Test également disponible sur : Switch

Test Hob The Definitive Edition : devez-vous en faire votre nouveau hobby sur Switch ?

Test Hob sur Switch : devez-vous en faire votre nouveau hobby ?
La Note
note Hob 13 20

Derrière son titre prometteur, Hob : The Definitive Edition cache en réalité un portage Switch en demi-teinte. Si on peut noter ici ou là quelques progrès en matière d'interface par rapport aux versions PC et PS4 sorties en 2017, il faut faire avec des graphismes nettement revus à la baisse, alors même que le jeu n'affiche rien qui demande une puissance extraordinaire. C'est en mode portable que l'aventure prend le plus cher, puisqu'on a alors droit à une véritable bouillie de pixels. Le jeu s'adresse donc uniquement aux plus férus de Zelda-like, qui n'auraient rien d'autre à se mettre sous la dent en ce moment. Eux, et eux seuls, passeront alors plutôt un bon moment, grâce à des combats et des énigmes mécaniques plutôt sympathiques.


Les plus
  • Une ambiance sympathique
  • Des énigmes pas désagréables
  • Diverses petites améliorations
  • Des décors mouvants
  • Pas le pire des Zelda-like
Les moins
  • Pas bien beau en docké...
  • …et vraiment moche en portable
  • On cherche souvent son chemin
  • Rien de très original en réalité


Le Test

Connu notamment pour les deux épisodes de Tochlight, le studio américain Runic Games a sorti Hob en septembre 2017 sur PC et PS4... et a fermé ses portes à peine deux mois plus tard ! L'arrivée en ce mois d'avril 2019 de leur jeu testament sur Switch est donc relativement surprenante, même si la console Nintendo est une spécialiste de la récupération. Le portage est assuré par le studio texan Panic Button, qu'on a déjà vu à l’œuvre sur les versions Switch de Doom, Rocket League et Wolfenstein II. Mais ici, le résultat est nettement moins convaincant.


HobAvant d'aborder le portage en tant que tel, concentrons-nous sur l'aventure à proprement parler. Entièrement muette, la narration met de côté tout dialogue ou monologue, qu'il soit écrit ou parlé. On comprend tout de même aisément que la créature que l'on incarne doit lutter contre les forces du mal, qui corrompent un univers autrefois paisible. Certains environnements sont devenus dangereux, tandis que quelques monstres viennent semer la zizanie. Comble de malchance, notre héros se fait trancher le bras en tout début de jeu. Heureusement, un généreux robot lui donne alors son poing mécanique. L'ambiance relativement poétique a tout ce qu'il faut pour séduire certains joueurs, mais quiconque a une solide culture vidéoludique trouvera tout de même que l'ensemble manque d'originalité. On a affaire à un émule de Zelda mâtiné de Metroidvania et voilà tout.

Jamais trop compliqués, les combats comme les énigmes sont plutôt agréables et le principal défaut du jeu provient de sa propension à perdre le joueur. On cherche beaucoup trop souvent son chemin, ce qui nuit à la fluidité de l'aventure.


HobHob arrive tout de même à impressionner grâce à sa capacité à jouer avec l'architecture. Les mécanismes qui servent de support aux énigmes ont parfois pour effet de transformer les décors : piliers qui s'abaissent, plateformes qui jaillissent du sol, quand ce n'est pas tout un pan du terrain qui change d'emplacement ! Par ailleurs, le poing et l'épée du héros muet voient leurs capacités évoluer au fil de l'aventure, tant et si bien qu'on finit par pouvoir utiliser un grappin, un bouclier et des coups très puissants. Jamais trop compliqués, les combats comme les énigmes sont plutôt agréables et le principal défaut du jeu provient de sa propension à perdre le joueur. N'oubliez surtout pas de regarder très régulièrement votre carte, car si jamais vous comptez sur le level design pour vous guider subtilement, vous finirez vite par tourner en rond. On cherche beaucoup trop souvent son chemin, ce qui nuit à la fluidité de l'aventure. Sans surprise, on retrouve donc les qualités et les défauts du Hob original dans cette version Switch. Pourtant, quelques spécificités tentent de justifier le caractère "définitif" de cette édition...

 

ET HOB LA !

 

HobLa présentation de cette version Switch met en avant des "fonctionnalités exclusives telles que les vibrations HD et l'écran tactile". Du gadget donc, surtout qu'il n'est absolument pas raisonnable de jouer en mode portable. D'une part, la lisibilité de l'aventure pâtit de la taille réduite de l'écran. Mais surtout, le jeu est d'une laideur rare dans ce mode, la résolution étant alors bien trop basse. Entre lignes pixelisées et couleurs baveuses, il faut avoir le cœur bien accroché pour supporter une telle bouillie visuelle. Cet état de fait est d'autant plus incompréhensible que le jeu n'affiche à la base rien de vraiment poussé et que Panic Button a réalisé par le passé, et avec succès, des portages Switch bien plus ambitieux. Le mode téléviseur est donc obligatoire pour pouvoir profiter de Hob dans des conditions acceptables. Et même ainsi, ce n'est pas vraiment la fête. Certes, le jeu affiche en permanence trente images par seconde et s'avère nettement plus esthétique qu'en mode portable, mais on est encore loin de la finesse des versions PC et PS4. Du coup, ces dernières restent préférables si vous possédez l'une de ces machines. Les puristes de la Switch pourront tout de même se consoler grâce à possibilité de lancer le jeu dans deux modes différents : "original" et "guidé". Le premier reprend à l'identique l'aventure de 2017, tandis que le second cherche à l'améliorer sur certains points. Interface et menus retravaillés, chutes dans le vide moins punitives, et quelques passages remaniés répondent ainsi à l'appel. Rien qui ne justifie réellement le qualificatif de "Definitive Edition". On s'attendait à un chant du cygne plus brillant pour l'ultime jeu de Runic Games...


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Joyeux



Autres articles

Hob : un trailer et une date de sortie pour le jeu des créateurs de Torchlight Annoncé à la gamescom 2015, Hob s'est fait très discret depuis son annonce. Prévu initialement pour 2016, le jeu des créateurs de Torchlight devrait finalement débarquer cette année. 14/02/2017, 16:02
Hob annoncé sur PS4 en vidéo au PlayStation Experience 2015 Annoncé sur PC, Hob fera également l'objet d'une sortie sur PS4 comme on a pu l'apprendre durant le PlayStation Experience 2015. 05/12/2015, 22:37


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*