Evolutis : on a joué au jeu qui s'inspire de Blade Runner, Akira et Ghost in the Shell


Evolutis : on a joué au jeu qui s'inspire de Blade Runner, Akira et Ghost in the Shell

Si vous n’avez jamais entendu parler d’Evolutis : c’est normal, et permettez-nous d'éclairer votre lanterne. Développé par Poke Life Studios, une petite entité portugaise dont c’est le premier jeu, cette aventure cyberpunk s’est offerte à nos yeux lors de la Pax East 2020 auquel les développeurs ont pu participer grâce au soutien de leur tout nouvel éditeur : PM Studios. Issu d’une campagne de crowdfunding indiegogo, Evolutis nous propose de plonger au cœur de Neo Hong-Kong, une ville futuriste qui ne dort jamais, et dans laquelle les destins de trois personnes vont se mêler. Il s’agit donc d’une expérience narrative, mais qui propose également son lot d’action, ainsi qu’une direction artistique à tomber par terre, et dont les images devraient immédiatement séduire les amateurs d’animés japonais, et en particulier les fans des œuvres de Katsuhiro Otomo (Akira) et Masamune Shirow (Ghost in the Shell). Nous avons pu essayer une première courte démo du jeu dans les allées du Convention Center de Boston, voici nos impressions.


EvolutisDès notre arrivée dans Neo Hong-Kong (Neo Tokyo a déjà été un peu trop utilisée d’après les développeurs), on découvre donc trois personnages aux profils bien différents. Il y a Damon Watts, un futur père de famille en quête de ce qui est arrivé à sa femme enceinte, et qui serait supposément décédée. Erik Warren est pour sa part un junkie consumé par le désir de vengeance contre les assassins présumés de son cousin, tandis que Chelsea Williams est une combattante de free-fight esseulée dont l’objectif principal est de conserver son père en vie, ce dernier étant déjà dans un corps mécanique. Meurtre, mystère action et intrigue vont donc se croiser dans les rues de cette cité aux multiples couleurs issues des nombreux néons qui éclairent rues et façades, tandis que les humains pure souche côtoient les êtes augmentés.

 

EvolutisLors de notre démo, nous avons incarné Damon (dont l’enquête semblait déjà assez avancée) alors que ce dernier doit se procurer une arme avant d’aller rendre visite à un individu peu fréquentable. Dès les premiers instants, on est saisi par la beauté graphique du titre. On a simplement l’impression d’être directement plongé dans un des films Ghost in the Shell de Mamoru Oshii tellement la direction artistique est ressemblante. Damon est assis sur un banc, en pleine rue, en train de déguster un bol de ramens probablement acheté à la roulotte située juste à côté. On se lève, et dès les premiers pas, on se rend compte de la qualité hallucinante des animations réalisées par Poke Life Studios. C’est bien simple, encore une fois on a l’impression de regarder un animé digne des meilleures productions nipponnes. Réalisé avec le moteur Unity, le jeu est simplement impressionnant, avec des jeux de lumière particulièrement saisissants grâce aux nombreuses enseignes au néon qui traduisent la gabegie de cette société futuriste.

 

NEON CITY

 

EvolutisComme dans tout bon side-scroller, on se déplace vers la droite ou la gauche via le stick, tandis qu’on peut engager le dialogue avec certains PNJ qui arborent un logo idoine. D’une pression sur Y, on entame ainsi une discussion avec notre receleur d’armes qui se trouve être un homme déguisé en panda, et dont la préoccupation semble plus être de distribuer ses tracts que de nous fournir notre calibre. Via un système de dialogue à choix, on peut opter pour différentes options de dialogue, qu’elles soient violentes, ou plus diplomatiques. Finalement, on apprend que notre homme a confié la pétoire à un clochard du coin, afin d’éviter les ennuis en cas de contrôle de police. Quelques mètres plus loin, on rencontre le SDF, et là encore s’engage une conversation où chaque phrase nous gratifie d’animations faciales dignes d’un film animé. Contre quelques crédits lui permettant d’aller s’acheter à manger, cet homme clairement abîmé par les nuits dans la rue (qui ne doivent pas être de tout repos) nous indique avoir vu le contenu du paquet, et l’avoir jeté dans une des poubelles du coin après avoir pris peur. Il va donc falloir se salir les mains pour pouvoir récupérer notre calibre, mais problème, pas mal de poubelles émaillent cette rue remplie de food-trucks.

 

EvolutisAprès avoir retourné méticuleusement plusieurs bennes à ordures (et trouvé des trucs pas très ragoutants dedans), on met enfin la main sur notre flingue, et on peut enfin se rendre à notre RDV. On poursuit donc notre aventure dans une autre ruelle (on passe de l’une à l’autre via des passages perpendiculaires auquel on accède en faisant haut ou bas avec le stick) ou nous attend sagement garée la bécane de Damon. Là encore, l’influence d’Akira transpire de partout, puisque les lignes de cette meule ne sont pas sans rappeler celles de la sublime moto de Shotaro Kaneda. Seulement voilà, un individu louche est afféré au niveau de la roue avant. Là encore, plusieurs options s’offrent à nous via un menu contextuel. On peut crier, attraper le bonhomme par surprise, ou plus simplement le braquer avec notre flingue fraîchement acquis. Après avoir fait le choix de braquer l’inconnu, ce dernier explique qu’il n’a fait que regarder, sans rien toucher. Encore une fois, le choix est laissé au joueur quant à ses actes. Pour notre part, nous laissons l’inconnu détaler, avant d’enfourcher le monstre.

 

Là encore, l’influence d’Akira transpire de partout, puisque les lignes de cette meule ne sont pas sans rappeler celles de la sublime moto de Shotaro Kaneda.

 

EvolutisPas de fast travel rapide ici, mais une scène de pilotage vue de devant, où on va devoir faire changer de ligne à notre héros afin qu’il évite la circulation. Le moindre choc étant fatal à ces vitesses, il faudra réaliser un sans-faute afin de pouvoir arriver à destination. Pas d’inquiétude, si ce mini-jeu n’est pas vraiment inédit, il n’est pas non plus très long, les développeurs ayant fait le choix d’une séquence intense mais courte. Suite à ce trajet, on se retrouve dans un nouveau quartier de Neo Hong-Kong, plus sombre, et clairement moins bien fréquenté. Encore une fois, la direction artistique nous plonge dans une nouvelle ambiance, avec des murs suintant de saleté, des détritus en nombre au sol, et une population de junkies affalés par terre en plein trip ou à la frontière de l’overdose. Problème, notre cible est dans un endroit gardé par un gorille. Là encore il faut faire un choix : trouver une autre manière d’entrer, ou passer à la fouille, et abandonner notre pétoire.



EvolutisOn donne notre flingue et on poursuit donc le chemin, avec en tête la nécessité de trouver absolument une nouvelle arme. Heureusement pour nous, la sécurité du quartier laisse à désirer, et en retournant un cadavre, on trouve une hache à incendie. Dans notre cas, le combat tourne court, un ennemi surgissant sur nous et nous obligeant à une succession de QTE pour en arriver à bout. Bien qu’on n’ait pas pu voir de combat direct lors de cette démo, on sait qu’il sera possible d’effectuer de vrais enchaînements, notamment avec le personnage de Chelsea Williams, tandis que des gunfights sont également au programme. Poke Life Studios promet que le jeu arrivera en 2020 sur PC et consoles, sans bien sûr donner, de date de sortie précise, ce qui est compréhensible avec une structure de 5 personnes.


Notre degré d’attente

Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas été hypés par un jeu à ce point. Entre une direction artistique de haute volée qui s’inspire des plus grands chefs-d’œuvre de l’animé japonais, une BO synthwave hyper accrocheuse et des animations affichant un soin digne d’un projet triple A, Evolutis s’est rapidement fait une place dans notre cœur. Que vous soyez amateur d’animés japonais ou d’ambiances cyberpunk, on ne peut que vous recommander de garder un œil sur ce jeu qui devrait rapidement refaire parler de lui, surtout que sa sortie est calée pour cette année sur PC et consoles.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Joyeux



Autres articles

Evolutis : la full démo de la PAX East 2020 en ligne, ça finit en baston de rue ultra sale ! Poke Life Studios vient de dévoiler une vidéo de gameplay de plus de trois minutes dans laquelle on peut découvrir plusieurs phases du jeu, dont du combat, et le système de dialogues à choix multiples. 3 | 22/04/2020, 18:27



Derniers commentaires
Par DorothySF90 le Vendredi 29 Mai 2020, 19:55

likeSmall
Baisег unе fillе dаns votrе ville > http://www.kissia.club

Répondre
-
voter voter

Par Europe1 le Lundi 16 Mars 2020, 19:19
J'arrive pas à situer le gameplay dans les vidéos, ça m'intrigue en tout cas

Répondre
-
voter voter

Par MJMC le Lundi 16 Mars 2020, 15:09
il a l'air insane le jeu, il sort quand?

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 3 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*