Blade & Soul : quand Guild Wars rencontre Street Fighter, nos impressions


Blade & Soul : quand Guild Wars rencontre Street Fighter, nos impressions

Si vous n'avez jamais entendu parler de Blade & Soul, laissez-nous vous éclairer la lanterne. Il s'agit d'un MMORPG développé par NCSoft et qui est sorti dans toute l'Asie 2012. Fort d'une communauté puissante, le jeu va faire l'objet d'une localisation et d'un portage aux standards occidentaux afin de pouvoir tenter sa chance en Europe. C'est  pourquoi, l'éditeur coréen nous a invités dans ses locaux à Pangyo (banlieue de Séoul) afin de pouvoir prendre en main la dernière version du jeu qui va arriver chez nous dès le 19 janvier prochain.


Blade & SoulSi en Europe, NCSoft est plus connu pour des titres tels que Guild Wars ou plus récemment Wildstar, il faut savoir qu'il est le roi des jeux connectés en Asie, mais surtout en Corée du Sud, avec des titres extrêmement populaires comme AION ou encore le très rentable Lineage 2. Joués par des armées de gamers assoiffés de gloire dans les PC-Bangs (ces fameux cybercafés remplis de PC de jeux et qui permettent à toute la population de venir jouer, sans avoir besoin de s'équiper à la maison), ces titres sont une manne financière incroyable pour l'éditeur coréen qui ne connaît pas la crise. Leur popularité est telle que certains jeux comme Lineage s'appuient sur ces structures pour rendre le jeu rentable. Les PC-Bangs paient en effet à prix d'or les licences pour installer les jeux sur leurs machines, ce qui permet une rentabilité exceptionnelle pour les éditeurs. Afin que ces salles ne soient pas désertées avec la diffusion d'Internet et des ordinateurs puissants, ils accordent certains gros avantages aux joueurs qui font le déplacement, comme une XP démultipliée et des loots biens plus intéressants pour les joueurs que s'ils jouaient chez eux. Avec cet ingénieux système, Lineage a réussi a devenir l'un des titres les plus rentables du monde, devenant ainsi une véritable mine d'or pour NCSoft qui a pu diversifier son offre avec entre autres Blade & Soul.


AMBIANCE TIGRE & DRAGON
 

Blade & SoulSorti sur les étals asiatiques (Corée, Chine, Japon et Taïwan) depuis 2012, Blade & Soul dispose de plusieurs spécificités, dont une cruciale : son système de combat. Inspiré par les jeux de baston les plus célèbres, les combats PvP de Blade & Soul sont extrêmement dynamiques, ce qui a permis au titre de s'imposer comme l'une des références de l'e-sport coréen. Quand on sait que l'e-sport est la discipline la plus regardée en Corée du Sud après le baseball, on vous laisse imaginer l'ampleur de la chose. D'ailleurs, nous avons pu assister à la finale des championnats du monde qui s'est tenue il y a quelques jours à Busan et qui a vu le jeune Warlock Kim Sinkyum s'imposer assez facilement. Evidemment, avec l'essor des compétitions de jeux vidéo en Occident, NCSoft ne voulait pas rater le coche, ni se couper d'un marché potentiellement énorme, la raison pour laquelle Blade & Soul sera officiellement lancé en Occident le 19 janvier 2016, le tout intégralement traduit en anglais, allemand, mais aussi en français, preuve de l'intérêt porté à notre pays par NCSoft.

Inspiré par les jeux de baston les plus célèbres, les combats PvP de Blade & Soul sont extrêmement dynamiques, ce qui a permis au titre de s'imposer comme l'une des références de l'e-sport coréen.

 

Blade & SoulConcrètement, Blade & Soul se présente comme un MMORPG distribué en free-to-play et qui donc ne nécessitera pas d'abonnement. Pour ce qui est du modèle économique, les développeurs nous ont annoncé la mise en place d'un marché qui permettra aux joueurs de modifier cosmétiquement leur personnage, ainsi que d'autres moyens qui ne sont pas encore définis, sachant que la priorité de NCSoft est évidemment d'éviter de tomber dans le pay-to-win. Au niveau des modes de jeu, Blade & Soul est scindé comme souvent en deux parties avec un PvE et un PvP. Le PvE vous fera incarner un élève de l'école d'arts martiaux Hungmoon qui commence sa formation. Mais comme souvent, les choses vont mal tourner. Votre école est attaquée par un trio de méchants qui vont assassiner vos amis mais aussi votre maître, et encore plus grave, voler son épée légendaire. Voici en gros le point de départ d'une aventure qui vous fera faire de multiples quêtes afin de devenir un guerrier aguerri, et surtout suffisamment puissant pour espérer récupérer la lame tant convoitée. Tout commence avec le choix du personnage, à personnaliser à ses goûts bien sûr, selon 4 races et 8 classes au total, sachant que la sélection de la race conditionnera déjà en partie le choix de la classe. Les Gon par exemple sont de grands gaillards dotés d'une force herculéenne et qui feront de très bon tanks. Ils donnent accès aux classes Destroyer, Kung-Fu Master et Force Master. Les Lyn en revanche sont de petits personnages aux grandes oreilles de lapin qui pourront jouer Summoner, Force Master, ou Blade Dancer. Pour ce qui est des Yun, ils représentent une race exclusivement féminine en connexion étroite avec la nature, et donnent accès aux différents Force Master, Blade Master et Kung Fu Master. Enfin, les Jin sont des Humains tout ce qu'il y a de plus classique et qui peuvent incarner les classes Assassin, Blade Master ou bien encore Kung-Fu Master. Si les choix semblent un peu cornéliens, laissez-nous vous expliquer les subtilités de chaque classe de combattant.

 

 

Le SWORD MASTER est un personnage armé d'une paire de sabres qui mise sur sa vitesse d'attaque et de déplacement afin de pouvoir coller un maximum de baffes à l'ennemi, tout en pouvant esquiver les ripostes. Très efficace contre les ennemis lourds et patauds, le Sword Master est une classe relativement aisée à prendre en mains.
 

Le DESTROYER est grosso modo le tank du lot. Armé d'une hache immense, c'est le personnage le plus lourd, le plus lent, mais aussi celui qui inflige le plus de dégâts au corps-à-corps. Son attaque spéciale lui permet de se saisir d'un ennemi puis de s'en servir comme arme pour frapper ou même pour le lancer au sol.

Blade & Soul
 

Le SUMMONER est probablement la classe la plus simple à jouer. Basée sur les attaques à distance, cette classe tire sa force du compagnon qui l'accompagne en permanence et qui double vos dégâts, sachant que ce dernier peut également venir vous soigner si jamais vous êtes touché par un coup ennemi trop puissant. En plus de ses attaques, l'avantage du Summoner est de pouvoir proposer tout un tas de buffs à son équipe, ou d'agir comme un healer.
 

Le FORCE MASTER est plus compliqué à jouer, mais il sera la classe de choix pour les joueurs voulant faire du PvP, car il s'agit là d'une des classes les plus efficaces. Preuve en est avec le nombre imposant de joueurs qui incarnaient un force Master lors de championnats du monde 2015 de Blade & Soul. Toujours axé sur l'attaque à distance, cette classe diffère du Summoner puisqu'elle est uniquement offensive, et se base sur l'utilisation des différents éléments dans ses attaques. Le feu infligera des dégâts qui augmentent avec le temps, tandis que la glace pourra immobiliser vos cibles.
 

Le KUNG-FU MASTER est l'une des classes le plus difficiles à jouer puisqu'elle est limitée au corps-à-corps. En dédommagement de cette faiblesse, c'est le personnage le plus rapide du jeu. Il utilisera principalement des techniques d'esquive ou de contre qui permettent de retourner les attaques ennemies à leur envoyeur.

Blade & Soul
 

L'ASSASSIN est quant à lui l'unité furtive du jeu. Pouvant devenir invisible pendant un laps de temps, il pourra se faufiler derrière ses cibles pour leur infliger de gros dégâts, mais également truffer le terrain de pièges les plus vicieux. Et si jamais vous ne pouvez plus compter sur son invisibilité, les sorts de téléportation et la capacité de changer de place avec un ennemi suffiront largement pour rester en vie.
 

Le BLADE DANCER est un personnage bien plus accessible en termes de gameplay. Sa force s'articule autour de sa capacité à exécuter des attaques très rapidement, à l'image de sa foudroyante vitesse de déplacement. Mais attention, avec une défense quasi inexistante il faudra faire bon usage des sorts d'immobilisation de l'ennemi afin d'aller se battre en toute sécurité.
 

Pour ce qui est du WARLOCK, il s'agit d'une classe bien connue : le mage. Sa terrible puissance vient de sa capacité a invoquer un énorme monstre qui pourra vous seconder durant un laps de temps limité, ou bien jusqu'à ce que votre invocation ait perdu toute sa jauge. Terriblement efficace en PvP, cette classe permet littéralement de faire des combats à 2 contre 1, sachant que votre invocation est très utile dans le rôle de bouclier vivant.

GUILD WARS X STREET FIGHTER

 

Blade & SoulEn termes de gameplay, le système de combat est assez simple à prendre en main, et extrêmement dynamique. Chaque classe fonctionne de la même manière, avec les attaques de base assignée aux deux clics de votre souris, tandis que jusqu'à quatre compétences sont assignées à des touches sur le clavier. Tout l'art de Blade & Soul consiste à jongler avec ces différentes attaques, et leur différents cooldowns afin d'optimiser vos DPS (Dégâts Par Seconde). Sorti de ce système de combat très particulier, le jeu se déroule de manière assez classique. Vous rencontrerez de nombreux personnages qui vous offriront de nombreuses quêtes. Comme toujours une trame principale vous servira à avancer dans l'histoire et à obtenir votre revanche sur les assassins de votre maître, tandis qu'une myriade de quêtes annexes vous seront confiées par les différents protagonistes que vous rencontrerez lors de votre périple. Le PvP est quant à lui assez bien organisé puisque tous les joueurs sont mis sur un pied d'égalité. L'expérience accumulée n'est donc pas prise en compte, tout comme le stuff qui ne devient plus que cosmétique, perdant tout effet sur les dégâts infligés. Ce système assez simple garantit un combat équilibré et des duels acharnés. Vous pourrez donc sans crainte aller vous frotter dès le premier jour aux Coréens qui poncent le jeu depuis trois ans, sans être désavantagé d'aucune sorte (mis à part la pratique).

Tout l'art de Blade & Soul consiste à jongler avec ces différentes attaques, et leur différents cooldowns afin d'optimiser vos DPS (Dégâts Par Seconde). Sorti de ce système de combat très particulier, le jeu se déroule de manière assez classique.

 

Blade & SoulMalgré son système de combat nerveux et intéressant, Blade & Soul souffre de plusieurs tares qui pourraient rebuter plus d'un joueur à la sortie du titre. Tout d'abord, si vous n'êtes pas un fan de l'Asie et que vous ne maîtrisez pas toutes les légendes et mythologies, il pourrait bien être compliqué de s'investir dans le scénario du PvE qui finit par devenir une suite de combats sans plus de liant que ça. Ensuite, si le jeu était plutôt joli avec son moteur Unral Engine 3 à l'époque de sa sortie en 2012, force est de constater que l'ensemble a pas mal vieilli et qu'il propose un rendu nettement moins séduisant qu'il y a trois ans. Ce retard technique, on le retrouve aussi au niveau de la map qui est découpée en petites zones, et qui manquent parfois de vie. Il est vrai que face à un Guild Wars 2 et un Master x Master, le prochain projet de NCSoft, Blade & Soul flatte nettement moins la rétine. Néanmoins, sa direction artistique inspirée du folklore asiatique possède son charme et il est vrai que les personnages proposés sont aussi nombreux que variés, avec pour certains de très jolis rendus. 

Blade & SoulCôté contenu, les débuts de la version européenne seront handicapés par son retard par rapport à l'Asie. Car si les Coréens viennent d'attaquer le septième chapitre de l'histoire en PvE, la version occidentale de Blade & Soul ne proposera que 3 chapitres à son lancement. Un retard qui sera, on l'espère, rattrapé rapidement, même s'il faudra passer des journées entières pour arriver au niveau des joueurs asiatiques. Autre gros point d'interrogation, la disponibilité de la classe Warlock en France, puisqu'on sait qu'elle ne sera pas présente dans le jeu lors de sa sortie dans nos contrées. Une classe arrivée il y a peu en Asie mais adoptée en masse par les joueurs. De quoi découragés les fans absolus qui jouent déjà sur les serveurs russes et qui n'auront alors aucun intérêt de migrer vers les serveurs français qui proposeront un contenu moindre. Enfin, plusieurs choses restent indéterminées comme le modèle économique que nous avons évoqué plus haut, mais également les modifications au niveau des mécaniques de jeu. Si on nous a promis une version occidentale du jeu qui serait moins axée sur le grinding (refaire les mêmes missions 50 fois pour améliorer son perso), personne n'a voulu nous expliquer clairement les mesures prises par le studio de développement. Il reste donc pas mal de zones d'ombres à l'égard de ce Blade & Soul, qui devrait se dévoiler d'ici les quelques mois qui restent jusqu'à sa sortie en Europe. En attendant, ce MMORPG pourrait également être adopté en masse par les joueurs européens, notamment grâce à son PvP nerveux, proche des jeux de baston, un genre très apprécié sous nos latitudes. En tout cas, de notre côté, on est déjà sous le charme.


Notre degré d’attente

Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Blade & Soul : une paire de Nike Air custom pour fêter les trois ans du jeu ! Le MMORPG Blade & Soul fête ses trois ans en occident, et pour l'occasion, le studio de développement coréen NCsoft a prévu pas mal de festivités et de goodies, comme ces Nike Air Force 1 custom collector aux couleurs du jeu. 1 | 17/01/2019, 15:35
Blade & Soul : suivez en direct les qualifications pour les championnats du monde NCSOFT nous annonce aujourd'hui que les championnats du monde de Blade & Soul arrivent à grands pas, et que les phases de qualifications pour les équipes Européennes vont avoir lieu ce weekend. Voici comment les suivre en direct. 24/08/2018, 18:04


Derniers commentaires
Par Grimlock3 le Samedi 21 Novembre 2015, 6:56
Déjà joué y a quelques années, le PVP est sympa mais le reste c'est quand même bien chiant à jouer, j'ai lâché au bout de 2 semaines même pas

Répondre
-
voter voter

Par Blackoop le Vendredi 20 Novembre 2015, 11:43
Le raccourci Guild Wars X Street Fighter est un peu facile mais c'est vrai que son PvP envoie du steak en termes de technicité. En revanche je ne sais pas si la France va adhérer

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 2 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*