Warhammer 40.000 Dawn of War 3 : on y a joué, voici nos impressions


Warhammer 40.000 Dawn of War 3 : on y a joué, voici nos impressionsLe malheur des uns fait le bonheur des autres. Ce n'est pas nouveau, et dans le jeu vidéo, ça fonctionne aussi. Ainsi, la fin de THQ a permis à quelques autres éditeurs de faire leurs courses et de récupérer à moindres frais quelques pépites. C'est le cas de SEGA qui a notamment choisi d'étoffer son pôle stratégie en s'offrant Relic et la licence Dawn of War qui va avec. Ni une, ni deux, l'éditeur japonais a mis en chantier un troisième opus attendu de trop longue date. Nous avons pu mettre les mains dessus le temps d'une courte partie.

Warhammer 40.000 : Dawn of War IIIVoilà déjà plus de cinq ans que la dernière extension de Warhammer 40.000 : Dawn of War 2, baptisée Retribution, est arrivé sur nos bécanes. Autant dire une éternité pour les amateurs de tactique et de bolters lourds. Mais voilà, le conflit éternel narré par Games Workshop depuis des dizaines d'années va finalement connaître un nouveau chapitre en 2017. Il se déroulera sur la planète Acheron (tout du moins pour ce qu'on en sait à l'heure qu'il est) et verra l'Empire se frotter aux Orks, aux Eldars et probablement à une quatrième race encore non-révélée à l'heure qu'il est, pour le contrôle de la planète. C'est donc dans un désert gelé et déchiré par les crevasses béantes et ponctué de cratères, que nous avons pu faire nos armes le temps d'une mission dans la peau des Blood Ravens, avec pour objectif la destruction de portails eldars.

 

LE MARTEAU ET L'ENCLUME


Pour ceux qui n'auraient pas joué aux deux précédents opus et à leurs nombreux add-ons, la série Dawn of War a d'abord pris une orientation relativement classique pour un STR - avec construction de base, gestion des ressources et armée massive - avant de se tourner vers quelque chose de plus proche d'un Company of Heroes (du même développeur), plus orienté tactique et micro-gestion. D'après ce que nous avons pu voir en quelques dizaines de minutes, ce troisième opus s'annonce comme un entre-deux, qui fait revenir certaines features importantes du premier épisode comme la construction de bases, tout en donnant une importance notable aux héros et autres unités exceptionnelles. Gabriel Angelos, leader emblématique de son chapitre durant les deux épisodes précédents, fait ainsi son grand retour aux côtés d'une unité colossale, l'Imperial Knight.

Tout puissant soit-il, l'Imperial Knight succombera s'il est trop exposé.

Warhammer 40.000 : Dawn of War IIICe dernier vous a probablement déjà tapé dans l'oeil dans les quelques vidéos du jeu que vous avez pu apercevoir : une arme bipède mécanique gigantesque, équipée d'une mitrailleuse au débit infernal, d'une batterie de missiles pouvant être tirés en barrage et d'un lance-flammes crachant un déluge de feu. Ces deux unités spéciales constitueront le fer de lance de votre force, constituée d'unités plus classiques (on retrouve les versatiles unités de Space Marines, customisables à l'envi, aisi que les versions Assaut avec jet-pack). Chaque utilisation de leurs pouvoirs nécessite un temps de rechargement – l'inévitable cooldown – et quand elles passent ad patres, elles finissent par redevenir disponibles au bout d'un moment à la base. Rien de bien exotique donc, les habitués ne devraient pas être déstabilisés, tant dans la gestion de ressources (à base de captures de points stratégiques), que dans la production d'unités.

UN FEU D'ARTIFICE DE DESTRUCTION


La subtilité des affrontements résidera donc dans l'utilisation judicieuse des unités spéciales et des héros, qui pourront autant servir à l'exploration qu'au renforcement d'un front ou à la prise de couverts (représentés par des boucliers énergétiques, qu'il faudra détruire ou pénétrer). Tout puissant soit-il, l'Imperial Knight succombera s'il est trop exposé, nous l'avons appris à nos dépens. La possibilité de commander des troupes n'importe où sur la carte via l'expédition de pods, moyennant temps et finances, semble être une des spécialités de l'Empire et devra elle aussi être enclenchée avec la plus grande justesse pour faire tourner les batailles à votre avantage. Et à nouveau, il faudra équiper chacune de vos unités avec les améliorations les plus pertinentes en fonction de la mission en cours. Dawn of War reste donc Dawn of War.

Les deux premiers opus étaient des jeux visuellement très beaux pour leur époque, et Dawn of War 3 ne va pas déroger à la règle : c'est une véritable claque.

Warhammer 40.000 : Dawn of War IIIUn esprit de filiation qui frôle le classicisme, y compris dans l'une des caractéristiques essentielles de la série : ses performances techniques. Les deux premiers opus étaient des jeux visuellement très beaux pour leur époque, et Dawn of War 3 ne va pas déroger à la règle : c'est une véritable claque. Si Relic a de nouveau misé sur un environnement complètement désolé, il a le mérite de tenter quelque chose du point de vue des teintes et des couleurs, avec cette map divisée entre falaises enneigées et lueurs rougeâtres des torrents de lave. En plus de ce travail sur les décors, Relic s'est encore illustré par la minutie de sa modélisation et de son animation, qui devraient faire baver les fans en même temps qu'elle contribue à rendre l'action plus vivante, plus crédible. Les effets pyrotechniques ne sont pas en reste, que ce soit pour donner corps aux pouvoirs d'Angelos, à l'arsenal de l'Imperial Knight ou encore au surpuissant canon orbital. On attend encored'en voir plus, notamment sur la campagne solo, qui devrait s'articulier différemment, ou encore du multi qui devrait donner encore davantage d'importances aux héros. Mais pour le moment, ce Dawn of War 3 est sur de très bons rails, en dépit d'un classicisme assumé.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Warhammer Dawn of War 3 : le jeu est dispo sur PC, voici son trailer de lancement C'est aujourd'hui que les amoureux de RTS et de la licence Warhammer peuvent se ruer sur Warhammer 40.000 : Dawn of War III, disponible enfin sur PC. A cette occasion, SEGA nous propose un trailer de lancement. 27/04/2017, 22:32
Warhammer Dawn of War 3 : un trailer de lancement pour préparer la sortie du jeu A une semaine de la sortie de Warhammer 40.000 : Dawn of War III, SEGA et Relic Entertainment ont décidé de diffuser un trailer de lancement que l'on vous laisse découvrir sans plus attendre. 21/04/2017, 19:22


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*