The Surge 2 : on a joué au Dark Souls post-apo de la rentrée, nos impressions


The Surge 2 : on a joué au Dark Souls post-apo de la rentrée, nos impressionsEn 2014, le studio allemand Deck 13 Interactive nous proposait Lords of the Fallen, qui s'inspirait ouvertement de Dark Souls. Le succès fut mitigé, mais l'expérience acquise durant le développement a été mise à profit par la suite. Ainsi, en 2017 sortait The Surge, un "Souls like" futuriste et robotique bien plus réussi que son prédécesseur. Et cette année, il se pourrait bien que ce soit au tour de The Surge 2 de faire encore mieux. En attendant la sortie prévue pour le 24 septembre, nous avons passé quatre heures sur la bêta fermée et nous en ressortons plutôt confiants.

The Surge 2Alors que The Surge nous plaçait dans la peau d'un personnage prédéterminé, The Surge 2 succombe à la mode de la personnalisation. On peut donc choisir le sexe du héros, la forme de son nez, sa coiffure, etc. Et si le jeu fait l'impasse sur toute modification de corpulence, il se dote en revanche d'un paramètre rarement vu ailleurs : celui de l'âge. A vous de choisir la quantité de rides à appliquer sur votre visage ! Ces considérations esthétiques passées, l'aventure peut commencer. Le propos liminaire est des plus classiques puisque notre personnage se réveille brusquement sur une table d'opération chirurgicale sans trop savoir pourquoi. Mais il n'a guère le temps de se poser trop de questions, car il lui faut d'emblée affronter des drones et des pillards. Les murs écroulés, les pièces en feu, l'agressivité générale et la présence d'une créature robotique géante et prédatrice donnent le ton : celui de la survie et de la bagarre. Et pour cela, il faut avant tout mettre la main sur un exosquelette, capable de décupler la force de notre héros, de le protéger et d'accueillir différents implants. Cet ensemble mécanique lui permet également de porter de lourdes armes, ce qui s’avérera évidemment extrêmement utile tout au long du jeu.

Durant ces quelques heures, et quelques dizaines de morts, l'impression classique d'un "The Surge mais en mieux" ne nous a pas lâchés.


The Surge 2The Surge 2 reprend les grands principes du premier volet, et propose donc un système de combats franchement réjouissant. Le joueur peut notamment choisir quelle partie précise du corps de l'ennemi il souhaite frapper. On pourra par exemple se concentrer sur la tête d'un adversaire qui ne porte pas de casque, afin de l'éliminer plus rapidement. Même principe pour le torse ou les bras. Sauf que prendre des risques et cibler spécifiquement des parties protégées est récompensé par l'obtention probable de plans et d'éléments de fabrication, qui permettent à terme de se forger une pièce d'armure fort utile. A chaque rencontre avec un nouvel ennemi il faut donc peser le pour et le contre, en fonction des forces en présence, de notre équipement et de notre niveau de santé. Le tranchage de membres, de tête et de tronc donne également lieu à des séquences bien gore, ce que certains joueurs considéreront déjà comme une récompense en soi.

 


The Surge 2Mais The Surge 2 semble vouloir également faire preuve de finesse par moments, notamment lors des phases de dialogues avec les personnages pacifiques. Ainsi, lorsqu'un inconnu a demandé à notre personnage s'il était bien intentionné, nous avons fait les malins et choisi une réponse sarcastique. Notre interlocuteur s'est alors enfui sans demander son reste. D'autres exemples nous ont prouvé par la suite que les choix de réponse avaient souvent de l'importance. Par ailleurs, le jeu semble vouloir également développer son scénario par le truchement d'échos du passé, des petites scènes semblables à ce qu'on peut trouver dans The Division par exemple. The Surge 2 reste toutefois un émule de Dark Souls avant tout, et cela se ressent à la fois dans la "lourdeur" des combats, le level design qui offre de nombreux raccourcis-retours, et une difficulté élevée qui vous fera mourir en boucle si vous n'êtes pas suffisamment attentifs ou réveillés.

The Surge 2 reste toutefois un émule de Dark Souls avant tout, et cela se ressent à la fois dans la "lourdeur" des combats, le level design qui offre de nombreux raccourcis-retours, et une difficulté élevée qui vous fera mourir en boucle si vous n'êtes pas suffisamment attentifs ou réveillés.


The Surge 2Heureusement, les joueurs peuvent s'entraider indirectement, puisqu'il est possible de laisser des tags où on le souhaite.  Si vous voyez une tête de mort près d'un coffre, préparez-vous à combattre plutôt que foncer tête baissée sur le trésor. Et vous pourrez ensuite remercier votre mystérieux indicateur en laissant un "j'aime" sur son tag, puisqu'il est possible de voter positivement ou négativement pour chaque inscription. The Surge 2 propose également un petit jeu de cache-cache, puisqu'on peut laisser une représentation holographique de notre personnage dans les décors pendant une heure.. Moins les autres joueurs sont nombreux à la trouver, plus on touche de récompenses au final. A l'inverse, si vous croisez la bannière d'un autre joueur et la touchez, vous empocherez quelques pièces détachées supplémentaires. Voilà qui devrait adoucir un peu une expérience de jeu toujours aussi intransigeante par ailleurs.

Notre degré d’attente
Ce premier contact avec The Surge 2 nous a amenés jusqu'au premier boss du jeu, forcément gigantesque et terrifiant. Durant ces quelques heures, et quelques dizaines de morts, l'impression classique d'un "The Surge mais en mieux" ne nous a pas lâchés. Etant donné que le premier épisode était déjà fort sympathique, ce second volet semble donc bien parti pour être une réussite, à défaut d'être une révolution. Les Souls-like ne sont pas aussi nombreux qu'on pourrait le penser, et ils sont encore plus rares à offrir une expérience de jeu réellement agréable. Les amateurs du genre ont donc toutes les raisons d'attendre avec impatience le 24 septembre, date à laquelle ils pourront enfin se frotter à The Surge 2.

Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Joyeux



Autres articles

The Surge 2 : un trailer de lancement découpant, la boucherie approche Le prochain jeu de Deck13, The Surge 2, s'apprête à sortir sur PC, Xbox One et PS4 : pour fêter cela, Focus Home Interactive livre un trailer de lancement sacrément aiguisé. 20/09/2019, 12:23
The Surge 2 : le jeu sera optimisé pour PS4 Pro et Xbox One X, les infos ! Focus Home Interactive nous annonce aujourd'hui que The Surge 2 va bel et bien tirer profit de la puissance des consoles mid-gen comme la PS4 Pro et la Xbox One X avec des options graphiques inédites. 1 | 18/09/2019, 12:59


Derniers commentaires
Par ashton_x le Jeudi 25 Juillet 2019, 0:33
batmanmania a écrit:Dans dark souls et bloodborne y'a un multi ou tu peux créer ton avatar et changer de sexe, je le savait même pas.

Petits pervers. Vous allez créer des personnages fille pour les voir se maltraiter. C'est du joli. (Cela dit moiaussi je fais pareil)


Répondre
-
voter voter
2

Par batmanmania le Jeudi 25 Juillet 2019, 0:27

likeSmall 1383
Dans dark souls et bloodborne y'a un multi ou tu peux créer ton avatar et changer de sexe, je le savais même pas.

Répondre
-
voter voter
3

Par ashton_x le Mercredi 24 Juillet 2019, 23:46
batmanmania a écrit:Narutovore oui ça change, pour une fois on peut créer son propre avatar et aussi son sexe c'est rare.

Non ce n'est pas rare du tout. Joue à pleins de jeux actuels et tu verras que maintenant c'est même la mode de créer son avatar. Multi de red dead II, de gta 5, destiny, ac odyssey, tous les dark souls et bloodborne, le prochain nioh 2, cyberpunk et je liste que ceux que j'ai en tête de façon passagère mais c'est et ce sera de plus en plus courant. Je trouve ça intelligent car ça permet une plus grande diversité des genres dans le jeu vidéo sans pour autant imposer un féminisme ou un machisme. Et c'est pareil pour la ****, la personnalisation d'avatar permet de ne pas avoir à chosir entre discrimination negative ni positive. Le joueur a le choix lui seul, personne ne lui dicte de codes. Le seul bémol c'est que tu enlèves l'identité du personnage. Tu nincarnes plus un héros faisant partie de l'histoire et qui intéragit en parlant, tu deviens comme un fantôme exterieur qui squatte dans un monde qu'il découvre, ça enlève du charisme. Personellement ça ne me déplaisait pas de jouer William dans Nioh, il avait un certains charisme de part son assurance et sa toute puissance en maîtrise des combats. Mais de manière plus général, le fait que tout soit moralisé sur les réseaux sociaux de nos jours dés qu'il y a trop de ou pas assez de, c'est donc une bonne solution la personnalisation de l'avatar. Ça coupe l'herbe sous le pied de toutes les réactions politiques que ce soit progressistes ou conservateurs. Par contre il ne faudrait pas faire un système davatar dans un jeu comme God of War par exemple. Ça signerait la mort de la licence. Pour The Surge 2 ça va, le héros principal du 1 étant loin d'être mémorable comme William de Nioh ou Geralt de Riv.


Répondre
-
voter voter
3

Par batmanmania le Mercredi 24 Juillet 2019, 18:51

likeSmall 1383
Narutovore oui ça change, pour une fois on peut créer son propre avatar et aussi son sexe c'est rare. Pour la licence Saint Row sur PS3/PS4, mon avatar c'était une femme et comme dans le 4 c'est le même avatar que dans le 3 donc j'ai pas eu besoin d'aller chercher bien loin dans la personnalisation. Pour The Surge 2 je pense créer une barbare si c'est autorisé ou une Pompom Girl façon Juliet Starling dans Lollipop Chainsaw. :lol: :lol:

Répondre
-
voter voter
3

Par Cobra34 le Mardi 23 Juillet 2019, 14:58
safedreams a écrit:J’aime toujours pas cet univers.

L'univers est sympa mais un peu vide et tristounet. Et puis je l'ai trouvé trop "souls like". Un peu d'inspiration je veux bien mais là c'est flagrant. Mais la licence a du potentiel et de quoi progresser


Répondre
-
voter voter
3

Par DarkCity666 le Lundi 22 Juillet 2019, 23:38

likeSmall 495
Narutovore a écrit:Bref c'est que du bon ! Dans 2 mois il est mien.@ batmanmaniaMoi aussi. ça change et j'avoue avoir un faible pour les amazones futuristes lourdement armées à la James Cameron...

Moi aussi sans hésiter ça va découper sévère.


Répondre
-
voter voter
4

Par safedreams le Lundi 22 Juillet 2019, 23:28

likeSmall 322
J’aime toujours pas cet univers.

Répondre
-
voter voter
3

Par Narutovore le Lundi 22 Juillet 2019, 22:53 Modérateur

likeSmall 4612
Bref c'est que du bon ! Dans 2 mois il est mien.

@ batmanmania
Moi aussi. ça change et j'avoue avoir un faible pour les amazones futuristes lourdement armées à la James Cameron...


Répondre
-
voter voter
5

Par batmanmania le Lundi 22 Juillet 2019, 17:17

likeSmall 1383
Intéressant si on peut personnalisé son personnage, je vais créer une femme.

Répondre
-
voter voter
4

>> Voir les 9 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*