Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test Saints Row The Third Remastered : has-been, oui, mais toujours aussi cool ?

Test Saints Row 3 Remastered :  has-been, oui, mais toujours aussi cool ?
La Note
note Saints Row The Third : Remastered 14 20
Après une décennie de jeux à la réalisation graphique datée, la saga Saints Row avait enfin l’occasion de se rattraper techniquement grâce à cette édition “Remastered” aux promesses revivifiantes : malheureusement, et même si le travail opéré adoucit visuellement l’expérience avec des ambiances lumineuses réussies, force est de constater que The Third reste définitivement en retard. Pire encore, du clipping, des mini-freezes et quelques bugs malencontreux viennent ponctuer l’aventure, desservant forcément un gameplay qui, lui aussi, commence à souffrir du poids des années : en revanche, et c’est tout à son honneur, le titre reste toujours très drôle, irrévérencieux et insolent dans sa manière d'amener des péripéties incongrues savoureuses… en plus de proposer un contenu coloré et plutôt complet. À vrai dire, c’est bien cette sympathie indéniable qui lui permet encore de tenir le coup.

Les plus
  • Des effets lumineux franchement appréciables
  • Une progression bien fichue
  • Un humour absurde et borderline mais toujours aussi efficace
  • Une expérience plutôt complète dans l'ensemble
  • Le mode coop, toujours bienvenu
Les moins
  • Techniquement loin d'être irréprochable pour un remaster
  • Dans l'ensemble, même si rehaussé, le rendu visuel est dépassé
  • Un gameplay qui vieillit, lui aussi
  • Un scénario (oui, il y en a un) en dents de scie, c'est dommage
  • Du coup, 40€, c'est encore un peu cher, non ?


Le Test
Affronter GTA n’a jamais été une mince affaire. Beaucoup s’y sont essayés et la plupart s’y sont cassés les dents : la franchise Saints Row, elle, s’est assez vite rendue compte de la dangerosité de l’affaire et plutôt que de prendre le taureau par les cornes, elle s’est essayée non pas à la satire, domaine de prédilection de Rockstar, mais à la parodie pure et dure… et cela lui a plutôt bien réussi. Avant que nos chers gangsters ne partent dans un délire Sci-Fi totalement burlesque avec Saints Row IV, il y avait donc Saints Row The Third en 2011, dernière aventure relevant encore du crime organisé bien qu’aux penchants absurdes savoureux. Et c’est bien cet épisode et pas un autre qui fut retenu par Deep Silver pour recevoir le généreux traitement de la restauration, occasionnant alors un dernier geste de la saga en cette fin de génération avant la probable présentation de Saints Row 5, ou quelque soit son nom : neuf ans plus tard, le périple délirant des Saints est-il toujours vraiment d’actualité ?

Saints Row The Third : RemasteredAh, Saints Row. Autant dire qu’en quatre épisodes et un stand-alone encore plus barré, nous avons rapidement compris sur quoi misaient les petits gars de Volition : certainement pas l’esthétique ou la technique, non, mais bel et bien du fun à tire-larigot et de l’humour à outrance. Si le deuxième jeu restait encore terre-à-terre dans son écriture, The Third - “Le Troisième” pour les anglophobes - annonçait déjà largement les futures orientations surnaturelles de la franchise. Pour rappel, après avoir pris les rennes de Stilwater, le gang des Saints (mené par un chef que vous avez créé de toutes pièces grâce à un éditeur poussé) débarque alors dans la nouvelle ville de Steelport. Celle-ci est assiégée par de nombreuses organisations criminelles volontairement stéréotypées et ne demande qu’à être retournée par vos petites mains cruelles : ainsi s’amorcent des dizaines de situations abracadabresques sans aucune logique qui témoignent encore et toujours de la volonté des développeurs à s’éloigner le plus possible des dangereux GTA. 


Saints Row The Third reste un défouloir distractif qui se permettra d’aérer vos derniers jours de printemps avec bonne humeur.


Saints Row The Third : RemasteredDans Saints Row The Third, on fait des gunfights en chute libre pendant dix minutes, on traverse pieds joints le parebrise d’un avion de ligne, on fait des courses poursuites en charrettes tirées par des hommes en latex, on affronte des catcheurs masqués à la tronçonneuse ou on traverse des simulations informatiques, transformé en toilette (oui) ou en poupée gonflable. Presque dix ans après, et malgré de nombreux objectifs qui ont tendance à se répéter et une écriture inégale, difficile de résister au charme débile de cette odyssée extravagante qui tente, très souvent, de provoquer le rire par tous les moyens. L’impression d’être un gigantesque clip de rap aux accents parodiques est écrasante :  on prend alors un certain plaisir à conquérir cette ville et à améliorer son arsenal en laissant de côté tout sens logique (double pistolets explosifs, fusil laser, lance-requins ? Ça y est) déguisé en hot-dog, en samouraï ou tout simplement en tenue d’Adam. Pour autant, certains points noirs évidents qui étaient déjà à déclarer il y a près d’une décennie viennent ici ternir l’expérience, et cela va de pair avec une remasterisation assez décevante. 


COMME LES SAINTS DOIGTS DE LA MAIN


Saints Row The Third : RemasteredNe nous le cachons pas, cette excentricité était aussi là pour compenser un manque évident de ressources nécessaires à la réalisation d’une technique ou un gameplay solides. Particulièrement arcade, Saints Row The Third mise sur le minimum syndical et c’est toujours le cas pour cette version 2020 opérée par Sperasoft, un studio spécialisé dans le support sur des titres comme Assassin’s Creed Origins/Odyssey, Mortal Kombat 11 ou encore Rainbow Six Siege. Tout d’abord, il est dommage de constater que l’entreprise américaine n’a choisi de n’opter que pour un lifting graphique, laissant totalement de côté la jouabilité ou l’ergonomie qui auraient bien eu besoin de quelques retouches. Déjà pas très modernes à l’époque, les fusillades et sensations qui s’en découlent se sont prises, il est vrai, un certain coup de vieux et rien n’a été fait pour passer la pommade. À la limite, on peut encore s’en passer et se contenter d’un trip nostalgique malgré l’évidente rigidité et l'I.A. à la ramasse : en revanche, et surtout pour une édition “Remastered”, c’est plutôt du côté de l’apparence que le bât blesse.


Saints Row The Third : RemasteredAlors oui, les développeurs ne se sont pas totalement roulés les pouces : la colorimétrie est plus douce et plus chaude, et ce grâce à des effets de lumière rehaussés permettant des reflets plus prononcés et des ambiances bien mieux maîtrisées. Les textures elles-aussi sont passées sur le billard, notamment avec des éléments du décor moins lisses ou des modèles 3D un peu plus crédibles : on remercie également une résolution évidemment aux standards (4K/30fps ou 1080p bien sûr) mais, malheureusement, l’ensemble a du mal à s’imposer comme convainquant. On ne demandait pas un résultat forcément tape-à-l’œil digne des actuels blockbusters mais force est de constater qu’après une cure de jouvence, Saints Row The Third reste toujours un titre plutôt laid, souffrant en plus de chutes de framerate occasionnelles sévères - pour ne pas dire des mini-freezes - et carrément de quelques fâcheux crashs. Si la distance d’affichage est honnête, on se surprend toujours à constater du clipping qui, même si léger, paraît inconcevable pour un jeu de cette envergure technique et qui plus est... vieux de neuf ans ! 


On ne demandait pas un résultat forcément tape-à-l’œil digne des actuels blockbusters mais force est de constater qu’après sa cure de jouvence, Saints Row The Third demeure toujours... très en retard.


Saints Row The Third : RemasteredAutant dire que d’un point de vue purement technique, donc, le rendu n’est pas vraiment à la hauteur même si plus appréciable que ne pouvait l’être l’original. Heureusement, les bases du titre lui-même restent plaisantes grâce à ces vibes délicieusement loufoques, d’ailleurs enrichies puisqu’il s’agit là de l’édition “Le Gros Paquet” comprenant tous les DLC : entre ces quêtes supplémentaires et la campagne principale, les multiples mini-jeux, une évolution du personnage conséquente plutôt bien fichue et même un mode coop qui a le mérite d’être présent, c’est une trentaine d’heures ou plus qui s’offre ici… pour une quarantaine d’euros tout de même. C’est peut-être un peu cher compte tenu de tous les points précédemment cités mais indéniablement, Saints Row The Third reste un défouloir distractif qui se permettra d’aérer vos derniers jours de printemps avec bonne humeur.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Osef



Autres articles

Saints Row The Third Remastered : que faut-il pour faire tourner le jeu à fond ? Les configurations PC dévoilées Disponible depuis quelques jours sur consoles et PC, Saints Row The Third : Remastered ramène l'univers loufoque des Saints dans une nouvelle version à la technique remise au goût du jour. Mais votre PC peut-il le faire tourner ? 1 | 25/05/2020, 10:01
Saints Row The Third Remastered : un trailer de lancement bien brutal, toujours plus Aujourd'hui signe l'arrivée de Saints Row The Third Remastered sur PC, PS4 et Xbox One : c'était donc l'occasion parfaite pour publier un trailer de lancement en bonne et due forme, que voici pour vos petits yeux émerveillés. 22/05/2020, 10:54


Derniers commentaires
Par LisaXC98 le Jeudi 9 Juillet 2020, 17:33

likeSmall
Vоus chеrсhеz à vоus соnnectег aveс un étгangeг!
Ргêt рouг tоutеs les eхрéгiences!
---
http://abre.ai/lovve


Répondre
-
voter voter

Par DonnaKA98 le Jeudi 9 Juillet 2020, 12:00

likeSmall
Les mamаns loсаles оnt bеsoin de seхe аnоnуme!
Envоуеz un messagе еt dеmandеz à bаisеr!
--
https://bfx.fun/love


Répondre
-
voter voter

Par RuthPE85 le Dimanche 5 Juillet 2020, 22:55

likeSmall
Avеz-vоus déjà essаyé lе суbersеxe?
Dоnnоns-nоus du рlаisir сe soir!
---
http://www.thiswhen.fun/D8g2r


Répondre
-
voter voter

Par tikisweaty le Vendredi 22 Mai 2020, 9:54
batmanmania a écrit:Ils aiment bien critiquer dans les tests sur Jeux actu j'ai remarqué.Saint Row 3 est largement plus sérieux que le 4 et à un bon scénario , contrairement à ce dernier.Le fait d'avoir introduit les super pouvoirs rendait le 4 trop, trop facile à jouer, aucune saveur. :(


c'est un peu leur job cela dit... :lol:


Répondre
-
voter voter
1

Par batmanmania le Vendredi 22 Mai 2020, 1:34

likeSmall 1746
Ils aiment bien critiquer dans les tests sur Jeux actu j'ai remarqué.
Saint Row 3 est largement plus sérieux que le 4 et à un bon scénario , contrairement à ce dernier.
Le fait d'avoir introduit les super pouvoirs rendait le 4 trop, trop facile à jouer, aucune saveur. :(


Répondre
-
voter voter
2

>> Voir les 5 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*