Mass Effect Andromeda : on y a joué 2 heures et c'est déjà très prometteur !


Mass Effect Andromeda : on y a joué 2 heures et c'est déjà très prometteur !

Cinq ans après la fin des aventures de Shepard dans Mass Effect 3, et après la pause Dragon Age Inquisition en 2014, le studio BioWare revient enfin à sa franchise de science-fiction avec Mass Effect Andromeda. Attendu comme le Messie par des légions de joueurs, ce nouvel opus suit les aventures de colons humains ayant quitté la voie lactée pour aller se réfugier dans la galaxie d’Andromède afin d’y trouver une nouvelle planète pour y vivre. Nous avons pu approcher Mass Effect Andromeda lors d’un évènement organisé par Electronic Arts où nous avons pu jouer pendant plus de deux heures. Mass Effect Andromeda s’annonce-t-il comme le futur hit de BioWare ? Nos impressions.


Mass Effect AndromedaRappelez-vous, à la fin de Mass Effect 3 était lancé l’Andromeda Initiative. Un projet de colonisation de la galaxie d’Andromède, la plus proche de la Voie Lactée, afin de garantir la survie de l’Humanité si les choses tournaient mal. Chaque grande race a donc lancé un énorme vaisseau appelé Arche, rempli de colons plongés dans un sommeil cryogénique afin de survivre aux plus de 600 ans que dure le voyage. Nous avons donc pu jouer au début du jeu et compléter la première mission qui s’apparente plus à un tutoriel, avant de nous faire la main sur une mission plus avancée dans le jeu, lorsque le joueur est déjà au niveau 16. Mass Effect Andromeda s’ouvre donc sur l’arrivée des Humains sur l’Arche (appelée Hyperion) aux abords de la terre promise. Mais forcément, rien ne se passe comme prévu. Le héros, Scott Ryder ou sa sœur Sarah selon le choix de sexe fait par le joueur, est un pionnier. Un soldat d’élite capable de se battre mais aussi doté de compétences diplomatiques dont le rôle est d’établir un premier contact avec les populations qui résident sur les différentes planètes d’Andromède. Le contexte est donc radicalement différent de Mass Effect 3, puisqu’il ne s’agit plus de repousser les extraterrestres, l’Andromeda Initiative étant cette fois un envahisseur dans la galaxie d’Andromède. BioWare prend ici le contrepied de la première trilogie et marque un changement assez radical dans la manière dont on aborde le jeu. Plus question de tirer à tout va, l’objectif étant une installation pacifique de l’Humanité. D’ailleurs, les pionniers ont une sacrée responsabilité sur les épaules, puisque sans nouvelle de la Voie Lactée ni moyen de retour, l’établissement d’une colonie est, sur le papier, la dernière chance de survie pour l’espèce humaine.


NEBULA CHAIN


Mass Effect AndromedaLa première mission nous envoie en reconnaissance sur la planète initialement choisie pour établir la colonie humaine, sauf qu’entre les relevés faits au départ de la mission et l’état actuel de la planète, les choses ont bien changé. Normal en plus de 600 ans me direz-vous. Forcément, les choses ne sont pas aussi roses que prévues et l’environnement qu’on découvre est diablement hostile. La planète est plongée dans un orage permanent, avec des éclairs qui s’abattent au sol, des pans de montagnes qui flottent dans les airs et une race alien hostile qui occupe les lieux. Cette déconvenue servira de point de départ à une grande aventure dans toute la galaxie, afin de savoir ce qui se passe et si la colonisation sera possible ou pas. Pour cela, on va retrouver pas mal de mécaniques issues de la trilogie initiale. Le hub sera toujours le vaisseau d’exploration appelé le Tempest et qui fonctionne sur le même modèle que le Normandy. On y trouvera un système de navigation pour passer de planète en planète, tous les labos de recherche afin d’améliorer l’équipement, mais aussi les quartiers de l’équipage où nos comparses seront affectés. Infirmerie, section moteurs, hangar, labo de recherche, tout y est, mais dans des dimensions revues à la hausse. Pour vous donner une idée, on a erré pendant près d’une demi-heure dans le vaisseau, sans en avoir fait tout le tour pour autant. Cette démesure est l'une des caractéristiques du jeu qui semble réellement titanesque. D’ailleurs, selon BioWare, les immenses planètes qu’on pourra explorer en monde semi-ouvert peuvent atteindre une aire hallucinante, les plus grandes proposant chacune plus d’espace que tout Dragon Age Inquisition. Pas question de recourir pour autant à une génération procédurale des lieux, le studio tient à éviter les écueils rencontrés par No Man’s Sky. Toutes les planètes ont donc été modélisées à la main afin de proposer un résultat d’une grande qualité. Une promesse qui semble tenue au vu de l’infime partie du jeu qu’on a pu voir.


EASY RIDER
 

Mass Effect AndromedaLa planète sur laquelle on a pu se balader offrait une très belle taille, ce qui nous a permis de mettre à profit le véhicule Nomad ND1. La conduite s’est avérée étonnamment bonne, avec même la possibilité de déraper un tantinet lorsqu’on prend des virages un peu vite sur terre. Loin de ses airs massifs, le Nomad dispose d’un boost pour accélérer et d’un saut pour franchir certains obstacles. Utilisé en mode deux roues motrices, il permet d’atteindre une jolie vitesse de pointe, tandis que pour franchir des montagnes, il suffira d’enclencher le mode six roues motrices pour bénéficier d’une accroche de folie, au détriment de la vitesse bien sûr. Autre avantage du Nomad, la protection qu’il offre puisqu’avec sa solide coque et ses boucliers, il peut être utilisé comme un véhicule de combat, bien que sa capacité offensive soit limitée à écraser les ennemis. On a aussi pu se balader dans une ville lors de notre preview, ce qui nous a donné l’occasion de voir que ces dernières sont bien plus peuplées et vivantes que dans la première trilogie. De nombreux PNJ avec lesquels il sera possible d’interagir avec le tout nouveau système de dialogue pensé par BioWare. Comme vous avez pu le voir si vous suivez JEUXACTU, le système good guy/bad guy est désormais révolu en faveur d’une approche bien plus subtile avec quatre types de réponses possibles, en fonction de vos décisions prises en jeu, mais aussi en fonction du contexte de la conversation. Globalement, les 4 choix qui s’offrent à nous sont la réponse émotionnelle, la réponse logique, celle professionnelle, et celle décontractée. Un bon système qui permet plus de flexibilité au système et qui rend plus important la gestion des relations avec les personnages.

Comme vous avez pu le voir si vous suivez JEUXACTU, le système good guy/bad guy est désormais révolu en faveur d’une approche bien plus subtile avec quatre types de réponses possibles, en fonction de vos décisions prises en jeu, mais aussi en fonction du contexte de la conversation. 


Mass Effect AndromedaD’ailleurs, chaque sidekick aura plus ou moins d’affinités avec le héros en fonction de vos choix lors des dialogues, et des actions que vous prendrez. Une fois suffisamment ami avec un équipier, ce dernier pourra d’ailleurs demander de lui rendre certains services. Aller en ce sens vous permettra d’obtenir un allié loyal, mais au prix de la désapprobation d’un autre. Comme toujours dans Mass Effect, il faudra faire des choix, sachant que BioWare confirme qu’il sera impossible de rester en très bon termes avec tout l’équipage. Ceci dit, si vous voulez entretenir de bonnes relations, rien ne vaudra une petite sieste crapuleuse dans la cabine d’un de vos sidekicks, le studio nous ayant confirmé qu’on allait pouvoir avoir droit à encore plus de sexe à bord du Tempest. Evidemment, on s’est empressés d’aller voir si c’était possible. Malheureusement, le mécano qu’on a dragué (en jouant Sarah Ryder) nous a avoué qu’il aurait bien dit oui mais qu’il préférait les messieurs. Dommage, surtout que visuellement, Mass Effect Andromeda envoie du gras. Le moteur Frosbite affiche un déluge de polygones, tandis que la direction artistique reste splendide, toujours dans le style habituel de la série. Un détail qui a son importance, puisque l’approche des univers est totalement différente grâce à de grosses nouveautés dans le gameplay. La plus importante est l’arrivée du jetpack qui va permettre de sauter, de rester quelques instants dans les airs, de dasher et même d’escalader certains rebords. Tout ceci apporte une verticalité inédite dans les niveaux. Combinez cet aspect aux nouveaux pouvoirs biotiques disponibles, comme la possibilité de foncer sur une cible depuis les airs, et vous aurez une idée de la liberté permise lors des combats. Cette liberté, on la retrouve dans l’aspect RPG du jeu qui délaisse les facilités des derniers opus afin de proposer une approche plus en profondeur, à l’image du tout premier Mass Effect.


UNE GALAXIE DE POSSIBILITÉS
 

Mass Effect AndromedaMass Effect Andromeda va en effet nous permettre une très vaste liberté dans la personnalisation du héros. Sans revenir sur les choix de dialogues et les variations scénaristiques innombrables, il va être possible de modifier à peu près tout ce qu’on voit. Armure et armes seront disponibles via des shops, mais aussi via le système de crafting qui demandera d’avoir les ressources adéquates pour larguer votre armure Hyperion miteuse au profit d’une armure N7 plus classe, ou d’une armure C8 toujours plus moderne. Chaque composant sera crafté, puis amélioré à l’aide de composants qui améliorent certaines statistiques du personnage. Recharge bouclier accélérée, gain de puissance biotique, vie qui se régénère et d’innombrables autres bonus sont disponibles. Même chose pour les compétences intrinsèques du héros qui pourront être améliorées selon 7 skills, chacun disposant de son propre arbre de bonus. On ne vous parle même pas des  différentes classes disponibles et dont on peut mélanger des effets. Les armes ne sont pas en reste puisque ces dernières peuvent aussi être achetées, craftées, trouvées et modifiées avec amour afin de coller au mieux à votre style de jeu. Vous l’aurez compris, le système est ultra-complet, frisant même avec la véritable usine à gaz tellement les possibilités sont nombreuses. BioWare en est conscient, c’est pourquoi un système automatique pourra vous aider à perker votre personnage si l’idée de passer des heures dans des menus à optimiser chaque paramètre vous rebute trop. Une excellente nouvelle, puisque les joueurs occasionnels comme les plus hardcores des fans y trouveront leur compte.

 

Vous l’aurez compris, BioWare se prépare à nous sortir un très grand jeu, tant en termes de dimensions avec une surface de map gigantesque, qu’en durée de vie, puisqu’avec tous les aspects du jeu, on imagine déjà qu’il faudra de nombreuses dizaines d’heures pour en venir à bout. Véritable The Witcher 3 de la Science-fiction, Mass Effect Andromeda devrait séduire tout le monde avec son histoire de folie, son gameplay bien évolué, sa technique irréprochable et une durée de vie qui s’annonce plus que conséquente. Ajoutez à cela un mode multijoueur dont on a rien vu, mais qui devrait reprendre les grandes lignes de celui de Mass Effect 3, et vous arrivez sur ce qui s’annonce comme l’un des tous meilleurs jeux de 2017. Il ne reste plus qu’à patienter jusqu’au 23 mars prochain pour pouvoir confirmer ces excellentes impressions. Un jeu qu’on peut précommander les yeux fermés !

 


Réagir à cet article Réagir à cet article

 Furieux Votez  Blasé Votez  Osef Votez  Joyeux Votez  Excité Votez
80% Excité



Autres articles

Mass Effect Andromeda : BioWare Montréal paye les pots cassés, la série mise en stand by par EA Bien qu'Electronic Arts se dise satisfait des performances de Mass Effect Andromeda, les actions semblent traduire le contraire puisque la série est mise en stand-by tandis que BioWare Montréal paye les pots cassés. 36 | 11/05/2017, 11:32
Mass Effect Andromeda : le patch 1.05 améliore-t-il vraiment les animations faciales ? Voici un comparatif vidéo Raillé par une grosse partie des joueurs pour ses animations faciales ratées, Mass Effect Andromeda tente de se corriger. BioWare vient de mettre à disposition le patch 1.05 qui est censé améliorer ces dernières. 14 | 08/04/2017, 10:01


Derniers commentaires
Par Yorda le Dimanche 26 Février 2017, 0:22
Bof moi plus je lis de preview plus ca me fait peur. Encore plus de l'action dans les combats, le cote rpg encore simplifié, la DA totalement lambda passe partout.

Répondre
-
voter voter

Par DarkCity666 le Samedi 25 Février 2017, 13:24

likeSmall 277
Sans hésiter, mass effect la meilleure série de jeux sf.

Répondre
-
voter voter

Par Toll_Khyenn le Vendredi 24 Février 2017, 7:50

likeSmall 403
Le seul truc qui me refroidit dans ce jeu, c'est l'histoire des dialogues qui ont changé par rapport aux anciens Mass Effect.
Une solution de facilité qui prouve qu'ils n'ont pas trop voulu se casser le c... Pour ma part, j'attendrai de le trouver à petit prix.


Répondre
-
voter voter

Par Fred974 le Vendredi 24 Février 2017, 7:31
Pareillement

Répondre
-
voter voter

Par batmanmania le Vendredi 24 Février 2017, 5:29

likeSmall 48
J'ai joué a aucun Mass Effect mais je vais acheter celui ci.

Répondre
-
voter voter

Par Garyus le Vendredi 24 Février 2017, 5:07

likeSmall 52
agora666 a écrit:Les yeux fermés...? J'attendrai les tests et retours joueurs pour ma part.


Tu es sage. Pour ma part ça sera les yeux fermés, bandés, dans le noir complet. Depuis Dragon Age 1, Bioware ne cesse de m'enchanter. Je surkiffe leur système de jeu. Chaud bouillant comme jeux actu je suis!


Répondre
-
voter voter

Par bentoucour le Jeudi 23 Février 2017, 17:19

likeSmall 2
Bouillant pareil!! J-28 :)

Répondre
-
voter voter

Par agora666 le Jeudi 23 Février 2017, 17:15

likeSmall 345
Les yeux fermés...? J'attendrai les tests et retours joueurs pour ma part.

Répondre
-
voter voter

>> Voir les 8 réponses dans le forum


Donnez votre avis sur ce sujet
Pour ne pas avoir à saisir les informations de code/nom vous pouvez vous créer un compte gratuitement !


*