State of Decay 2 : on y a joué, faut-il s'inquiéter pour la prochaine exclu Microsoft ?


State of Decay 2 : on y a joué, faut-il s'inquiéter pour la prochaine exclu Microsoft ?

Adoré par certains, trop buggué pour d’autres, State of Decay a su se créer une base de fans hardcores, et ceci malgré des défauts évidents. Voilà bien la preuve que le fond ce titre d’action/gestion de Undead Labs, clairement orienté survie, était bien pensé et offre un grand nombre de possibilités, mais aussi et surtout, des dizaines d’heures de fun. Avec un tout nouveau mode cooperatif implémenté directement dans le jeu, State of Decay II a donc de quoi apater les amoureux de la première heure et même, peut-être, de nouveaux venus. En tout cas, Microsoft y croit ! Et nous ? Réponse dans quelques lignes.


State of Decay 2Le Xbox Game Pass est une bonne affaire pour qui est certain de prendre le temps de terminer un jeu par mois. En effet, pour 9,99€ mensuel, cet abonnement permet de profiter de plus de 150 titres à l’heure où nous écrivons ces lignes. Mais son veritable intérêt reside dans la possibilité de bénéficier de tous les prochains AAA de Microsoft à leur sortie. Fer de lance de cet abonnement star du moment pour la firme de Redmond, Sea of Thieves a fait le bonheur de la plupart des abonnés le mois dernier, même si certains joueurs jugent qu’il manque encore de contenu (et ce n’est pas faux). Ce mois-ci, le 20 mai pour être précis, ce sera au tour de State of Decay 2 de motiver les plus réticents. Le titre s’avère donc doublement important : A la fois pour Microsoft et les développeurs qui ont mis tout leur coeur dans ce genre qu’ils affectionnent tant, le jeu de survie au milieu des zombies. Undead Labs nous a fait découvrir cette suite en nous la présentant simplement : “il s’agit du jeu de survie ultime à l’apocalypse zombie”. Tout un programme qui résonne en moi tant j’ai déjà pris de plaisir sur le premier State of Decay. Néanmoins, malgré mon fanboyisme, j’ai essuyé pas mal de déconvenues sur cet épisode et cette preview était l’occasion de verifier si tous les bugs, et autres problèmes techniques, avaient bien disparus dans cette suite. Soyons clairs, la réponse est non et même si, une fois encore, le fond du jeu est bon et que le plaisir est souvent au rendez-vous, des soucis techniques récurrents viennent clairement gâcher le plaisir sur cette version quasiment finale. Alors, faut-il s’inquiéter d’ici la sortie prevue dans trois semaines ? La réponse est oui, meme si Microsoft nous a bien precisé, suite à nos feedbacks, que ce n’était pas la version la plus avancée. Quoiqu’il en soit, voici nos impressions sur State of Decay 2, un titre plein de promesses qui doit encore faire ses preuves sur la forme.

 

THE WALKING STATE

 

State of Decay 2La forme, parlons-en. C’est là que tous les joueurs attendent les développeurs et force est de constater que State of Decay 2 est nettement plus propre que son ainé. C’est assez coloré et la direction artistique colle bien aux choix des développeurs concernant l’ambiance. Souvent pesante et triste, l’atmosphère fait entièrement partie du titre et compte tenu de son univers zombifié, le résultat est à la hauteur de mes espérances. Pour autant, il y a encore pas mal de soucis sur les contacts entre le personnage que vous incarnez et certaines structures, ce qui rend les interactions avec les décors parfois laborieuses. En résumé, l’ensemble est plus réussi que dans le premier volet, mais ce n’est pas encore ça. Si je vous parle de ces fameux contacts avec les structures, c’est justement parce que vous allez parcourir beaucoup de chemin et explorer énormément de lieux dans State of Decay 2. En effet, votre quotidien se résume souvent à récolter des denrées volées dans les maisons autour votre base. Armé, vous pourrez éventuellement y aller en force, mais lorsque la nuit tombe et que les zombies sont plus nombreux, il est largement préférable de vous déplacer discretement. Une notion importante que l’on retrouve dans le gameplay : si vous fouillez trop rapidement certaines armoires, le bruit pourrait faire rappliquer les zombies. Ainsi, il vaut mieux prendre votre temps pour rester discret, et abattre un ou deux macabés dans le calme, afin d’éviter d’être submergé pendant votre exploration. Dans le pire des cas, la fuite est encore la meilleure des solutions. A ce propos, les véhicules et le pilotage ont été entièrement retravaillés dans ce nouvel opus. Le résultat est efficace puisque nous sommes loin des savonettes du premier SoD, sans pour autant être face à la finesse d’un Forza, soyons clairs. Tant mieux d’ailleurs car ce n’est pas ce que l’on demande au jeu.

Une notion importante que l’on retrouve dans le gameplay : si vous fouillez trop rapidement certaines armoires, le bruit pourrait faire rappliquer les zombies. Ainsi, il vaut mieux prendre votre temps pour rester discret, et abattre un ou deux macabés dans le calme, afin d’éviter d’être submergé pendant votre exploration.

 

State of Decay 2Que feriez-vous après une apocalypse zombie ? Voilà la question que pose State of Decay 2. La plus logique des réponses est la suivante : se regrouper avec des survivants, établir un camp et tenter de tenir le plus longtemps possible. Le but du jeu est donc celui-ci : maintenir en vie sa communauté et explorer les environs de votre base. Une fois certaines denrées récoltées, à vous de créer des potagers, des transformateurs pour installer l’électricité, des barricades, des garde-mangers, une infirmerie, une radio pour tenter de communiquer avec d’autres groupes isolés, etc. Rien que cela vous occupera déjà pas mal de temps, d’autant que chacun de vos citoyens peut être incarné et peut développer plusieurs capacités pour en faire un véritable guerrier à l’arme blanche, un survivant hors pair, un champion de la course à pieds (pour ramener les denrées plus vite), un sniper émérite, etc. C’est au choix ! A vous donc d’exploiter au mieux les capacités de chacun en fonction de vos besoins. De plus, outre votre héros du moment, vous pouvez faire venir avec vous d’autres acolytes (jusqu’à trois) dirigés par l’IA. Mais attention, toute mort dans le jeu est définitive, donc tâchez de ne pas exposer votre héros ou votre groupe bêtement. Ainsi, chaque action demande réflexion avant d’être lancée. Allez vous entrer dans cette maison lorsque les zombies en seront sortis ou allez vous foncer, arme à la main, pour faire le ménage rapidement et passer à la suivante ? Tout choix a ses conséquences et vous expose, plus ou moins, à divers dangers. Tout l’intérêt de SoDII se révèle ici. Vous l’aurez compris, il faudra toujours peser le pour et le contre avant d’entamer une action, sans quoi vous risquer de le payer cher.

 

ZOMBIE APOCALYPSE

 

State of Decay 2Les propos évoqués plus haut sont d’autant plus vrais que les zombies ne sont pas de simples cadavres rampants. Non, il y a des dizaines, que dis-je des centaines de maccabées qui attaquent par petits groupes successifs, mais il y a aussi des zombies criards qui vous cassent les oreilles au point de vous handicaper momentanément (le temps de vous boucher les oreilles), il y a ceux qui explosent avant de mourir (et vous exposent à la zombification) et, enfin, il y a les "big boys", comment disent les développeurs. Ces derniers font deux fois la taille d’un humain, en hauteur et en largeur ! Ces mini-boss sont extrêmement dangereux et se mèlent à la meute des autres zombies. Pour vous donner une idée, ils sont capables de résister à l’impact d’une voiture lancée de plein fouet ! Là encore, il faudra la jouer stratégique, trouver leur point faible et parvenir à les vaincre en cas d’attaque. Et le pire dans tout cela, c’est que nous n’avons sans doute pas encore croisé toutes les sortes de zombies existantes…

Les propos évoqués plus haut sont d’autant plus vrais que les zombies ne sont pas de simples cadavres rampants. Il y a aussi des zombies criards, ceux qui explosent avant de mourir et, enfin, il y a les "big boys" qui font deux fois la taille d’un humain, en hauteur et en largeur !

 

State of Decay 2Si l’action/exploration est une partie importante de State of Decay 2, tout comme les combats à la machette ou avec les dizaines d’armes à feu disponibles dans le jeu, l’autre élément essentiel n’est autre que la gestion de votre communauté. Outre la base, dont nous avons déjà parlé, il faudra faire attention au morale des troupes et les aider dans leurs missions personnelles (trouver un être cher, le recruter, ramener un souvenir important de l’extérieur, etc.). Tout un tas de petites missions (au delà de la principale) qui donne de la renommée (influence dans le jeu en anglais) au sein de votre groupe de survivants à chaque personnage incarné. Car oui, le but est bel et bien de réussir à rendre tout le monde à peu près heureux, tant que cela soit possible en cas d’apocalypse zombie, de faire tenir votre camp sur la longueur en répondant à ses besoins et de parvenir à faire d’un de vos camarades un véritable leader pour qu’il puisse, par exemple, prendre votre suite. A vous, enfin, de tracer votre chemin pour créer une nouvelle communauté et écrire une page inédite de votre histoire. Mais tout ne sera pas simple car si les zombies sont une véritable plaie dans ce monde, il vous faudra aussi compter sur les problèmes entre groupes d’humains et, là encore, faire des choix cruciaux : Piller vos voisins, entrer en guerre avec eux ou faire la paix et se serrer les coudes (sans pour autant pouvoir obtenir certaines denrées qu’ils veulent se garder discrêtement). Oui, vous l’aurez compris, SoDII a quelque chose de la série The Walking Dead et c’est bien cela qui fait sa force.

 

ALL TOGETHER

 

State of Decay 2Feature inédite dans ce State of Decay 2, la coopération permet à trois joueurs de rejoindre votre partie (ou à vous de rejoindre celle d’un autre). Ainsi, les trois personnages de votre communauté qui vous accompagnent sont remplacés par de vrais joueurs. Présents pour vous prêter main forte, ils récupèrent eux aussi des récompenses spéciales qu’ils pourront bien entendu emporter dans leur partie. Une bonne idée qui permet de profiter du jeu ensemble et de jouer plus subtilement qu’avec l’I.A. Pendant cette préview, nous avons eu l’occasion de le comprendre à de nombreuses reprises, mais l’expérience était gâchée par certains bugs téléportant un joueur par ici, un autre par là… De même, les collisions ou les interactions avec certains environnements, défaut déjà évoqué en solo, étaient encore plus complexes à gérer. Pour exemple, il fallait s’y reprendre à cinq ou six fois dans certains cas pour rentrer à quatre joueurs dans un véhicule. Voilà qui a de quoi agacer, même si ça nous a fait marrer dans un premier temps, surtout lorsque les zombies étaient sur le point de nous encercler et que le dernier joueur de notre groupe n’arrivait vraiment pas à grimper à l’arrière de notre camionette.

 

State of Decay 2 est, sur le papier, un bon jeu de survie zombie, c’est indéniable. [...] Pour autant, trop de bugs viennent entacher l’expérience aujourd’hui pour un titre de cet acabit.

 

State of Decay 2State of Decay 2 est, sur le papier, un bon jeu de survie zombie, c’est indéniable. A la fois sombre par son ambiance et prenant par son action stressante, le tout en étant intelligent grâce à ses systèmes de récolte, de construction de base et de gestion de la communauté, le titre de Undead Labs m’a clairement séduit. Il proposera, à n’en pas douter, des heures de jeu à la fois amusantes et originales à tout joueur qui sera sensible à son univers. Pour autant, trop de bugs viennent entacher l’expérience aujourd’hui pour un titre de cet acabit. Et à trois semaines de la sortie, cela n’a rien de rassurant. Espérons donc que la version finale sera excemptée de l’ensemble de ces soucis techniques pour nous offrir une expérience unique à la hauteur des promesses du premier volet, et pour savoir si vous avez l’étoffe d’un leader dans un monde zombifié jusqu’à la moelle.


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
67% Joyeux



Autres articles

State of Decay 2 : le succès continue avec plus de 3 millions de joueurs annoncés, des DLC pour fêter ça State of Decay 2 continue son ascension impressionnante avec l'annonce de plus de 3 millions de joueurs au total. Une belle occasion de livrer plusieurs contenus additionnels, payants comme gratuits. 6 | 28/06/2018, 17:06
State of Decay 2 : déjà 2 millions de fans ont joué au jeu, les statistiques augmentent Microsoft annonce avec fierté des nouvelles statistiques impressionnantes concernant sa dernière exclusivité State of Decay 2. Comme quoi, les morts-vivants ont toujours la cote. 31 | 05/06/2018, 16:49


Derniers commentaires
Par Bryan25 le Mardi 15 Mai 2018, 23:57

likeSmall
Je dois dire que je n'étais pas trop hype pour ce jeu au départ mais après réflexion et avoir regardé les infos et tout, je commence à m'y intéresser avantage.

Répondre
-
voter voter

Par El-Tuco le Lundi 7 Mai 2018, 22:40

likeSmall 3839
marsjajan1 a écrit:La ca commence sacrément à se voir votre desamour pour la Xbox, franchement rien que quand on voit le titre...ca se fait pas. Jamais vu un titre comme ça pour PS4 et pourtant je m'en fout royalement de cette guerre à la con entre console


Non je ne suis pas d'accord du tout. Je suis joueur Xbox de la première heure et force est de constater, que la direction Microsoft de Redmond à progressivement délaisser les exclusivités boites pour les bons jeux (voir de très bons jeux) démat sur le Xbox Live et Steam. On parle plus de la PS4 sur les sites jvs et de ses exclusivités AAA matérialisés parce qu'elles sont en vente grand public, là est toute la différence. A contrario, Forza 7 sur Xbox One X à fait l’unanimité dans la presse parce que c'est un jeu extraordinaire mais cela reste une exception. Le reste du catalogue One ne brille pas de par sa qualité ou d'originalité. Tout le monde attend la déferlante d'exclusivités sur Xbox One X ("la console qui tue la concurrence") que Phil Spencer à promis depuis des mois...

Si un constructeur ne communique pas sur les jeux dédiés à sa console, comment les rédactions jvs font-elles pour tester et développer une critique argumentée sans information précise sur un titre !??
Il est facile ensuite de montrer du doigt les rédactions en les accusant d'être PRO-SONY et anti MS! La belle affaire...Bullshit!


Répondre
-
voter voter
1

Par Napoleone le Lundi 7 Mai 2018, 21:59

likeSmall 855
Apres visionage le jeu me plairai bien franchement . Les mis a jours viendronta sa rescousse

Répondre
-
voter voter

Par stateofwar le Vendredi 4 Mai 2018, 19:18
SOD1 jeux hyper bugué = 23€ 362heures de jeu

GOW4 = 60€ 28heureds de jeu

ça se passe de commentaires ...


Répondre
-
voter voter
1

Par windurst le Mercredi 2 Mai 2018, 21:26

likeSmall 529
pa347 a écrit:rien à voir avec le fait d'être pro PS ou pas, un jeux de cet envergure ne doit pas être aussi pourri à 3 semaines de sa sortie, playstation ou xbox, peu importe ....pour inFo Julien Chieze s'est extasié sur CUPHEAD et c'est sur XBOX, e là par contre tu n'en parles pas...les retours sur ce jeux sont les mêmes sur tous les sites et tout le monde espère un bon travail avant la sortie du jeux donc arrêtes de faire ta victime , par ce que on descend un jeux xbox... quand c'est bien il faut le dire, quand c'est pourri aussipour le jeux Sea of Thieves, c'est joli, innovant, mais c'est une coquille vide pour la part


Qu'est-ce que tu chantes à balancer "fais pas ta victime" ! Je suis victime de rien, je fais juste un constat et pour ce qui est du jeu, encore une fois, la beta test technique arrive mais ça on n'en parle pas, comme toujours. Ensuite, si pour toi et tes potes pro-S affirment que Sea of Thieves est une coquille vide alors bien des jeux le sont aussi. Tout dépend de quel type de joueur on est car alors, on peut dire qu'un jeu de foot, c'est rien d'autre que le même décor avec 22 petits joueurs qui tapent dans un ballon ou une course de voitures, c'est des caisses qui tournent en rond et ainsi de suite... Mais pour ceux à qui ça intéresse, un jeu de foot, c'est palpitant etc....
Alors, facile de la part de la presse française, encore une fois toute acquise à la PS4, de critiquer ce jeu "rempli" de bugs alors qu'il n'est pas encore sorti et bien d'autres jeux sont sortis bourrés de bugs et comme c'est la mode aujourd'hui, il y a toujours un patch dès la sortie pour corriger la majeure partie d'entre eux.
Alors, c'est bien beau de parler et de critiquer mais il faut parfois creuser un peu plus ;)


Répondre
-
voter voter
2

Par pa347 le Mercredi 2 Mai 2018, 10:34
windurst a écrit:
Zlatoune a écrit:Jeuxvideo.com : rassurant sur son ADN, inquiétant sur sa finitionGameblog : On a joué à State of Decay 2, nos impressions en mode bonne et mauvaise nouvellesJulien Chièze : State of Decay 2, c'est mal barréT'en veux encore ?
Facile de descendre un jeu (comme par hasard un jeu xbox, et jugé par des sites généralement pro-Playstation mais bon, c'est un autre débat).C'était pareil avec Sea of Thieves et au final, le jeu est très bien fini.Pareil pour State of Decay 2, il faut savoir qu'une beta technique aura lieu afin de pouvoir corriger tout ce qui ne va pas mais bon, ça on n'en parle pas.Alors à un moment, il faut arrêter votre bashing infantile.Et maintenant, je peux vous en citer des jeux en open world qui sont toujours buggés et ce, même un an après leur sortie ;)


rien à voir avec le fait d'être pro PS ou pas, un jeux de cet envergure ne doit pas être aussi pourri à 3 semaines de sa sortie, playstation ou xbox, peu importe ....
pour inFo Julien Chieze s'est extasié sur CUPHEAD et c'est sur XBOX, e là par contre tu n'en parles pas...

les retours sur ce jeux sont les mêmes sur tous les sites et tout le monde espère un bon travail avant la sortie du jeux donc arrêtes de faire ta victime , par ce que on descend un jeux xbox... quand c'est bien il faut le dire, quand c'est pourri aussi

pour le jeux Sea of Thieves, c'est joli, innovant, mais c'est une coquille vide pour la part


Répondre
-
voter voter
1

Par momote le Mardi 1er Mai 2018, 23:06
DidierD a écrit:« permet de profiter de plus de 150 titres à l’heure où nous écrivons ces lignes. Mais son veritable intérêt reside dans la possibilité de bénéficier de tous les prochains AAA de Microsoft »De quels AAA parlez-vous? Forza horizon 4 et Halo 6 seront inclus dans le gamepass?
oui ils seront inclus dans le game pass


Répondre
-
voter voter

Par Coboura le Mardi 1er Mai 2018, 21:03

likeSmall 28
windurst a écrit:Facile de descendre un jeu (comme par hasard un jeu xbox, et jugé par des sites généralement pro-Playstation mais bon, c'est un autre débat).C'était pareil avec Sea of Thieves et au final, le jeu est très bien fini.Pareil pour State of Decay 2, il faut savoir qu'une beta technique aura lieu afin de pouvoir corriger tout ce qui ne va pas mais bon, ça on n'en parle pas.Alors à un moment, il faut arrêter votre bashing infantile.Et maintenant, je peux vous en citer des jeux en open world qui sont toujours buggés et ce, même un an après leur sortie ;)


On est arrivé à un moment où pour certains joueurs, avoir des bugs dans un jeu c'est pas grave car ça peut être corrigé
C'est bien, continuez à vous contenter de la médiocrité et ne vous étonnez pas qu'on vous sorte des jeux pas finis, en fait, vous ne méritez pas que ça joueurs Xbox


Répondre
-
voter voter
3

Par DidierD le Mardi 1er Mai 2018, 20:17
« permet de profiter de plus de 150 titres à l’heure où nous écrivons ces lignes. Mais son veritable intérêt reside dans la possibilité de bénéficier de tous les prochains AAA de Microsoft »

De quels AAA parlez-vous? Forza horizon 4 et Halo 6 seront inclus dans le gamepass?


Répondre
-
voter voter

Par kulshy le Mardi 1er Mai 2018, 20:16
windurst a écrit:
Zlatoune a écrit:
marsjajan1 a écrit:La ca commence sacrément à se voir votre desamour pour la Xbox, franchement rien que quand on voit le titre...ca se fait pas. Jamais vu un titre comme ça pour PS4 et pourtant je m'en fout royalement de cette guerre à la con entre console
Jeuxvideo.com : rassurant sur son ADN, inquiétant sur sa finitionGameblog : On a joué à State of Decay 2, nos impressions en mode bonne et mauvaise nouvellesJulien Chièze : State of Decay 2, c'est mal barréT'en veux encore ?
Facile de descendre un jeu (comme par hasard un jeu xbox, et jugé par des sites généralement pro-Playstation mais bon, c'est un autre débat).C'était pareil avec Sea of Thieves et au final, le jeu est très bien fini.Pareil pour State of Decay 2, il faut savoir qu'une beta technique aura lieu afin de pouvoir corriger tout ce qui ne va pas mais bon, ça on n'en parle pas.Alors à un moment, il faut arrêter votre bashing infantile.Et maintenant, je peux vous en citer des jeux en open world qui sont toujours buggés et ce, même un an après leur sortie ;)


SOT oui c'est beau, personne ne dit le contraire hein arrete de fumer, c'est du contenu que les gens se plaignent. M'enfin vu le nombre de joueur et le succes du jeu MS tient le bon bout ...

PS: Ni PS4 ni ONE ni Switch alors vos pro machin hein vous vous les mettez ou je pense :)


Répondre
-
voter voter
1

>> Voir les 27 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*