Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test Syberia 3 : ce n'est malheureusement pas le nouveau chef d'oeuvre de Benoît Sokal

Test Syberia 3 sur PS4, Xbox One et PC
La Note
note Syberia 3 13 20

Les vrais amoureux du jeu vidéo, dont nous sommes évidemment, s'évertuent souvent à répéter que le fond prime sur la forme, et qu'il ne faut pas juger une œuvre ludique uniquement à l'aune de ses graphismes. Mais il y a tout de même certaines limites à ne pas dépasser. Lorsque le bilan technique  vient régulièrement briser l'immersion et entache sérieusement la jouabilité, la clémence n'est plus de mise. Syberia 3 reste intéressant pour les fans des deux premiers épisodes, car la direction artistique et l'univers sokaliens sont toujours aussi attachants. Mais on déconseille aux nouveaux venus de plonger directement dans ce troisième volet qui, en attendant d'éventuels patchs salvateurs, risquerait de les détourner à jamais de la série.


Les plus
  • Univers très attachant
  • Patte graphique qui fait mouche
  • Personnages marquants
  • Difficulté des puzzles correctement dosée
Les moins
  • Contrôles clavier/souris catastrophiques
  • Voix très inégales
  • Impossible de couper les dialogues
  • Animations raides
  • Bugs assez nombreux


Le Test

Le jeu d'aventures a de nombreuses icônes, souvent issues de l'âge d'or du genre. Guybrush threepwood, April Ryan, Sam, Max, George Stobbart figurent ainsi au panthéon des héros inoubliables. Tout comme Kate Walker, dont les deux premières aventures ont marqué de nombreux joueurs au début des années 2000. Quinze ans après ses débuts et treize ans après le second volet, on retrouve une nouvelle fois le dessinateur de BD Benoît Sokal a la tête du projet. Mais cette bonne nouvelle en cache peut-être d'autres moins enthousiasmantes...


Syberia 3Le scénario de Syberia 3 prend place quelques semaines après les événements du deuxième volet. Retrouvée quasi-mourante par le peuple nomade des Youkols, elle se réveille dans une chambre d'hôpital inconnue, en compagnie de Kurk, un guide Youkol amputé d'une jambe. L'immobilisation de ce personnage bloque temporairement sa tribu qui, pour la première fois de son histoire, se trouve menacée de ne pas pouvoir suivre la transhumance des autruches des neiges. Très vite, Kate va comprendre que quelque chose ne tourne pas rond dans la clinique du bon docteur Zamiatine, qui semble avoir délégué un peu trop de pouvoirs à l'autoritaire Olga Efimova. En réalité, cette dernière retient de force Kurk et Kate à la demande d'un mystérieux borgne, tandis qu'un détective privé venu de New-York cherche à la rencontrer pour la ramener au pays, où la justice l'accuse d'avoir volé un contrat et d'être responsable de la mort de Mr Hans Voralberg. Si les habitués de la série prendront tout de suite leurs marques et saisiront immédiatement la situation ainsi que les régulières références aux précédents épisodes, les nouveaux venus risquent d'être nettement plus circonspects. L'univers créé par Benoît Sokal est tellement personnel et attachant qu'il est de toutes les manières chaudement recommandé d'avoir déjà parcouru les autres Syberia avant d'attaquer celui-là. On imagine que c'est d'ailleurs la raison qui a poussé l'éditeur à proposer gratuitement Syberia 2 sur Origin ces dernières semaines. Tout de même, un petit résumé des événements précédents n'aurait pas été de trop… En revanche, Syberia 3 n'oublie pas de proposer un réglage de la difficulté, afin de convenir aux joueurs débutants comme aux acharnés des jeux d'aventure. Le jeu peut ainsi se parcourir en mode Voyage ou Aventure, le second proposant moins d'indications visuelles que le premier. Dans les deux cas, vous profiterez d'énigmes variées qui ne s'avèrent jamais frustrantes ou trop basiques. Un point crucial dans un jeu d'aventures !


D'UN AUTRE ÂGE

 

Syberia 3Pour faire date dans le genre, un jeu doit également proposer un univers intéressant. De ce point de vue, le pari est gagné. Les Youkols, automates, autruches des neiges et autres mammouths imaginés par Benoît Sokal assurent le dépaysement. La patte graphique du dessinateur sublime certains tableaux et renforce le charisme de la plupart des personnages, qui marquent les esprits. On pourra noter que les visages sont d'ailleurs très détaillés, même si les regards restent désespérément vides… On commence alors à toucher du doigt l'écueil majeur du jeu : la technique. Si un bond graphique incontestable a été fait en treize ans, Syberia III n'est tout de même pas vraiment à la page technologiquement. Les animations sont extrêmement raides, certains personnages secondaires restent plantés  dans le décor comme des piquets, des murs invisibles bloquent régulièrement la progression de Kate, la gestion de la caméra est malaisée, la synchronisation labiale se montre approximative, et on rencontre assez régulièrement des bugs. Une fois, c'est la caméra qui se met à mal cadrer les scènes de dialogues, une autre c'est le curseur qui disparaît de l'écran, ce qui complique singulièrement la sélection des éléments de l'interface. Mais le pire provient de la gestion du couple clavier/souris. Au lancement de Syberia 3, un message indique que "l'expérience de jeu est améliorée en jouant avec une manette". S'ils avaient été réellement honnêtes, les développeurs auraient plutôt indiqué : "attention, ce jeu d'aventures PC est quasiment injouable au clavier et à la souris". Ainsi, les déplacements de Kate Walker dans les décors se font par rapport au positionnement de la caméra plutôt qu'à celui de l’héroïne. Du coup, lors des changements d'angle de caméra, la touche utilisée pour aller à gauche peut par exemple devenir subitement celle pour se diriger vers la droite. Un problème d'antan, qu'on pensait résolu dans l'univers des jeux vidéo depuis au moins une grosse dizaine d'années.

Au lancement de Syberia 3, un message indique que "l'expérience de jeu est améliorée en jouant avec une manette". S'ils avaient été réellement honnêtes, les développeurs auraient plutôt indiqué : "attention, ce jeu d'aventures PC est quasiment injouable au clavier et à la souris".


Syberia 3Ce n'est pas mieux en ce qui concerne la souris, qui est très maladroitement utilisée. Lorsque vous observez de près un élément interactif, l'angle de vue ne peut être changé qu'en amenant le curseur sur les bords de l'écran, plutôt qu'en appuyant sur le bouton droit… qui sert à quitter la scène ! Pire encore, lorsque vous tentez d'observer une zone interactive, il est quasiment impossible d'activer sa description, l'ouverture de l'inventaire s'imposant à chaque fois. Enfin, dans certaines énigmes, les mouvements de la souris sont calqués sur ceux d'un stick de manette, ce que le jeu ne vous indique jamais. Exemple en tout début d'aventure lorsque Kate doit dévisser un boîtier : le message de didacticiel affiche une icône de souris avec le bouton gauche en surbrillance ainsi qu'une flèche vers le haut. En bon élève, on tente donc de déplacer la souris vers le haut tout en appuyant sur son bouton gauche. Rien ne se passe. On tente alors de déplacer la souris vers la gauche ou la droite, ce qui aboutit à un frémissement de la vis mais rien de plus. Au bout de cinq minutes de tâtonnements, on finit alors par comprendre qu'il faut effectuer des cercles avec la souris afin de réussir l'opération de dévissage. Quelle bonne idée d'avoir indiqué cela par une flèche dirigée vers le haut !


WALKER SYBERIA RANGER


Syberia 3Par ailleurs, le jeu se dote de nombreuses séquences de dialogues, dont certaines ont d'ailleurs le bon goût de prendre la forme de questionnaires à choix multiples. Dans un jeu d'aventures habituel, les sous-titres s'afficheraient par blocs, et il serait possible de zapper chaque morceau de dialogues en cliquant sur le bouton droit de la souris. Mais pas dans Syberia III, qui nous impose l'écoute des dialogues audio et affiche les sous-titres progressivement. Sachant que certains personnages s'expriment extrêmement lentement et que certaines voix sont totalement ratées, c'est une double punition pour qui a l'habitude de lire vite. Cet artifice participe à prolonger artificiellement la durée de vie du jeu et rajoute une petite ombre supplémentaire au tableau final. Car il faut bien l'avouer, on attendait beaucoup mieux des nouvelles aventures de Kate Walker. Si elles sont toujours aussi agréables sur le fond et qu'elles bénéficient une nouvelle fois d'une direction artistique de haute volée, l'aspect technique vient réellement gâcher la fête.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Furieux



Autres articles

Syberia 3 : le DLC "Un plan bien huilé" est disponible gratuitement Si vous avez dévoré Syberia 3 à la vitesse de l'éclair, voici une nouvelle qui devrait vous intéresser. Le DLC "Un plan bien huilé", qui suit l'aventure de l'automate Oscar, est disponible gratuitement. 10/11/2017, 16:10
Syberia 3 : des images et une date pour le DLC "Un plan bien huilé" Après avoir signé son grand retour au mois d'avril, Syberia 3 s'apprête à accueillir un nouveau DLC nommé "Un Plan Bien Huilé". Gratuits pour tous les possesseurs du jeu, le contenu additionnel se dévoile aujourd'hui en images. 02/11/2017, 10:45


Derniers commentaires
Par Mimilasim le Mercredi 10 Mai 2017, 13:33
Super déçu un sentiment de dégoût et de frustration grande fan depuis le premier jeux celui si ne le déçoit pas côté histoire ou visuel on et dedant mais il est injouable bug sur bug ralentissement j ai pas un pc super mais la ce général.
Je me suis arrêté car un bug le bloque pour avancer kate walker disparaît dans les mur et la tu jete l éponge avec tristesse . Peut être un patch piur coriger tous ca ou alors un échec total.
Les amoureux de kate walker on attendu comme des gosses a Noël pour au final du pétard mouillé.


Répondre
-
voter voter

Par Lakota22 le Dimanche 30 Avril 2017, 20:41
J'attendais ce jeu depuis des années mais le manque de jouabilité gâche tout ! Quelle déception et quel foutage de g****e

Répondre
-
voter voter

Par batmanmania le Jeudi 27 Avril 2017, 5:09

likeSmall 58
Moi les test je m'en occupe plus.
Je vais acheter ce jeu car il sera mon premier Syberia, rien a faire si il moche ou si l'animation est raide.


Répondre
-
voter voter

Par Mario-59 le Mercredi 26 Avril 2017, 17:37
en ce moment les jeux ont du mal a dépasser 15 sur 20 c'est bien dommage...

Répondre
-
voter voter
4

Par Cueno-bueno le Mercredi 26 Avril 2017, 14:39
otaku38 a écrit:vous auriez pu mettre la musique dans les plus du test et dans les moins les sauvegardes auto trop espacées


Ils auraient dû mettre que le jeu est moche dans les moins et qu'en 2017, avec le outils qui existent (UE4), c'est quand même scandaleux un jeu aussi moche


Répondre
-
voter voter

Par otaku38 le Mercredi 26 Avril 2017, 12:52

likeSmall 120
vous auriez pu mettre la musique dans les plus du test et dans les moins les sauvegardes auto trop espacées

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 6 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*