Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4 - Switch

Test WWE 2K18 : l'épisode des changements et du renouveau ? Vraiment ?

Test WWE 2K18 : l'épisode des changements et du renouveau ?
La Note
note WWE 2K18 13 20

WWE 2K18 devait être l’épisode de la réconciliation avec son "nouveau moteur graphique" et ses nouvelles idées pour le mode "MaCarrière" et "Road to Glory", il n’est au final qu’un épisode de transition. Si l’on sent que les développeurs souhaitent dorénavant faire avancer les choses dans le bon sens, on constate malheureusement qu’ils sont limités en termes de budget. Cela se ressent avec l’absence de doublage dans le mode solo, pourtant pierre angulaire de cette nouvelle itération. Résultat : une immersion complètement sabotée par ces restrictions financières qui prouvent que WWE 2K n’est clairement pas une licence prioritaire dans le catalogue de 2K Games. Autre souci majeur de la série : son gameplay basé sur un système de QTE aléatoires et au timing improbable (voire surréaliste) qu’il faut à tout prix oublier. Visuellement, si l’on constate du mieux avec une modélisation des catcheurs plus harmonieuse et de meilleurs éclairages, tout cela n’est que cache-misère, la série ayant un besoin urgent de revoir complètement son moteur graphique, caduque depuis déjà 10 ans. Petit rappel : ce n’est pas en cachant la poussière sous le tapis que celle-ci finit par disparaître. Non, il est grand temps de sortir le Dyson pour faire une bonne fois pour toute le grand ménage. 


Les plus
  • Roster hallucinant de 200 catcheurs !
  • Contenu toujours aussi riche
  • De bonnes idées ici et là
  • Graphiquement il y a du mieux...
Les moins
  • ...mais il faut quand même changer le moteur graphique
  • Gameplay à revoir
  • Des QTE qui ne veulent rien dire...
  • ...avec un timing totalement aberrant
  • Mode MaCarrière mal écrit, mal rythmé et ennuyant
  • Aucun doublage dans les dialogues, c'est absurde
  • Des loadings partout


Le Test

Si 2K Games est mondialement connu pour l’excellence de la série NBA 2K, l’éditeur américain s’évertue chaque année à faire de WWE 2K, son autre licence sportive, un mastodonte des rings et des soirées moule-bite. Malheureusement héritée de l’ère THQ, la franchise a toujours oscillé entre l’insuffisant et la médiocrité, contentant néanmoins les amoureux du catch virtuel faute de concurrence. Cinquième épisode développé sous l’égide de 2K Games, WWE 2K18 a très rapidement affiché ses ambitions, à savoir proposer enfin une plastique à la hauteur des performances offertes par les consoles actuelles. C’est d’ailleurs l’un des principaux arguments relayés par les développeurs tout au long de la campagne promotionnelle du jeu, avec cette envie furieuse de faire honneur à la WWE et aux catcheurs qui défilent à chaque nouvelle saison. Le résultat est-il à la hauteur des promesses ? Et quid du gameplay et de tout le reste ? Il est donc temps de décortiquer tout cela…


WWE 2K18On ne sait pas si c’est 2K Games qui s’est enfin décidé à débloquer un budget "graphismes" pour faire bouger les choses, ou si ce sont les développeurs qui avaient marre de se faire gazer en proposant chaque année l’un des jeux les plus moches dans la catégorie jeu de sport, mais toujours est-il que WWE 2K18 s’est enfin décidé à revoir sa petite gueule d’amour. Il était temps n’est-ce pas ? Et si l’on se fie aux communiqués de 2K Games, on a même le droit à un nouveau moteur 3D, capable de produire "un nouvel éclairage spectaculaire, d’afficher des peaux plus réalistes et de nouveaux effets de caméra". Bullshit marketing ? Un peu ouais, car si l’on se penche un peu plus sur le sujet, on constate qu’il s’agit avant tout de réajustements visuels ici et là, et non d’un changement de moteur graphique pourtant réclamé à cor et à cri par tous les amoureux du catch virtuel. Il y a quand même du mieux, ne soyons pas langue de pute, puisque l’ensemble des personnages a fait l’objet d’un scan afin de proposer une modélisation fidèle des différents catcheurs présents dans le jeu. Même les divas – qui étaient jusqu’à présent les personnages les plus bâclés des WWE 2K – affichent enfin une plastique correcte, plus proche de leur physique réel.

 

SUR SON 31 ?

WWE 2K18Outre un meilleur travail de modélisation sur les visages, les développeurs ont également redessiné le corps de nos catcheurs, avec un meilleur rendu dans les ombres et les lumières. On s’éloigne ainsi du côté plastoc et poupée de cire qu’on devait se taper chaque année pour une impression plus réaliste, plus vivant, plus naturel. Nos catcheurs ne sont d’ailleurs pas les seuls à avoir bénéficié de ces réajustements graphiques, le public aussi. Grâce à un jeu d’éclairage plus réaliste, l’ambiance autour du ring a gagné en authenticité avec des réactions plus intensives des spectateurs, bien que ces derniers soient quand même limités à 3 ou 4 mouvements différents, ce qui fait assez tâche si on a les yeux fixés sur eux pendant plus d’une minute. Leurs animations manquent donc encore de variété, mais la justesse de l’éclairage autour du ring arrive à masquer cette carence et parvient ainsi à faire illusion (pendant combien d’épisode cela dit ?). Si globalement WWE 2K18 s’affiche comme l’épisode le plus abouti graphiquement de la série (ce n’était pas compliqué non plus), il fait quand même pâle figure face à d’autres jeux de sport tels que le UFC d’Electronic Arts ou n’importe quel épisode de la série NBA 2K, loin très loin devant en termes de rendu visuel. Puisque Visual Concepts participe au développement de WWE 2K depuis maintenant plusieurs épisodes, il serait peut-être temps de partager les assets et le savoir-faire, non ?

 

IL EST DANS LE GAME LE GAMEPLAY ?

 

WWE 2K18Quand un jeu affiche des lacunes techniques, il essaie de se faire pardonner avec un gameplay irréprochable, ou du moins efficace et pourquoi pas fun. Malheureusement pour WWE 2K18, ce n’est pas le cas, ce dernier ayant décidé de reprendre ce qui se fait depuis 3 épisodes avec ce système de contres basé sur des QTE au timing surréaliste. Sur le papier, l’idée est de faciliter la prise en main, quel que soit votre niveau et l’expérience en la matière. C’est vrai quoi, il n’y a pas plus basique d’un Quick Time Event, sauf que dans WWE 2K18, le timing est tellement serré qu’il est quasiment impossible d’anticiper les actions. C’est d’autant plus frustrant que ce système d’actions contextuelles est dupliqué partout, pour tout. Contre, choppe, soumission, élimination, tout repose sur ce même principe absolument pas adapté à la situation. C’est simple, si vous n’appuyez pas sur le bouton au centième de seconde près, vous êtes cuit. Une aberration qu’on pointe du doigt depuis de nombreuses années, alors que les développeurs s’évertuent de croire qu’ils ont trouvé le meilleur système pour leur jeu de catch. Vous pensiez que FIFA était le meilleur représentant de ragequit ou de lancer de manette contre les murs ? Détrompez-vous, WWE 2K18 appartient à une catégorie hautement supérieure, au point qu’on ait éteint notre console à de nombreuses reprises.

 

WWE 2K18C’est d’autant plus rageant que l’intelligence artificielle ne vous fera aucun cadeau, capable de lire chacun de vos mouvements, tandis qu’elle vous empêchera de contrer n’importe laquelle de ses actions. Un déséquilibre incompréhensible qu’on retrouve chaque année et qu’on aimerait que les développeurs se décident enfin à corriger. Car il n’est nulle question de skill ici, mais bien d’une belle ânerie. Heureusement, le plaisir de jeu se retrouve une fois que l’on invite un partenaire humain à prendre part à ces rixes pleines de positions souvent surréalistes, mais toujours très drôles. Toutefois, le studio Yukes a procédé à quelques changements dans le système de soulever, qui permet de porter vos adversaires selon 4 positions différentes. Pompier, à l’épaule, berceau ou façon power bomb, chaque prise enrichit considérablement les techniques, plus nombreuses et surtout proche de ce qu’on peut voir à la télé lors des retransmissions de matchs. Attention tout de même car ces prises prennent aussi en compte la carrure des catcheurs, et les lutteurs gringalets ne seront pas capables de soulever les mastodontes ; question de cohérence. Autre bonne nouvelle, les développeurs ont ajouté de nouvelles animations, ce qui permet d’obtenir des transitions plus naturelles entre les prises. Cela dit, la rigidité de certaines animations continue de nuire à l’immersion et de créer cet espèce de déséquilibre, presque inhérent à la série.

QUICK TIME ENOUGH !

WWE 2K18Depuis que NBA 2K16 a lancé la mode des Carrières scénarisées, nombreux sont les jeux de sport à s’être faufilés dans la brèche pour proposer à leur tour un solo conséquent et digne de ce nom. FIFA avec son mode Aventure et sa vedette Alex Hunter semblent être appréciés par les joueurs solitaires, si bien que WWE 2K18 a décidé lui aussi de se lancer dans le même type d’aventure. C’est donc le mode "MaCarrière" qui a été utilisé pour nous raconter cette histoire d’apprenti catcheur qui part de rien pour tenter de devenir la plus grande superstar de tous les temps. Le scénario basique ne surprendra personne, tout comme le processus qui demande de créer son avatar selon ses goûts et ses préférences avant de monter sur le ring. A l’instar de NBA 2K, le joueur aura de nombreux choix à faire durant son ascension, qui peut se montrer fulgurante si l’on prend les bonnes décisions ou que l’on s’entoure des meilleurs General Managers. Bien sûr, nos talents et les résultats obtenus à la suite de matchs participent aussi à la success story, qui nous permettra de passer aussi bien par la WWE que la NXT. C’est d’autant plus vrai que cette année, le joueur va pouvoir explorer les coulisses, discuter avec d’autres catcheurs, d’enchaîner les quêtes secondaires qui façonneront votre profil, avec un esprit sympathique ou plutôt malin.

Pour des raisons budgétaires, les développeurs n’ont pas pu faire appel à des acteurs pour doubler les personnages, ce qui donne naissance à des situations absolument surréalistes où les personnages parlent et gesticulent mais sans le moindre mot qui sort de leur bouche.

 

WWE 2K18Sur le papier, tous les ingrédients sont réunis pour que le mode "MaCarrière" prenne enfin de l’envergure et devienne enfin intéressant avec son approche plus RPG. Mais pour que la mayonnaise tourne, il faut aussi que l’histoire et la narration soient au rendez-vous. Ce qui n’est malheureusement pas le cas ici. A l’image de NBA 2K18, on se retrouve avec une mise en scène minimaliste, pour ne pas dire misérable, où chaque rencontre avec une autre superstar du catch vire au supplice. La raison ? L’absence tout simplement de voice acting. Yes, indeed. Pour des raisons budgétaires, les développeurs n’ont pas pu faire appel à des acteurs pour doubler les personnages, ce qui donne naissance à des situations absolument surréalistes où les personnages parlent et gesticulent mais sans le moindre mot qui sort de leur bouche. Il en résulte alors une sensation de vite intergalactique qui ruine totalement l’immersion. Quel intérêt franchement de développer l’aspect narration quand on sait qu’on n’a pas les moyens d’aller au bout de ses idées ? Il aurait été préférable de ne rien faire plutôt que de saboter son travail de la sorte. C’est d’autant plus regrettable qu’on observe pourtant quelques bonnes idées ici et là, avec l’intégration de l’humeur (confiant, ambitieux, en colère) pour apporter un peu plus de profondeur et d’intérêt aux échanges, d’autant que l’expérience se gagne davantage selon la cohérence de vos propos.


MAGLOIRE ?


WWE 2K18Autre nouveauté de ce WWE 2K18 et qui va de pair avec le mode "MaCarrière" : le mode "Road to Glory". Avec son avatar, l’objectif est de participer à des événements PPV WWE afin de faire progresser les stats de son personnage, sachant que les bonus glanés sont valables dans les deux modes. L’idée pour Yukes est de donner plus de biscuit aux joueurs solitaires qui se seraient lassés trop rapidement des affrontements contre l’IA et voudrait plutôt aller se fritter contre des joueurs humains. C’est en quelque sorte la caution online qui fera de vous, de nous un joueur qualifié et hautement classé, ou pas. Avec "Road to Glory", les développeurs en ont profité pour y intégrer un système de loot avec de la monnaie virtuelle. Pas de micro-transaction pour le moment (pendant combien de temps ?), mais des récompenses obtenues aléatoirement, qui nous pousse à croire que la prochaine édition pourrait bien se mettre au fameux pay-to-win tant décrié par la communauté des joueurs lassés de se faire braquer leur porte-feuille.

Décevant sur pas mal d’aspects, WWE 2K18 se montre en revanche irréprochable lorsqu’il faut aborder son contenu. Il est toujours aussi riche, varié, souvent complémentaire, tout en faisant grossir encore plus son roster.


WWE 2K18Décevant sur pas mal d’aspects, WWE 2K18 se montre en revanche irréprochable lorsqu’il faut aborder son contenu. Il est toujours aussi riche, varié, souvent complémentaire, tout en faisant grossir encore plus son roster. Avec un total de près de 200 catcheurs, cette cuvée 2018 est de loin la plus complète de l’histoire de la série, si bien que les développeurs ont dû opter pour une interface revue et corrigée, mais pas forcément des plus intuitives. On a affaire en effet à un menu déroulant, où nos superstars sont classées par ordre alphabétique. Seulement voilà, avec près de 200 bonhommes à faire défiler, autant vous dire que l’interface proposée n’est sans doute pas la plus pratique. Espérons que les développeurs aient conscience de toutes les erreurs mentionnées dans notre test, car il y a encore du pain sur la planche pour que l’on considère WWE 2K comme une série qui compte dans le paysage du jeu de sport virtuel.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Furieux



Autres articles

WWE 2K18 : Kurt Angle, John Cena et Dave Bautista entrent sur le ring en vidéo Si le roster de WWE 2K17 est déjà assez bien fourni, seuls quelques joueurs pouvaient profiter de Kurt Angle et John Cena. A présent, ces derniers sont disponibles pour tout le monde, moyennant quelques euros. 15/11/2017, 14:57
WWE 2K18 : et si on unboxait le collector à 140€ avec la figurine de John Cena ? Pour fêter comme il se doit la sortie de WWE 2K18, nous vous proposons de découvrir notre unboxing de l'édition collector Cena Snuff à 140€, dans lequel on trouve la figurine de John Cena. 1 | 17/10/2017, 16:53


Derniers commentaires
Par kai le Samedi 21 Octobre 2017, 20:21
Vautour2 a écrit:
kai a écrit:ça fait un moment qu'ils sont à bout de souffle, faudrait revoir l'ensemble du jeu !!!
Pour ça faudrait qu'ils arrêtent de sortir un épisode par an. Que les développeurs prennent leur temps pour faire des bons jeux, on en a marre des jeux baclés

Je commence a regretter le bon vieux temps où le jeu était mal fait (graphiquement) mais le gameplay était simple et un scenario intéressant. Là ! On dirait une franchise qui essaie de faire comme EA sport sortir un jeu chaque année et bâclé ! et je trouve franchement décevant. Moi même en tant que Fan de la WWE je vois qu'il y a une grosse baisse depuis pas mal de temps.


Répondre
-
voter voter

Par batmanmania le Samedi 21 Octobre 2017, 4:47

likeSmall 62
la note ne veut rien dire, je préfère le tester avant d'émettre un avis négative

Répondre
-
voter voter

Par Vautour2 le Vendredi 20 Octobre 2017, 22:00
kai a écrit:ça fait un moment qu'ils sont à bout de souffle, faudrait revoir l'ensemble du jeu !!!


Pour ça faudrait qu'ils arrêtent de sortir un épisode par an. Que les développeurs prennent leur temps pour faire des bons jeux, on en a marre des jeux baclés


Répondre
-
voter voter

Par kai le Vendredi 20 Octobre 2017, 21:51
ça fait un moment qu'ils sont à bout de souffle, faudrait revoir l'ensemble du jeu !!!

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*