Resident Evil VII : le survival horror le plus flippant de sa génération ?


Resident Evil VII : le survival horror le plus flippant de sa génération ?Annoncé lors de l'E3 2016, Resident Evil VII devrait marquer un tournant dans la série créée par Capcom. Après avoir lorgné du côté du jeu d'action, la licence abandonne cette fois le Third Person Shooter pour nous proposer un jeu en vue subjective. Un changement radical pour la série, qui espère retrouver ses lettres de noblesse tout en revenant à ce qui a fait le succès des Resident Evil. Un choix étonnant de la part de Capcom qui semble vouloir avant tout faire écho au succès de la démo P.T., dévoilée par Hideo Kojima lors de l'E3 2014. Durant environ quatre heures, nous avons pu nous essayer plus amplement au jeu sur PS4. L'occasion de découvrir les combats de boss qui viendront ponctuer l'aventure, ainsi que quelques énigmes à résoudre pour se sortir de cette maison de l'enfer. Entre les jumpscares bien sentis et une pression permanente, Resident Evil 7 arrivera-t-il à faire flipper tous les joueurs en manque de sensations fortes ? Découvrez nos impressions dans la suite de l'article.

Resident Evil 7Lors de l'E3 2014, Hideo Kojima avait profité de la conférence de Sony pour annoncer le retour de la série Silent Hill sur console, tout en précisant qu'une démo, baptisée P.T, était immédiatement disponible sur le PlayStation Store, permettant de faire connaissance avec un nouveau style dans le jeu d'horreur où le joueur déambulait dans une maison sordide en vue FPS. Véritable carton auprès des joueurs et de la critique, la démo avait réussi à bluffer tout le monde. A tel point que lors de l'annonce du licenciement d'Hideo Kojima par Konami, de nombreux joueurs avait été attristés par l'annonce de l'annulation de ce nouveau Silent Hills. Face à ce succès monstre, Capcom en a profité pour capitaliser sur l'effet P.T. avec ce nouveau Resident Evil VII. Pour ce nouvel épisode, les développeurs abandonnent le TPS pour laisser place à un jeu horrifique à la première personne. Un choix radical de la part Capcom qui souhaite retrouver l'estime des joueurs après un Resident Evil 6 sans doute trop tourné vers l'action. Nous voici donc en vue FPS, dans la peau d'Ethan Winters, un jeune homme parti à la recherche de sa femme Mia qui a subitement disparu. Lors de notre session de jeu, nous avons démarré la partie à un point avancé de la démo (environ deux heures de jeu) où Ethan se retrouve au dîner de la famille Baker, une sorte de famille Ousbourne mais en beaucoup plus trash. Après avoir avoir refusé de goûter à la nourriture pourrie de Marguerite, la mère de famille, Ethan subit la colère de Jack, le père, qui décide de nous laisser seul avant de revenir s'occuper de nous. C'est à ce moment-là qu'on en a profité pour détacher nos liens afin de pouvoir tenter de s'enfuir. Et dès les premiers pas, la tension s'instaure sous les grincements du parquet, qui donnent l'impression d'avoir toujours quelqu'un dans son dos.


RETOUR AUX SOURCES


Resident Evil 7Dès lors, le joueur va devoir mener une enquête à la recherche d'indices dans le but de se sortir de cet enfer. Mécanique classique des Resident Evil, le gameplay obligeait le joueur à trouver différentes clés afin de débloquer l'accès à certaines pièces de la maison des Baker. Si les clés basiques permettent d'ouvrir des portes et des tiroirs, d'autres en formes d'animaux donneront accès à des portes spécifiques. Lors de notre essai, nous devions d'ailleurs trouver trois statues en forme de tête de chien afin d'ouvrir la porte d'entrée de la maison. Si ouvrir une porte n'est pas une énigme en soit, il faudra tout de même se creuser les méninges afin de trouver les clés, certaines étant cachées dans des objets spécifiques. En plus des clés, le joueur sera amené à résoudre plusieurs énigmes, sous forme d'ombres chinoises, permettant d'ouvrir des passages cachés au sein de la maison. Le terrain de jeu étant relativement réduit, il faudra bien faire attention à scruter tous les objets d'une pièce pour éviter de faire des allers et retours dans la maison. Dans l'ensemble, les énigmes sont relativement simples et une bonne mémoire vous permettra aisément de savoir quel objet utiliser et à quel moment. En revanche, les menus et autres interactions avec des objets ne mettent pas le jeu en pause et certains passages vous obligeront à vous organiser efficacement afin d'éviter de vous faire attraper pendant que vous êtes à la recherche d'un objet. En effet, si les énigmes constitueront une bonne partie de l'aventure, vous devrez avant tout survivre à la famille Baker et surtout le père, Jack, qui se fait un malin plaisir à vous chasser dans toute la maison.

En revanche, les menus et autres interactions avec des objets ne mettent pas le jeu en pause et certains passages vous obligeront à vous organiser efficacement afin d'éviter de vous faire attraper pendant que vous êtes à la recherche d'un objet. 


Resident Evil 7Outre la résolution d'énigmes, Resident Evil VII nous propose une version du jeu de cache-cache beaucoup plus gore. Comme nous vous le disions plus haut, la famille Baker nous a fait prisonnier et ils comptent bien ne pas nous laisser partir. C'est pourquoi Jack, le père de famille, fait des rondes dans toute la maison afin de vous retrouver. D'après Capcom, les déplacements du père ne sont pas scriptés et vous serez à tout moment susceptibles de tomber nez-à-nez avec votre pire cauchemar. Des moments riches en intensité où la peur et la panique prennent rapidement le dessus. D'autant plus que notre héros est loin d'être un sprinteur né. Si Jack Baker se déplace assez rapidement, Ethan, le héros, traîne bien souvent des pieds. Il faut donc être très prudent lorsqu'on avance, quitte à devoir se cacher derrière du mobilier afin de ne pas se faire repérer. Mais si vous pensiez que Jack était le pire de tous, vous êtes encore loin du compte. Marguerite risque elle aussi de hanter vos nuits. Si Monsieur Baker apprécie tout particulièrement les armes contondantes, Marguerite préfère quant à elle utiliser des insectes pour faire le sale boulot. En effet, vous serez amené à croiser des essaims de moustiques et autres autres bêtes géantes lors de votre aventure. Déjà que la maison n'est franchement pas rassurante, on vous laisse imaginer l'état dans lequel nous étions lorsque nous avons découvert des nuées de moustiques gros comme des ballons de football. Très honnêtement, il est difficile de faire le malin devant les ennemis et bien souvent, les joueurs auront tendance à se cacher afin d'éviter de se faire tuer mais aussi de gâcher des munitions puisque les membres de la famille Baker semblent pouvoir se régénérer.


BAKER & HOLOFORM
 

Resident Evil 7Ne pensez pas pour autant éviter tous les combats puisque lors de notre essai, nous avons eu le droit à trois combats de boss où l'on affronte les membres de la famille Baker. Relativement difficiles, les combats de boss vous demanderont de faire preuve d'un sang-froid à toute épreuve. Ces combats se déroulent dans de très petits espaces où le joueur devra en permanence surveiller ses munitions, mais aussi les mouvements de l'ennemi afin de ne pas se faire démonter en deux temps trois mouvements. Ici, le joueur devra fatalement aller à la confrontation et vous serez obligés d'utiliser vos armes afin de vous en sortir. Outre ces combats de boss, les joueurs seront amenés à rencontrer les holoforms, des monstres qui semblent recouverts d'une couche de pétrole et dont l'origine est encore inconnue. Contrairement aux membres de la familles Baker, les holoforms sont moins résistants et vous pourrez compter sur vos armes vous débarrasser d'eux. Lors de notre essai, les holoforms apparaissaient à des endroits bien précis et contrairement à Jack, vous ne pourrez pas les croiser à n'importe quel endroit. Néanmoins, si nous avons rencontré les membres de la famille Baker un à un, vous pourrez très bien vous retrouver avec plusieurs holoforms dans la même pièce. Heureusement pour vous, les monstres sont assez lents et vous laisseront un peu de temps pour vous décaler et viser correctement la tête. En effet, bien que plus faibles que Jack et le reste de sa famille, les holoforms restent tout de même assez costauds, et vous ne pourrez pas vous en débarrasser autrement qu'en visant la tête.

Outre ces combats de boss, les joueurs seront amenés à rencontrer les holoforms, des monstres qui semblent recouverts d'une couche de pétrole et dont l'origine est encore inconnue.

 

Resident Evil 7Si Resident Evil VII mise avant tout sur l'aspect survie, vous ne serez pas pour autant obligé de vous cacher en permanence. A l'instar des précédents Resident Evil, le joueur pourra compter sur un arsenal varié pour venir à bout des ennemis. Outre les classiques pistolets et fusils à pompe, nous avons pu essayer également le lance-flamme, lors de notre session de jeu. Si certaines armes seront disponibles simplement en les ramassant, d'autres vous demanderont de trouver chaque pièce séparément avant de pouvoir les assembler. Survie oblige, vos munitions seront comptées et vous devrez être vigilant en permanence afin d'éviter de vous retrouver à sec. Si le jeu recèle de cachettes où se trouvent des munitions, le joueur devra tout même créer ses propres munitions en combinant différents objets. En plus des armes et munitions, le joueur devra également faire attention à sa santé et pourra compter sur diverses potions pour récupérer après un affrontement violent. Là aussi, les joueurs seront amenés à trouver des matériaux tel que les plantes vertes afin de confectionner des potions de soins.


HORREUR ET COUP DE PRESSION
 

Resident Evil 7Vous l'aurez compris, Resident Evil 7 vous demandera d'être un collectionneur aguerri. Néanmoins, vous n'avez pas le sac de Mary Poppins avec vous et vous devrez en permanence faire attention au contenu de votre inventaire afin de ne pas manquer de place. Heureusement, les joueurs pourront compter sur les coffres, présents dans chaque salle de sauvegarde. Protégées des ennemis, ces salles vous permettront de souffler un peu avant de repartir dans l'antre des horreurs puisqu'aucun des ennemis ne peut y entrer. Les coffres sont tous liés entre eux et vous pourrez donc déposer des objets dans un coffre pour les récupérer plus tard dans un autre. Outre la sauvegarde et le stockage d'objets, ces pièces servent également à faire des emplettes. En effet, chaque pièce de sauvegarde contient des cages à oiseaux dans lesquelles se trouvent divers armes et bonus pour votre personnage. Pour les ouvrir, il vous faudra trouver les pièces antiques disséminés à travers toute la propriété des Baker. Certaines cages ne vous coûteront qu'une seule pièce quand d'autres vous en demanderont 5 à 6 ; les cages les plus chères renfermant souvent des objets puissants tel qu'un Desert Eagle, capable de faire plus de dégâts qu'un pistolet classique.

Resident Evil VII arrive à poser une ambiance presque paralysante où le moindre bruit sera susceptible de vous faire flipper comme jamais. 


Resident Evil 7Alors que Resident Evil 6 avait été vivement critiqué pour son ambiance, Resident Evil 7 semble bien parti pour être l'épisode le plus fidèle aux premiers jeux. Le level design s'avère jusque là très bon et certains éléments du décors ne seront pas sans rappeler certains lieux bien connus des joueurs de Resident Evil 1 & 2. Qui plus est, le jeu est plus propre graphiquement que la précédente démo, rendant ainsi les textures moins fades et l'aliasing beaucoup moins présent. La maison joue parfaitement son rôle de théâtre des horreurs et les pièces crasseuses, où chaque latte de parquet grince sous nos pieds, contribuant à renforcer l'immersion du joueur qui prendra un temps fou à scruter les pièces à la recherche d'indices pour progresser dans l'aventure. Resident Evil VII arrive à poser une ambiance presque paralysante où le moindre bruit sera susceptible de vous faire flipper comme jamais. Le seul petit bémol de notre session de jeu pourrait venir des bruits de pas. En effet, bien souvent, il nous est arrivé de sursauter à cause d'un de nos bruits de pas, qui arrive en décalé par rapport à l'image. Rien de bien grave, mais vu le stress imposé par le jeu, il serait préférable de ne pas se faire peur inutilement. Si la maison semble assez petite, ils semblerait que l'on ne soit pas au bout de nos surprises puisque les joueurs seront amenés à se rendre dans le jardin ou même dans une maison secondaire. Le terrain ne s'est donc pas entièrement dévoilé et Resident Evil 7 devrait encore nous réserver quelques surprises de taille le jour de sa sortie.

 


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
83% Excité



Autres articles

Resident Evil 7 : un premier trailer de gameplay pour le DLC consacré à Chris Redfield A quelques mois de la sortie du DLC "Not a Hero" de Resident Evil 7, Capcom nous offre un premier trailer de gameplay en compagnie de Chris Redfield. Une séquence qui n'a rien à voir avec le jeu original. 21/09/2017, 12:57
Resident Evil VII : une Gold Edition pour décembre avec tous les DLC Capcom a prévu de relancer l'intérêt autour de Resident Evil VII d'ici la fin de l'année avec une édition Gold dans laquelle on retrouvera tous les DLC sortis jusqu'à présent. On a le droit à un trailer pour l'occasion. 9 | 05/09/2017, 17:11


Derniers commentaires
Par Holo le Dimanche 22 Janvier 2017, 19:20
Après y avoir joué quasiment 3h je suis convaincu le jeu faitrailer son taf. L'ambiance est oppressante et les jump scare bien dosés. Seul point un peu flou pour le moment je ne vois pas le rapport avec la mythologie resident evil mais comme je le disais je ne suis qu'à 3h de jeu. Le scenario à encore le temps de se développer. Et puis c'est un tournant un renouveau comme l'a été resident evil 4 à son époque. Et il faut le dire la franchise en avait bien besoin !

Répondre
-
voter voter

Par El-Tuco le Samedi 17 Décembre 2016, 20:21

likeSmall 246
agora666 a écrit:En 6 épisodes, je pense que la série a montrée ses limites point de vue "guide du routard des complots infectieux"...Quel que soit le nom sur la jaquette, je trouve d'après la démo disponible sur le store, que le "titre" fait le boulot, et même plutôt bien...Maintenant, aux joueurs de régler le paradoxe qu'ils entretiennent vis-à-vis de l'apport de nouveautés et du respect(?) du matériau de base...Une vraie "évolution" après 6 titres...? Tant mieux!


J'ai envie de dire, on arrête pas une licence qui marche comme Resident Evil, même si Silent Hill prend la même direction, il serait peut-être temps d'innover, mais vu le genre survival horror, cela me parait difficile, voir impossible.


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Samedi 17 Décembre 2016, 18:54
herc a écrit:par contre dans sa situation, j'aurais plutôt tendance à me barrer en courant, mais pas à répondre à ce *%&# DE TELEPHONE !!!
lopl pareils je serais dansune voiture sur l autoroute a me manger des flash dans les dents lol


Répondre
-
voter voter

Par NovapolisJade le Samedi 17 Décembre 2016, 18:45
gwadek a écrit:résident evil 7 j'ai beaucoup de mal avec ce jeu le problème c'est le numéro 7 ^^, ça aurait été mieux que ce resident evil sois un reeboot plutôt qu'une suite.
100% d accord avec toi c est clair un reboot


Répondre
-
voter voter

Par gwadek le Mercredi 14 Décembre 2016, 13:27

likeSmall 234
résident evil 7 j'ai beaucoup de mal avec ce jeu le problème c'est le numéro 7 ^^, ça aurait été mieux que ce resident evil sois un reeboot plutôt qu'une suite.

Répondre
-
voter voter

Par agora666 le Mercredi 14 Décembre 2016, 12:07

likeSmall 345
En 6 épisodes, je pense que la série a montrée ses limites point de vue "guide du routard des complots infectieux"...Quel que soit le nom sur la jaquette, je trouve d'après la démo disponible sur le store, que le "titre" fait le boulot, et même plutôt bien...Maintenant, aux joueurs de régler le paradoxe qu'ils entretiennent vis-à-vis de l'apport de nouveautés et du respect(?) du matériau de base...Une vraie "évolution" après 6 titres...? Tant mieux!

Répondre
-
voter voter

Par Akectarus le Mercredi 14 Décembre 2016, 11:45
Pour moi, ce n'est pas du tout du Resident Evil... Il n'en est rien!!!
Je dirais que c'est un Silent Hill...ou encore à un Outlast !!
où sont les zombies, les infectés, et Ambrella ???

Je ne juge pas la réalisation, mais DSL, pour moi, ce n'est pas du RE


Répondre
-
voter voter

Par olimann le Mardi 13 Décembre 2016, 22:59

likeSmall 414
Le changement fait peur ! :lol:

Répondre
-
voter voter

Par herc le Mardi 13 Décembre 2016, 21:31

likeSmall 9
c'est vrai que ça y ressemble pas trop... mais bonne ambiance de bonne soirée qui s'annonce pour le héros !
ouiETnon a écrit:c'est un Silent Hill like... RE ce n'est pas ça de tout... ils auraient pu llancer une nouvelle franchise chez Capcom, personne ne fera le lien avec RE tellement ça y ressemble pas


Répondre
-
voter voter

Par herc le Mardi 13 Décembre 2016, 21:29

likeSmall 9
par contre dans sa situation, j'aurais plutôt tendance à me barrer en courant, mais pas à répondre à ce *%&# DE TELEPHONE !!!

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 14 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*