Test également disponible sur : Switch

Test Xenoblade Chronicles 2 : le premier grand J-RPG de la Nintendo Switch ?

Test Xenoblade Chronicles 2 : un grand J-RPG pour la Nintendo Switch ?
La Note
note Xenoblade Chronicles 2 17 20

Sans être le J-RPG du siècle, Xenoblade Chronicles 2 dispose de suffisamment d'arguments pour intéresser tous les amateurs du genre. Avec un système de combat ultra-complet et une histoire qui tiendra sans problème les joueurs en haleine, le dernier né de Monolith Software s'impose comme l'un des grands jeux de la Nintendo Switch. Bien sûr, de nombreux défauts persistent, à l'image de la navigation pénible dans les menus chargés, ou encore la montagne de loot difficilement gérable. Mais, globalement, rien ne vient vraiment gâcher le plaisir du joueur hormis les limitations techniques visibles de la console, les chutes de framerate et le clipping étant vraiment trop présents pour pouvoir les ignorer. La durée de vie conséquente reste néanmoins un argument de vente, surtout qu'on ne peut pas profiter de la moindre fonctionnalité en ligne.


Les plus
  • Le système de combat et ses possibilités
  • L'exploration des vastes Titans disponibles
  • La bande originale qui claque
  • Une durée de vie copieuse
  • La direction artistique toujours séduisante
Les moins
  • Clipping de folie
  • Framerate à la ramasse
  • Problèmes de mixage audio
  • IA amie assez débile (qui reste sans broncher les pieds dans l'acide)
  • Le jeu Tiger-Tiger


Le Test

Deux ans après la sortie de Xenoblade Chronicles X qui avait marqué une sorte de fracture en changeant de style et en adoptant un monde ouvert, le studio Monolith Software revient à ses premières amours avec Xenoblade Chronicles 2. Annoncé en héritier direct de Xenoblade Chronicles sorti en 2011 sur Wii, ce nouvel opus vise à recréer la magie qui avait séduit la critique et les joueurs à l'époque. Reste que le développeur nippon doit composer avec la Nintendo Switch, une machine récente et dont les spécifications ne devaient certainement pas être encore définies lorsque le studio a commencé à plancher sur la licence. Des contraintes techniques que Xenoblade Chronicles 2 va devoir traîner comme un boulet ? Réponse dans notre test.


Xenoblade Chronicles 2Si vous n'êtes pas un puriste de la série, ne vous inquiétez pas, Monolith Software a fait en sorte que Xenoblade Chronicles 2 vous prenne par la main afin que vous ne soyez pas perdu. Pour les inconditionnels, cela signifie également que l'on ne retrouvera pas grand-chose des épisodes précédents, si ce n'est cette direction artistique si particulièr ainsi qu'une très grande partie du bestiaire directement importé du premier Xenoblade Chronicles. Les amateurs de Lapix sauvages et de Stiques pourront donc massacrer et farmer sur leurs cibles favorites, le tout sans être dépaysés. Dans Xenoblade Chronicles 2, aucun Mekon à l'horizon, Monolith Software ayant préféré repartir d'une feuille blanche pour créer un univers toujours aussi enchanteur mais totalement inédit. Bienvenue à Alrest, un monde noyé dans une mer recouverte de nuages et peuplée par les Titans, de gigantesques créatures abrite la civilisation sur la partie émergée de leur anatomie. Humains Nopons et moult autres races vivent donc sur le dos de ces êtres démesurés qui composent les différents continents du monde d'Alrest. Dans ce monde gigantesque, le joueur incarne Rex, un scaphandrier qui gagne sa croûte en allant ramasser les vestiges de civilisations anciennes gisant au fond de l'eau, et qui sont devenus des trésors avec le temps. Le héros est accompagné de papy, un titan de petite taille qui se contente, lui, de nager sur la mer, et qui héberge son hôte et ami dans une relation symbiotique et amicale fleurant bon la tradition japonaise. Malheureusement, les Titans se meurent, ce qui condamne la civilisation à long terme. Le seul espoir est l'arbre de vie, une sorte de paradis terrestre et unique structure éternelle qui surnage des flots. Si le pitch vous fait déjà penser au film Waterworld avec Kevin Costner, sachez que l'histoire s'en écarte après quelques heures de jeu grâce à la rencontre entre Rex et Pyra, une lame mythique surnommée Ageis.

                                                                                          

L'ÂMES DES LAMES

 

Xenoblade Chronicles 2Dans Xenoblade Chronicles 2, les lames sont une entité biomécanique qui rassemble un être (à l'apparence humanoïde ou animale) et une arme (qui peut être une épée, un marteau, ou encore un fusil). Les lames sont enfermées dans des cristaux-cœurs qui peuvent être ouverts par certaines personne que l'on nomme pilotes. Rex va donc se retrouver dans ce rôle, tandis que l'interaction entre un pilote et ses lames devient l'un des points centraux d'un scénario plutôt bien ficelé, et dont on ne dira rien pour éviter les spoils. Sachez seulement que Monolith Software a réussi une difficile alchimie entre périodes d'exploration, missions principales et cinématiques qui permettent au joueur d'en savoir plus. D'ailleurs, si ces cut scenes sont nombreuses et riches en enseignements, on regrettera leur grande similitude puisque ces dernières font très souvent appel à un simple dialogue entre plusieurs personnages un peu trop académique. Accompagné d'autres pilotes, Rex va vivre de multiples aventures dans le plus pur style JRPG, le tout étant même saupoudré de touches ecchi puisque Pyra (comme d'autres lames) prend la forme d'une jolie demoiselle aux seins démesurés et au string-ficelle minimaliste. On note, au passage, que parmi les interactions supplémentaires que l'on doit dénicher pour faire grimper notre entente avec nos équipiers, on en a repéré plus d'une qui surfe sur ces thématiques grivoises. Ces passages légers sont l'une des raisons qui nous poussent à vous recommander l'utilisation des voix japonaises (à télécharger séparément et gratuitement sur l'eShop), car l'intégralité du doublage est effectuée par des acteurs britanniques à l'accent prononcé. Difficile de se plonger dans l'ambiance décalée lorsque le personnage s'exprime avec un accent de Manchester, de Londres, du Pays de Galles ou même d'Irlande, à plus forte raison lorsque les personnages ont tous des traits issus de l'univers du manga comme c'est le cas.

 

 La grande force de ce Xenoblade Chronicles 2, c'est indéniablement son système de combat qui construit ses fondations sur une base simple, avant d'y ajouter de nombreuses subtilités.

 

Xenoblade Chronicles 2La grande force de ce Xenoblade Chronicles 2, c'est indéniablement son système de combat qui construit ses fondations sur une base simple, avant d'y ajouter de nombreuses subtilités. De manière classique, votre équipe de trois combattants mélange trois classes. Tout d'abord, il y a le Tank qui frappe rapidement, attire les monstres, inflige peu de dégâts, et dispose d'une défense monumentale. Vient ensuite le Médic qui, malgré sa faiblesse au niveau des attaques, bénéficie d'une bonne défense et peut soigner les membres de son équipe. Enfin, l'Attaquant (ou DPS) est là pour faire mal en tapant avec une faible cadence, c'est vrai, mais en infligeant de très lourds dégâts. Contrairement aux habitudes, ce rôle ne sera pas déterminé par le personnage, mais bien par sa lame puisque c'est à elle que sont liées toutes les statistiques de combat, le niveau de votre personnage agissant un peu comme un multiplicateur. Rien n'empêche donc le joueur d'incarner un Médic ou un Tank, même si l'histoire le place dans le rôle du DPS. En combat, le joueur va donc cibler un seul ennemi, tandis que l'attaque se fera automatiquement une fois ce dernier à portée et lorsque l'on est immobile - oui, on ne peut pas attaquer en mouvement). Chaque coup porté va remplir la jauge d'Arts des Pilotes qui permet de déclencher trois attaques spécifiques liées à votre lame. Ces dernières octroient un bonus de dégâts lorsqu'elles touchent une zone particulière (par derrière, sur le flanc), ou peuvent conférer des états spécifiques aux ennemis (chute, déstabilisé, immobilisé...). Chaque Art utilisé va en plus permettre de recharger la jauge d'Art Ultime, sachant qu'un bon sens du timing peut permettre de régénérer plus rapidement ce coup spécial. L'Art Ultime est spécifique dans la mesure où il dispose de quatre niveaux qui vont déclencher des attaques différentes, et dont les dégâts varieront aussi fonction de votre dextérité à exécuter un petit QTE. Chaque lame dispose de son propre élément (comme dans Pokémon), ce qui implique que son Art Ultime sera de cet élément, le feu dans le cas de Pyra.


PYRA FEU

 

Xenoblade Chronicles 2Or, en mélangeant divers éléments et états, il va être possible de réaliser un nombre incroyable de combos plus ou moins dévastateurs, en fonction des faiblesses de l'ennemi au feu, à l'eau ou à la terre. Ainsi, en activant l'Art Ultime terre du Tank avant d'utiliser l'attaque de feu de Pyra, on sera en mesure de claquer combo qui fera jaillir un flot de lave sous les pieds de l'ennemi. Mieux, en faisant chuter l'ennemi à ce moment précis, on pourra encore maximiser un peu plus l'effet de l'attaque. Bref, vous l'avez compris, les possibilités sont infinies, surtout que chaque pilote peut emporter trois lames différentes au combat, soit un total de neuf éléments à votre disposition pour réaliser des combos de plus en plus dingues. Comme on le disait plus tôt, les lames s'obtiennent en ouvrant des cœurs-cristaux qui accordent aléatoirement telle ou telle arme, sachant qu'il en existe de nombreuses différentes avec plusieurs niveaux de qualité.  Les lames d'exception disposent d'un chara-design bien plus léché, ainsi que de statistiques nettement plus intéressantes. Afin de maximiser l’obtention de ces dernières, il faudra donc se focaliser sur les cristaux de meilleure qualité et y attribuer les boosters disponibles, bien que le résultat ne soit jamais garanti. Chaque lame peut ensuite être individuellement améliorée via un tableau qui explique comment obtenir de nouvelles compétences (des actions à réaliser en combat le plus souvent), ou via l'utilisation de cristaux consommables changeant radicalement les statistiques. De plus, chaque lame possède un ou plusieurs emplacements pour y ranger des cœurs raffinés destinés à renforcer leur efficacité. Ce système très libre offre l'avantage de pouvoir modeler vos lames selon votre bon vouloir, mais le revers de la médaille est qu'il va falloir passer un temps fou dans les divers menus et sous-menus afin de tout optimiser.

DORA L'EXPLORATRICE

 

Xenoblade Chronicles 2Seule exception, à ce système, notre Tank dispose d'une lame artificielle (une sorte de robot) qui est, pour sa part, entièrement paramétrable. On peut absolument tout modifier, de ses armes à ses statistiques qu'il est possible d’altérer individuellement. Le problème c'est qu'il faut récupérer des gemmes spéciales en jouant à Tiger-Tiger, un jeu vidéo en scrolling vertical disponible dans la maison de son constructeur. Or, même en réalisant de bons scores, la récompense reste très limitée, ce qui oblige à passer des heures entières à scorer sur ce mini-jeu qui en devient très rapidement horripilant. Résultat, on finit par laisser tomber l'amélioration de cette lame artificielle, et on préfère augmenter notre puissance de feu via l'XP et le niveau des personnages. Heureusement, l'autre grand point fort de Xenoblade Chronicles 2 reste bien sûr son environnement riche, surtout lorsqu'on est sur le Titan Gormott qui offre de verdoyantes prairies à nos mirettes ébahies. L'exploration joue ici un rôle prépondérant, que ce soit pour mettre la main sur de nouveaux gisements de matériaux ou sur des points permettant d'effectuer des plongées (et remonter du loot), pour découvrir des zones secrètes, ou tout simplement pour farmer en massacrant la faune locale. Sur ce point, on est ravis de vous affirmer que les bêtes légendaires sont reconduites afin de pimenter un peu plus vos promenades ainsi que la fin du jeu, puisque l'on peut les ressusciter. Pour les novices, sachez que ces monstres sont des ennemis qui sont bien plus durs à tuer que leur niveau ne le laisse penser, et qui offrent un loot conséquent une fois vaincus. Malheureusement, si le jeu nous affiche toujours le niveau des PNJ lorsqu'on s'en approche (afin d'éviter d'attaquer un monstre niveau 90 en début de partie, par exemple), l'indicateur d'hostilité a, lui, complètement disparu. Il est désormais impossible de savoir si une bestiole qui erre dans le coin vous observera déambuler dans l'indifférence, ou si elle décidera de vous croquer, ce qui peut poser problème dans la mesure ou certaines créatures de haut niveau peuvent vous tuer facilement d'un seul coup.

 

[...] encore une fois, la Nintendo Switch pêche par sa puissance en faisant preuve ici d’un clipping d'une violence inouïe.

 

Xenoblade Chronicles 2C'est un inconvénient à ne pas sous-estimer car, encore une fois, la Nintendo Switch pèche par sa puissance avec un clipping d'une violence inouïe. Il n'est donc pas rare de voir un animal apparaître juste sous nos yeux au point que l'on ne puisse pas éviter le combat. La console souffre clairement, et si l'on passera sur l'aliasing assez présent, on a plus de mal à pardonner les grosses chutes de framerate en plein combat dès que plusieurs ennemis entrent dans la danse. Avec six PNJ belliqueux, un environnement ouvert et des effets de partout, la machine baisse immédiatement les bras, transformant une animation fluide en un véritable diaporama. Heureusement, la plupart du temps, on pourra attirer les adversaires pour les affronter un par un afin d'éviter ces désagréments. L'exploration en elle-même permet de gagner en XP, puisque si les points engrangés lors des combats sont immédiatement comptabilisés, tout ce qui est obtenu via les missions annexes et la découverte de nouvelles zones de la map ne peut être reçu qu'après avoir fait un somme dans l'auberge la plus proche. Ce mécanisme permet aux joueurs les plus hardcores de limiter leur progression, et de pouvoir grinder plus que de raison. Il faut aussi mentionner l'incroyable B.O. de Xenoblade Chronicles qui accompagne chacun de nos déplacements. Même si le jeu souffre de problèmes de mixage audio - notamment lors des cinématiques où la musique étouffe les voix - les thèmes joués sont plus souvent source de bonheur que de frustration. Une bonne nouvelle compte tenu que l'aventure prend environ 80 heures pour être bouclée, voire plus si vous souhaitez terminer chaque quête annexe et explorer les moindres recoins de chaque Titan d'Alrest. De plus, des DLC étant prévus, le jeu ne devrait pas prendre la poussière avant un bon moment.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Xenoblade Chronicles 2 : faisons l'unboxing de la majestueuse édition collector sur Nintendo Switch C'est demain que les possesseurs de Nintendo Switch et les amateurs de J-RPG vont pouvoir se ruer sur Xenoblade Chronicles 2. D'ailleurs, on vous propose de découvrir le contenu de l'édition collector qui a le sens du détail. 3 | 30/11/2017, 18:18
Test Xenoblade Chronicles 2 : les notes tombent, la presse séduite par la richesse du jeu L'embargo concernant le test de Xenoblade Chronicles 2 est enfin tombé, et nous avons décidé de vous proposer un petit récapitulatif des notes obtenues par le jeu. 6 | 30/11/2017, 16:57


Derniers commentaires
Par Pour les apôtres le Jeudi 7 Décembre 2017, 12:52
angel D ice a écrit:tellement vrai mais ce point de vue vaut ci l'on considere la switch comme une portable uniquement ,apres n'oublions pas l'aspect dockez car par ce concept hybride ,on ne peut ignorer l'aspect salon qui est limiter donc on final personne n'as forcement tort ou raison!
Non, puisque c'est une portable avec les contraintes de la portabilité mais qui nous permet de docker et ainsi projeter sur télé. Ton constat serait vrai si Nintendo avait fusionné deux consoles en une, si le dock avait son propre APU, son Hardware propre, je serai le premier à reprocher à Nintendo le manque de puissance. c'est comme si avec un simple accessoire qui permet de brancher une Gameboy à une télé, on s'attendait à avoir un rendu à la Super Nintendo. La portabilité à ses contraintes. Le fait de proposer un dock digne d'une console de salon (Faut pas croire que Nintendo n y a pas pensé), signifie l'obligation de développer un jeu pour deux architectures différentes destiné à la même console, ce qui vaudra sûrement dire deux jeux stockés sur même média, avec le casse tête d'harmonisation des sauvegardes.. etc etc. Donc, le futur de ce concept hybride sera toujours à mon avis, en mode portable pour tout le Hardware, donc avec ses contraintes, alimentation, surchauffe et miniaturisation avec la possibilité de connecter à une télé. L'APU de la Switch d'aujourd'hui est la puissance maximale possible à prix abordable que NVIDIA a pu concevoir.


Répondre
-
voter voter

Par angel D ice le Mercredi 6 Décembre 2017, 22:08
Argument XXL a écrit:mettre un cpu/gpu PS4 ou Xbox one fera fondre la console... si c'était possible, NVIDIA le master dans le domaine l'aurait fait pour sa Sheild... Et puis c'est normal que le grand public ne s'y connait pas dans la technique, il veut juste avoir le 0 en dénominateur sans savoir si cela est possible techniquement. Les professionnels par contre sont là pour faire comprendre ce genre de détails. La presse US en général, ne traite pas la Switch comme une PSvita et pas comme une PS4 non plus, le portatif a ses contraintes, et ils le savent eux... les jeux sur la Switch, sont à l'heure actuelle, graphiquement, les meilleurs jeux transportables de tout l'histoire, et tout le reste c'est du blabla d'incultes. Le jour où vous me montrerez des jeux transportables plus beaux que ce qui se fait sur la Switch, on en reparlera... d'ici là, Nintendo reste seul.
tellement vrai mais ce point de vue vaut ci l'on considere la switch comme une portable uniquement ,apres n'oublions pas l'aspect dockez car par ce concept hybride ,on ne peut ignorer l'aspect salon qui est limiter donc on final personne n'as forcement tort ou raison!


Répondre
-
voter voter

Par arno37 le Mercredi 6 Décembre 2017, 12:34

likeSmall 15
Argument XXL a écrit:mettre un cpu/gpu PS4 ou Xbox one fera fondre la console... si c'était possible, NVIDIA le master dans le domaine l'aurait fait pour sa Sheild... Et puis c'est normal que le grand public ne s'y connait pas dans la technique, il veut juste avoir le 0 en dénominateur sans savoir si cela est possible techniquement. Les professionnels par contre sont là pour faire comprendre ce genre de détails. La presse US en général, ne traite pas la Switch comme une PSvita et pas comme une PS4 non plus, le portatif a ses contraintes, et ils le savent eux... les jeux sur la Switch, sont à l'heure actuelle, graphiquement, les meilleurs jeux transportables de tout l'histoire, et tout le reste c'est du blabla d'incultes. Le jour où vous me montrerez des jeux transportables plus beaux que ce qui se fait sur la Switch, on en reparlera... d'ici là, Nintendo reste seul.
Oui tu as raison heinstein :)


Répondre
-
voter voter

Par Argument XXL le Mercredi 6 Décembre 2017, 11:52
mettre un cpu/gpu PS4 ou Xbox one fera fondre la console... si c'était possible, NVIDIA le master dans le domaine l'aurait fait pour sa Sheild... Et puis c'est normal que le grand public ne s'y connait pas dans la technique, il veut juste avoir le 0 en dénominateur sans savoir si cela est possible techniquement. Les professionnels par contre sont là pour faire comprendre ce genre de détails. La presse US en général, ne traite pas la Switch comme une PSvita et pas comme une PS4 non plus, le portatif a ses contraintes, et ils le savent eux... les jeux sur la Switch, sont à l'heure actuelle, graphiquement, les meilleurs jeux transportables de tout l'histoire, et tout le reste c'est du blabla d'incultes. Le jour où vous me montrerez des jeux transportables plus beaux que ce qui se fait sur la Switch, on en reparlera... d'ici là, Nintendo reste seul.

Répondre
-
voter voter

Par sdf le Mardi 5 Décembre 2017, 23:54
Popet show a écrit:très bon jeu, pour les amateurs de Vrai J-RPG...
C'est plutôt pour les amateurs de mmo rpg, même si on aime les jeux japonais il faut avoir une certaine résistance aux quêtes fedex et au farming.


Répondre
-
voter voter

Par arno37 le Mardi 5 Décembre 2017, 20:56

likeSmall 15
otaku38 a écrit:des chutes de frame rates y en a même sur ps4 pro
arno37 a écrit:c est vraiment dommage ce manque de puissance de la switch.les jeux tournent mal,ça va pas ça...meme dans zelda j avais constaté quelque belle chute de framerate rien de génant mai bon qmeme...
bien sur otaku tu a raison.. tu vois meme ci ca reste une console nomad c est pas une raison pour nous faire jouer a des jeux qui ne tournent pas comme il le faudrait avec surtout une bécane qui a une generation de retard niveau hardware par rapport avec ce qui ce fait en se moment. Que les jeux soit moins beau serte mai qui tourne convenablement sur switch les jeux sont dépassé graphiquement et en plus on du mal a tourner ca va pas ça.. perso horyzon c est qmeme une claque graphique et j ai constaté aucune baisse de framerate sur ps4pro.Console nomad ou pas nomad faut arreter de nous prende pour des con chez nintendo deja les jeux tiers tourne pas sur cette console et la xenoblade 2 une de leur exclus phare tourne mal...( fait **** koi je l attendais en plus suis la)en tout k ça fout les boules pour le metroid prime a venir quand tu vois ça.J ai le pressentiment que ca va encore etre une bonne console de placard leur switch.


Répondre
-
voter voter
2

Par Jon-Snow le Mardi 5 Décembre 2017, 19:04

likeSmall 332
Espérons qu'il y aura un patch pour améliorer tout ca....

Répondre
-
voter voter

Par ryuken973 le Mardi 5 Décembre 2017, 18:49
vraiment dommage qu'il soit trop laid en nomade :(

Répondre
-
voter voter

Par Incomparable 360 le Mardi 5 Décembre 2017, 16:55
on ne compare pas une console exclusivement salon, à une console hybride, j'ai espoir qu'un jour certains demeurés finiront par le comprendre, la ps4 pour la transporter dans le metro, il faut rajouter une télé avec et un groupe électrogène pour alimenter tout ça et bien sûr d'octroyer la moitié d'une rame par personne ayant voulue imiter la Switch avec une PS4 ^^, je vous laisse imaginer la galère pour embarquer tout ça jusqu'à la gare, puis au travail, et repartir avec en fin de journée. Incomparable je vous ai dit.

Répondre
-
voter voter

Par Narutovore le Mardi 5 Décembre 2017, 16:10 Modérateur

likeSmall 762
@ otaku38
C'est vrai qu'il y en a, j'en ai vu moi-même. Mais sur des jeux que la Switch serait absolument incapable de faire tourner aussi bien que sur PS4 Pro, voir tourner tout court ; alors que les jeux Switch comme ZELDA ou XENOBLADE pourraient très bien être débarrassés de leurs encombrants défauts techniques s'ils sortaient sur PS4 Pro ou Xbox One X.
Ta comparaison n'a donc pas vraiment de sens...


Répondre
-
voter voter
2

>> Voir les 16 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*