The Bureau X-COM : nouvelle orientation, nouvelles impressions


C’est bien connu, en 2013, toute licence qui se respecte doit avoir droit à son épisode préquelle. Rien que depuis le début d’année, on a déjà découvert les origines de Dante, Lara Croft et Kratos ! La série XCOM s’apprête donc à faire de même avec The Bureau, qui va revenir sur les débuts de cette agence très spéciale chargée de lutter contre toutes sortes d’invasions, à savoir les blattes, les communistes, les hippies mais aussi et surtout les hommes verts, grands et petits. Voici nos premières impressions manette en main.

The Bureau : XCOM Declassified1962, la Guerre Froide bat son plein et on met en place le Téléphone Rouge entre Moscou et Washington, histoire de gérer la crise des missiles de Cuba. On a frôlé la Troisième Guerre Mondiale paraît-il (c’est en tous cas ce qu’on s’est amusé à me dire durant toute ma scolarité). Mais il y a une autre version des faits, qui reste cachée dans de grandes salles souterraines au Pentagone, dans des dossiers archivés au sein de gigantesques casiers en métal, une sorte de version Fox Mulder. Celle-ci voudrait que la même année, JFK ait choisi de créer une agence secrète chargée de surveiller et de gérer toute tentative d’invasion du territoire américain, particulièrement quand elle s’avère être d’origine extraterrestre. Ce qui s’appellera plus tard X-COM se nomme à l’époque, assez sobrement, le Bureau. Et dans la peau de l’agent William Carter, vous allez faire face à une offensive venue de l’espace particulièrement gratinée, alors que d’énormes vaisseaux poppent un peu partout au-dessus des Etats-Unis, transformant les humains en zombies inoffensifs à l’aide d’un virus étrange...

 

Et si Roswell n'était pas un mytho ?

 

The Bureau : XCOM DeclassifiedSi nous n’en savons pas encore beaucoup plus sur le scénario qui guidera le jeu, on peut d’ores et déjà annoncer que 2KMarin nous offre un petit retour en arrière au niveau de l’ambiance, comme avait déjà su le faire L.A. Noire. Oubliez les combinaisons futuristes des précédents épisodes de X-COM. William Carter officie en costard-cravate et ne se sépare jamais de son couvre-chef. Le niveau auquel nous avons pu jouer baignait par ailleurs parfaitement dans les 60’s, ses grosses bagnoles aux couleurs pastel, ses diners au bord de la route et ses coupes de cheveux improbables. C’est old-school comme il faut, mais cela n’en reste pas moins un X-COM, ce qui justifie le choix d’un TPS tactique par les développeurs. Le FPS annoncé en 2011 a bel et bien été abandonné, tout comme le côté comics et les extraterrestres en Apéricubes. Malgré un léger penchant pour l’action, The Bureau n’oublie donc pas ses racines et ses fans par la même occasion. La base d’opérations de l’agence, dans laquelle on peut se déplacer librement, vous permettra de gérer l’invasion en choisissant notamment votre prochaine mission sur la carte des States parmi plusieurs points chauds. Elle devrait également disposer de plusieurs départements (renseignements, recherche et développement, etc.) mais nous n’avons pas pu découvrir cela dans la démo.

 

Federal Bureau of Alienisation

 

The Bureau : XCOM DeclassifiedUne fois sur le terrain, The Bureau évoque un croisement entre Mass Effect et le dernier Ghost Recon. Une fois face aux aliens, on peut mettre le jeu en quasi-pause pour ouvrir le Battle Focus, une interface qui permet de choisir les actions et déplacements de Carter et de ses coéquipiers : mise à couvert, utilisation des capacités, cibles à abattre. Tout ça dans les années 60 ? Oui, car le Bureau, en plus de disposer du must de la technologie humaine, s’est également appropriée certaines technologies et armes extraterrestres. La préparation et la tactique prennent donc une part prépondérante dans les combats, surtout quand on sait qu’il existe différentes classes d’agents, chacune ayant ses propres capacités, caractéristiques et arbres de progression. Le commando est puissant et résistant et peut envoyer une onde de choc pour déstabiliser les ennemis à couvert, l’ingénieur peut installer mines et tourelles sur le champ de bataille, le scout peut choisir de descendre un ennemi à longue distance et l’officier de soutien peut par exemple déclencher un bouclier ou délimiter une zone dans laquelle ses partenaires bénéficieront d’un bonus de combat. Quant à Carter, il sera chargé des soins pour le groupe et pourra, grâce à son exposition à un module extraterrestre, lever un ennemi dans les airs pour en faire une cible plus facile.

 

The Bureau évoque un croisement entre Mass Effect et le dernier Ghost Recon."

 

The Bureau : XCOM DeclassifiedUne bonne gestion de votre équipe sera également obligatoire pour arriver au bout de votre mission. Un agent tombé au combat ne pourra être récupéré, en aucune façon et son expérience et ses capacités seront perdues pour toute la durée de la partie ! Certes, un agent du même type pourra être recruté à la base, mais il s’agira d’un rookie inexpérimenté et il faudra reprendre sa formation depuis le début pour pouvoir en faire finalement quelque chose de potable. Il vous faudra donc sélectionner une équipe polyvalente, bien équipée (vous aurez donc le choix entre des armes humaines d’après-guerre et des pétoires venues d’ailleurs) pour garder vos troupes en bon état et faire face au mieux aux différentes menaces que vous allez rencontrer. Souple, efficace, plutôt joli, tactiquement intéressant dans la mesure où on contrôle toutes les actions de A à Z : The Bureau s’annonce comme un titre fort sympathique qui devrait remettre la série sur de bons rails.

 




Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Xbox One : découvrez les trois nouveaux jeux rétro-compatibles, il y a du lourd L'une des grandes forces de la Xbox One réside incontestablement en sa rétrocompatibilité : bonne nouvelle, Microsoft vient de rajouter trois nouveaux titres. Et il y a du bon... 3 | 05/12/2018, 12:46
Humble Bundle ajoute 5 jeux X-COM à son offre Humble Bundle met à jour son offre. Un bon nombre de jeux X-COM et 2K Games sont notamment disponibles à petits prix. 17/07/2014, 15:41


Derniers commentaires
Par Hitman95 le Samedi 18 Mai 2013, 6:49
On dirai L.A Noire mais avec des aliens d'après les images...

Répondre
-
voter voter

Par bonnesurprise le Mardi 14 Mai 2013, 11:10
ça peut être une bonne surprise ce jeu qui sort de nulle part... Je vai rester en alerte voir ce que cela donne

Répondre
-
voter voter

Par olimann le Lundi 13 Mai 2013, 21:05

likeSmall 1708
Il m'intrigue ce jeu !

Répondre
-
voter voter

Par Flambius le Lundi 13 Mai 2013, 18:14

likeSmall 13
Il m'a l'air complet et efficace :p et ma foi, avec un bon univers années 60' qui a l'air savoureux.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*