Test également disponible sur : Switch

Test Pokémon Diamant Etincelant & Pokémon Perle Scintillante : les remakes Switch sont-ils vraiment brillants ?

Test Pokémon Diamant Etincelant & Perle Scintillante : sont-ils brillants ?
La Note
note Pokémon Diamant Etincelant 14 20

Diamant Étincelant et Perle Scintillante sont-ils de bons remakes ? La réponse à cette question dépend de votre affinité avec la direction artistique Chibi, ainsi que de vos attentes en matière de fidélité ou, au contraire, de nouveautés. Ici le curseur penche clairement du côté de la fidélité, ce qui nous semble réserver les deux jeux à un public de nostalgiques. Les nouveaux venus risqueraient en effet d'être rebutés par certains éléments de gameplay ayant plutôt mal vieilli. Ni honteux, ni indispensables, Étincelant et Perle Scintillante rentrent clairement dans la case des remakes qui "font le taf" mais ne vont pas au-delà. Il n'y a plus qu'à espérer que Légendes Pokémon : Arceus place la barre nettement plus haut en janvier prochain !


Les plus
  • Une recette toujours efficace dans l'ensemble
  • Des souterrains plus gratifiants
  • Des musiques bien retravaillées
  • Le plaisir de redécouvrir les Pokémon de 4ème génération en 3D
  • Quoi qu'on en pense, la direction artistique est cohérente avec les graphismes originaux
Les moins
  • L'impossibilité de désactiver le Multi-Exp
  • Le style Chibi, ok, mais il n'était pas indispensable de zoomer autant sur les personnages
  • Sans l'écran de la DS, la Pokémontre devient plus un fardeau qu'autre chose
  • Les combats aléatoires et les textes répétitifs commencent tout de même à faire tâche en 2021
  • Ne pas avoir intégré le contenu de Pokémon Platine, c'est vraiment mesquin


Le Test

Sortis en 2007 sur Nintendo DS, Pokémon version Diamant et Pokémon version Perle se refont une beauté sur Nintendo Switch, à quelques mois de la sortie de Légendes Pokémon : Arceus. Hasard ou coup marketing, les deux titres se déroulent d'ailleurs dans la même région que la future aventure. Mais en tant que remakes, ils sont naturellement bien plus tournés vers le passé que vers l'avenir. Comme toujours, certains s'en féliciteront et d'autres regretteront le manque de nouveautés. Mais nous allons voir qu'il y a également d'autres points susceptibles de créer la division parmi les fans...


Pokémon Perle ScintillanteQu'il s'agisse de la rencontre avec le Professeur Sorbier, du choix cornélien entre Tortipouss, Ouisticram et Tiplouf comme Pokémon de départ, ou de l'agencement de la région de Sinnoh identique à nos souvenirs, les premières minutes de jeu confirment que nous avons affaire à un remake qui privilégie la fidélité à la nouveauté. Vous aurez donc le plaisir de retrouver des bâtiments, ennemis et personnages placés exactement aux mêmes endroits qu'il y a quinze ans. La plus grosse différence provient bien entendu du traitement graphique, qui abandonne la 2D pixelisée des versions DS pour une 3D simple et colorée, à tendance choupi-kawaii. Plus exactement, les personnages abordent un design Chibi (ou super deformed si vous préférez) lors des phases d'exploration, mais sont représentés avec une silhouette plus réaliste lors des combats. On sait que certains joueurs ont du mal avec cette direction artistique, soit parce que l'aspect "grosse tête ronde sur petit corps" leur déplaît, soit parce que le double design leur semble manquer de cohérence.

Pokémon Perle Scintillante

Compréhensibles dans l'absolu, ces reproches n'ont toutefois guère lieu d'être quand on y réfléchit bien, puisque ces caractéristiques sont cohérentes avec les graphismes de 2006. Le Chibi passe peut-être mieux en 2D qu'en 3D, mais un changement radical de style aurait également créé la polémique. En revanche, les développeurs auraient pu s'abstenir de zoomer autant sur les personnages lors de certaines scènes de dialogues. Les deux têtes qui occupent la moitié de l'écran sont presque angoissantes, et la simplicité des textures n'en est que plus apparente. Les animations lors des combats sont quant à elles inégales, certaines tenant du pétard mouillé et d'autres se montrant suffisamment détaillées et pyrotechniques. Il est en tout cas très plaisant de pouvoir observer en trois dimensions des Pokémon que l'on a connus tout pixelisés en 2006. De même, les musiques d'époque ont été plutôt bien retravaillées, tout en restant reconnaissables.

Pokémon Perle Scintillante

 

DIAMANT PUR OU PERLE DE PACOTILLE ?

Pokémon Perle ScintillanteUne autre modification par rapport aux jeux originaux concerne la montée en expérience. Désormais, votre équipe bénéficie d'emblée du Multi-Exp, qui permet aux Pokémon n'ayant pas participé à un combat de gagner tout de même des points d'expérience. Cette option aurait été extrêmement bienvenue… s'il s'était réellement agi d'une option justement ! Il n'est hélas pas possible de la désactiver, ce qui bouleverse sensiblement l'équilibrage général. Ne pas devoir farmer durant des heures est appréciable, certes, mais certains combats censés être importants perdent en tension et deviennent de simples formalités. On se demande bien pourquoi les développeurs n'ont pas laissé le choix entre un mode estampillé "facile" ou "moderne" avec le Multi-Exp activé, et un mode "difficile" ou "classique" sans. La refonte des Souterrains de Sinnoh est en revanche totalement positive, puisqu'ils se montrent bien plus vastes qu'auparavant et donnent accès à de nombreux trésors. Le jeu nous propose également quelques options pour nous faciliter la vie, comme la possibilité de courir grâce au stick et non plus en appuyant sur une touche, le réglage de la vitesse d'affichage des texte, la possibilité de passer les animations de combat, et l'option pour zapper le renommage des Pokémon nouvellement capturés. Tout cela est fort sympathique mais ne suffit pas à effacer les stigmates d'un gameplay qui a assez mal vieilli. Les rencontres surprises avec les Pokémon qui n'apparaissent pas dans les décors peuvent vite taper sur les nerfs, tandis que la lenteur générale et l'affichage des sempiternels mêmes textes sont également de nature à agacer un joueur en quête d'une expérience modernisée. Autre stigmate du passé, la Pokémontre qui s'affichait autrefois sur le deuxième écran de la DS prend désormais de la place sur l'unique écran de la Switch. Il est heureusement possible de désactiver son affichage, mais son ergonomie reste datée. Mais finalement, le plus grand défaut du jeu est de nous refaire le coup des deux versions ne donnant pas accès exactement à la même liste de Pokémon, alors même que Pokémon Platine existe depuis maintenant treize ans. Un remake n'est-il pas censé intégrer l'ensemble du contenu paru par le passé… ?


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Charts France : Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante brillent dans le Top 5 Le début d'une nouvelle semaine démarre toujours avec le classement des meilleures ventes de jeux vidéo en France. Cette semaine, c'est Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante qui s'imposent. 29/11/2021, 10:41



Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis