Test également disponible sur : PS4

Test Nier Automata : le studio PlatinumGames au sommet de son art

Test Nier Automata sur PS4 Hit JeuxActu
La Note
note NieR Automata 19 20

Lors de ses précédentes approches, NieR Automata n’avait dévoilé qu’une infime partie de son potentiel. Servi par un système de combat diablement efficace où 2B peut exprimer pleinement ses capacités, le jeu n'est pas seulement qu'un excellent beat'em all. Yoko Taro a en effet su profiter du travail de PlatinumGames pour nous proposer un jeu riche et profond, où l’histoire continue de dévoiler des surprises pleines d'émotions et d'intensité. D’une justesse rare dans ses propos, l’auteur nous amène à réfléchir en permanence sur notre condition tout en créant un lien immuable entre le joueur et les personnages qui peuplent le monde de NieR Automata. Avec pas moins de 10 à 15 heures pour finir la première trame principale et une trentaine d’heures pour conclure les autres boucles scénaristiques, les joueurs auront le loisir d’arpenter les différentes zones qui viendront joncher leurs aventures. L'aire de jeu est énorme et fait preuve d’un level design exemplaire. Entre l’absence de temps de chargement et les multiples embranchements qui permettent de découvrir des zones cachés, le monde de NieR Automata permet d’aborder avec plaisir la multitude de quêtes annexes. Bien sûr, le jeu souffre de quelques défauts techniques dont des textures pas toujours très belles et quelques zones assez vides, mais cela n’entache en rien la joie que l’on prend à découvrir quel mystère se cache derrière l’invasion des machines sur Terre.


Les plus
  • Un système de combat aux petits oignons
  • Un scénario captivant aux nombreux rebondissements
  • Une aventure humaine et profonde
  • Une zone de jeu gigantesque
  • Aucun temps de chargement
  • Des tonnes de passages secrets à découvrir
  • Le système de puces, qui permet de moduler à volonté son perso
  • Un bon équilibre entre trame principale et quêtes secondaires
  • Une bande-son magistrale
  • Beat’em all, shoot’em Up, RPG, le jeu mélange les genres à la perfection
  • Une fluidité à toute épreuve (60fps)
Les moins
  • Quelques environnements vides
  • Des textures pas toujours au top
  • Quelques redondances dans les trames scénaristiques additionnelles


Le Test

Après un premier épisode – qui malgré des lacunes techniques avait su séduire les joueurs les plus chevronnés –, NieR avait réussi à laisser entrevoir ce qu’aurait dû être le meilleur Action-RPG de la génération précédente de console. Sept ans après, Square Enix remet le couvert avec NieR Automata, toujours réalisé par Yoko Taro. Mais si le premier épisode avait fait confiance au studio Cavia, c’est au tour de PlatinumGames d’apporter sa patte artistique et ses mécaniques de gameplay. Longuement scruté par les joueurs et la presse spécialisée, NieR Automata a profité d’une campagne marketing maîtrisée, qui a su faire saliver le public tout en laissant un voile mystérieux autour du titre. En effet, malgré une démo et plusieurs previews, le jeu n’avait dévoilé qu’une infime partie de son potentiel et c’est avec entrain que l’on s'est plongé dans les aventures de l’androïde 2B.


Mise à jour de notre test publié le 06/03/2017 à 21:15

NieR AutomataEn l’an 11 945, l’Humanité est au bord de l'extinction suite à l’attaque d’extraterrestres accompagnés d’une armée de machines. Face à la menace, les derniers Humains se sont retranchés sur la Lune alors que les androïdes de l’organisation YohRa restent sur Terre pour repousser les machines et reprendre le contrôle de la planète. C’est dans ce contexte que notre héroïne 2B est envoyée dans une usine désaffectée afin d’éliminer une menace suspecte. A peine arrivée sur place, notre androïde aux airs de maid sexy, se retrouve en mauvaise posture face au Goliath, une machine gigantesque armée de deux scies circulaires. Après une première rencontre explosive, 2B perd son module de vol et se retrouve contrainte d’évoluer à pied au sein de l’usine. Aidée par l’éclaireur 9S, notre protagoniste va repartir de plein pied dans une confrontation épique contre le Goliath. Après une victoire difficile, nos deux compères sont dépêchés au sein d’une cité en ruine afin d’aider un camp de résistants, restés sur Terre lors de l’invasion des machines.
 

UN MONDE MÉCANIQUE BIEN HUILÉ

 

NieR AutomataAprès un rapide retour à la base YohRa, qui gravite autour de la Terre, 2B et 9S reprennent leur module de vol pour se rendre dans une cité en ruines, où les résistants ont de plus en plus de mal à repousser les machines. A peine débarqué dans la cité, on y découvre une ville où la nature a repris ses droits sur les constructions humaines. Une impression de grandeur s’y fait ressentir et ce n’est que lorsque l’on commence à explorer la ville que l’on se rend compte du potentiel énorme de l’aire de jeu où l’on sera amené à évoluer. Entre la cité en désuétude la forêt, le parc d’attractions ou encore le désert, le joueur aura fort à faire avant d’explorer les moindres lieux de la carte. D’autant plus que le monde de NieR Automata regorge de secrets et passages cachés qui dévoileront au fur et à mesure des recoins inexplorés. D’autres surprises viendront ponctuer votre aventure et c’est là qu’est toute la beauté de NieR Automata. A chaque fois que l’on pense avoir tout vu, on découvre une nouvelle zone qui provoque le dépaysement à coup sûr. Pour couronner le tout, l’exploration se fait de manière très agréable puisqu’il n’y a aucun temps de chargement entre les zones. Les seuls moments où vous devrez attendre sont lorsque que vous utilisez les modules de transfert, qui permettent de se déplacer rapidement d’un point à un autre de la carte. Mais si c’est un véritable plaisir d’évoluer à travers le monde de NieR Automata, ce n’est que lorsque que l’on dérouille des machines que l’on prend conscience de toute la force du titre.

 

Mais si c’est un véritable plaisir d’évoluer à travers le monde de NieR Automata, ce n’est que lorsque que l’on dérouille des machines que l’on prend conscience de toute la force du titre.

 

NieR AutomataA peine les premiers coups portés, on ressent tout de suite le savoir-faire de PlatinumGames en la matière. Outre les classiques Carré = coup léger et Triangle = coup lourd, le joueur peut aussi compter sur des déplacements ultra-rapides grâce au double-saut en appuyant sur Croix ou en esquivant les attaques grâce à la touche L. Toutes les actions se coordonnent parfaitement et permettent d’obtenir des affrontements dynamiques et nerveux qui demanderont aux joueurs d’être en alerte permanente. Le système d’esquive permet d’enchaîner les combos comme un fou-furieux sans pour autant rendre les combats trop faciles. En effet, chaque faux pas sera fatalement puni et il ne faut pas relâcher son attention plus d’une seconde, au risque de se faire toucher par un ennemi. Pour vous soutenir, vous aurez également à votre disposition le Pod, un petit robot capable de tirer sur les ennemis pendant que vous les assénez de coups. Très efficace, il deviendra très rapidement votre meilleur ami pour venir rapidement à bout de vos adversaires.

2B OR NOT 2B ?
 

NieR AutomataDans l’ensemble, les combats offrent des séquences visuelles magnifiques qui placent NieR Automata comme l’un des meilleurs jeux d’action que l’on ait pu voir récemment. Alors certes, de temps à autre, il est difficile de voir ce qu’il se passe à l’écran mais cela n'entâche en rien le plaisir que l’on prend tant la grâce de 2B au combat nous subjugue. Chaque mouvement semble souple et malgré la violence des combats, 2B nous donne en permanence l’impression de danser avec ses adversaires, dévoilant au passage sa culotte à qui veut bien la voir. En permanence, PlatinumGames fait preuve d’inventivité et ce ne sont pas les phases de shoot’em up qui vont nous faire dire le contraire. En scrolling vertical ou horizontal, les affrontements prennent une toute autre dimension où dextérité sera le maître-mot pour s’en sortir. Une excellente idée qui permet de varier les plaisirs et créer une dynamique toute particulière pendant les combats de boss, qui alternent entre phases de combat classique et shoot’em up. Alors bien sûr, NieR Automata ne transcende pas les différents genres qu’il explore, mais tout est tellement bien fait que l’expérience de jeu ne s’en fait que meilleure.

En permanence, PlatinumGames fait preuve d’inventivité et ce ne sont pas les phases de shoot’em up qui vont nous faire dire le contraire. 


NieR AutomataEn tout bon RPG qui se respecte, NieR Automata fait une place importante au loot et à l’équipement de votre personnage. Ainsi, le joueur aura à disposition quatre type d’armes pour exploser des machines. Outre les épées légères et les lances, le joueur pourra également compter sur des estramaçons ainsi que des gantelets. Pour exploiter au maximum le potentiel de votre arsenal, vous devrez passer par la case amélioration. Ces dernières peuvent être effectuées auprès des marchands d’armes et vous demanderont un certains nombre de composants pour être validées. Il faudra donc penser à ramasser tous les objets qui se trouvent sur votre chemin, mais aussi réaliser les quêtes annexes qui viendront joncher votre aventure. En revanche, à la différence de nombreux jeux du genre, vous n’aurez pas d’arbre de compétences pour améliorer votre personnage. En effet, NieR Automata mise sur un système de puces à équiper, qui permettront d’améliorer la santé mais aussi les techniques de 2B. Assez déroutant au départ, le système de puces vous permet de façonner à votre guise votre personnage. Si vous êtes du genre à vous débrouiller sans aucun affichage à l’écran, vous allez pouvoir supprimer toutes les puces de système, telles que la mini-carte ou votre barre de vie, ce qui va libérer de la place pour utiliser des puces d’amélioration. Des sacrifices qui seront grandement récompensés et qui vous permettront d’augmenter significativement la puissance de votre personnage. Si vous n’êtes pas du genre à passer des heures sur les améliorations, vous pouvez toujours faire appel à la configuration automatique des puces qui permet d’axer son personnage sur trois points : attaque, défense et équilibre. Mais à l’image d’un Dark Souls, chaque mort signifiera la perte de des puces installées sur votre automate. Vous devrez alors retourner auprès de votre corps afin de récupérer vos pièces, si durement acquises. Vous l’aurez compris, les puces vont rapidement jouer un rôle important dans votre aventure et les nombreuses quêtes annexes qui vous attendent ne seront pas de trop pour développer le potentiel de 2B à son maximum.

 

DU FER ET DES LARMES

 

NieR AutomataEn dépit des combats ultra jouissifs, NieR Automata peut également compter sur un scénario poétique et chargé d’émotions. Le conflit entre Humains et machines, mais aussi entre Androïdes et machines, permet de soulever de nombreuses questions philosophiques au sujet de nos comportements et notre approche du monde qui nous entoure. C’est réalisé avec justesse et l’humanisation des androïdes permet de s’attacher rapidement au duo que forme 2B et 9S. Malgré des combats toujours plus violents, la narration laisse place à un sentiment de calme qui pousse à s’attacher à chaque personnage secondaire que l’on croise. La trame scénaristique principale offre des instants d’émotions rares et arrive à nous surprendre jusqu’au bout. Avec ses divers embranchements et fins alternatives, le scénario évolue en permanence et certains détails que l’on remarque au début du jeu prennent une place importante par la suite. De même, les quêtes annexes profitent d’un soin tout particulier et si certaines s’avèrent redondantes et pas forcément utiles, d’autres sont au contraire passionnantes. Les questions existentielles soulevées par Yoko Taro permettent de s’attacher facilement aux personnages que l’on rencontre et c’est avec plaisir que l’on vient en aide aux populations locales. Certaines quêtes peuvent durer sur plusieurs objectifs et souvent, il vous faudra mettre en pause votre périple pour vous reconcentrer sur votre mission principale. D’ailleurs, si vous n’êtes pas du genre à vous encombrer des quêtes secondaires, rien ne vous empêche d’effectuer le scénario principal en ligne droite.

En dépit des combats ultra jouissifs, NieR Automata peut également compter sur un scénario poétique et chargé d’émotions.


NieR AutomataComme l’avaient promis les développeurs, NieR Automata ne tente pas de prolonger sa durée de vie en poussant les joueurs à effectuer des quêtes indépendantes de l’histoire principale. Bien sûr, les quêtes annexes ne seront pas de trop pour augmenter votre puissance mais dans l’ensemble, vous pourrez venir à bout de tous les obstacles grâce à votre seul talent. On ne va pas trop s’attarder sur les tenants et aboutissants du scénario, la campagne marketing du titre ayant volontairement occulté cet aspect pour préserver les surprises jusqu’au bout. Tout ce que l’on pourra dire, c’est qu’être resté dans le flou n’aura eu que du bon. Le scénario est prenant et les diverses questions métaphysiques posées par l’auteur nous prennent directement à la gorge. Un parti-pris sans doute aidé par les compositions magistrales de Keiiche Okabe, qui signe ici une bande-son incroyable où se mêlent musique classique et petites touches électroniques. Tantôt douces, tantôt brutales, les compositions du jeu nous transportent dès les premières notes et nous font qu’apprécier encore plus l'aventure.


ARIGATO MRS ROBOTO


NieR AutomataAprès avoir passé plus de 30 heures sur les diverses fins alternatives, NieR Automata nous laisse un sentiment d’exaltation permanente et la justesse des propos traités par Yoko Taro permet de se laisser facilement emporter par la narration du titre, au point d’occulter la répétitivité des tâches induites par l'aspect RPG. Malheureusement, la perfection n’existe pas et il fallait bien que NieR Automata fasse preuve d’une ou deux faiblesses. Si l’absence de temps de chargement est plus qu’agréable, on ne peut que regretter le vide de certains décors. A commencer par la ville qui affiche quelques textures assez fades et pas toujours attrayantes. Néanmoins, le jeu se rattrape grâce à sa fluidité exemplaire. C’est simple, le jeu ne ralentit jamais et ce malgré la quantité d'ennemis et d'effets visuels en tous genres. Les regrets s’estompent et laissent place au respect envers les équipes de PlatinumGames. L’autre grand bémol du jeu rend pour sa part la progression fastidieuse. A de nombreuses reprises, il nous est arrivé de commencer une quête secondaire pour découvrir après plusieurs vagues d’ennemis que notre niveau n’était pas assez élevé pour terminer la quête. Ce n’est pas dramatique mais une meilleure organisation du journal de quête aurait pu éviter de telles déconvenues.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
60% Excité



Autres articles

NieR Automata : un nouveau point sur les ventes du jeu Square Enix vient de faire un nouveau point sur les ventes de NieR Automata. Pour en apprendre davantage sur le sujet, vous savez ce qu'il vous reste à faire. 1 | 30/05/2017, 11:04
Gravity Rush 2 : voici en vidéo ce que donne Kat habillée en 2B de NieR Automata Après les images d'hier, Sony a décidé de montrer à quoi ressemble Kat lorsqu'elle revêt la tenue sexy de 2B, l'héroïne de NieR Automata, le beat'em all de PlatinumGames. Et c'est forcément très coquin... 27/04/2017, 12:28


Derniers commentaires
Par smartgeekclub le Samedi 18 Mars 2017, 10:00

likeSmall 1
Pas de polémique, le jeu est une vraie tuerie !!
le collector par contre ... très beau, mais bieeeen trop cher :D !

https://smartgeekclub.com/2017/03/18/se ... x-edition/

En version vidéo par ici :

https://www.youtube.com/watch?v=Fb6AJl3l83U

Enjoy Gamers ;)


Répondre
-
voter voter

Par mario59 le Dimanche 12 Mars 2017, 11:40
olimann a écrit:
mario59 a écrit:a l'image de Zelda (avec quelques défaults) nier automata subi le meme interet pour sa note 19 sur 20 alors qu'il n'ai pas exempt de defaults (graphisme pas terrible,enviroment vide ext...) mais les testeurs l'on bien compris le graphisme ne fait pas tout !!! comparé a horizon zero 18 sur 20... ! bravo platinium ! pour ce jeu meme si pour moi je préfére de loin bayonetta.....
Pourquoi un open-world, beat’em all/shoot’em-up cadencé à 60 images par seconde est moins beau que Horizon-zero-dawn?Et bien, la réponse est dans la question!Les graphismes n'ont aucun impact sur le gameplay. C'est la puissance de la console qui impose le choix technique.Soit privilégier la fluidité, soit privilégier les graphismes ou un compromis des deux.
mario59 a écrit:mais les testeurs l'on bien compris le graphisme ne fait pas tout !!!
Alors pourquoi tu nous saoules sans arrêt avec la Scorpio si tu penses que les graphismes ne font pas tout ?
parceque la scorpio sera capable de faire les deux ! puis vs faire jaser toi est ta copine agora lol...


Répondre
-
voter voter
2

Par agora666 le Samedi 11 Mars 2017, 17:39

likeSmall 332
olimann a écrit:
mario59 a écrit:a l'image de Zelda (avec quelques défaults) nier automata subi le meme interet pour sa note 19 sur 20 alors qu'il n'ai pas exempt de defaults (graphisme pas terrible,enviroment vide ext...) mais les testeurs l'on bien compris le graphisme ne fait pas tout !!! comparé a horizon zero 18 sur 20... ! bravo platinium ! pour ce jeu meme si pour moi je préfére de loin bayonetta.....
Pourquoi un open-world, beat’em all/shoot’em-up cadencé à 60 images par seconde est moins beau que Horizon-zero-dawn?Et bien, la réponse est dans la question!Les graphismes n'ont aucun impact sur le gameplay. C'est la puissance de la console qui impose le choix technique.Soit privilégier la fluidité, soit privilégier les graphismes ou un compromis des deux.
mario59 a écrit:mais les testeurs l'on bien compris le graphisme ne fait pas tout !!!
Alors pourquoi tu nous saoules sans arrêt avec la Scorpio si tu penses que les graphismes ne font pas tout ?
Misère, il va nous casser les gonades pendant de longs mois...Je me permets de te signaler que d'après mario59, qui est dans le secret des dieux, avec toute la sagacité dont il fait preuve, la Scorpio tjrs d'après lui affichera de très bon "graphiques"...6 teraflops pour afficher du Power point ou de l'excell...C'est un peu bête, non?


Répondre
-
voter voter

Par olimann le Samedi 11 Mars 2017, 16:03

likeSmall 400
mario59 a écrit:a l'image de Zelda (avec quelques défaults) nier automata subi le meme interet pour sa note 19 sur 20 alors qu'il n'ai pas exempt de defaults (graphisme pas terrible,enviroment vide ext...) mais les testeurs l'on bien compris le graphisme ne fait pas tout !!! comparé a horizon zero 18 sur 20... ! bravo platinium ! pour ce jeu meme si pour moi je préfére de loin bayonetta.....


Pourquoi un open-world, beat’em all/shoot’em-up cadencé à 60 images par seconde est moins beau que Horizon-zero-dawn?
Et bien, la réponse est dans la question!

Les graphismes n'ont aucun impact sur le gameplay. C'est la puissance de la console qui impose le choix technique.
Soit privilégier la fluidité, soit privilégier les graphismes ou un compromis des deux.


mario59 a écrit:mais les testeurs l'on bien compris le graphisme ne fait pas tout !!!

Alors pourquoi tu nous saoules sans arrêt avec la Scorpio si tu penses que les graphismes ne font pas tout ?


Répondre
-
voter voter

Par mario59 le Samedi 11 Mars 2017, 9:39
a l'image de Zelda (avec quelques défaults) nier automata subi le meme interet pour sa note 19 sur 20 alors qu'il n'ai pas exempt de defaults (graphisme pas terrible,enviroment vide ext...) mais les testeurs l'on bien compris le graphisme ne fait pas tout !!! comparé a horizon zero 18 sur 20... ! bravo platinium ! pour ce jeu meme si pour moi je préfére de loin bayonetta.....

Répondre
-
voter voter

Par olimann le Vendredi 10 Mars 2017, 18:15

likeSmall 400
Pas pour tout de suite malheureusement car d'autres bons jeux a finir.

Répondre
-
voter voter

Par otaku38 le Mercredi 8 Mars 2017, 19:56

likeSmall 97
j'ai hate de le recevoir ! et a mon avis apres last of gardian, Zelda sur switch et celui là , le niveau est très haut
le japon est de retour et c'est tant mieux car je commence a fatigué avec les AAA


Répondre
-
voter voter

Par ilamo le Mardi 7 Mars 2017, 18:17
archnophobia1 a écrit:Pulques environnements vides... c'est tout le jeu qui est vide. Bref un open world vraiment, mais vraiment vide. 19 c'est un peu trop une 16 sera parfait.

Retourne jouer a hello kitty online et laisse les grands apprécier les vrais jeux!

Edit modo
Hé cool, il a le droit d'avoir son avis.


Répondre
-
voter voter
2

Par agora666 le Mardi 7 Mars 2017, 10:21

likeSmall 332
Déjà que en temps normal, les jeux Platinium souffrent de la malédiction " Encensés par la critique, boudés par le public", je crains que le calendrier des sorties actuelles ne lui soit préjudiciable...

Répondre
-
voter voter

Par DonDoflamingo le Mardi 7 Mars 2017, 7:41

likeSmall 14
Mais les studios on pété un câble de sortir tous leur excellent jeu sur le même mois: Zelda, Horizon, NieR, Mass Effect Andromeda, etc...

Mais vous avez pété un câble comment voulez-vous que je suive le rythme comme çà bon sang X')


Répondre
-
voter voter

>> Voir les 16 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*