Test également disponible sur : 3DS

Test Monster Hunter Stories : quand Capcom se met à faire du Pokémon...

Test Monster Hunter Stories : le Pokémon-like de Capcom
La Note
note Monster Hunter Stories 14 20

Si Monster Hunter Stories ne révolutionne pas les RPG tels que Pokémon ou Yokai-Wath, le jeu parvient tout de même à tirer son épingle du jeu.  Facile d’accès, ce dernier se destinera avant tout aux plus jeunes qui souhaiteraient découvrir l’univers de la saga de Capcom en douceur. Avec ses graphismes colorés et un système de combat tactique mais pas trop difficile, Monster Hunter Stories promet de longues heures de jeu aux joueurs. Néanmoins, la redondance des quêtes secondaires et le manque de vie des différentes zones du jeu contribuent à rendre le tout moins attachant. Très vite le joueur se sent tenu par la main en permanence et la trop grande simplicité du titre pourra en décevoir plus d’un. De même, la chasse aux œufs de Monsties s’avère beaucoup trop générique et la part de hasard dans le choix d’un œuf risque de vite vous lasser. Malgré tout, Monster Hunter Stories saura combler les plus jeunes joueurs à la recherche d’une histoire assez légère et facile à comprendre. Les personnages du jeu sont attachants et la possibilité de collectionner des monstres, tous plus mignons les uns que les autres,  permet d’allonger la durée de vie de façon substantielle. En somme, Monster Hunter Stories est un RPG qui, sans briller par ses mécaniques de jeu, parviendra à contenter les fans de la saga les plus passionnés tout en touchant les plus jeunes.


Les plus
  • Des graphismes impressionnants pour la 3DS
  • Un système de fusion de monstre bien pensé
  • Une histoire facile à suivre et bien ficelée
  • La possibilité de collectionner les Monstie
  • Des combats tactiques sans être trop difficile
  • Un système de craft efficace
  • Une durée de vie conséquente pour les plus passionnés
  • Des personnages attachants
  • Des zones gigantesques...
Les moins
  • ...mais vide à souhait
  • La chasse aux oeufs, beaucoup trop simple
  • De même pour la récolte de ressources
  • Des quêtes secondaires générique
  • Un facteur chance dans les combats qui peut être rebutant
  • Il faut aimer faire des allers et retours


Le Test

Disponible depuis près d’un an au Japon, Monster Hunter Stories débarque enfin en Europe. Plébiscité au pays du soleil levant pour ses graphismes colorés, le spin-off de la licence culte de Capcom se démarque des autres jeux Monster Hunter grâce à une approche radicalement différente. Ici point de chasse aux monstres puisque ces derniers peuvent être capturés et dressés, un peu à la manière d’un Pokémon. Un titre qui s’adresse donc à un public beaucoup plus jeune et qui pourrait être une porte d’entrée idéale pour découvrir la série en douceur. Mais si le jeu combine un univers fort et un gameplay qui a maintes fois prouvé son efficacité, parviendra-t-il à tenir la dragée haute à des cadors tels que Pokémon ou Yokai-Watch ? La réponse dans notre test !


Monster Hunter StoriesLancée en 2004 sur PlayStation 2, la saga Monster Hunter a depuis conquis des millions de joueurs à travers le monde. Et si le planning de Capcom est plutôt chargé avec la sortie prochaine de Monster Hunter World sur PS4, Xbox One et PC, l’éditeur japonais n’oublie pas de préparer l’avenir avec Monster Hunter Stories. Destiné à un public plus jeune, ce spin-off de la série aura bénéficié d’un important traitement médiatique avec la sortie conjointe de l’animé « Monster Hunter Stories RIDE ON » fin 2016. Et pour rajeunir son audience, quoi de mieux que d’aller piocher dans les meilleures recettes ? Ainsi, le jeu troque la chasse aux monstres pour lorgner du côté de l’élevage de créatures imaginaires. Un concept bien connu et qui rappellera sans aucun doute le classique du genre, Pokémon. Mais si le jeu développé par le studio Marvelous emprunte beaucoup à son ainé, il profite néanmoins du riche patrimoine de Monster Hunter pour nous proposer une aventure bien différente.

 

TAKE A RIDE

 

Monster Hunter StoriesSi les monstres sont considérés comme des créatures dangereuses que seuls les chasseurs peuvent affronter, les habitants du petit village de Hakum ont une vision bien différente des choses. Ici, les chasseurs laissent leur place aux Riders, des humains capables de se lier d’amitié avec des monstres plus ou moins dangereux. Ainsi, c’est dans ce petit village en harmonie avec la nature que l’on commence notre aventure. On y incarne un jeune garçon ou une jeune fille (au choix) en âge d’accomplir le rite initiatique des Riders. Après avoir réussi votre test, vous recevez une pierre d’amitié qui vous permet d’apprivoiser les bêtes sauvages, également appelées Monsties. S’ensuit alors un long périple pour découvrir le reste du  continent et lever le voile sur un phénomène mystérieux qui contamine certains monstres. En sus, il faudra également partir à la recherche de votre meilleur ami Ren qui, après avoir perdu ses parents lors d’une attaque de monstres contaminés, a décidé de partir éradiquer ces derniers. Bien que le scénario s’avère relativement classique, il reste plutôt plaisant à suivre et le message écolo friendly du titre rend le tout particulièrement mignon et intéressant pour les enfants.

 

Monster Hunter StoriesAfin de partir à l’aventure en toute sécurité, le chef du village vous donnera un Velociprey, un dinosaure rapide qui fera largement l’affaire lors de vos premiers affrontements. Par la suite, vous allez bien sûr pouvoir agrandir votre collection de Monsties mais pour y parvenir, il va falloir récupérer des œufs et non pas capturer des spécimens. Dans les faits cela ne change pas grand-chose puisque la tâche est autrement plus simple, il vous suffit de vous rendre dans un nid de bêtes sauvages. Au fond de celui-ci vous pourrez trouvez plusieurs œufs et il faudra choisir celui qui vous semble le plus intéressant. Pour ne pas vous tromper dans votre choix vous pourrez compter sur votre compagnon félyne qui saura vous dire quand un œuf peut être vraiment important. Ce dernier jouera d’ailleurs un rôle de sidekick tout au long de l’histoire puisqu’il vous permettra d’obtenir de précieux indices sur ce que vous devez faire. Si le concept de chasse à l’œuf aurait pu être vraiment fun, le résultat est un peu plus décevant. En étant prudent, il est possible de ne rencontrer aucun monstre, ce qui rend la chasse rapidement générique. Le sentiment de répéter inlassablement la même opération se fait vite ressentir et bien souvent il faudra tout de même se fier au hasard pour savoir quel monstre sortira de l’œuf.

 

LE LAGOMBI DE PÂQUES

 

Monster Hunter StoriesSi vous pourrez compter sur des marqueurs pour forcer certains monstres à vous révéler leur tanière, ce qui vous assurera la capture d’un spécimen désiré, la chasse à l’œuf prend une toute autre dimension lorsque l’on débloque la capacité de Transmission. Cette dernière vous permet de fusionner les gênes de deux monstres afin que l’un d’eux obtienne de nouveaux pouvoirs et capacités. Dès lors la chasse à l’œuf devient beaucoup plus intéressante et augmenter au maximum les capacités des chaque Monstie devrait vous demander pas mal de temps. Si l’exploration des nids avait été plus palpitante, la formule aurait pu être parfaite. Malheureusement, seuls les plus acharnés verront le bout de ce long défi alors que les moins passionnés devraient vite faire l’impasse sur ce point. D’autant plus que le jeu reste assez simple et vous pourrez aisément vous en passer pendant une grande partie de votre aventure. Toutefois les plus jeunes devraient y trouver leur compte tant la bouille de certains Monsties nous donnent envie d’absolument les attraper.

 

Monster Hunter StoriesAu fur et à mesure vous allez donc pouvoir vous constituer une équipe de Monsties, tout plus puissants les uns que les autres, pour faire face aux nombreux combats qui vous attendent. A l’image des autres jeux du genre, Monster Hunter Stories mise sur des combats au tour par tour. Néanmoins, si bien souvent les monstres sont les seuls combattants, ici, votre personnage prendra également part à l’affrontement. C’est donc en duo que vous devrez composer chaque phase d’attaque. Pour ce faire, rien de plus simple, puisqu’il vous suffira de choisir entre trois types d’attaque : force, vitesse et technique. A l’image du Chifoumi, chaque type d’action à un avantage et point faible vis-à-vis des autres. Ainsi, il faudra choisir malicieusement son attaque pour ne pas être contré par l’ennemi. Chaque monstre possède des attaques de prédilections et après quelques combats vous pourrez facilement deviner le prochain coup de votre adversaire, ce qui vous donnera l’avantage. Attention tout de même, certains Monsties sont plus malins que d’autres et sont capables de changer de type d’attaque en plein combat, histoire de rendre les duels un peu plus ardus.

 

CHIFOUMI TIME

 

Monster Hunter StoriesPour faire plus de dégâts vous pourrez même combiner vos attaques avec celles de votre partenaire, à condition de cibler le même ennemi et réaliser une attaque de même type. En revanche, il faudra toujours gagner le chifoumi pour réaliser ce combo ultra puissant. Très vite, la synergie entre notre personnage et son Monstie joue un rôle important et vous devrez bien souvent changer de partenaire afin de pouvoir utiliser des attaques combo du type adéquat. De plus, lors des combats, une jauge d’amitié s’affiche au centre de l’écran tactile. Une fois remplie, cette dernière vous permettra de chevaucher votre Monstie pour obtenir plus de puissance. Vous pourrez alors utiliser une attaque spéciale qu’il sera possible d’améliorer en gagnant des duels contre l’adversaire. Pour couronner le tout vous pourrez compter sur des attaques élémentaires pour infliger plus de dégâts  Ainsi, par exemple, un monstre de type froid sera plus sensible à des attaques de feu. Malgré tout, si les combats offrent une certaine dimension stratégique, les duels façons Chifoumi prennent un peu trop de place. Très vite, on cherche juste à réaliser des attaques combos afin d’augmenter encore plus vite notre jauge d’amitié et utiliser notre attaque ultime. A terme les combats deviennent plus une formalité qu’autre chose et  vous n’aurez pas trop de mal à vous en sortir.

 

Monster Hunter StoriesDans l’optique où les combats seraient trop difficiles pour votre équipe, vous pourrez également compter sur de nombreux objets qui vous apporteront divers bonus. Pour en profiter vous devrez réaliser des recettes en utilisant des ingrédients qu’il vous faudra ramasser sur les bêtes ou à travers les différentes zones du jeu.  Assez simple à prendre en main, le système de craft vous permettra également de concocter des petits plats pour augmenter le niveau de vos monstres. Utile lorsque vous venez de capturer un Monstie, et que vous n’avez pas envie de basher du mob simplement pour lui faire gagner des niveaux. Bien sûr, votre héros ne devra pas partir au combat sans protections et vous pourrez aussi augmenter le niveau des différentes armes et amures à acheter au cours de votre aventure. Encore une fois la récolte de matériaux est primordiale et si vous souhaitez vous faciliter la vie, le passage chez le forgeron est fortement recommandé. Le craft joue donc un rôle important dans votre aventure mais malheureusement, la récolte d’ingrédients est tellement simple que même le plus fainéant des joueurs sera capable de réaliser la majeure partie des recettes du jeu.

 

C'EST BEAU, C'EST GRAND, MAIS C'EST VIDE...

 

Monster Hunter StoriesCette facilité déconcertante à trouver des ingrédients provient principalement du level-design des zones du jeu. Si ces dernières s’avèrent assez grandes pour un titre développé sur 3DS, elles restent tout de même terriblement vides. Mis à part des monstres et des ingrédients, vous n’aurez pas grand-chose d’autre à découvrir. Du coup on finit par errer dans les divers contrées du jeu sans vraiment réfléchir. Heureusement, la possibilité de monter sur ses Monsties permet d’ajouter un peu de fraîcheur à un voyage bien morose. Hors combat, chaque monstre possède une capacité spéciale qui pourra vous servir à trouver des ressources des naturelles mais aussi accéder à des endroits « cachés ». Encore fois, si l’idée aurait pu être vraiment sympathique, l’agencement des zones de jeu rend la recherche de ces spots beaucoup trop simple. Au final, vous devrez surtout faire des va-et-vient jusqu’à un village afin d’intégrer le Monstie avec la capacité adapté dans votre équipe. Pour enfoncer un peu plus le clou, les quêtes secondaires sont génériques à souhait et vous forceront encore une fois à faire des allers et retours en permanence.

 

Monster Hunter StoriesCe qui chagrine le plus dans tout ça, c’est que Monster Hunter Stories affiche des graphismes  impressionnant pour la 3DS. Le Cel-Sahding fait des merveilles et c’est avec plaisir que l’on part à la découverte des différentes régions du jeu. De même, les Monsties sont tous plus adorables les uns que les autres et ils feront mouche à coup sûr chez les plus jeunes. L’occasion parfaite pour eux d’en découvrir plus au sujet du bestiaire de Monster Hunter tout en s’amusant. La 3D stéréoscopique est vraiment réussie et apporte un véritable plus au titre ce qui nous fait encore plus regretter le vide des zones de jeu. Malgré son côté tout mignon, Monster Hunter Stories ne parvient pas à rendre l’exploration intéressante et les plus grands devraient rapidement terminer l’histoire principale. Les plus jeunes y trouveront tout de même leur compte grâce à des graphismes colorés mais aussi des dialogues bien écrits. La petite pointe d’humour apportée par notre ami félyne rend l’aventure beaucoup plus agréable et le message écologique transmis tout au long du jeu font de Monster Hunter Stories un parfait RPG pour les plus jeunes.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
67% Osef



Autres articles

Monster Hunter Stories : bientôt une démo sur l'eShop, un nouveau trailer à découvrir Nintendo fait savoir via Twitter qu'une démo de Monster Hunter Stories sera bientôt disponible sur l'eShop de la 3DS. Ce n'est pas tout, car on a également droit à une nouvelle vidéo du jeu. 01/08/2017, 11:59
Monster Hunter Stories vous dévoile ses nombreux monstres à chevaucher en vidéo C'est le 8 octobre que la série Monster Hunter s'offrira un de ses spin-offs les plus audacieux avec Monster Hunter Stories, qui prendra la forme d'un jeu de rôles plus classique. 16/09/2016, 15:45


Derniers commentaires


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*