Monster Hunter Rise Sunbreak : on a joué à la grosse extension, voici ce qu'on en pense


Monster Hunter Rise Sunbreak : on a joué à la grosse extension, voici ce qu'on en pense

Sorti en mars 2021 sur Switch puis en janvier 2022 sur PC, Monster Hunter Rise a pris la relève de l'incontournable Monster Hunter : World, qui occupait les fans de la série depuis 2018. Prévue pour la fin du mois, l'extension Sunbreak s'est déjà laissée approcher par nos soins, le temps d'une présentation mettant en vedette quelques nouvelles zones, mécaniques de jeu et créatures. Préparez-vous à faire vos adieux au village de Kamura, car c'est dorénavant l'avant-poste d'Elgado qui vous servira de foyer !


Monster Hunter RiseBase d'observation maritime construite sur les ruines d'un fort, Elgado a été créée pour surveiller l'activité des créatures appelées les Trois Seigneurs. Plus précisément, ces nouveaux monstres à abattre sont le dragon ancien Malzeno, le loup de glace Lunagaron, et Garangolm, que l'on peut raisonnablement qualifier de gorille écailleux. Seuls des joueurs expérimentés sont autorisés à partir sur leurs traces, puisqu'il est nécessaire d'avoir terminé la quête principale de Monster Hunter Rise avant d'entamer celle de Sunbreak. Il faut dire que l'extension propose une difficulté Rang Maître, qui va au-delà des quêtes 7 étoiles. Naturellement les récompenses associées à ces quêtes de Rang Maître seront à la hauteur du challenge. Pour l'heure, nous avons pu assister à deux parties de chasse différentes lors de la présentation du jeu. La première se déroulait en multijoueurs à quatre, et nous a donné l'occasion d'observer la Citadelle, l'une des nouvelles zones de chasse. Elle s'articule autour d'une vieille forteresse abandonnée et retournée à l'état sauvage. La nature ayant repris ses droits, le château est devenu un repaire de monstres. Différents biomes entourent ce point de repère, à l'image des forêts luxuriantes et des monts gelés que nous avons pu apercevoir.

Monster Hunter Rise

L'étape de préparation a également dévoilé l'une des nouveautés du jeu, appelée "Transfert Talent de substitution". Ce terme peu parlant est nettement plus compréhensible en VO, puisqu'il s'agit d'un simple "Switch Skill". Concrètement, cela permet aux joueurs de concocter deux sets personnalisables de cinq techniques, et de passer de l'un à l'autre en cours d'aventure. Voilà qui devrait permettre une plus grande flexibilité face à des menaces diverses. D'ailleurs si la cible principale de la quête présentée était un Lunagaron, les joueurs ont tout de même dû batailler avec un Garangolm sur le chemin. Une fois enragé, le bras droit de ce dernier se recouvre de lave tandis que son bras gauche se retrouve tapissé de mousse. Cette configuration lui permet d'attaquer à la fois avec les éléments du feu et de l'eau. Le Lunagaron n'est pas en reste, car son état enragé le fait se lever sur ses pattes arrières et sortir de longues griffes blanches. Pour venir à bout de ces monstres menaçants il peut être intéressant de mettre à profit l'Araignée-Pantin, l'un des nouveaux "insectes" de cette extension. Ses fils de soie sont plus solides que ceux de la classique Araignée-Poupée et permettent de mettre à terre tous les monstres, y compris les créatures volantes, afin de les assommer durant quelques secondes.

 

QUI VA À LA CHASSE...

Monster Hunter RiseLa seconde mission présentée pour cette preview se déroulait dans les Plaines de Sable, aussi belles de jour que de nuit, et ciblait particulièrement Seregios, Ce dragon volant est bien connu des amateurs de la série, puisqu'on l'a déjà croisé dans Monster Hunter 4 Ultimate, Monster Hunter Generations ou encore Monster Hunter Stories. Sunbreak proposera en effet son lot de nouveaux monstres mais aussi de créatures classiques. L'aspect le plus intéressant de cette quête provient toutefois de sa nature "Parangon" (ou "Follower Quest" en VO). Il s'agit d'un nouveau type de quêtes exclusivement solo, où le joueur fait équipe avec un PNJ de la ville afin de renforcer les liens qui les unissent. Ce puissant allié peut nous aider de multiples manières (dégâts, pièges, utilisation d'objets, chevauchée de créatures...) et ne devrait jamais se transformer en boulet, puisque sa mise à terre n'est pas synonyme d'échec. Enfin, ce premier contact avec Sunbreak nous a permis de constater qu'il ne sera plus nécessaire d'effectuer une propulsion et de puiser dans la jauge de Filoptères pour courir sur un mur. Au nouveau contenu devraient donc s'ajouter quelques améliorations de "qualité de vie", ce qui est toujours bon à prendre !


Notre degré d’attente

Que ce soit sur Switch en 2021 ou sur PC en 2022, Monster Hunter Rise était à la fois un très bon Monster Hunter, et un très bon jeu tout court. À la vue des quelques combats inédits qui nous ont été présentés, il ne fait quasiment aucun doute que Sunbreak sera de la même trempe. Pas de révolution en vue puisque nous n'avons pas affaire à un épisode majeur et indépendant mais à une pure extension (qui demande d'ailleurs de posséder et d'avoir terminé Rise), mais les nouvelles zones et créatures s'annoncent très prometteuses. Si vous avez déjà retourné le jeu de base de fond en comble, sachez que vous n'aurez plus longtemps à attendre avant de repartir à la chasse. Sunbreak sort en en effet le 30 de ce beau mois de juin et, cette fois, sur PC et Switch simultanément !


Réagir à cet article Réagir à cet article


Autres articles

Monster Hunter Rise Sunbreak : le Gore Magala est de retour, la preuve en vidéo Comme on pouvait s'y attendre, le Capcom Showcase de la nuit dernière a permis à Monster Hunter Rise : Sunbreak de s'afficher dans un tout nouveau trailer qui confirme le retour du Gore Magala. 14/06/2022, 12:28
Monster Hunter Rise Sunbreak : 14 min de présentation du gameplay et des 3 Seigneurs Deux mois après son premier Digital Event, Monster Hunter Rise Sunbreak est de retour avec un nouvel événement communautaire diffusé sur les différents canaux de communication de Capcom. 10/05/2022, 17:43