Bandai Namco : l'éditeur ferme son studio de Vancouver (Pac-Man 256), les développeurs licenciés


Bandai Namco : l'éditeur ferme son studio de Vancouver (Pac-Man 256), les développeurs licenciés

On vient d'apprendre par Twitter que l'éditeur nippon Bandai Namco vient de fermer les portes de son studio de Vancouver, tandis que tous les développeurs qui y travaillaient ont été remerciés. L'entité est connue pour avoir développé la plupart des jeux mobiles de l'éditeur, dont Tekken mobile, Tap My Katamari, Pac-Man Bounce, mais aussi des jeux qu'on a pu voir sur PC comme Pac Man 256. C'est Landon Nguyen, game director sur Tekken mobile, qui s'est chargé d'annoncer la nouvelle, tout en précisant qu'il n'avait aucune idée de ce dont il adviendrait des prochaines mises à jour du jeu, même si une équipe réduite continue à travailler sur le projet.

 

 

[TWEET id="1063241404187475969" author="Landon Nguyen"]

Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
33% Furieux



Autres articles

Metacritic : découvrez les éditeurs dont les jeux ont obtenu les meilleurs notes en 2018 Après avoir livré le classement des meilleurs et pires jeux de 2018, Metacritic donne finalement sa liste des meilleurs éditeurs de l'année en fonction des notes attribuées à l'ensemble de leurs jeux sortis. 8 | 29/01/2019, 18:27
Bandai Namco : l'éditeur dépose la marque RAD, un jeu post-apo à venir ? Si Bandai Namco dispose déjà d'un catalogue de jeux bien fourni, cela ne l'empêche pas de fabriquer de nouvelles licences inédites. Aujourd'hui, l'éditeur vient de déposer une marque, "RAD", accompagnée de plusieurs logos... 1 | 28/01/2019, 10:31


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*