faire des choses nouvelles, et ainsi donner à chacun une chance de posséder et d’investir dans les IP (propriétés intellectuelles) qu’ils créent.

 

Sur Twitter où il annonce cette collaboration, les retours ont été essentiellement négatifs, sans doute en raison de la maladresse de sa dernière phrase : "Nous avons tous une histoire à raconter. Vous pouvez haïr. Ou vous pouvez créer. Qu'est-ce que ce sera ?". Certaines personnes reprochent à l'artiste de participer à l'évolution des blockchain qui consomment énormément d'énergie pendant que des gens meurent de froid à New York. L'impact environnemental de ces blackchain est en effet montré du doigt, tandis que d'autres sont décus de la décision d'un artiste qu'ils vont continuer à respecter, mais qu'ils vont "unfollow" par principe et éthique. A un utilisateur qui demande s'il va créer un NFT à son image, Troy Baker répond que non, mais malgré cela s'est mis une partie de sa communauté à dos.


Concernant Voiceverse NFT, on apprend que l'entreprise souhaite se démarquer des autres acteurs du marché qui proposent essentiellement des images jpeg. En investissant dans les voix digitales, la 
société explique que par ce bias il sera possible de créer des livres audio personnalisés, des vidéos YouTube, des conférences, et même des podcasts, avec sa voix préférée ! On rappelle pour celles et ceux qui n'ont pas suivi que les SFT sont des données composées d'un jeton cryptographique qui représente un objet digital (image, vidéo, audio, etc.), auquel est rattaché une identité numérique et qui est ensuite valorisé sur le marché. Son authentification est validée grâce au protocole d’une chaîne de blocs (blockchain) qui lui accorde par ainsi sa première valeur, avant de grimper en côté au fil de son existence. Reste à savoir si Troy Baker va maintenir le partenariat ou se rétracter suite aux retours ultra négatifs...


Réagir à cet article Réagir à cet article


Autres articles

Resident Evil : Netflix dévoile le premier trailer de sa série en live action, on a même une date Netflix a dévoilé le tout premier trailer de sa nouvelle série Resident Evil en prenant même le temps de glisser une date. 12/05/2022, 18:34
EA Sports FC : la FIFA répond à Electronic Arts en sortant les griffes, la série va perdurer Suite à l'annonce d'Electronic Arts concernant son divorce avec la FIFA, l'instance mondiale a tenu à réagir en sortant les griffes et en faisant comprendre que la série allait perdurer. 11/05/2022, 12:27