Voici les autres éditeurs que Microsoft aurait pu s'acheter avec 70 milliards de dollars


Voici les autres éditeurs que Microsoft aurait pu s'acheter avec 70 milliards de dollars

Le rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft à hauteur de quasi 70 milliards de dollars a fait l'effet d'un séisme dans le monde du jeu vidéo et de l'entertainment, ce n'est un scoop pour personne. Le genre de somme qui donne le tournis pour sûr, mais qui fait aussi fantasmer, et qui rappelle que les entreprises qui sont capables de mettre autant d'argent sur la table ne sont guère nombreuses. Il y a donc Microsoft, mais aussi Google, Amazon, Apple, Disney et peut-être le chinois Tencent qui ont les reins suffisamment solides pour ce genre de transactions. Mais avec 70 milliards de dollars, quelles sont les autres sociétés de jeux vidéo que Microsoft aurait pu s'offrir ? L'ancien journaliste et désormais business man Geoff Keighley s'est posé la question sur Twitter et a partagé la valorisation de quelques uns des plus grosses entreprises du jeu vidéo. Avec une telle somme, Microsoft aurait pu racheter des sociétés telles que Electronic Arts, Take-Two Interactiv (et donc Rockstar Games + 2K Games), Square Enix, Capcom, Ubisoft, SEGA, Bandai Namco Entertainment et d'autres encore. D'ailleurs, quelques heures après l'annonce du rachat d'Activision-Blizzard, les actions chez certains éditeurs se sont envolés à la bourse, comme si les bookmakers essayaient de savoir quel sera le prochain éditeur à se faire racheter par le géant américain.

 

- Electronic Arts : 38 milliards de dollars
- Take-Two Interactive : 18 milliards de dollars (28 milliards avec le rachat de Zynga)
- Nexon : 15 milliards de dollars
- Bandai Namco Entertainment : 15 milliards de dollars
- Embracer : 10.8 milliards de dollars
- Netmarble : 7 milliards de dollars
- Ubisoft : 7 milliards de dollars
- Konami : 6 milliards de dollars
- Square Enix : 5.6 milliards de dollars
- Capcom : 4.9 milliards de dollars
- SEGA : 3.6 milliards de dollars

Microsoft en a-t-il fini avec ses rachats ou compte-t-il rappatrier dans son giron d'autres acteurs pour renforcer sa position dans le jeu vidéo ? A ce stade, ni Sony ni Nintendo n'a commenté cette manoeuvre commerciale assez inattendue.


Réagir à cet article Réagir à cet article


Autres articles

Xbox : quand Microsoft a refusé l'une des plus grosses exclusivités PS4 et PS5 Avant que le jeu ne soit un carton planétaire et qu'il batte pavillon PlayStation, Marvel avait d'abord approcher Microsoft pour leur proposer un partenariat exclusif. Collaboration qui n'a jamais eu lieu. 23/05/2022, 12:01
Xbox : un brevet de Microsoft qui remet en cause les jeux physiques ? Explications Microsoft a récemment déposé un brevet qui, à l'avenir, pourrait remettre en cause les jeux physiques. On vous explique tout juste là. 12/05/2022, 09:54