Test également disponible sur : PC - Xbox One - PS4

Test South Park L'Annale du Destin : une suite qui pète grave !

Test South Park L'Annale du Destin : une suite qui pète grave ! Hit JeuxActu
La Note
note South Park : L'Annale du Destin 17 20

Attendu longtemps par ses fans mais maintes fois repoussé par Ubisoft, South Park : L'Annale du Destin tient finalement toutes ses promesses ou presque, en améliorant sensiblement les points faibles de son prédécesseur Le Bâton de la Vérité. Avec un système de combat bien plus complet et exigeant, le jeu propose maintenant un vrai challenge et demande au joueur de faire appel à ses capacités de stratège et de tacticien pour tirer le meilleur profit de ses troupes. Grâce à une durée de vie en hausse qui dépasse désormais aisément la vingtaine d'heures de jeu, ce nouvel opus des aventures du "New Kid" devrait sans souci remporter l'adhésion des fans, mais aussi celle des amateurs de RPG à l'ancienne qui ne rechignent pas sur une bonne dose d'humour scato. On regrettera juste que le jeu ne capitalise pas plus sur l'aspect satirique de la série, tandis qu'on a buté sur quelques bugs dans notre version test (dénuée de patchs day one), notamment lors des combats en fin de jeu où rien ne se passait après le décès de tous les combattants.


Les plus
  • Un véritable épisode interactif
  • Le système de combat hyper complet
  • La durée de vie en hausse
  • Le système de crafting qui rend tout le loot utilisable
  • Les innombrables références à la série
  • Une vraie VF même si ce ne sont pas les doubleurs officiels
  • Difficulté en hausse
Les moins
  • Trop axé sur le côté scato de la série au dépends de la satire
  • Moins de grands personnages
  • Adieu les scènes cultes qui avaient dû être censurées
  • Quelques bugs gênants en fin de partie


Le Test

Longtemps synonymes d'adaptations ratées, les jeux tirés de l'univers de South Park ont connu une renaissance grâce à Ubisoft et Obsidian Entertainment qui ont eu la bonne idée de faire appel aux créateurs de la série pour superviser le développement. Sorti en 2014, Le Bâton de la Vérité a ainsi pris tout le monde par surprise, en nous offrant un véritable jeu de qualité qui a séduit les fans de la série, mais aussi les adeptes de RPG grâce à ses mécanismes bien huilés. Aujourd'hui, l'éditeur français remet le couvert avec L'Annale du Destin, un épisode développé intégralement en interne par les équipes d'Ubisoft San Francisco, mais toujours en collaboration étroite avec Matt Stone et Trey Parker. On a donc réenfilé notre costume de roi pour voir si la princesse Kenny était toujours folle de nous, et si le joueur pouvait toujours se marrer tout seul devant son écran.


South Park : L Annale du DestinCoiffé de notre couronne et auréolé du prestige de la fonction royale, on s'est donc à nouveau glissé dans la peau du "New Kid", ce gamin fraîchement arrivé à South Park et dont le contrôle de ses sphincters rendrait certainement jaloux le Pétomane. Vous le savez sûrement, les enfants changent souvent d'avis, et malheureusement pour le nouveau, la mode de l'heroic-fantasy a laissé la place à celle des super-héros. D'ailleurs, aucun de ces petits ingrats n'a daigné nous prévenir, ce qui fait qu'on va devoir recommencer à zéro notre ascension sociale dans le groupes des enfants de South Park. Après la création de notre personnage (qui se résume à son physique, la couleur de peau étant le mètre-étalon de la difficulté), on redécouvre donc les bases du jeu. Avec sa plastique identique à un épisode de la série animée, L'Annale du Destin fait belle figure, surtout que le moteur Snowdrop (celui de The Division) est parfaitement calibré, le jeu tournant à 60fps constants sans la moindre oscillation. Normal me direz-vous, mais il semble que l'optimisation soit au rendez-vous, puisqu'on a pas eu une seule chute de framerate pendant nos 20 heures passées à errer dans la bourgade. C'en est donc fini de l'ambiance à la Tolkien, et c'est désormais les super-héros qui font rêver les enfants. Ces derniers l'admettent, leurs dégaines sont ridicules et leurs pouvoirs complètement loufoques, mais avec la bonne combinaison, tout le voisinage espère pouvoir lancer sa franchise selon un plan marketing bien rôdé (avec des films, des séries, du direct-to-video, des applis et bien plus encore), qui devrait faire pleuvoir les dollars si tout marche bien. Comme dans les productions Marvel ou DC Comics qui pullulent actuellement sur grand écran, deux clans se sont formés après des différents dûs à la stratégie marketing à adopter. D'un côté, on va retrouver Coon and Friend (CAF) qui regroupe Cartman, Kyle, Clyde, Jimmy et le new kid incarné par le joueur, tandis que Timmy, Kenny, Stan et Tweek ont fait scission pour créer les Freedom Pals. Enfin, Butters incarne le grand méchant dans son rôle de Capitaine Chaos.

 

LE PLEIN DE SUPER-ZÉROS

 

South Park : L Annale du DestinBien sûr, tout ceci ne constitue que le point de départ d'une aventure bourrée de rebondissements que l'on se gardera bien de vous dévoiler ici. On peut néanmoins vous dire que l'histoire a gagné en substance, avec de très nombreux personnages et bien plus de twists que dans le premier épisode. En fait, c'est au niveau du gameplay que L'Annale du Destin a le plus évolué, en transformant largement la trame préexistante qui utilisait des éléments très classiques de RPG. On ne change pas de genre, mais le gameplay a largement gagné en profondeur, et pas seulement au niveau des combats. Vous l'avez forcément vu dans nos previews, les combats au tour par tour sont reconduits, mais désormais transformés via un système de grille au sol qui introduit des déplacements. Les affrontements disposent désormais de toute la profondeur d'un véritable Tactical-RPG grâce à des arènes de tailles variables, et surtout en fonction de vos équipiers et de vos pouvoirs. Chaque personnage incarne un héros asservi à une classe bien spécifique, ce qui détermine les coups possibles (trois coups classiques et une attaque spéciale asservie à une jauge), et ce qui rend donc critique la composition de votre équipe.

South Park : L Annale du DestinPar ailleurs, les batailles n'ont pas toujours le même objectif. De manière classique, on devra éliminer les ennemis, mais lors de certains affrontements, il faudra n'éliminer qu'un adversaire en particulier, ou bien esquiver un boss invincible, ou encore expulser les opposants du terrain. Bref, une multitude d'objectifs qui finissent par demander une véritable science du combat, et une sacrée préparation. Si on trouvait les combats du Bâton de la Vérité un peu faciles, certains affrontements de L'Annale du Destin sont réellement ardus, surtout qu'on peut même les corser encore plus dans les réglages. Afin de ne pas désorienter le joueur, on retrouve de nombreux éléments traditionnels dont le système d'effets sur les attaques. Certaines techniques vont conférer des états spécifiques (saignement, brûlure, gel, électricité), tandis que d'autres vont jouer sur le placement des personnages sur le champ de bataille. Des coups de poing pourront repousser l'ennemi, tandis que certaines techniques permettent d'échanger sa place avec lui, ou même de le téléporter. De même, chaque attaque - qu'elle soit offensive ou défensive - dispose désormais de sa zone d'effet, ce qui laisse au joueur le choix de se focaliser sur des options qui maximisent les dégâts au détriment de la zone couverte, ou au contraire, qui impactent la moitié du terrain, mais pour un résultat individuel plus mesuré.

 

Les affrontements disposent désormais de toute la profondeur d'un véritable Tactical-RPG grâce à des arènes de tailles variables, et surtout en fonction de vos équipiers et de vos pouvoirs.

 

 

South Park : L Annale du DestinComme on l'a écrit plus haut, ces attaques dépendent du type de héros qu'incarnent vos amis. Cependant, le nouveau gamin incarné par le joueur va avoir un petit avantage. Au fur et à mesure que l'aventure se déroule, on va pouvoir mélanger les classes, et obtenir des pouvoirs issus de jusqu'à quatre types de héros. Pour garder un certain équilibre, on disposera toujours des trois attaques + une spéciale, mais il sera donc possible de faire son marché en faisant sa sélection dans les options proposées par les types de héros qu'on aura choisi. Ce système à la carte est extrêmement flexible et permet un nombre incroyable de combinaisons et d'approches tactiques, surtout qu'en cas de doute, on pourra toujours se rendre dans la tanière du Coon pour changer de classe de héros, et ainsi récupérer le pouvoir qui nous tente. Au niveau du level-up, le jeu fait appel à un système d'artefacts qu'on va pouvoir équiper dans différents slots prévus à cet effet et qui vont booster nos capacités militaires. Ces emplacements seront bien sûr déblocables avec l'XP gagnée en combat, ce qui veut dire qu'il faudra parfois farmer un peu pour éviter de galérer plus tard.

South Park : L Annale du DestinEn ce qui concerne les artefacts, sachez qu'on les trouve en parcourant le monde de South Park dissimulés dans le loot, ou en récompense de quêtes menées à bien. L'autre solution consistera à crafter ces précieux items, en passant par le tout nouveau système de création que l'on découvre lors d'une mémorable leçon avec Morgan Freeman dans le rôle du professeur. C'en est donc fini du loot comique et inutile du premier épisode, désormais le moindre objet va pouvoir servir à fabriquer des costumes pour le look, des matériaux spécifiques pour la mission, des artefacts, ou même des consommables pour se remettre d'aplomb en combat. On pourra trouver partout dans la ville de précieux gisements de matériaux, d'argent (n'oubliez pas de coller une baffe dans les parcmètres pour récupérer de la petite monnaie), et d'items qui seront ensuite utilisables soit pour créer des nouveautés, soit pour vendre ou acheter des objets uniques chez les innombrables marchands qui parsèment l'univers de South Park.

 

"ET ÇA FAIT PROUT, ET ÇA FAIT PROUT, ÇA FAIT DU BIEN !"

 

South Park : L Annale du DestinSignalons au passage que la ville a été légèrement remaniée depuis le dernier épisode, ce qui laisse désormais une part bien plus importante à l'exploration et à la découverte. Toujours en s'appuyant sur ses pets ravageurs, le héros va pouvoir profiter de nombreuses interactions réalisables en solo (lancer des pétards, donner des coups) ou grâce à ses amis (voler, soulever des charges lourdes, provoquer des courts-circuits) pour atteindre de nouvelles zones de la ville initialement impossibles d'accès. D'ailleurs, une grande variété de groupes de la population nous cherche des noises, qu'il s'agisse des ninjas, des filles du Raisins, des sixièmes ou des troupes du Dr Chaos. On peut d'ailleurs choisir de fuir, ou d'affronter ces ennemis, sachant qu'on disposera même de petits avantages en cas d'offensive de notre part. De très nombreuses activités annexes nous demanderont d'être un expert en QTE, comme ce challenge du plus gros étron qui s'offre à nous à chaque fois qu'on trouve des toilettes. Avec une difficulté qui oscille entre  deux et cinq étoiles, il faudra faire souffrir les manettes pour obtenir les scores les plus élevés, et ainsi grappiller encore quelques points d'XP. Avec cette dimension très RPG qui offre plus de liberté au joueur, forcément, la narration en pâtit un peu, et L'Annale du Destin offre finalement un rythme un poil moins soutenu que son prédécesseur.

South Park : L Annale du DestinEn fait, si la plupart des situations sont toujours très bien scénarisées avec une musique aux petits oignons, on ne retrouve plus de scène marquante très osée, comme celles qui avaient étés censurées sur console dans l'opus précédent. On comprend mieux pourquoi l'Annale du Destin est disponible dans une seule version, l'éditeur n'ayant pas voulu reproduire ce qu'on imagine être un casse-tête au niveau de la commercialisation. Autre petite déception, les voix françaises ne sont pas celles des doubleurs officiels comme vous le savez, ce qui fera bizarre aux habitués des diffusions télévisuelles. Les puristes se satisferont de la version originale, sachant qu'on peut par ailleurs tout mettre en français, sous-titres et menus compris. On regrettera aussi que le côté satirique de la série soit laissé sur le côté encore plus que dans Le Bâton de la Vérité, les créateurs misant le paquet sur l'humour scato bien gras. On aurait adoré pouvoir recroiser Al Gore, ainsi que d'autres personnages dont la présence critique la société américaine de manière plus subtile que le gros Cartman.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
67% Excité



Autres articles

South Park L'Annale du Destin : une démo gratuite disponible sur Xbox One et PS4 C'est par le biais d'un communiqué officiel qu'Ubisoft fait savoir qu'une démo gratuite de South Park : L'Annale du Destin est dès à présent disponible en téléchargement sur Xbox One et PS4. 24/10/2017, 17:01
South Park L'Annale du Destin : un trailer de lancement qui sent bon le pet foireux Ubisoft publie le trailer de lancement de South Park : L'Annale du Destin afin de prévenir tous les joueurs que le jeu est enfin disponible à la vente. La délivrance pour ceux qui l'attendent depuis des années. 18/10/2017, 10:57


Derniers commentaires
Par En VOSTFR le Mercredi 18 Octobre 2017, 13:56
comment osez-vous dire que la VF est potable...

dégueulasse oui...


Répondre
-
voter voter

Par seblegamer le Mardi 17 Octobre 2017, 0:13

likeSmall 23
Trop hâte de recevoir le mien >.<

@Moleman => Ouép comme sur le 1er tu peux jouer en vostfr ;)


Répondre
-
voter voter

Par Moleman le Lundi 16 Octobre 2017, 23:33
Est ce que la vostfr reste disponible pour la version française du jeu ?

Répondre
-
voter voter

Par Amator22 le Lundi 16 Octobre 2017, 16:00
Il est pas vendu avec le Nosolus Rift au fait?

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 4 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*