Cyberpunk 2077 : CD Projekt Red répond à Jason Schreier et se défend sur certains points


Cyberpunk 2077 : CD Projekt Red répond à Jason Schreier et se défend sur certains points
C'était ce samedi 16 janvier 2021 au matin où Jason Schreier a publié son enquête sur les coulisses du développement de Cyberpunk 2077, sujet à de nombreuses polémiques depuis sa sortie le 10 décembre 2020 suite à son lancement chaotique. Un article à charge contre la direction de CD Projekt Red, qui se base sur une vingtaine de témoignages de personnes qui travaillaient ou travaillant encore au sein du studio polonais. La plupart ont demandé l'anonymat pour éviter des représailles, d'autres comme Adrian Jakubiak, ancien programmeur audio sur le jeu (et qui a quitté CD Projekt Red) s'expriment à visage découvert. Cette enquête, qui fut le fruit de plusieurs semaines de travail de la part du journaliste de Bloomberg, n'a pour le moment pas de réponse officielle de la part de CD Projekt Red, mais Adam Badowski le directeur du studio, s'est permis de répondre à Jason Shreier sur Twitter afin d'apporter sa version sur certains sujets.



Il revient notamment sur les déclarations qui remettent en cause la démo de l'E3 2018, "faussée" selon les propos de Jason Schreier, puisque le système de jeu n'avait pas encore été clairement défini, que certaines features annoncées n'avaient pas été prévues, comme les embuscades en voiture non-scriptées et la possibilité de grimper sur les murs avec les Mantis Blades, qui promettaient alors une certaine verticalité dans le game et level design. Pour les développeurs interviewés, cette démo était une perte de temps et ce travail de plusieurs mois aurait pu être mis à contribution sur le jeu en lui-même. Pour la défense du jeu et du studio, Adam Badowski explique que ce n'est pas parce que la démo est une représentation de la vision souhaité d'un développeur qu'elle est nécessairement fausse. Ce dernier emploie la notion de vertical slice, qui est une sorte de maquette de démo qui est conçue spécialement pour des événements spéciaux. Adam Badowski demande aux joueurs de faire la comparaison entre la démo et le résultat final pour qu'on puisse se rendre compte que les deux versions se valent aujourd'hui. Certes, on observe des différences, mais c'est aussi la raison pour laquelle la mention "Work in progress" sur la vidéo est utile. Pour Adam Badowski, la séquence en question de la version retail rend mieux que la démo de l'E3 2018.

En ce qui concerne les features manquantes ou promises, le directeur de CD Projekt Red précise que cela fait partie du processus de création, que des choses sont retirées parfois si cela ne fonctionne pas. On pense évidemment à la grimpette sur les mur avec les Mantis Blades. Il rappelle que les embuscades en voiture existent dans la version finale de Cyberpunk 2077 et qu'il y a même aucun temps de chargement par rapport à la démo montrée il y a 2 ans à Los Angeles. Adam Badowski rappelle que le jeu a reçu d'excellentes notes dans sa version PC de la part de nombreux médias dans le monde entier. Par contre, en ce qui concerne les versions consoles, il tient à rappeler que l'équipe assume l'entière responsabilité et qu'elle travaille pour corriger l'ensemble des bugs, tout en précisant qu'il sait aussi que la version PC est loin d'être parfaite. Mais pour lui, rien n'est finalement désastreux au point d'en faire une affaire d'état.

Cyberpunk 2077

 

Adam Badowski ne se démène pas et en profite aussi pour revenir sur le fait que les dirigeants étaient au courant des soucis techniques et des bugs liés aux versions PS4 et Xbox One de Cyberpunk 2077, et que le jeu ne serait jamais prêt pour 2020. Certes, Jason Schreier a pu discuter avec une vingtaines d'employés, sachant qu'un seul a eu le courage de parler à visage découvert, mais que 20 personnes ne représentent en rien toute une équipe. Il rappelle que le développement de Cyberpunk 2077 a nécessité d'embaucher 500 personnes. Enfin, le directeur du studio revient aussi sur la partie de l'enquête de Jason Shreier concernant la mise à l'écart de certains employés qui aureint enfreint certaines règles, notamment d'imposer au staff de parler systématiquement anglais pour une bonne compréhension au sein du studio. Il rappelle que CD Projekt Red est un studio qui regroupe pas moins de 44 nationalités, qu'il est normal que les Allemands parlent allemand entre eux, que les Polonais parlent polonais ensemble ou que les Espagnols communiquent aussi dans leur langue natale, mais que lors des réunions globales et des envois d'email, c'est évidemment l'anglais qui est imposé.


Un échange de tweets entre Adam Badowski et Jason Shreier nous aura permis de comprendre que le studio était au courant de cette enquête puisque le studio a été approché par le journaliste de Bloomberg, et aurait refusé de répondre à certaines questions. C'est la raison pour laquelle Shreier est étonné qu'une prise de parole se fasse de façon inattendue sur Twitter. On imagine que CD Projekt Red prépare un droit de réponse et on se fera évidemment l'écho de cet autre son de cloche pour mieux comprendre cette affaire.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Cyberpunk 2077 : le montant des primes des patrons révélé, ça va faire des envieux... Si le titre développé par CD Projekt Red n'a pas été à la hauteur de ses promesses, cela ne l'a pas empêché de se vendre comme des petits pains. 3 | 01/05/2021, 15:25
Cyberpunk 2077 : on connaît enfin le nombre de remboursements, un chiffre misérable Quoique l'on en dise, Cyberpunk 2077 est un carton commercial assuré. La preuve, CD Projekt vient d'en communiquer quelques chiffres impressionnants... 14 | 23/04/2021, 16:51


Derniers commentaires
Par Narutovore le Mardi 19 Janvier 2021, 13:15

likeSmall 4707
batmanmania a écrit:500 Personnes qui ont travaillé sur le jeu et regardez le désastre une fois le jeu sortie lol. :lol:

Arrête, tu dis des conneries ! Tu n'as aucune idée du travail monstrueux que c'est de développer un tel jeu et à quel point point 500 personnes est un effectif réduit pour ça...


Répondre
-
voter voter

Par Yaka le Mardi 19 Janvier 2021, 11:25
QuequetteEnOr a écrit:
batmanmania a écrit:500 Personnes qui ont travaillé sur le jeu et regardez le désastre une fois le jeu sortie lol. :lol:
oui pour vous, les consoleux en herbes :lol:


+1 mais les consoleux ne veulent pas admettre que c'est juste leur version qui est pourrie.


Répondre
-
voter voter
1

Par QuequetteEnOr le Mardi 19 Janvier 2021, 9:53

likeSmall 28
batmanmania a écrit:500 Personnes qui ont travaillé sur le jeu et regardez le désastre une fois le jeu sortie lol. :lol:


oui pour vous, les consoleux en herbe :lol:


Répondre
-
voter voter
1

Par batmanmania le Lundi 18 Janvier 2021, 21:31

likeSmall 2300
500 Personnes qui ont travaillé sur le jeu et regardez le désastre une fois le jeu sortie lol. :lol:

Répondre
-
voter voter
2

Par Origane le Lundi 18 Janvier 2021, 16:01

likeSmall 90
y a pas que Maxime qui en parle, c'est toute la presse de manière générale, j'ai même vu un article sur 20 minutes

Répondre
-
voter voter

Par OctavioPaz le Lundi 18 Janvier 2021, 14:21
cette affaire ne finira jamais lol

Répondre
-
voter voter

Par BizToKate le Lundi 18 Janvier 2021, 13:19
Mouai c’est paroles contre paroles quoi...et nous au milieu de tout ça on nous prends pour des c o n s !!

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 7 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*