Test également disponible sur : Switch

Test Ghosts 'n Goblins Resurrection : quand le plaisir passe par la souffrance

Test Ghosts 'n Goblins Resurrection : quand le plaisir passe par la souffrance
La Note
note Ghosts 'n Goblins Resurrection 15 20

Avec sa direction artistique assez singulière, sa difficulté plutôt relevée et ses contrôles qui manquent clairement de souplesse, Ghosts 'n Goblins Resurrection ne conviendra certainement pas à tout le monde. Mais attention, il ne s'agit pas du tout d'un mauvais jeu pour autant ! L'aventure originale, qui ne manquait déjà pas de qualités, a subi plusieurs améliorations bienvenues, que ce soit en termes de graphismes, de level design ou de mécaniques de gameplay. Une fois la rigidité des tirs et des déplacements acceptée, on passe un bon moment à terrasser tout ce qui bouge et à parcourir les différents niveaux. Cette version Resurrection ne deviendra peut-être pas aussi culte que l'originale (car la concurrence est bien plus forte à notre époque) mais elle rappellera immanquablement de bons souvenirs, et quelques traumatismes, aux joueurs les plus âgés.


Les plus
  • Difficulté à l'ancienne !
  • Des compétences plus variées qu'auparavant
  • Des boss bien plus gros
  • Des niveaux qui savent se renouveler
  • L'effet de zoom/dézoom est intéressant
  • Un mini mode coop, ça ne fait pas de mal
Les moins
  • Difficulté à l'ancienne…
  • Pas de scénario digne de ce nom
  • Des contrôles très raides
  • Seulement quatre directions de tirs
  • La direction artistique a un petit côté "Flash"
  • La durée de vie de base reste modeste


Le Test

Si les suites, portages, remasters, remakes et autres reboots sont de plus en plus nombreux dans l'industrie vidéoludique, les reprises de licences ayant plus de trente ans restent tout de même relativement rares. Avec Ghosts 'n Goblins Resurrection, Capcom regarde définitivement dans le rétro puisque le jeu d'arcade original est sorti en 1985 ! Célèbre pour sa difficulté légendaire et son héros qui porte aussi bien l'armure que le caleçon, ce jeu de plateformes intransigeant débarque aujourd'hui sur Switch dans une version remise au goût du jour, mais qui ne renie pas ses racines.


Le coup de la princesse qui se fait enlever et du héros qui doit aller la délivrer en combattant les forces du mal, on vous l'a déjà fait ? Du point du vue du scénario, Ghosts 'n Goblins Resurrection verse dans la facilité et ne va à aucun moment chercher plus loin que ce cliché. On peut certes y voir un hommage à l’œuvre originale, mais Capcom aurait pu profiter de ce mi-remake mi-reboot pour développer plus en profondeur un univers qui a marqué de nombreux joueurs par le passé. Pas de souci en ce qui concerne la refonte graphique en revanche, les sprites pixelisés d'antan ayant laissé la place au RE Engine. Si nous avons déjà pu voir le moteur propriétaire de l'éditeur en action dans Resident Evil 7 ou encore Devil May Cry 5, il est utilisé ici d'une toute autre manière. Fidèle à ses origines, Ghosts 'n Goblins Resurrection privilégie une classique vue 2D de profil, agrémentée de décors défilant selon différents niveaux de parallaxe. On reconnaît sans aucune peine notre héros chevalier et ses animations cartoonesques, tandis que les zombies et autres squelettes sont plus en beauté que jamais.

Ghosts  n Goblins Resurrection

La lisibilité est excellente… peut-être même un trop d'ailleurs ! La direction artistique privilégie en effet une technique qui fait ressembler les personnages à des figures découpées dans du papier ou du carton. Cet aspect est totalement volontaire et assumé, le but étant de rappeler les parchemins des temps anciens. Mais cela évoquera aussi à certains joueurs les jeux Flash d'il y a dix ans, ce qui s'avère tout de suite moins séduisant. Selon votre sensibilité, vous pourrez donc être tout aussi bien charmé que gêné par ces graphismes particuliers. Dans tous les cas vous apprécierez forcément les effets de zooms automatiques de la caméra, qui renforcent subtilement la mise en scène, ainsi que la présence de quelques boss prenant beaucoup de place à l'écran. L'aspect technique est quant à lui irréprochable pour un jeu Switch, puisque nous avons droit à une résolution de 1080p en mode télévision et 720p en mode portable, les soixante images par seconde étant garanties dans les deux situations.

Ghosts  n Goblins Resurrection

LE JEU QUI VA VOUS METTRE EN SLIP

En 1985 de nombreux joueurs n'ont jamais réussi à aller au-delà du premier niveau de Ghosts 'n Goblins. En 2021, l'expérience est un peu plus permissive mais le niveau de difficulté général reste élevé. Resurrection nous propose quatre modes différents intitulés Laquais, Écuyer, Chevalier et Paladin. Le premier confère un sort d'immortalité un peu trop pratique, et c'est donc le mode Écuyer qui doit être considéré comme le mode normal. Même dans ce cas, il suffit que notre héros reçoive quelques coups pour que sa brillante armure tombe en morceaux. Il ne lui reste alors plus qu'à combattre en caleçon, le prochain coup reçu lui étant alors forcément fatal. Ajoutez à cela des créatures qui surgissent à l'infini, des coffres qui se transforment parfois en ennemis, des collisions qui sont susceptibles de vous faire tomber dans le vide, des décors parfois mouvants, des ennemis aux déplacements improbables, et quelques autres joyeusetés encore ! Histoire de rééquilibrer la balance en votre faveur, le jeu vous donne accès à plusieurs checkpoints dans chaque niveau, et vous propose même de baisser temporairement la difficulté si jamais vous mourez plusieurs fois de suite.

Ghosts  n Goblins Resurrection

Une autre manière de se simplifier la vie peut être d'activer le mode coop local et asymétrique, qui permet à un second joueur d'incarner un personnage de soutien, à choisir parmi trois. L'un crée des barrières protectrices, l'autre est capable de porter le héros, et le troisième peut créer des ponts. Rien de révolutionnaire, mais il s'agit tout de même d'une petite nouveauté bienvenue. Ce n'est pas la seule puisque nous avons désormais droit à l'Arbre de Brocéliande, un arbre de compétences qui donne accès à différents pouvoirs actifs ou passifs. Figurent ainsi au menu : éclairs, murs de feu, transformation des ennemis en grenouille, réparation d'armure, invocation de doubles, augmentation de la vitesse de déplacement, transformation en pierre qui roule, possibilité de ressusciter en cas de mort, ou encore doublement de la puissance de la première attaque qui suit une mise en caleçon. Si le chevalier est donc maintenant capable d'utiliser la magie, cette dernière se voit toutefois limitée par un temps de charge assez long, lui-même doublé d'un cooldown non négligeable. Il ne faudrait tout de même pas que l'aventure se transforme en balade de santé ! D'ailleurs, pour débloquer ces différentes compétences, il faut attraper des fées qui se baladent dans les niveaux, et qui ne sont pas toute faciles à repérer ou atteindre.

 

GHOULS 'N GHOSTS 'N GOBLINS

L'aventure est découpée en différents chapitres appelés Royaumes, et nous laisse le choix à chaque étape entre deux chemins. Le premier donne accès à un niveau inspiré par Ghosts 'n Goblins tandis que l'autre puise son inspiration dans Ghouls 'n Ghosts, sa suite sortie en 1988. On ne peut que saluer cette dualité, qui renforce la variété des situations. Certains passages sont identiques à ceux des deux jeux originaux, d'autres ont été largement modifiés, et d'autres encore sont totalement inédits. C'est en cela que Ghosts 'n Goblins Resurrection tient à la fois du remake et du reboot, le level design restant en permanence de qualité. Il est possible de revisiter les niveaux des royaumes précédents comme on le souhaite, ce qui évite d'une part de devoir relancer une nouvelle partie juste pour visiter les chemins alternatifs, et ce qui permet d'autre part de revisiter avec un personnage boosté un niveau que l'on a déjà parcouru. Par ailleurs, le chevalier au soyeux caleçon a huit armes à sa disposition (lance, dague, marteau, disque, arbalète…) et peut en transporter jusqu'à trois simultanément, à condition de débloquer la bonne compétence dans l'Arbre de Brocéliande.

Ghosts  n Goblins Resurrection

Hélas, cette souplesse bienvenue en matière d'arsenal ne s'étend pas au reste du gameplay qui, il faut bien l'avouer, paraît assez daté. Absence de double saut, tirs limités à quatre directions et personnage extrêmement raide forment une combinaison certes fidèle au passé, mais assez frustrante par moments. Les morts sont souvent dues à cette maniabilité d'un autre âge, ce qui risque de gêner certains joueurs. On pourra également regretter que l'aventure se boucle en cinq à six heures seulement. Heureusement, le jeu nous propose des versions alternatives des différents niveaux une fois le boss final exterminé, histoire de prolonger un peu plus le plaisir et de mourir quelques centaines de fois supplémentaires !

Ghosts  n Goblins Resurrection


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Ghosts 'n Goblins Resurrection est dispo sur Switch, un trailer de lancement à se mettre sous la dent Disponible depuis aujourd'hui sur l'eShop de Nintendo, Ghosts 'n Goblins Resurrection s'offre du coup un joli trailer de lancement pour se plonger dans l'ambiance de cette aventure old school mais pleine de nostalgie. 1 | 25/02/2021, 10:28



Derniers commentaires
Par Narutovore le Dimanche 28 Février 2021, 21:02

likeSmall 4707
Challenge ou pas, perso ce type de gameplay ne m'intéresse plus. J'y ai passé assez de temps sur Nes, Game Boy et Super Nes pour avoir envie d'autre chose aujourd'hui.

Répondre
-
voter voter

Par Balec le Samedi 27 Février 2021, 18:22
Vous êtes des noobs... JA comme les commentateurs.

Répondre
-
voter voter
1

Par Nonintendo le Samedi 27 Février 2021, 17:35
J'ai pas de switch/20.

Répondre
-
voter voter

Par forzakorea le Samedi 27 Février 2021, 15:23

likeSmall 142
J attendrai qu il soit en promo sur l eshop à 15 e donc dans 2 ans lol

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum