Paris 2024 : de l'eSport aux Jeux Olympiques ?


Paris 2024 : de l'eSport aux Jeux Olympiques ?
Tony Estanguet, ancien spécialiste du canoë, membre du Comité International Olympique et co-Président du Comité de Candidature Paris 2024, a laissé entendre que l'eSport pourrait faire partie des Jeux Olympiques organisés dans la capitale. En effet, dans le cadre d'une interview accordée à nos confrères d'Associated Press, l'ancien champion a expliqué qu'il ne fallait pas fermer la porte à un format de compétition qui attirait les jeunes, et qui pourrait même insuffler un vent de fraîcheur à la compétition. Même si l'on doute voir les joueurs de DOTA 2 et de Counter-Strike : Global Offensive s'affronter pour obtenir une médaille d'or, il est en revanche tout à fait possible que des tournois soit organisés en parallèle, comme ce fut le cas d'ailleurs à Rio en 2016. A ce sujet, le jeu vidéo fera partie des disciplines reconnues lors des Jeux Panasiatiques de 2022, ce qui force le CIO à considérer ce nouveau sport en pleine expansion.

L'organisation des Jeux Olympiques étant plus un évènement marketing que sportif, on imagine que tous les sponsors seront ravis de pouvoir toucher la cible énorme et très jeune formée par les amateurs d'eSport. Quoi qu'il en soit, la décision finale ne devrait pas être prise avant la fin des J.O. de Tokyo en 2020, ce qui laisse encore pas mal de temps aux instances pour peser le pour et le contre.

Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
50% Blasé



Autres articles

eSport Life : les créateurs de YouTubeurs Life dévoilent leur nouveau jeu avec un 1er trailer Jeune studio qui souhaite devenir grand, U-Play Online lance eSport Life, son deuxième jeu vidéo après Youtubeurs Life, dans lequel on incarne un jeu gamer qui souhaite devenir un as de la compétition. 19/10/2017, 08:42
Loot boxes : le système de classification PEGI donne son avis sur les coffres et packs de contenu aléatoires Alors que de plus en plus de jeu vous proposent des coffres aléatoires, le système de classification PEGI est revenu sur les Loot Boxes. Malheureusement, il semblerait que le PEGI préfère botter en touche. 14/10/2017, 10:14


Derniers commentaires
Par fghg le Jeudi 10 Août 2017, 21:41
Je comprends que certains joueur de jeux électronique trouve que cette idée est positive car ces jeux électroniques sont populaires.
Pour ma part en tant que JOUEUR de FPS régulier je ne considère pas du tout cela comme un SPORT mais comme un JEUX comme des milliers d'autres jeux qui ne sont pas des SPORTS.
A ma connaissance selon mon interprétation, il faut dans une épreuve sportive qu'il y ait une performance physique particulière et primordiale par rapport à l'objectif et non pas les performances intellectuelles ou stratégiques. Le seul sport qui se rapprocherait des jeux électronique de type FPS serait sur le tir de précision mais en l’occurrence l’objectif d'un FPS n'est pas de déterminer qui est le joueur le plus précis ( de qui est une caractéristique qui peut s'évaluer physiquement ) mais bien qui est le meilleur selon les règles de ce jeux donc ce n'est pas SPORT.
Si on va dans ce sens alors pourquoi ne pas considérer le Poker ou les échec comme un sport ou la résolution de Rubix cube ou le sudoku comme un sport etc...
Le seul jeux électronique qui pourrait peut être inscrit comme un sport serait par exemple JUST DANCE car le rythme et la précision sont ce qui est évolué de manière primordiale et c'est une épreuve physique et de précision dans le rythme.
Mais s'il on commence alors a inscrire les jeux électroniques dont l'épreuve physique est primordiale dans la catégorie SPORT alors il ne faudrait en aucun cas dépendre d'un éditeur de jeux électronique privé et que cela normé pour évaluer les candidats sur des critères principalement PHYSIQUES objectifs.


Répondre
-
voter voter

>> Voir la réponse dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*