Switch : l'émulateur NES est déjà piraté afin de rajouter des ROMs


Switch : l'émulateur NES est déjà piraté afin de rajouter des ROMs
À peine un jour après la sortie officielle de l'émulateur NES du Nintendo Switch Online, les hackeurs et autres développeurs de logiciels homebrew ont déjà trouvé comment rajouter les jeux qu'ils veulent à cette application. En fait, la facilité avec laquelle l'opération a pu être réalisée est déconcertante, car en réalité, l'émulateur de la Switch est simplement un portage du système d'exploitation qui équipe la Nes Mini Classic Edition. Cette dernière ayant été piratée depuis belle lurette, les pirates n'ont eu qu'à utiliser la même méthode pour pouvoir enrichir la liste de jeux disponibles sur Switch.
 
L'application devant se connecter à internet au moins une fois par semaine (ce qui nous rappelle étrangement une des features de la Xbox One lors de son annonce) pour que les jeux restent accessibles, il faudra voir si Nintendo pourra sévir contre les pirates ou pas. Quoi qu'il en soit, cela ne calmera pas les joueurs qui râlent contre le Switch Online payant du fait de sa vulnérabilité aux pirates et autres hackers, ces derniers étant particulièrement actifs sur Splatoon 2.
 

Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
100% Blasé



Autres articles

Nintendo Switch : un cadenas pour empêcher les enfants de jouer sans l'autorisation des parents 3Dexpressions, une société spécialisée dans l'impression d'objets en 3D, a conçu un système empêchant l'accès à la Nintendo Switch sans l'autorisation parentale. 4 | 15/10/2018, 10:24
Nintendo 64 Mini : des images de la console ont visiblement fuité, une annonce bientôt ? Faisant l'objet de rumeurs depuis un bon bout de temps, la Nintendo 64 Mini serait sur le point d'être révélé par Nintendo. Des photos volées viennent en effet d'apparaître sur Internet. 13 | 15/10/2018, 09:32


Derniers commentaires
Par Shikonai le Vendredi 21 Septembre 2018, 8:39
Ce que le peuple oublie, c'est que ce logiciel est offert gratuitement pour un abonnement online. Dans tous les cas, il faut payer l'abonnement pour profiter des jeux... pourquoi se casser la tête sur quelque chose de gratuit ? (que ça soit en tant que commerçant ou client)

Répondre
-
voter voter

>> Voir la réponse dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*