Hogwarts Legacy : on a parcouru Poudlard et l'open world, nos impressions (Preview)


Hogwarts Legacy : on a parcouru Poudlard et l'open world, nos impressions (Preview)

S’il y a bien un jeu que toute la planète jeu vidéo attend avec une impatience fébrile, c’est bien Hogwarts Legacy. Depuis son annonce en septembre 2020, le titre de Warner Bros Games et du studio Avalanche Software cristallise un fantasme de gosse : celui de pouvoir incarner un sorcier dans le monde magique de Harry Potter, le tout avec une liberté totale. Après plus de 5 ans de développement, le jeu arrive dans sa dernière ligne droite et la sortie du 10 février 2023 est totalement maintenue. Preuve que Hogwarts Legacy sortira à l’heure et ne sera pas repoussé une énième fois : nous avons pu y jouer la semaine dernière dans les locaux français de Warner Bros Games. On a créé notre propre sorcier, on a parcouru le château de Poudlard et explorer le monde alentour, on vous raconte tout de notre petite heure passée avec Hogwarts Legacy.


Hogwarts Legacy : L Héritage de PoudlardPour des raisons de confidentialité et pour se préserver de tout spoil, les équipes d’Avalanche Software et de Warner Bros Games avaient balisé notre session de hands-on. Sur les 60 minutes de jeu prévues pour qu’on puisse se faire une première idée du jeu, nous avions commencé l’aventure par créer notre personnage. Un aspect qui avait déjà été montré par les développeurs dans l’une de leurs émissions livestream, mais qu’on a pu tester soi-même. Comme d’habitude, il est possible de tout personnaliser : sexe, ethnie, visage, couleur de cheveux, les yeux, le nez, la bouche, pilosité, cicatrice, timbre de voix, etc, etc. Mais pour les gens comme moi qui détestent passer des heures à façonner son avatar, il existe des présets qui permettent de ne pas perdre trop de temps. Alors, vous le voyez dans la vidéo, j’ai fait un personnage assez classique, pas trop farfelu, parce que la session de hands-on était timé. En tout cas, sachez que cet éditeur de perso permet de créer des personnages facétieux et même grotesques, vous serez totalement libre de vos actions.

 

LA M.A.G.I.E. DU TIROIR

Une fois notre sorcier créé et habillé, parce que oui, vous aurez aussi tout un tas de choix cosmétiques pour qu’il ait un look ravageur au milieu de Poudlard ; personnellement, on a opté pour le pyjama intégral blanc (pour le confort), ajusté d’une cape fendue au milieu (pour le swag), on peut enfin partir à l’aventure. Ce fut donc la découverte de Poudlard, de son jardin pour commencer avant de pénétrer dans l’enceinte du château. Premier constat, le jeu est vraiment joli. On n’est pas sur un rendu ultra next gen, mais il y a de quoi se laisser aller à de la contemplation. Comme cette séquence au début de l’aventure, qui nous fait découvrir un château situé sur un rocher au milieu de la mer. Entre le vent, la houle, le bruit de la mer, le tout combiné avec une caméra bien placée, l’effet waouh était bien présent. On le remarque assez tôt : les environnements sont riches, ils fourmillent de détails, les textures sont fines, les animations soignées, il y a une véritable ambiance, une atmosphère qui se dégage direct du jeu. Et c’est en se baladant dans Poudlard qu’on s’aperçoit que le monde de Hogwarts Legacy est vivant. Ça grouille de monde, les étudiants vaquent à leurs occupations et il est même possible d’interagir avec à peu près tous les PNJ qu’on croise. Alors certes, ils n’ont pas tous quelque chose d’intéressant à raconter, mais cette foule animée permet de nous immerger pleinement dans le monde de l’avant Harry Potter.

Hogwarts Legacy : L Héritage de Poudlard

 

Et c’est en se baladant dans Poudlard qu’on s’aperçoit que le monde de Hogwarts Legacy est vivant. Ça grouille de monde, les étudiants vaquent à leurs occupations et il est même possible d’interagir avec à peu près tous les PNJ qu’on croise.

 

Et c’est le même constat à l’intérieur du château, avec encore plus de personnages qui circulent dans les halls, couloirs, chambres, bibliothèque et autres balcons. On a littéralement le sentiment d’être plongé dans ce monde de sorciers, et il se dégage une certaine magie d’être là. Malheureusement, comme déjà expliqué, la démo était balisée et surtout timée, impossible de perdre son temps et il fallait enchaîner les premières missions. On a démarré avec un petit service à rendre à Enora Everleigh, qui nous demande de résoudre le secret du tableau. Il fallait retrouver un papillon planqué dans le décor, situé non plus du lieu de départ. Rien de bien compliqué, mais une façon de nous familiariser avec les commandes du jeu et la façon dont on déclencher les premiers sorts de magie. C’est là qu’on s’aperçoit qu’en maintenant la touche R2 enfoncée, on peut lancer des sorts assignés à chaque bouton de la manette. Des sorts de magie qu’on peut cumuler évidemment, et qu’on peut même assigner en se rendant dans les options. Il suffira par la suite d’appuyer sur les directions gauche ou droite de la croix directionnelle pour passer d’une série de pouvoirs à une autre. D’ailleurs, pour mettre en pratique tous ces pouvoirs, rien de tel que d’aller parler à Lucan Brattleby pour déclencher un combat en équipe de deux et s’exercer à lancer correctement Incendio, Accio, Levioso, Diffindo ou bien encore Lumos. Vous remarquerez d’ailleurs qu’à chaque fois qu’on utiliser un sort, un cooldown se met en place, vous obligeant à attendre plusieurs dizaines de secondes avant de pouvoir déclencher à nouveau le même sort.

Hogwarts Legacy : L Héritage de Poudlard

 

MON SORCIER BIEN-AIMÉ

Histoire d’aller un peu plus loin dans notre session de jeu, les développeurs nous ont invité à déclencher l’une des missions proposées par Poppy Sweating et son histoire de braconniers. L’occasion de jouer les Sherlock Holmes en fouillant un camp de fortune et se rendre dans une zone infestée de gardes qu’il faut prendre par surprise. Un coup d’invisibilité et nous voilà prêt à jouer les Sam Fischer en balançant du Petrificus Totalus pour transformer ces braconniers pisteurs en morceaux de bois figés. C’est plutôt bien trouvé et ça force le joueur ne pas trop s’aventurer dans le combat frontal, car les ennemis sont non seulement coriaces, mais en plus, ils attaquent à plusieurs. C’est là d’ailleurs qu’on s’aperçoit de la limite des affrontements, le jeu étant dénudé de système d’attaques au corps à corps. Tout se fait à l’aide de la baguette magique, ce qui est assez frustrant quand non se retrouve collé à l’ennemi, c’est là qu’on s’aperçoit qu’il manque quelque chose dans le game design. Heureusement, passé un stade, les pouvoirs deviennent plus efficaces et impressionnants, ce qui donne place à des affrontements plutôt explosifs, à condition de bien switcher de sorts de magie. 

Hogwarts Legacy : L Héritage de Poudlard

On ne pourra malheureusement pas aller plus loin dans l’analyse de Hogwarts Legacy, Warner ayant minutieusement balisé la démo. Mais au moins, nous avons pu goûter à l’open world en se déplaçant à l’aide du balai. Là encore, les zones à ne pas dépasser étaient entendues, mais le peu qu’on a pu expérimenter, c’était assez grisant. Si le balais manquait un brin de vitesse, sachez qu’il sera possible de le faire évoluer et même de le customiser ; sans oublier que le jeu comporte d’autres moyens de transports. Mais on y reviendra dans le test complet le moment venu.


Notre degré d’attente

En attendant le 10 février 2023, sachez que de la petite heure de jeu qu’on a pu tester, on a été assez conquis de ce Hogwarts Legacy qui semble avoir de sérieux arguments pour en faire un Action-RPG solide et intéressant, mais aussi l'un des jeux "Harry Potter" le plus ambitieux jamais créé. Il faudra évidemment allé plus loin dans l’open world pour savoir s’il a bien été façonné et que les développeurs d'Avalanche ont bien compris les enjeux qui entourent leur titre. En tout cas, en termes de promesses et de superficie, ce Hogwarts Legacy est bien parti pour nous surprendre et nous faire voyager dans un univers qui devrait séduire des millions de joueurs. Encore 1 mois et demi avant de savoir si l'on tient bien le premier gros AAA réussi de ce début d’année…


Réagir à cet article Réagir à cet article


Autres articles

Hogwarts Legacy : le trailer de lancement se focalise sur l'histoire et les enjeux, ça s'annonce épique Nous sommes à 9 jours de la sortie du très attendu Hogwarts Legacy : L'Héritage de Poudlard et du côté de Warner Bros Games, on prépare la sortie de ce qui s'annonce comme étant un succès populaire avant l'heure 01/02/2023, 16:04
Hogwarts Legacy : deux nouvelles vidéos de gameplay, la mission Braconniers et découverte de Poudlard Depuis que Warner Bros Games a invité toute la presse et les influenceeurs pour jouer à une version quasi finalisée de Hogwarts Legacy : L'Héritage de Poudlard, les fans de Harry Potter et au-delà sont encore plus impatients. 27/01/2023, 10:12