Test également disponible sur : Switch

Test Hyrule Warriors L'Ère du Fléau : de quoi patienter jusqu'au vrai prochain Zelda ?

Test Hyrule Warriors L'Ère du Fléau : de quoi patienter jusqu'au vrai Zelda ?
La Note
note Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau 14 20

Jamais révolutionnaire mais loin d'être déplaisant, Hyrule Warriors : L'Ere du Fléau remplit parfaitement son office, en ce sens qu'il propose du fan service efficace aux amateurs de Breath of the Wild. Naturellement, il ne réussira pas à convaincre les allergiques au Musō, puisqu'il s'avère aussi répétitif que les autres titres du genre. Une fois ce point accepté, et la faiblesse technique digérée, on se retrouve face à un gameplay riche, nerveux, qui tient parfaitement la route, et qui intègre de manière futée plusieurs éléments issus du dernier Zelda majeur en date. Voilà donc une bonne manière de patienter jusqu'à l'année prochaine (au moins...) pour la sortie de la suite de Breath of the Wild.


Les plus
  • Des persos qui se jouent différemment
  • Un gameplay qui tient la route
  • Une DA cohérente avec Breath of the Wild
  • Quelques ajouts bienvenus provenant de BOTW
  • Un doublage français de qualité
Les moins
  • Scénario sans grande importance
  • Pas de vrai saut
  • Assez répétitif
  • Pas de multi en ligne
  • Techniquement daté


Le Test

Sorti en 2014 sur Wii U, le premier Hyrule Warriors ne pouvait en aucun cas profiter de l'aura de Breath of the Wild, sorti trois ans plus tard sur Switch. Cette première tentative d'adaptation au genre si particulier du musō tenait donc plus du coup d'essai que du coup de maître. Mais les développeurs du second opus qui nous intéresse aujourd'hui ont parfaitement compris comment tirer bénéfice de BOTW, puisqu'ils en reprennent la direction artistique, quelques éléments de gameplay, et positionnent le jeu comme une préquelle de l'open world béni de la presse et des joueurs.


Cette dernière affirmation s'exprime naturellement à travers le scénario, qui met en vedette un petit robot qu'on jurerait sorti de Portal 2. Ce gardien a remonté le temps dans le but d'empêcher le Grand Fléau Ganon, dont les méfaits commencent déjà à se faire sentir puisque les monstres ne cessent de se multiplier dans les prairies d'Hyrule. Guidée par ce sympathique être métallique, la princesse Zelda part en quête de la lame purificatrice, du pouvoir du sceau de la famille royale et de quatre créatures divines gigantesques. Dès les premiers affrontements contre les forces du mal, un jeune chevalier de la garde royale prénommé Link se démarque des autres et devient alors le personnage principal de l'histoire. Vous l'aurez compris, nous avons droit à un scénario typique des jeux Nintendo, qui cherche plus à faire du fan-service ponctuel qu'à enrichir un univers unique et cohérent, et qui ose des phrases de présentation telles que "les Gorons vivent dans le village Goron" ou encore "les Gerudos vivent dans une cité des contrées Gerudos". Etonnant, non ? Bref, on n'est pas là pour l'histoire, mais pour des combats à la sauce musō, qui nous placent face à des centaines d'ennemis dans lesquels on rentre généralement comme dans du beurre, exception faite des adversaires intermédiaires et des boss.

Hyrule Warriors : L Ère du Fléau

C'est un genre particulier et, évidemment, il faut y être sensible pour pouvoir apprécier Hyrule Warriors. Mais il faut reconnaître que le jeu fait plutôt bien les choses en ce qui concerne le gameplay, plus riche et intéressant que la moyenne. Ainsi, on dispose d'une attaque standard, d'une attaque forte, d'une esquive et d'un coup fatal à déclencher quand la jauge correspondante est pleine. Il est également possible d'utiliser des baguettes (de feu, de glace et de foudre), de balancer des bombes à distance, de créer un bloc de glace pour stopper la charge de certains adversaires, de lancer un sort aimanté pour attirer les pièces de métal, ou encore d'immobiliser les ennemis quelques secondes grâce à la maîtrise du temps. Le raffinement ultime provient du système de point faible, qui permet de faire très mal aux gros ennemis en fonçant sur leur talon d'Achille après avoir réussi une esquive. Quelques coups suffisent alors pour les mettre directement à terre ou, au minimum, entamer sérieusement leur barre de vie, qui ne baisse souvent que lentement avec des attaques standards.

Hyrule Warriors : L Ère du Fléau

 

ILS SONT VENUS, ILS SONT TOUS LÀ

Ce système aurait pu suffire, mais il se voit enrichi par la présence de plusieurs personnages aux capacités très différentes. Ainsi, alors que Link est capable de tirer quelques flèches, Zelda lance des sortes de cubes élémentaires, Impa invoque des doubles fantomatiques, Daruk possède un bouclier qui lui permet de résister aux explosions et Urbosa contrôle la foudre. Et c'est sans compter la présence de Mipha, Revali, Hestu, Riju et d'autres encore, pour un total de dix-huit personnages bien différenciés. Libre à vous d'en privilégier un en particulier ou de zapper régulièrement de l'un à l'autre, y compris en pleine partie puisqu'on part en mission à plusieurs la plupart du temps. A noter qu'à certains moments on prend également le contrôle de l'une ou l'autre des créatures divines évoquées plus haut, que l'on pourrait comparer à des robots géants et qui provoquent des dégâts dignes d'un musō au carré ou presque, puisque les ennemis ne tombent alors plus par centaines sous nos coups mais par milliers. Ca défoule ! La meilleure idée du jeu reste tout de même sa filiation avec Breath of the Wild, aux basques duquel L'Ere du Fléau essaye de coller autant que possible. Une démarche qu'on pourra éventuellement juger opportuniste mais qui, avouons-le, s'avère très efficace. Ainsi, vous aurez certainement remarqué quelques noms issus de BOTW dans la liste de combattants évoquée plus haut. De manière encore plus évidente, le jeu reprend à son compte la direction artistique "cel shading" du fameux open world, et semble même réintègrer directement plusieurs modèles de héros et d'ennemis. On retrouve également une gestion des éléments réaliste, de type foudre sur métal ou feu qui se propage dans les herbes. Par ailleurs, le jeu nous offre une arme bonus s'il détecte la présente d'une sauvegarde de Breath of the Wild sur la console, et réutilise le principe des recettes de cuisine qui apportent des avantages en combat.

 

L'ÈRE DU FLÉAU... ET DE QUELQUES BAS

La tablette Sheikah fait également son grand retour. Ici, elle sert à afficher la carte du monde entre deux niveaux, et permet de sélectionner le prochain parmi plusieurs missions principales, secondaires ou même "textuelles". Réalisables en deux clics dans des menus, ces vraies-fausses missions permettent de débloquer des marchands, d'apprendre de nouvelles recettes de cuisine, d'augmenter le nombre de cœurs de tel ou tel combattant, d'accéder à un forgeron pour fusionner les armes récoltées lors des combats, ou encore d'ouvrir le "champ de manœuvres", grâce auquel on peut faire monter de niveau un personnage qu'on n'a pas encore suffisamment contrôlé. Même la paravoile répond à l'appel dans ce second Hyrule Warriors. Cependant on ne peut l'utiliser qu'à des endroits bien précis, car nous ne sommes pas (du tout, du tout) dans un open world. D'ailleurs, le jeu fait l'impasse sur une fonction de saut standard. Il faut se contenter de "sauts muraux" à déclencher face à une paroi, pour rebondir dessus et flotter brièvement en l'air (avec une caméra qui ne sait plus trop où donner de la tête au passage). On aurait largement préféré pouvoir sauter comme un cabri dans les décors. Ce n'est pas là la seule lacune du titre, qui ne propose pas de mode multijoueurs en ligne et se contente d'un simple mode local en écran partagé. Enfin, Hyrule Warriors : L'Ere du Fléau souffre tout simplement du manque de puissance de la Switch, plus flagrant que jamais à l'heure de la next-gen. Il faut donc se contenter de graphismes assez flous, d'une résolution dynamique fluctuante et souvent très basse, ainsi que d'un framerate bien éloigné des sacro-saintes soixante images par seconde.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
33% Blasé



Autres articles

Hyrule Warriors L'Ère du Fléau : un dernier trailer épique avant la sortie du prequel de Breath of the Wild Les fans dignes de ce nom savent pertinemment que Hyrule Warriors L'Ère du Fléau se proposera comme un prequel à Zelda Breath of the Wild : en voici le trailer de lancement, plein de courage et d'action. 18/11/2020, 16:52
Hyrule Warriors L'Ère du Fléau : deux spots TV pour le prix d'un, et c'est en japonais Koei Tecmo a dévoilé deux spots TV japonais consacrés à Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau. 1 | 15/11/2020, 18:59


Derniers commentaires
Par Repenty le Jeudi 26 Novembre 2020, 19:06

likeSmall 2685
PS5 Owner a écrit:
Repenty a écrit:
**** Art a écrit:lol repenty supprime les messages.Le niveau des modos sur ce forum.Repenty ****.Ce message sera supprimé. mdr
Aller il a encore oublié ses pilules. Si j étais modo y a longtemps que je t aurais banni avec tout tes pseudos la victime... Tu détournes encore le sujet parce qu il y a de la critique sur un jeu Nintendo... pourtant le test est très parlant.
En attendant, toi tu joues à Quoi ?


En ce moment je me détends sur genshin impact, Fallguys et NSMario bross de luxe. Rien à voir avec le sujet. Je ne prends pas les tests au 1er degré. J’ ai déjà prix des jeux mal notés et inversement . Je peux aussi trouver un test bon même si je ne suis pas du tout d accord... que ce soit ici ou ailleurs. Juste une question quand t’es potes aiment un jeu que tu n apprécies pas, tu les rabaisses de la même façon ?


Répondre
-
voter voter

Par PS5 Owner le Jeudi 26 Novembre 2020, 18:44
Repenty a écrit:
**** Art a écrit:lol repenty supprime les messages.Le niveau des modos sur ce forum.Repenty ****.Ce message sera supprimé. mdr
Aller il a encore oublié ses pilules. Si j étais modo y a longtemps que je t aurais banni avec tout tes pseudos la victime... Tu détournes encore le sujet parce qu il y a de la critique sur un jeu Nintendo... pourtant le test est très parlant.


En attendant, toi tu joues à Quoi ?


Répondre
-
voter voter

Par Repenty le Jeudi 26 Novembre 2020, 9:26

likeSmall 2685
**** Art a écrit:lol repenty supprime les messages.Le niveau des modos sur ce forum.Repenty ****.Ce message sera supprimé. mdr


Aller il a encore oublié ses pilules. Si j étais modo y a longtemps que je t aurais banni avec tout tes pseudos la victime... Tu détournes encore le sujet parce qu il y a de la critique sur un jeu Nintendo... pourtant le test est très parlant.


Répondre
-
voter voter
4

Par Origane le Jeudi 26 Novembre 2020, 3:19

likeSmall 90
Très sincèrement j'aime bien les muso mais par défaut ça n'ira jamais plus haut qu'un 14 ou 15/20 tellement le genres est limité et a du mal à évoluer, donc je trouve que JA est assez objectif dessus et c'est pas parce que c'est Zelda qu'il faut surnoter

Répondre
-
voter voter
4

Par Darthmol le Mercredi 25 Novembre 2020, 12:38
J'ai vu du gameplay et je croyais que cétait la préquel de Zelda Breathj of the Wild, c'est très répétitif comme jeu donc non merci

Répondre
-
voter voter

Par Logicaly Yours le Mercredi 25 Novembre 2020, 10:49
CapObviouz a écrit:
ghostninja a écrit:Pour faire un bon site journalistique sur le jeu vidéo, il faut des passionnés de chaque consoles et chaque genres de jeux...Là, avec des mecs omnibulés par sony, fifa, gta, call of et des jeux de couloirs insipides, dès que ça parle d'autre chose, ils ont dû mal à savoir de quoi ils parlent.Vous êtes pathétiques!Ce jeu ne mérite peut-être pas 18 ou 20 mais vos critiques sont ridicules. Preuve que vous ne savez et ne comprenez pas ce genre de jeu.
au contraire, ils sont très objectifs pas des fanboys de Nintendole jeu reste un muso et les Dynasty Warriors ça vole jamais hautIl a la note qu'il mérite


Non ils ne le sont pas. Loin loin de là.

Ce n'est pas une question de note, on s'en fouut royalement.
Le jeu, je l'ai fini il y a 2 jour, et leur test arrive 4 jours après la sortie. Je sais que Nintendo ne succe pas la presse et envoie un pauvre code de téléchargement en guise de presse-kit qlqs jours avant la sortie contrairement aux packs physiques très soignés envoyés par Sony 2, 3 semaines avant. On a vu les tests TLOU2 carrément une semaine avant la sortie pour manipuler un maximum d'indécis.

Le jeu est un muso et c'est vraiment un style particulier, redondant comme la plupart des genres d'action mais à sa manière. Et ce HW est un des meilleurs Musõ existants à ce jour et il faut le tester comme tel, comme quand tu as le dernier Tetris bien noté parcequ'il a été testé en tant que Puzzel-game...

Ici ce HW a été testé en comparaison avec BOTW, et c'est une hérésie.


Répondre
-
voter voter

Par CapObviouz le Mercredi 25 Novembre 2020, 8:47
ghostninja a écrit:Pour faire un bon site journalistique sur le jeu vidéo, il faut des passionnés de chaque consoles et chaque genres de jeux...Là, avec des mecs omnibulés par sony, fifa, gta, call of et des jeux de couloirs insipides, dès que ça parle d'autre chose, ils ont dû mal à savoir de quoi ils parlent.Vous êtes pathétiques!Ce jeu ne mérite peut-être pas 18 ou 20 mais vos critiques sont ridicules. Preuve que vous ne savez et ne comprenez pas ce genre de jeu.


au contraire, ils sont très objectifs pas des fanboys de Nintendo
le jeu reste un muso et les Dynasty Warriors ça vole jamais haut
Il a la note qu'il mérite


Répondre
-
voter voter

Par ghostninja le Mercredi 25 Novembre 2020, 7:59
Pour faire un bon site journalistique sur le jeu vidéo, il faut des passionnés de chaque consoles et chaque genres de jeux...

Là, avec des mecs omnibulés par sony, fifa, gta, call of et des jeux de couloirs insipides, dès que ça parle d'autre chose, ils ont dû mal à savoir de quoi ils parlent.

Vous êtes pathétiques!

Ce jeu ne mérite peut-être pas 18 ou 20 mais vos critiques sont ridicules. Preuve que vous ne savez et ne comprenez pas ce genre de jeu.


Répondre
-
voter voter
2

>> Voir les 8 réponses dans le forum


Les commentaires sur ce sujet sont fermés.