Test également disponible sur : 3DS

Test Dragon Ball Fusions : la belle surprise que l'on n'attendait pas

Test Dragon Ball Fusions sur Nintendo 3DS
La Note
note Dragon Ball Fusions 16 20

A notre grande surprise, Dragon Ball Fusions pourrait être l’une des adaptations les plus sympathiques que l’on ait pu voir au sujet de la série d’Akira Toriyama. Bien que l’histoire ne soit pas des plus passionnantes, le concept de collectionner les combattants pour ensuite créer des fusions, que l’on a toujours imaginé quand on était ado, fonctionne à merveille. Le design de certaines fusions s’avère particulièrement réussi, à tel point que l’on aimerait un jour les voir dans l’oeuvre originale. Avec plus de 170 combattants, les possibilités de fusions sont ahurissantes et les joueurs devraient s’amuser pendant des heures à tester le système de fusion pour trouver le combattant qui leur plaît le plus. La chasse aux personnages devient encore plus intéressante grâce à un système de combat original, qui permet d’ajouter une touche de dynamisme aux traditionnels affrontements au tour par tour. Tactiques à souhait, les combats profitent d’un gameplay profond, qui demande une certaine réflexion pour être utilisé à son potentiel maximum. Très agréable à l’oeil, Dragon Ball Fusions nous replonge avec plaisir dans les aventures de Son Goku et ses amis malgré quelques bugs qui viennent un peu ternir l’expérience de jeu.


Les plus
  • Un système de fusion génial, qui donne lieu à des persos stylés
  • Des combats dynamiques et tactiques à souhait
  • Le système de capture des persos, difficile mais plaisant
  • Gros roster
  • Un nombre de fusions ahurissant
  • Le style Chibi, toujours aussi efficace
  • Des zones de jeu assez grandes, qui reprennent les lieux emblématiques de la série
Les moins
  • Un scénario pas folichon pour un sou
  • Des bugs viennent perturber les quêtes annexes
  • Le farming d’énergie pour débloquer les zones
  • L’outil de création de personnage, un peu limité


Le Test

Depuis que les fans de Dragon Ball ont pu découvrir les fusions de Trunks et de Son Goten, ou encore celle de Vegeta et de Son Goku, qui ne s’est jamais laissé à fantasmer sur le résultat de fusions autres avec des personnages diamétralement opposés ? Imaginez un peu la tête de la fusion entre Mr. Satan et Buu ou encore Cell et Freezer réunis. Des mélanges improbables mais qui nourrissent inlassablement l’imagination fertile des fans de la série, à la recherche du guerrier ultime. Mais si les débats sont longtemps restés sans fin, Bandai Namco pourrait mettre un terme à la question avec Dragon Ball Fusions. Sorti en août 2016 au Japon, le jeu aura mis un peu plus de six mois à arriver en France, au grand dam des fans. Sorte de Pokémon-like à la sauce Dragon Ball, le jeu saura-t-il garder le charme de la licence d’Akira Toriyama ? Notre verdict.


Dragon Ball FusionsFusionner tous les personnages de Dragon Ball ensemble, c’est un peu le rêve de tout adolescent qui découvre pour la première fois Gotenks et Vegito. Mais si pendant longtemps les fans avait dû nourrir leur imagination par eux-mêmes, Bandai Namco a décidé de concrétiser leurs fantasmes avec Dragon Ball Fusions. A l’inverse d’un Dragon Ball Xenoverse, Dragon Ball Fusions n’est pas un jeu de combat mais bien un RPG où s’entremêlent combats tactiques et collection de personnages. A l'image de Pokémon, les joueurs vont devoir recruter des combattants afin de réaliser des fusions plus folles les unes que les autres. Malgré son concept alléchant, Dragon Ball Fusions n’est pas exempt de petits défauts mais le titre peut s’appuyer sur de grandes qualités pour séduire les fans les plus chevronnés. Et en bon RPG qui se respecte, Dragon Ball Fusions vous demandera tout d’abord de créer votre personnage, masculin ou féminin. Après le choix du sexe, les joueurs ont l’opportunité de choisir entre le Terrien, le Sayan, le Namek, l’extraterrestre et le Majin. Chaque race possède bien sûr ses propres attributs. Les terriens peuvent compter sur une vitesse accrue alors que les Majins possèdent une puissance décuplée. Malheureusement, l’éditeur de personnage s’avère assez léger et vous n’aurez pas énormément de choix en ce qui concerne les traits physique de votre personnage. C’est un peu dommage, mais vous allez voir que l’on passe rapidement outre ce petit défaut. Une fois votre personnage créé, vous voici propulsé au côté de Pinich votre rival, et accessoirement meilleur ami.

 

TOUT EST BON DANS LA FUSION

 

Dragon Ball FusionsCe dernier, avide de puissance, décide de réunir les boules de cristal afin d’organiser un tournoi réunissant les meilleurs combattants de l’Univers. Suite à cela, Shenron va exaucer le souhait de Pinich, créant ainsi un lieu où l’espace et le temps sont totalement déréglés. Emportés dans ce monde, nos deux compères découvrent qu’ils vont devoir parcourir plusieurs zones afin d’atteindre le championnat interdimensionnel d’arts martiaux. Comme vous pouvez le voir, le scénario est relativement classique et il ne faut pas s’attendre à des rebondissements incroyables. Certains passages en surprendront quelques-uns mais dans l’ensemble, l’histoire sert avant tout de prétexte à réunir les personnages emblématiques de la série. Pour progresser jusqu’au tournoi d’arts martiaux, vous allez devoir débloquer une à une les zones qui se trouvent sur votre chemin. Pour ce faire, vous allez devoir récolter de l’énergie afin de briser la barrière spatio-temporelle qui vous sépare de la prochaine zone. Si les deux premières zones ne poseront pas trop de problèmes, la suite risque de jouer avec les nerfs des plus impatients. En effet, les deux premières zones ne demandent que deux types d’énergie pour être débloqués, alors que les suivantes en demandent cinq. Comme vous pouvez vous en douter, cela rallonge considérablement le temps d’exploration des zones et bien souvent, vous devrez farmer les combats alors que vous avez déjà réalisé toutes les quêtes proposées. A première vue, ce système ne semble pas des plus pratiques, mais se fait vite oublier lorsque l’on part à la chasse aux combattants.

 

FUSION "EX"EMPLAIRE

 

Dragon Ball FusionsComme son nom l’indique, Dragon Ball Fusions joue avant tout sur le fait de pouvoir faire fusionner tout plein de personnages de la série. Ainsi, au bout de quelques minutes, vous allez pouvoir effectuer une fusion classique entre Son Goten et Trunks, disponible uniquement en combat. Elle permet d’augmenter temporairement la puissance de Gotenks, sans pour autant le rendre invincible. Une fois votre équipe au complet, vous allez pouvoir apprendre à réaliser une Super Fusion, qui permet de fusionner cinq personnages en même temps. Limitée à une seule attaque, cette fusion est beaucoup plus puissante que la précédente et permet d’attaquer plusieurs ennemis en même temps. Mais ce n’est que lorsque le joueur pourra effectuer les fusions EX que Dragon Ball Fusions prend tout son sens. Pour faire simple, Bulma a inventé une machine qui permet de mélanger deux personnages de manière quasi permanente. En effet, si votre personnage restera fusionné tout le long de votre aventure, vous pourrez tout de même annuler le processus afin de mixer ces personnages avec le reste de votre collection. Certaines fusions donnent des résultats quelques peu étranges, mais dans l’ensemble, il faut bien avouer qu’elles sont vraiment réussies et mériteraient presque de terminer dans l’oeuvre originale de Dragon Ball. Si au départ les possibilités de création sont assez limitées, cela ne devrait pas être un problème lorsque vous aurez étoffé votre collection de combattants. Et c’est là qu'on comprend pourquoi le jeu nous pousse à effectuer une multitude de combat pour franchir les barrières spatio-temporelles.

 

DES POKÉBALLS ET DES KAMEHAME

 

Dragon Ball FusionsPour agrandir votre collection, vous allez devoir combattre et éliminer les adversaires à l’aide d’une attaque Zenkai, qui vous demandera au préalable de remplir une jauge d’Ultime. Si dans les faits, capturer un personnage ne devrait pas poser de problème, il faut tout de même noter certaines conditions qui peuvent rendre assez difficile la capture. Ainsi, il faudra absolument mettre K.O votre adversaire grâce à l’attaque Zenkai, bien que l’on ne sache pas exactement combien de dégâts l’attaque effectuera. C’est un jeu d’équilibriste qui se met en place et ne soyez pas étonnés si certains combattants vous glissent entre les doigts. En effet, lors des combats, des attaques de soutien peuvent être déclenchées sous certaines conditions. Ces dernières occasionnent de gros dégâts et il n’est pas rare d’épuiser la vie de son adversaire avant même d’avoir effectué une attaque Zenkai. C’est un peu perturbant au départ mais après quelques ratés, la capture d’ennemis n’aura plus aucun secret pour vous. Attention tout de même, si certaines attaques Zenkai pourront éliminer plusieurs ennemis en même temps, seul celui ciblé sera sauvegardé dans votre collection. Dans l’ensemble, le système de collection fonctionne très bien et l’on prend un malin plaisir à écumer les combats pour trouver le personnage qui pourrait compléter une fusions surpuissante.

 

PLUS TACTIQUE QU'IL N'Y PARAIT

 

Dragon Ball FusionsMais surtout, Dragon Ball Fusions tire son épingle du jeu grâce à un système de combat ultra efficace, qui rend la chasse aux combattants nettement plus agréable. A la manière d’un RPG, les combats se déroulent au tour par tour avec quelques petites subtilités. Ainsi, en bas de l’écran se trouve une barre d’action sur laquelle sont placés tous les personnages. Lorsque l’un d’eux atteint l’extrémité droite de la barre, c’est à son tour d’attaquer. Bien sûr, certains personnages possèdent une vitesse plus élevée leur permettant d’atteindre le bout de la barre d’action plus rapidement. Une fois que le personnage peut attaquer, il peut utiliser aussi bien des attaques au corps-à-corps que des Kikohas ou des attaques ultimes. A l’image de la faiblesse eau/feu/plante de Pokémon, Dragon Ball Fusions mise sur un système de faiblesse vitesse/puissance/technique, où chaque élément possède un type d’attaque plus puissante et un autre auquel il résiste moins. Là aussi, il faudra penser à établir un plan d’attaque précis pour maximiser la puissance de vos coups. Néanmoins, un système proche du "Shi Fu Mi" permet de parer les attaques ou d’éviter la garde de l’adversaire. Cela rajoute un peu de piment au combat et ce système pourra avoir une incidence directe sur les combats. Lorsque votre adversaire pare votre coup, sa puissance est largement réduite. On assiste alors à des renversements de situations complètement fous et un combat qui semble gagné d’avance peut vite s’avérer plus difficile que prévu.

 

Dragon Ball FusionsDragon Ball oblige, vous pourrez compter sur des attaques spéciales tirées directement du manga pour venir à bout de vos adversaires. Et là aussi, les développeurs n’ont pas fait les choses à moitié. Toutes les attaques sont présentes dans le jeu et représentées fidèlement, ce qui donne lieu à des affrontements dynamiques, et qui malgré les limitations techniques de la 3DS, envoient du lourd. Pour ajouter un peu plus de stratégie, sachez que les ennemis peuvent être projetés sur leurs coéquipiers, qui se retrouvent pris eux aussi dans l’attaque. Vous pouvez aussi les projeter sur vos compagnons afin d’occasionner plus de dégâts sur un seul et même personnage. Mais surtout, vous pouvez expulser un ennemi hors des limites du terrain, le faisant ainsi retourner au début de la barre d’action et le privant de son tour d’attaque. Vous l’aurez compris, les combats offrent une dimension stratégique importante et si vos calculs sont bons, vous pourrez réaliser des scores de dégâts records. A vous donc d’utiliser au mieux les compétences de vos personnages tout en anticipant les attaques ennemies.

 

LE STYLE CHIBI SANS CHICHI

 

Dragon Ball FusionsLes combats profitent de graphismes alléchants pour la 3DS, qui retranscrivent parfaitement les attaques mythiques de Son Goku et de ses compères. Les zones de jeu proposées sont relativement grandes et affichent un niveau de détails important pour le genre. On retrouve tous les lieux emblématiques de la saga et c’est avec plaisir que l’on vole à travers toutes les zones à la recherche de lieux cachés, susceptibles d’abriter des Dragon Ball ou des personnages rares. La modélisation des personnages, façon Chibi, rend finalement très bien à l’écran et le choix de design de certaines fusions s’avère excellent. Côté contenu, les joueurs auront de quoi faire avec plus de 170 personnages à capturer et des quêtes annexes à gogo. Seul petit bémol, le jeu fait face à quelques glitchs qui empêchent de découvrir certains objets nécessaires à la validation d’une quête. C’est assez embêtant et cela pousse parfois les joueurs à tourner en rond bêtement. Pour remédier au problème, il suffit de changer de zone et revenir sur le lieu de quête pour voir apparaître les objets. On perd du temps mais heureusement, le fast travel permet de réduire un peu les temps de déplacements.

 


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
 Osef



Autres articles

Dragon Ball Fusions : Trunks et d'autres personnages censurés en Europe, voici pourquoi Disponible depuis quelques jours en Europe, Dragon Ball Fusions fait déjà face à une polémique qui va faire grincer les dents des fans. Et pour cause, de nombreux éléments ont été modifiés à l'image de l'épée de Trunks ! 1 | 23/02/2017, 12:17
Dragon Ball Fusions : Vegeto Blue et Black Goku seront dans le jeu ! Disponible au Japon depuis l'été 2016, Dragon Ball Fusions arrive dans quelques semaines chez nous. Bandai Namco nous fait savoir que Broly Rose, Vegeto Blue et Black Goku seront de la partie grâce à un patch. 1 | 27/01/2017, 13:11


Derniers commentaires
>> Soyez le premier à donner votre avis


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*