Test également disponible sur : PC

Test GOD OF WAR : le chef d'oeuvre de la PS4 sublimé sur PC !

Test GOD OF WAR : le chef d'oeuvre de la PS4 sublimé sur PC !
Hit JeuxActu
La Note
note GOD OF WAR 20 20

La perfection est-elle de ce monde ? Si on était déjà en droit de se poser la question en 2018 face aux versions PlayStation de God of War, cette interrogation est encore plus légitime aujourd'hui. Loin d'avoir subi les outrages du temps, ce portage PC s'avère plus beau que jamais. Certaines options permettent de pousser les graphismes dans leurs derniers retranchements, tandis que d'autres sont destinées à soulager les machines les moins puissantes. A partir du moment où votre configuration remplit les recommandations de l'éditeur, vous êtes certain de pouvoir trouver le parfait compromis pour votre cher PC. Mais ce qui nous a le plus frappé en ce mois de janvier 2022, c'est finalement de constater à quel point l'aventure était en avance sur son temps. Quatre ans après sa sortie sur consoles PlayStation, le jeu s'avère toujours aussi sublime, prenant et percutant. Kratos un jour, Kratos toujours !


Les plus
  • Des graphismes qui restent dans le haut du panier en 2022
  • Une aventure toujours aussi forte et passionnante
  • Le jeu au clavier/souris est possible
  • Pas mal de paramètres techniques pour une vraie version PC
  • Les technologies AMD et NVIDIA sont supportées (FidelityFX et DLSS)
Les moins
  • La prévisualisation des réglages graphiques n'est guère lisible
  • Il aura fallu attendre quatre ans pour l'avoir sur PC


Le Test

En dehors d'un épisode oubliable dédié aux téléphones mobiles (de 2007 qui plus est…), la saga God of War n'avait encore jamais quitté les plateformes Sony. Du God of War original jusqu'au volet Ascension, en passant par Chains of Olympus, God of War III ou encore Ghost of Sparta, seules les PS2, PS3, PS4 et PSP étaient jugées dignes d'accueillir les aventures de Kratos jusqu'à aujourd'hui. Mais les temps changent, et le PC est depuis devenu une plateforme quasiment incontournable pour la plupart des éditeurs. C'est donc avec une joie non dissimulée que nous accueillons sur la plateforme "master race" le God of War de 2018 qui, quatre ans plus tard, n'a pas pris une ride !


GOD OF WARTout comme notre second test de Monster Hunter Rise publié avant-hier, cet examen de la version PC de God of War va se concentrer sur les qualités du portage en tant que tel, et donc être essentiellement technique. Pour tout ce qui concerne le gameplay, l'univers et toute autre question de contenu, nous vous renvoyons aux saintes écritures de l'ami Laurely qui, en 2018, décochait sans vergogne la note de 20/20. Particulièrement enthousiaste, le bougre évoquait carrément une "claque absolument divine", une "gifle", une "œuvre d'art", une "dinguerie", une "maîtrise totale", une "richesse inouïe", une "V.O. qui tue", une "B.O. qui tabasse", une "relation Kratos-Atreus qui arrache tout", et même "un chef-d’œuvre parmi les chefs-d’œuvre". Et... il avait bien raison ! Même en 2022, God of War 2018 reste effectivement un jeu exceptionnel non seulement sur le fond, mais également sur la forme.

GOD OF WAR

Ce portage pousse les potards encore plus loin et s'affranchit des compromis inhérents aux consoles Sony de l'époque. Sur PS4 le jeu tournait en effet seulement en 1080p à 30 images par seconde, tandis que sur PS4 Pro le choix était laissé entre un vrai-faux mode 4K (rendu checkerboard) à 30 images par seconde, et un mode full HD bloqué à 60 images par seconde maximum. La version PC, elle, n'est limitée que par la puissance de la machine qui la fait tourner. Aucun plafond de résolution ou de framerate n'est donc imposé. Ce premier progrès s'accompagne d'améliorations plus "actives" comme des ombres en plus haute résolution, des reflets plus précis, et des effets d'occlusion ambiante améliorés. Le résultat est sans appel : Kratos paraît plus détaillé que jamais, et les différentes textures sont efficacement mises en valeur. Tout cela est particulièrement visible lorsque la caméra se rapproche au plus près de notre musculeux héros, ce qui arrive relativement souvent dans cette aventure en forme de long plan-séquence.

GOD OF WAR

 

DIVINE VERSION

GOD OF WARLes options graphiques ont quant à elles été adaptées au goût pour la bidouille et l'optimisation de nombreux joueurs PC. Des réglages concernant la synchronisation verticale, le flou cinétique, le grain d'image, la qualité des textures, la qualité des modèles, le filtrage anisotrope, les ombres, les reflets, les effets atmosphériques et l'occlusion ambiante sont ainsi disponibles. Nous avons même droit à une fenêtre de prévisualisation des effets avancés. Hélas, elle est un peu trop petite pour être réellement lisible et permettre de voir les différences sans retourner dans le jeu. Ce n'est qu'un détail. Des options concernant les vitesses horizontales et verticales de la souris sont également disponibles, les réglages caméra et visée étant différenciés comme il se doit. Les contrôles au clavier/souris n'ont en effet pas été oubliés, et ils ont le bon goût d'utiliser des touches standards (coucou Monster Hunter Rise...), et donc d'être pleinement jouables. La manette reste tout de même préférable à notre goût, mais tout le monde ne sera peut-être pas de cet avis. Le support des écrans ultra-larges au format 21:9 répond également à l'appel, histoire de faire oublier définitivement que nous avons affaire à la base à un jeu console.

GOD OF WAR

Cette version PC se dote même de raffinements issus des deux principaux constructeurs de cartes graphiques. La technologie NVIDIA Reflex permet de réduire le temps de latence du système, tandis que l'option DLSS (réservée aux GeForce RTX 2000 et 3000) permet de combiner haute résolution d'affichage et hautes performances, grâce à un algorithme d'upscaling dopé à l'intelligence artificielle. Si vous possédez une carte AMD ou une GeForce GTX, tout n'est pas perdu pour vous puisque le FidelityFX Super Resolution signé AMD est également supporté. Ce FSR est un peu moins performant que le DLSS, mais il a le mérite de fonctionner sur quasiment tous les PC. Par exemple pour un affichage en 2560x1440, les préréglages Performance, Équilibré, Qualité et Qualité Ultra utiliseront respectivement une résolution de calcul de 1280x720, 1506x848, 1708x960 et 1970x1108. De quoi soulager sensiblement les machines les moins performantes ! Terminons le tour d'horizon de cette "superior version" (car c'en est incontestablement une) en évoquant la présence de contenus téléchargeables autrefois réservés à certaines précommandes et autres opérations promotionnelles. Ensembles d'armure du vœu macabre pour Kratos et Atreus et quatre apparences de bouclier (Gardien de l'exil, Bouclier de la forge, Bouclier de l'âme elfique étincelante et Dökkenshieldr) sont désormais inclus d'office dans ce somptueux God of War.



Réagir à cet article Réagir à cet article


Autres articles

Sony dévoile les chiffres de ventes PC d'Horizon Zero Dawn, God of War et Days Gone, c'est très honnête Maintenant que Sony Interactive Entertainment a pris l'habitude de sortir certains de ses jeux sur PC, le constructeur japonais a fait le point sur les ventes d'Horizon : Zero Dawn, de God of War et de Days Gone. 27/05/2022, 15:29
God of War : une série télé vient d'être confirmée, Amazon Prime Video se place dessus Li'nformation est fraîche de quelques minutes à peine : le toujours très renseigné magazine Deadline vient de confirmer qu'une adaptation du jeu vidéo God of War est prévue sur petit écran. 07/03/2022, 23:51