DiRT Rally 2.0 : on y a joué sur PS4 Pro, de pures sensations de conduite ?


DiRT Rally 2.0 : on y a joué sur PS4 Pro, de pures sensations de conduite ?

Après un premier DiRT Rally qui avait séduit la critique, et qui avait été développé en très grande majorité grâce au feedback de la communauté lors d’une longue early access, Codemasters nous avait gratifié d'un DiRT 4 à l'orientation très grand public. Face aux réactions mitigées des hardcores gamers, le studio de Birmingham revient aujourd’hui à la simulation pure et dure avec DiRT Rally 2.0. Toujours doté de la licence officielle du championnat du monde FIA de Rallyecross, ce nouveau jeu vise à séduire les vrais simracers. Pour voir si la promesse est tenue, Codemasters nous a invités à Londres lors d’un évènement où nous avons pu jouer plusieurs heures sur PC et PS4 Pro, à la manette, mais aussi au volant. Voici nos impressions.


DiRT Rally 2.0Il faut préciser d’emblée que nous n’avons pas eu accès à l’intégralité du jeu, mais bien à deux démos distinctes. La première nous proposait de parcourir une spéciale d’un rallye située en Nouvelle-Zélande au volant d’une Golf GTi (Mark II pour les puristes), soit une traction avant, assez légère, ce qui a son influence sur le gameplay. La seconde démo nous glissait dans la peau d’un pilote du team PSRX (Petter Solberg Rallycross) et nous mettait au volant d’une VW Polo WRX officielle (soit une transmission intégrale et un 2L suralimenté à 4bar qui crache 600cv) afin de disputer la manche finale de l’épreuve canadienne du circuit de Trois-Rivières. Notre première impression est liée à la technique, puisque si la voiture est plutôt joliment faite, les décors sont pour leur part assez pauvres, et on ne note pas vraiment de progrès par rapport au premier DiRT Rally. Bien sûr, de grosses mentions « Alpha gameplay » sont là pour tempérer nos ardeurs, mais avec une sortie prévue pour dans quelques mois, on peut déjà subodorer que cette version 2.0 du jeu ne sera pas une bombe graphique.

 

UN JEU QUI POUSSE À BOUE ?

 

DiRT Rally 2.0Une fois en spéciale, on retrouve les excellentes sensations de DiRT Rally premier du nom, avec une physique de très bonne qualité et un travail des suspensions toujours impressionnant. Là où DiRT Rally 2.0 impressionne c’est par sa prise en main, exigeante, mais pas élitiste. Même à la manette, le jeu distille d’excellentes sensations, et des joueurs pas forcément rodés à la simulation pure et dure s’y amusent rapidement et enlèvent même les aides au pilotage. Bien sûr, la Golf étant une traction, le style de pilotage est nettement plus accessible puisque la voiture tend naturellement au sous-virage, ce qui permet de mettre de grands coups de frein à main pour la faire pivoter. Il nous faudra néanmoins tester une propulsion pour pouvoir confirmer ces bonnes premières impressions initiales. La spéciale est toujours aussi étroite, et on a rapidement l’impression d’avoir une grosse voiture, tandis que certains passages demandent un vrai savoir-faire. Les épingles sont traîtres, et un mauvais rebond peut déstabiliser rapidement la voiture. En ce qui concerne le co-pilote, nous n’avons pu tester que la VO du jeu, mais dans cette dernière, c’est Phil Mills (ancien co-pilote de Petter Solberg chez Subaru) qui dicte les notes, et ce, avec un brio incontestable. Comme toujours, le flux verbal est bien plus riche en infos que les notes qui défilent en haut de l’écran, ce qui obligera les joueurs compétitifs à tendre une oreille attentive. D’ailleurs, comme dans tous les jeux de rallye, il faudra baisser tous les sons et mettre le volume de la voix du co-pilote à fond pour pouvoir améliorer ses temps. Au volant, on ressent toujours la même exigence, et il faudra pouvoir disposer d’un frein à main séparé pour réellement pouvoir tirer toute la quintessence du jeu. Bien sûr, tous les riches menus de réglages mécaniques devraient être reconduits, même si ces derniers étaient inaccessibles durant cette démo.

 

En effet, l’IA n’hésitera pas à se faire de la place d’un coup de pare-chocs bien senti, particulièrement lors de virages un peu lents, ou lors d’un passage par le joker lap.

 

DiRT Rally 2.0En ce qui concerne le rallycross, le pilotage demande un style totalement différent dans la mesure où il s’agit de voitures à transmission intégrale, avec une piste composée à moitié de terre et de bitume. Avec autant de puissance, dès qu’on accélère à fond, la voiture se met à glisser, et il va donc falloir adopter un style de pilotage totalement différent de celui demandé par la Golf GTi. Ici, le moindre excès sur la pédale de gaz se paye instantanément alors qu’on peut ouvrir en grand sans arrière-pensée sur la Golf. Le rallycross étant une discipline de course en peloton, Codemasters a donc ajouté une IA, qui se révèle être de bonne facture, avec des trajectoires réalistes malgré une agressivité bien présente. En effet, les concurrents n’hésiteront pas à se faire de la place d’un coup de pare-chocs bien senti, particulièrement lors de virages un peu lents, ou lors d’un passage par le joker lap (ce fameux tracé rallongé qu’il faut emprunter au moins une fois par course). Il faut savoir que DiRT Rally 2 va proposer un contenu conséquent avec toutes les écuries et pilotes officiels du rallycross, ainsi que les 12 circuits du championnat du monde, même si 8 d'entre eux seront seulement disponibles à la sortie du jeu. Pour les amateurs de rallye, sachez que 6 destinations sont au programme, incluant deux nouveaux pays que sont la Nouvelle-Zélande et l’Argentine. Codemasters a d’ailleurs soigné l’ambiance de ces épreuves avec un paysage lunaire et une terre dure et aride pour l’Amérique du Sud, tandis que la Nouvelle Zélande est bien plus glissante avec son gravier recouvert de pluie et d’humidité.

 


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
80% Excité



Autres articles

DiRT Rally 2.0 : pas de réalité virtuelle au programme mais ça pourrait changer DiRT Rally 2.0 s'est annoncé il y a deux jours et donne déjà de ses nouvelles au travers de ses développeurs : ceux-ci clarifient un point sur la réalité virtuelle et ça pourrait ne pas plaire à certains... 1 | 28/09/2018, 10:45
DiRT Rally 2.0 : le jeu s'annonce avec un trailer ébouriffant, la date de sortie déjà annoncée Codemasters n'en a pas fini avec sa licence DiRT et vient de dévoiler avec surprise le prochain opus de la saga, DiRT Rally 2.0. Avec, à l'appui, un gros trailer énergique. La date de sortie se voit également officialisée... 1 | 26/09/2018, 12:11



Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*